Rions de la gauche avant qu’elle ne nous fasse pleurer

Publié le 18 juin 2012 - par - 1 496 vues
Traduire la page en :

Rions, rions, prochainement nous n’aurons même pas assez d’argent pour payer les mouchoirs afin d’assécher les larmes crées par la politique des nouveaux dirigeants.

Mais profitons du moment pour rire, souvent rire…jaune) car le rire est un bon médicament et les élections nous offrent des occasions en nombre. 

Je passe rapidement sur l’énorme buzz médiatique provoqué par le tweet de la Première Dame – énième maitresse –  invitant  les électeurs de La Rochelle de voter contre la favorite (dans les deux sens du terme) de son Président de compagnon. Mais c’est bien naturel, citoyens ! C’est elle, Mme Trierweiller qui l’a transformé de Flamby (appellation charmante inventée par son futur Ministre) en Président de la République. Manque plus que ca, qu’il essaye de  l’empêcher de faire ce qu’elle veut. Il verra ce que veut dire scène de ménage…

Mais le comique vient d’ailleurs ; la dame du chabichou, spécialiste dans le harcèlement des hommes politiques (voir le siège du domicile de M. Bayrou entre les deux tours de 2007) a obligé le pauvre adversaire actuel, homme auquel elle n’adressait la parole depuis 3 ans, à fermer son portable, tellement ses innombrables coups de fil l’encombrait. Heureusement que la loi du harcèlement sexuel a été momentanément abrogée…

Le comble du comique, la Royale nous l’a offert comme représentation en avant première vers 19 h 50 le soir du 17 juin ! Je me demandais si elle n’était pas droguée, (mais fortement droguée, pas simplement un joint), tellement la scène était surannée. Passons sur l’illégalité de la présentation des résultats avant l’heure, mais le ton d’un dramatisme à l’Achille Zavatta, combiné avec des cris répétés de « trahison » me confortait dans l’idée qu’elle a sniffé durement. Le tragique de la situation c’est qu’un personnage avec des prétentions au plus grand niveau national arrive à définir publiquement une majorité des 63 % des électeurs qui l’ont envoyé dans les cordes comme des sous-citoyens pour ne pas dire un gros mot. Stupéfiant !   

Le même feuilleton monte en couleur, en voyant arriver Martine Aubry à la rescousse de la Royal, d’abord à la Rochelle, après au studio de France 2 ; oui sa  terrible adversaire, celle qui a falsifiée les votes pour l’évincer du poste de première secrétaire du PS, celle qui la traite de…blonde et dont l’inimitié (euphémisme) est archi connue, s’efforce de lui venir   en aide. Peut-être pour « l’aider » à oublier tout avenir politique national. Si c’était encore nécessaire pour l’oiseau de proie qui rêvait d’un perchoir.

Un bon prix de la  meilleure phrase au tombeur de Mme Royal qui a rappelé au Président Hollande que « le candidat unique c’était du temps de l’Union Soviétique » Rappel utile quand on sait que la gauche détiendra tous les pouvoirs politiques nationaux et la très grande majorité des territoriaux, chose inédite depuis la guerre. Ca peut donner des idées, qui sait ; moi, j’ai de la mémoire et je me rappelle d’un responsable socialiste du temps du Président-Maréchaliste qui criait : « vous avez juridiquement torts, parce que vous êtes politiquement minoritaires » Et ce n’était pas pour rire…

Continuons  avec le comique national  Jack Lang, tellement national qu’il a écumé les circonscriptions de l’ouest à l’est, passant par le centre de la France. Il est arrivé en Lorraine par les airs, dans les Vosges qu’il n’a pas vu depuis des lustres. N’aurait-il confondu la place des Vosges, son domicile bien connu, avec le département du même nom ?

 Manque de peau, les vosgiens sont de gens têtues et le font savoir dans les urnes aussi. Dans les montagnes vosgiennes, les parachutes se déchirent prestement.

Passons au cher Pol Pot d’opérette, le Méluche, qui se voyait déjà ! Il se voyait, mais les citoyens ne le voient pas du même œil ; une première déception aux présidentielles, malgré ses diatribes fulgurantes, ses insultes et anathèmes répétés : après, il s’est rêvé le tombeur de Marine le Pen dans le Nord ;  encore une parachute qui ne s’est pas ouverte, il est tombé vachement bas, avec une mine déconfite. Même son électorat d’outre méditerranée qu’il a chéri en long et en large ne l’a pas sauvé. Et maintenant, celui qui avait apparemment ressuscité le cadavre de la Place Fabien se verra craché dessus par les « camarades » qui se sont laissés entrainés dans l’aventure du FdG. Car dans le passé, les chers rares sortants communistes sauvaient des places au Palais Bourbon faisant les caniches du PS, tandis que maintenant le « charismatique » Pierre Laurent pleure à grosses larmes sur le drame de la perte d’un groupe parlementaire. Vous me demandez qui est Pierre Laurent ? Mais vous avez raison car qui a entendu de ce nouveau secrétaire Général du Parti Communiste Français ? Pas grande monde, à la limite sa famille de sang, car je pense que même certains des rares militants du PCF ne le connaissent pas.

Enfin, ce n’est pas la gauche, mais c’est comme si ; le néo-archéo-berger béarnais, lui aussi se rêvait la réincarnation d’Henry IV et il le croyait dur comme fer. Tête dure aussi, tenace et surtout rancunier comme tout, jusqu’à laisser sa propre peau. (Je pense à la peau de député) Mais qui donnait cher encore de sa peau à Pau, maintenant que les socialistes ne lui ont fait aucun cadeau en revanche de son appel en faveur d’Hollande ? Comme disait l’autre, il a appelé voter socialiste, il aura un socialiste chez lui, c’est normal. Et, si en 2007 je lui ai écrit personnellement avec le titre : « M. Bayrou, vous êtes un mauvais perdant et vous serez un perdant tout court» (1) ca ne lui est pas servi, il a continué tout droit vers…l’abime. Il parait qu’il veut poursuivre son « œuvre » tout seul dans sa bergerie.

Changeons du registre électoral et arrivons aux nouveaux ministres, car il y a de la rigolade aussi, même si quelques fois on ne rit mais pas du tout.

La brave Taubira ! Mais qui a pu dégauchir cette bestiole pour la mettre à la Justice, même si je suppose que c’est pour une courte période ? Une ancienne indépendantiste à un poste pareil ? Ca ne fait pas sourire. Mais le summum c’est qu’elle est insupportable même au sein de son propre parti guyanais et aux citoyens de ce territoire, ce  qui explique son « courage » de refuser se présenter aux élections. Quand il s’agit de s’accrocher au maroquin…

Premier pas de la ministresse, elle inaugure un match dans une prison arrivant à faire évader un détenu malin. Comme action pour désengorger les prisons, on connait des meilleures. Mais c’est une broutille pour cette Ministre de la Justice qui ignore la signification du mot génocide, à propos de la traite négrière. Esclavagisme qu’elle réduit uniquement à celle transatlantique, quand tout historien sait qu’elle ne couvre qu’un peu plus de 20 % de la traite négrière, le reste étant « l’œuvre » des arabo-musulmans ou des africains eux-mêmes.

 En revanche, Mme Taubira préfère ouvertement les délinquants aux victimes, pour la grande satisfaction des magistrats affiliés au Syndicats de la Magistrature, bien chez eux, au chaud et dans la sécurité de leurs habitations situées dans des endroits chic-bobo.

Et de gauche, la Taubira, bien de gauche, mais avec le portefeuille accroché à droite. Le  comportement ne parait pas trop à gauche non plus, elle a « bénéficié » d’une condamnation aux prud’hommes pour le licenciement abusif d’une collaboratrice. Joli palmarès pour une seule personne, un gros boulet pour le gouvernement Ayrault.

Coté courage politique, un exemple similaire, la belle Najat-Belkassem porte parole du gouvernement et du roi du Maroc (parait-il qu’elle ait quitté précipitamment le deuxième poste peu de temps avant les élections) Elle, qui, comme la précédente, refuse se prêter aux choix des électeurs .C’est un journaliste marocain qui l’appelle « l’espionne du roi » (Mohamed VI) en raison de son appartenance au CCME (Conseil Consultatif des Marocains à l’Etranger) conseil dont les membres sont nommés directement par le Roi du Maroc, et « machine de propagande du royaume à l’international » d’après l’auteur de l’article. (1)

Je fais une parenthèse : pourquoi une ministre comme Aurélie Filipetti, supposée dans une circonscription difficile a eu le courage de se présenter devant les électeurs pendant que les dames Taubira et Belkassem ont fait preuve de lâcheté politique ? Cherchez l’explication…

Pour les autres rigolades, je m’accorde un répit et ce sera pour une prochaine fois.

Sorel ZISSU

(1)   http://voxmaroc.blog.lemonde.fr/2012/02/10/najat-belkacem-l%E2%80%99espionne-du-roi-qui-se-reve-a-l%E2%80%99elysee/

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi