Rien de tel qu’une poupée voilée pour éduquer une petite musulmane

Publié le 5 août 2013 - par - 9 372 vues
Share

Par la grâce d’Allah et d’internet, les petites filles du monde entier peuvent connaître la joie de s’amuser avec la ravissante poupée voilée Chifa, modèle s’il en est de la femme idéale, très prude et pieuse, qui fait le ménage, prépare des bons petits plats pour son homme quand il rentre du bistrot ou de la mosquée avant de se faire ensemencer comme un champ de labour, fait ses cinq prières par jour dans une langue en passe de remplacer enfin cette langue française rancie qui rappelait bien trop aux oreilles de nos compatriotes musulmans (seuls citoyens défendus par le gouvernement et donc seuls dignes d’être reconnus par la République, hamdulillah) la douleur toujours vive des croisades, bref la femme pure et moderne telle qu’on en croise avec bonheur à chaque coin de rue dans nos contrées, et qui remplace très avantageusement les prostituées occidentales.

Cette petite merveille au prosélytisme ludique agréée par les savants, mach’allah, pourra apprendre à votre progéniture femelle les bases de la belle religion de paix et d’amour. Dès l’âge de trois ans, votre petite Aïcha, Samia ou Jihad pourra en effet se familiariser en français et en arabe avec les sourates du Saint Coran.

« Assalâmou ‘alykoum ! Je suis la poupée Chifa », clame-t-elle avec l’allégresse de celle qui sait être l’élue d’Allah pour tenir propre le foyer, une salutation aussitôt suivie de multiples versets à réciter sans trêve dès le saut du lit et tout au long de la journée.

Mais ce miracle de la technologie islamique n’est pas que sonore, il est également visuel puisque de ses oreilles jaillit la lumière signifiant que son cerveau s’éclaire de tout ce savoir. Allah est vraiment le plus grand ! « La science est lumière » est-il d’ailleurs écrit sur la boîte, mais en voyant Chifa ainsi voilée on avait déjà compris qu’on s’avançait sur le lumineux chemin du progrès de l’humanité.

 Deux-poupees-Chifa

Alors bien sûr, on déplorera tout de même que ses cheveux soient encore trop visibles et que des petits cailloux pour la lapidation d’usage ne soient pas fournis avec la poupée, mais pour ces derniers nous espérons tous qu’une boîte d’accessoires lapidaires sorte prochainement d’usine. Il serait d’ailleurs judicieux que chacun prenne ses responsabilités en contactant le fabricant afin d’en réclamer la commercialisation car si on ne peut pas frapper et lapider Chifa, son usage risque de manquer un peu d’intérêt éducatif et de ce plaisir sado-masochiste tellement nécessaire au développement de la petite musulmane en devenir, ce qui serait tout de même fort dommage.

Poupee-Reema

 

poupee-voilee-Chifa-1

D’autres versions de poupées voilées existent sur le marché, comme par exemple Fulah (à ne surtout pas confondre avec la Ulla des messageries roses), assez proche physiquement de Chifa, mais à un stade de pureté encore plus cultuellement avancé puisqu’elle est voilée de noir afin de ne provoquer aucun désir sexuel chez l’homme. Vous remarquerez son air guilleret et ses yeux joliment cernés de violet, indiquant son total épanouissement.

Avertissement du fabricant et du Saint Prophète (paix et bénédictions sur lui) : le viol ou la fornication avec une poupée, même si celle-ci est consentante, sont totalement haram !!!

Fulah est donc un modèle davantage en adéquation avec la charia bien qu’elle soit tout de même parfumée au musc, cette petite perverse… Mais que voulez-vous, une femme, même pieuse musulmane, reste une prostituée femme…

Une petite poupée de chiffon avec un ravissant hidjab à fleurs fera également le bonheur de votre fille (à noter que sur une vidéo du site de jouets, le présentateur propose un puzzle en bois « pour votre enfant ou votre fille »), puisque non seulement elle est capable de traduire des versets arabes en anglais, mais en plus lorsqu’on lui appuie sur le pied gauche elle vous entonne même « ah vous dirais-je maman » en arabe ! Allah est vraiment le champion de la déconne !

Par contre, il me faut malgré tout vous avertir que la vidéo de démonstration est quand même un peu choquante et doit être réservée à un public adulte et averti, car elle montre le démonstrateur en train de la déshabiller pour lui tripoter le dos sous sa chemise. C’est bien la peine de la couvrir d’un voile pudique si c’est pour qu’un petit vicieux se permette de lui caresser le tissu dorsal de manière aussi indécente, hamdulillah !

En version mannequin il vous est proposé également Rachida-Kahba, la cousine convertie de Barbie, mariée de force à huit ans à Ken-Mokhtar, son grand-oncle yéménite.

Poupee-Fulla-voilee

Poupee-Fulla-voilee-2

Outre ces poupées halal, un site islamique vous vante également les mérites du jouet éducatif My Mosque avec ses incantations et son appel du muezzin quand on appuie sur les boutons, comme quoi l’islam n’est jamais bien loin du futur islamiste, inch’allah…

Caroline Alamachère

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.