1

Rien contre les antifas, mais blindés pour mater les convois pacifiques !

Faible avec les forts, mais fort avec les faibles, Macronescu déploie ses blindés dans Paris, contre son peuple !

 

Il n’a sans doute échappé à personne, parmi les patriotes, qu’en Macronistan, les valeurs chères à nos aïeux, comme « Liberté, Égalité, Fraternité » fièrement gravées dans la  pierre de nos monuments officiels… sont devenues « à  géométrie variable », tant il est vrai que, selon que vous soyez « bien-pensant » ou pas, le traitement-réponse à vos demandes peut être diamétralement opposé, carrément contraire… en un mot, SCANDALEUX !

Donc aucune surprise de constater qu’alors que jamais les tonitruants mariages muzz, fomenteurs chaque week-end de bordels monstres dans les cités (et alentours), cités dites « sensibles » par les bourrins qui nous gouvernent, ne sont réprimandés par la maréchaussée… qui d’ailleurs n’y a pas droit d’asile…

Pas plus que toute manifestation émanant des racailles Traoré, connues pour leurs exactions, détournements de fonds… mais osant la ramener à tous propos au lieu de se faire discrets…

Pas plus que les éternelles manifestations de violences aux personnes, bris de vitrines, de mobilier public, incendies de véhicules ou poubelles… des vrais fachos ultra-gauchistes, se prétendant « antifas » puisque pour eux ce sont les « ultra-droites » qui sont fachos…

À tous ces gueux, ces gens « sans foi ni loi » (ou alors la pire intolérance !), les larves qui nous servent de gouvernants fichent une paix royale, puisque, à l’intention des FDO (forces de l’ordre) les ordres sont clairs : pas de bavure, pas de stigmatisation, pas d’amalgame… profil bas et retraite en toute occasion ; et surtout pas usage de vos armes !

Sans blague ! Allez blesser gravement un belligérant appartenant à l’une de ces espèces protégées, et c’est le drame ; c’en est fini de la « paix sociale »… qu’ils prétendent !

Il y a donc tout lieu de parier que les puants étudiants gauchistes, autoproclamés antifas, qui ont empêché l’accès de Science Po Bordeaux à Jordan Bardella, actuellement président du RN pendant la campagne électorale de MLP, en créant la panique chez la pleutre direction… n’auront droit à aucune sanction, comme d’habitude, puisque c’est une constante chez eux de refuser tout dialogue, en imposant leurs idées par la force !

Jeudi 10 février après-midi, dans les locaux de l’IEP. Des étudiants empêchent l’accès à l’amphithéâtre Montesquieu dès 13 h 30, tenant une large banderole « Dehors RN et Bardella, la haine ne nous gouvernera pas ». Alors qu’il était invité à débattre avec des étudiants, le blocus auquel s’ajoute la présence de militants de droite à l’extérieur attise l’inquiétude de la direction qui préférera, in fine, renoncer à l’échange des idées, jugeant que « la sécurité n’était pas assurée », relate Sud-Ouest. Le président du Rassemblement national a regretté ce rendez-vous manqué et, en réponse aux antifas qui ont tagué le sol à l’entrée de l’IEP « Bardella casse-toi, Bordeaux est aux antifas », il tweetait :

https://www.bvoltaire.fr/jordan-bardella-empeche-de-debattre-a-sciences-po-bordeaux/

https://www.sudouest.fr/politique/bordeaux-jordan-bardella-refoule-de-sciences-po-par-150-etudiants-8493395.php

Plus chanceux, malgré un comité d’accueil identiquement haineux, le sympathique Jean Messiha, l’un des porte-parole d’Éric Zemmour, a pu donner à Sciences Po Paris sa conférence sur « l’assimilation à la française », sujet qui ne pouvait rêver personne d’autre que lui pour en débattre.

https://twitter.com/i/status/1492133533179068416

Bien évidemment, selon leur grande tolérance face aux idées d’autrui, des syndicalistes et des militants de gauche s’étaient donné rendez-vous dans l’après-midi du 11 février rue de Grenelle, dans le VIIe arrondissement de Paris, pour protester contre sa venue !

Comment ces actuelles pourritures de syndicats perpétuellement traîtres aux travailleurs peuvent-ils encore oser s’exprimer alors qu’ils comptent de moins en moins d’adhérents, et pour cause, même les plus acharnés gauchistes commençant enfin à comprendre leurs accointances avec les gouvernements ?

L’événement a donné lieu à une présence des forces de l’ordre face à laquelle les manifestants ont clamé à plusieurs reprises leur hostilité à travers les slogans «Tout le monde déteste la police » ou encore « Zemmour fasciste, police complice ».

Sur Facebook, Jean Messiha a pour sa part commenté l’événement avec sa verve et sa franchise habituelle, remerciant qui de droit, et brocardant à sa manière la poignée de fauteurs de troubles déballant ainsi leur violente et misérable intolérance, quand eux-mêmes réclament… ce qu’ils refusent aux autres !

« Un grand merci à Génération Z, à la direction de Sciences Po Paris, le service de sécurité de Sciences Po pour leur mobilisation ainsi que les nombreux policiers et CRS massés autour de l’IEP pour me permettre de m’exprimer face aux manifestants de gauche et d’extrême-gauche qui réclament… pluralisme et démocratie ! »

… »N’ont pas ch… la honte », aurait ajouté ma grand-mère, dans son langage fleuri, compréhensible même sans avoir fait l’ENA !

Quant au silence étourdissant des « grands médias » (défense de rire !) et des autres candidats au poste suprême, à l’encontre de ces inadmissibles manifestations de haine… de la part de ceux-là mêmes habituellement si prompts à la dénoncer, pour un simple mot, mille fois moins blessant puisque simple émanations de la vérité… j’espère fortement qu’il sera remarqué et souligné par les électeurs, dont un déjà très grand nombre se regroupe derrière la slogan « la France n’a pas dit son dernier mot ! ».

https://francais.rt.com/france/95671-zemmour-peuple-aura-peau-rassemblement-contre-venue-messiha-sciences-po-paris

Curieusement, ce genre de manifestations hostiles aux adversaires de nos minables « gouverne-menteux » n’est jamais stoppé à coup de Flash-Balls, gaz lacrymogènes, trombes d’eau… ou tout autre gracieuseté, employés avec férocité contre d’innocents Gilets jaunes !

Mais qu’attendre d’un pleutre comme Macron, si bien humilié récemment par le grand Poutine, pour le plus grand bonheur des patriotes français ayant bien compris que le mépris du Président russe ne s’adressait pas à la nation française, mais bel et bien au cloporte qui prétend la gouverner ?

Eh bien, nous avons la réponse sans tarder : pour mater les éventuels « convois de la Liberté », rebaptisés convois de la honte par les pourris qui précisément en sont les VRP sans complexe, en les empêchant d’entrer dans Paris, le « couard Grand Timonier » a convoqué prestement… les blindés !

https://www.leparisien.fr/societe/video-paris-se-barricade-en-attendant-larrivee-des-convois-de-la-liberte-11-02-2022-TSSPGPP5TRDGTOJ43YWJBZPSGU.php

Je laisse la parole à Christine Tasin, qui avant moi a déjà souligné l’indignité du cloporte qui se prend pour un aigle :

« Quelle honte ! Jamais un LBD ni un canon à eau contre les Traoré, les émeutiers de banlieues qui les mettent à feu et à sang, mais toute récrimination, toute demande des Français d’origine est soit mise en touche, méprisée, soit considérée comme une attaque de fachos, de gens méprisables et dangereux et on fait sortir la troupe. Et on fait tirer dans le tas. Combien d’éborgnés parmi les racailles qui détruisent tout ? Combien d’éborgnés parmi les Gilets Jaunes ? Et demain combien de morts écrabouillés dans leurs voitures par les blindés ? »

https://resistancerepublicaine.com/2022/02/11/macron-envoie-les-blindes-contre-les-francais-a-paris/

https://www.franceinter.fr/societe/en-images-les-convois-de-la-liberte-roulent-direction-paris

Chapeau l’artiste ! Jamais une seule fois pendant ton misérable « règne », tu n’auras déçu ceux qui t’ayant jugé dès tes premiers mensonges, n’ont pas voté pour toi… car avec toi, le pire dans l’abject et la saloperie ne sont jamais atteints, tant tu as de réserves en fourberies et autres trahisons envers ceux qui te méprisent MILLE FOIS plus que ta morgue envers eux !

D’ailleurs, une des meilleures démonstrations de l’amour et du respect que tu as générés chez les citoyens qui valent des millions mieux que toi s’affiche dans cette recommandation pleine de sagesse, en provenance directe des Gaulois qui t’emmerdent !

Ta suffisance, tes crimes et ta folie furieuse méritent la corde… mais un petit séjour parmi les ordures devrait faire le plus grand bien à ton insupportable ego… encore que finalement pas bien différentes de celles qui t’entourent actuellement, pour former un prétendu « gouvernement » !

À bon électeur, salut Manu !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression