Révoltes au Canada et en Australie : le varian Ocamion arrive!

 

Cette fois, ils sont allés trop loin. Vaccination obligatoire pour tous, incarcération des anti-vax et tirs à balles réelles sur les manifestants.

Malgré les morts et les blessés, les routiers remettent ça pour le 31 janvier où ils ont décidé d’encercler Ottawa la capitale fédérale du Canada. Tandis que les routiers australiens convergent vers Canberra. Avec l’appui des populations qui ne supportent plus les diktats des corrompus et les brimades de leurs miliciens.

Nos médias main stream en parlent le moins possible, minimisant ces mouvements et les dénigrant. Des fois que ça donnerait des idées aux Français.

Mais nous allons peut-être assister, ce week-end au début d’une révolution des peuples opprimés contre le Nouvel Ordre Mondial. Sans armes. Par le blocage et l’asphyxie de l’économie,

Scott Morrisson, comme Justin Trudeau au Canada et Jadinda Ardern en Nouvelle Zélande, appartiennent à la même triade du NWO que Macronescu : Profils identiques, mêmes maîtres et projets criminels semblables.

Encensés dans tous les médias des banksters du NWO, bénéficiant de légendes en faisant des surdoués en tous domaines, ces individualités assez médiocres n’excellent que dans une spécialité : Appliquer par la brutalité de leurs milices les consignes de leurs patrons :

Détruire la culture et les structures de leurs pays respectifs, incompatibles avec un gouvernement mondial dirigé par les nababs de la finance. Avec la paupérisation et la vaccination forcée comme armes de destruction massive.

L’Australie, paradis des nazillons

Pays peuplé à l’origine par des voyous et des prostituées de Londres, Glasgow, Bristol ou Édimbourg déportés à l’autre bout du monde, les autorités y ont conservé une mentalité de garde-chiourmes et les flics un esprit de chasseurs de primes.

On ne comprend pas ce qui s’y passe aujourd’hui si on n’y intègre pas la composante historique.

 À la fin de l’année dernière, 15 millions de personnes sur 25 millions d’habitants, étaient confinées, contraintes au port de la muselière en intérieur comme en extérieur, et limitées dans leurs déplacements à un rayon de 5 km autour de leur domicile.

Pour les « délinquants sanitaires » une prune de 5.000 Au Dollars (3.165 €) punit une muselière de travers ! La prison ferme en cas de récidive.

Malgré cela, le vilain méchant covidus a continué à se répandre, sans faire toutefois plus de morts qu’une grippe saisonnière.

Alors, les zotorités ont trouvé autre chose pour mettre au pas la population : L’obligation vaccinale dans toutes les entreprises et structures recevant du public, mais aussi pour le BTP et les chauffeurs routiers.

Quiconque a roulé sa bosse là-bas sait que les impressionnants « road trains » sont pilotés par des malabars velus et tatoués qui ne s’en laissent pas conter. Surtout par des mauviettes en costard cravate.

Lesquelles mauviettes, prises de panique comme les Macronescu au début des G.J, ont fait tirer à balles réelles sur les ouvriers du bâtiment et les routiers qui manifestaient. Flingués comme des lapins le jour de l’ouverture de la chasse. D’abord à Melbourne, puis dans d’autres villes : Sydney, Brisbane, Darwin. Ailleurs, on s’est contenté comme en France de LBD et de grenades défensives, avec les mêmes préjudices sur les personnes.

Ces routiers qui remettent ça le 31 janvier sont héroïques car leurs blessés ne sont pas soignés. Sauf s’ils prennent d’abord les poisons en une dose unique à assommer un mammouth. Encore heureux, si encore vivants après, on ne les jette pas en prison pour « rébellion contre l’autorité ».

La désinformation gouvernementale relayée par les radios et télés a même présenté ces crimes contre le peuple en colère comme de la « lutte anti terroristes !»

Comme ça ne suffisait pas à mater tous les indociles, on a envoyé des escouades de nervis armés, pas seulement de seringues, pour vacciner les gens chez eux de force, en fracassant leur porte s’ils n’ouvraient pas assez vite, et en les tabassant s’ils ne se montraient pas coopératifs.

Des mesures de plus en plus délirantes

Officiellement, la liberté est la règle, même si certains états (pays fédéral) ont commencé par créer des passeports intérieurs, puis des passeports de santé, puis une vaccination obligatoire qui ne dit pas son nom en faisant de tous les non vaccinés des proscrits et des parias, exclus de l’emploi, de la santé, des transports en commun, et privés de l’usage de tous les services publics.

Rien de très différent jusque là, comparé au Macronistan… Alors, ils ont trouvé mieux.

Des camps de concentration pour no-vax !

Contre ceux qui enfreignent les interdictions et restrictions de sortie, et refusent de se laisser vacciner, Scott Morrisson a décidé de mettre en place des camps de concentration gérés par l’armée où les réfractaires sont internés « pour ne pas contaminer le reste de la population » (sic)

Comme les militaires ne sont pas aussi enthousiastes que les « cops » pour jouer aux milices SS, le gouvernement envisage d’avoir recours pour le job à des mercenaires de société de sécurité privées, fort onéreuses, mais qui seront payées grâce aux fonds obtenus en confisquant tous leurs biens et avoirs aux non-vax.

Pour le moment, on parle de camps de quarantaine comme celui de Howard Springs (le seul où des témoins sont tolérés) dont les pensionnaires seraient tous « volontaires ».

Selon les merdias main stream, ces pensionnaires seraient bien logés, bien nourris, feraient du sport et auraient le wifi. Les veinards ! Des vacances de rêve derrière les barbelés, à l’ombre des miradors.

https://www.youtube.com/watch?v=mGFdWcJU7-0

Plus hypocrites, tu meurs !

Chez les Aussies, nos voisins à l’échelle du Pacifique Sud, on ne parle officiellement que de « conseils »

En Australie comme en France, si vous prenez « volontairement » vos doses à répétition ainsi qu’ on vous le « suggère » et si vous n’en crevez pas de suite, vous recouvrez pour une durée limitée des droits de sous-citoyen bien encadré.

Ils essaient de préserver l’image de « démocratie exemplaire » vis à vis de l’étranger. Mais toutes les sources montrent que le pays a basculé dans une tyrannie dont le covid n’est que le prétexte.

À Canberra comme à Paris, un cabinet spécial non élu qui n’a de comptes à rendre qu’au dictateur, « propose » les décisions sanitaires à prendre. Après avoir « demandé conseil » à Pfizer, entreprise avec laquelle le PM a passé un accord léonin dont il refuse de révéler les termes.

Dans le même temps,  les dernières télés libres sont mises sous tutelle des cenSSeurs, des stations de radio locales sont vandalisées et rendues HS, des journaux critiquant le politique covidienne sont interdits et leurs imprimeries incendiées.

Et les flics sont encouragés à cogner dur.

Une ministresse débordant de finesse aurait dit ; « Ils devront choisir entre le vaccin et des bosses sur la tête ! Ou ils auront d’abord les bosses et le vaccin après. »

 

Même au Chili de Papy Nochet que le monde entier vilipendait, je n’ai jamais vu cet acharnement contre des civils. Les cibles étaient les castristes armés qui avaient du sang sur les mains.

Quant aux Aborigènes, transportés sous la contrainte dans des camps d’internement, après avoir été sévèrement molestés, on commence à parler d’étranges disparitions qui pourraient être liées à des expérimentations à la Mengele.

Officiellement il s’agirait de prisonniers évadés (là le mot « prisonniers » n’écorche plus la bouche des autorités et des médias qui jusqu’alors parlaient de « résidents »)

Difficile d’accuser les médicastres et les « cops » d’assassinats, sans preuves. Un Abo échappé peut survivre plusieurs semaines dans le bush, trouver à boire, à manger et à dormir, là où le Blanc ne tiendrait pas 3 jours. C’est d’ailleurs grâce à l’enseignement des Abos que Rodney Ansell (le vrai « Crocodile Dundee ») était devenu un champion du survivalisme.

Mais s’il avait survécu sans dommages au désert et à ses serpents, comme aux marécages et à leurs crocodiles marins, sa rencontre avec la flicaille lui fut fatale.

Plus que jamais COVID est l’acronyme de Complot Organisé Visant à Instaurer des Dictatures.

Christian Navis

https://climatorealist.blogspot.com/

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print
51

45 Commentaires

  1. Si les routiers français avaient des couilles il y a longtemps que l’escroquerie covid serait terminee

    • Ils ont eu droit à qq passe droits , idem les restaurateurs qui pour certains avaient bien des avantages à fermer momentanément…ça va leurs revenir en boomerang avec en premier lieu le télétravail…

    • macron est un pervers habile : il a acheté les routiers en déclarant, dès le début, les resto-routiers accessibles sans PASS. Et leurs syndicats sont comme tous les autres, des lâches. Il y a 20 ans il était de tradition que les routiers bloquent la FRANCE chaque année ou presque, au mois de NOVEMBRE, et c’était efficace! Les 35 éborgnés et nombreux blessés graves des GILETS JAUNES ont engendré la peur. Macron assassin et il va se représenter malgré tous ses crimes. Qui le protège à ce point ???

    • Les routiers français ne peuvent pas. Leurs syndicats vendus au gouvernement ont signé pour que leur permis leur soit retiré si jamais ils faisaient grève.

    • Ce n’est pas véritablement une question de « couilles » mais de représentants syndicaux et patronaux vendus au pouvoir. Mais vous avez raison, depuis le temps que le routiers annoncent qu’ils vont bloquer le pays et qu’on apprend deux jours après qu’ils ont eu 100 balles d’augmentation pour les renvoyer dans leurs foyers, on attend pas grand’chose d’eux, cette fois-ci comme les précédentes, sauf si la honte vis-à-vis de leurs collègues européens mobilisés les submerge.

      • Très bonne analyse reflétant la situation et l’épée de Damoclès que les pourris de  » syndicats  » vendus à Mammon & Co ont mis au dessus de la tête des routiers qui sont de cette façon encagés

    • Exact. Si tous les français avaient des couilles, (blocages des ministères, des préfectures de l’assemblée nationale contenant des parasites députés lamerdistes, le sénat contenant de vieilles badernes qui nous coutent un pognon de dingue, etc…..) ils poursuivraient dans la rue a grands coups de pieds au cul et de bâtons tous ces politicards qui nous pourrissent la vie.

  2. Je vous aime bien. Vous écrivez bien. Vous êtes visiblement intelligent. Vous avez toujours des informations circonstanciées et intéressantes, mais là, non!
    Vous déconnez. Non, les cibles des policiers, au Chili, sous Pinochet et ses amis de la CIA, n’étaient pas des castristes armés qui avaient du sang sur les mains. C’étaient les gens du peuple qui avaient votés démocratiquement pour leur président, et rien d’autre.

    • 1970 : Allende 36% des suffrages, élu par la chambre, après des tractations politiciennes entre centre droit et marxistes.
      1975 : 2 ans après le golpe (j’y étais !) des groupuscules castristes continuaient à assassiner à Santiago et Valparaiso, façon action directe, et à terroriser les peones dans les campagnes.
      Et les médias français qui accusaient le Papy d’être un monstre… Déclaraient alors que Pol Pot était un parangon de démocratie !
      https://www.herodote.net/4_septembre_1970-evenement-19700904.php

      • Oui tout à fait.
        Et en 1980, la France avait pour modèle le Pérou (où pointait déjà le mouvement du Sentier Lumineux qui tuait ses opposants avec une tolérance bien socialiste), et disait pis que pendre du Chili où le régime Pinochet redressait le pays et vous permettait de sortir sans problème le soir (si vous respectiez l’heure du couvre feu).
        En 1981, la France a élu le socialiste petainiste Mitterand. Depuis, le pays n’arrête pas de dégringoler en tous domaines dans les classements internationaux – le président actuel socialiste issu du précédent gouvernement socialiste de Mollande ayant accéléré notablement le rythme de la décadence.

      • Bonsoir. ( Enfin pour moi, car en Océanie, enfin…) Vous auriez raison, si on omettait 3200 morts et disparus, 38000 personnes torturées systématiquement, environ 250000 exilés, dont les biens ont été volés etc… D’autre part, je n’ai rien à voir, avec les médias Français. Pour moi, Pinochet et Pol Pot, sont à mettre dans le même sac.

    • ha ha ha Alfred vous êtes puceau ? les castristes armés ? lisez Stéphane Courtois avant d’écrire ! le  »peuple qui avait voté démocratiquement » si ce n’était pas hallucinant… à mourir de rire ! Les SS de 1945, des bricoleurs du dimanche à côté de ces dingos ! leurs tortures, informez-vous, cauchemars garantis dix ans !

    • Des vidéos vous en avez des centaines sur Télégram, sur Facebook et même sur YouTube !

      • Ubersender: merci , je ne fréquente pas ces « trucs » et surtout pas Fb que je déteste . Mais j’en ai vu entre temps sur Twitter . C’est formidable un si grand rassemblement . Bonne soirée à vous .

  3. Ce serait intéressant d’avoir des liens sur la police qui tire à balles réelles sur les camionneurs en Australie.

    Je sais que ce pays est nazi au dernier degré, mais ce serait bien d’approfondir !

  4. 28.01.2022-Liberty Truck se prépare dans plusieurs pays européens et apparemment en France

  5. Et pendant que les routiers sont mobilisés par une organisation qui sait parfaitement ce qu’elle fait, qui va approvisionner les pays en nourriture ?

  6. Qu’attendent les routiers français ?
    Seraient ils moins courageux que Les Australiens ? Je ne crois pas ils vont se réveiller
    Ils ont le pouvoir on les attend

  7. la guerre qui Nous est livrée est avant tout une guerre Raciale parce qu’ils savent que seuls les Blancs peuvent se montrer capables de créer à la fois un monde COHERENT à leur image et aussi universaliste puisque tous les autres sont prêts à sacrifier leurs vies afin de rejoindre le pays de ces salopards de Blancs, pays dans lesquels on compte grâce à hirssshhhh buzyn pfizer et compagnie le plus de morts au monde tout en étant les pays les plus vaccinés.

  8. Je vis en Australie, les 3/4 du continent sont covid free. Le Covid est resté confiné dans les grandes ville du sud. Vaccination volontaire et pas de pression. Cet article c’est de la merde.

    • Et bien entendu l’on doit vous croire sur parole ? C’est un peu facile d’affirmer des choses non vérifiables en ce qui vous concerne ainsi que vos assertions. Ce qu’écrit monsieur Navis ne vous en déplaise, est confirmé sur les réseaux sociaux

  9. Rien de tel qu’une bonne grève de camionneur pour remettre les esprits des polititocards en ordre de fonctionner normalement.

  10. Ce qui dépasse l’entendement, c’est que les pires dictatures du passé n’ont affecté que des minorités d’humains (la WW2 a tué
    50 000 000n de personnes sur 2 000 000 000, soit 1/40). Et là nous avons une minorité de moins de 10 000 personnes qui préparent soules yeux du monde entier qui s’apprêtent à tuer
    93 % de l’humanité (7 500 000 000) et ces 93 % se laissent faire ? ? ? ? ?

  11. Ne vous illusionnez pas.
    Ces camionneurs et leurs supporteurs ne représentent que la minuscule minorité rejetée par le peuple qui en grande majorité appuie les décisiobs gouvernementales.
    Revenez sur terre et cessez de prendre vos désirs pour la réalité.

  12. Juste une petite blague pour vous détendre 😉 c’est Toto, un petit parigot qui est assis au bord du trottoir et s’active à malaxer une pâte. Passe un facteur qui lui demande ce qu’il fait :
    -‘jour m’sieur l’facteur… ben je malaxe!
    -et tu malaxes quoi?
    -Ben de la terre et de la merde pardi.
    -mais c’est dégueulasse et pour en faire quoi?
    -Ben un facteur tiens!
    -petit saligaud!
    (et le facteur s’en va furieux quand il croise un agent de police à qui il raconte l’effronterie de Toto. L’agent dit, bien je vais aller le trouver! et il se plante devant Toto entrain de malaxer sa pâte malodorante.
    -Alors Toto, qu’est-ce que tu fais là?
    -Ben je malaxe m’sieur l’agent de Police…
    -et tu vas en faire quoi après?
    -Ben heu…
    -Dis-donc ça serait pas pour faire un flic par hasard? hein???
    -Oh non m’sieur l’agent, pour faire un flic j’ai pas assez de merde!

  13. Les camionneurs sont les seuls qui peuvent paralyser un pays! Avec les routiers, macron a une épée de Damoclès au dessus de la tête!

  14. ‌Voilà qui fait du bruit, ce n’est pas comme en France :
    OTTAWA
    Les Freedom Truck Convoy 2022 Arrives In Ottawa Amazing!!
    https://www.youtube.com/watch?v=iY2nxyWHVE4&t=2s

    Le Freedom Truck Convoy 2022 est arrivé à Ottawa Canada. Ceci est incroyable. Toutes ces franges minoritaires rebelles bravant le froid mordant. Nous vous aimons tous. A bas les tyrans comme le WEF et leurs marionnettes. Ils doivent partir !

Les commentaires sont fermés.