Riposte Laïque est du côté de la liberté et de la démocratie, contre les complices des islamistes.

Nous venons de vivre une semaine folle avec les rumeurs sur Martine Aubry, la désormais, candidate à la primaire socialiste pour la Présidentielle de 2012, remplaçant  avec regret  un  Dominique Strauss-Kahn, empêtré  à New York dans une sordide histoire de mœurs.
Nous ne pouvions  pas rester sans réagir à propos des agissements contestables et ambiguës de la Dame de Lille avec la Ligue islamiste du Nord animée par Amar Lasfar représentant l’UOIF dans le Nord, qui je rappelle, est une succursale de l’organisation islamiste des Frères Musulmans.
« Les Frères musulmans »  sont  l’organisation islamiste  la plus influente du monde arabe et est à l’origine de la doctrine moderne de la guerre sainte (djihad).
Martine Aubry aurait dû être plus prudente et ne pas favoriser une politique communautariste dans sa ville de Lille,  en soutenant  des mouvements extrémistes religieux, qui ne se reconnaissent pas dans les valeurs de notre République laïque, démocratique, sociale et féministe.

Madame Martine Aubry, vous n’êtes pas digne de briguer la Présidence de la République Française alors que vous n’avez pas respecté dans votre rôle de Maire de Lille, les principes de la loi de 1905 qui dit très clairement dans ses deux premiers articles :
La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.
-La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l’ État, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes.
Vous avez soutenu dans votre ville de Lille, l’ouverture  en septembre 2003 d’un lycée  intégriste AVERROES dirigé par l’UOIF et Amar Lasfar.
Par ce soutien politique, vous avez participé à l’islamisation rampante de notre Pays et vous vous êtes détournée de la défense de l’ École publique, garante d’un enseignement républicain et laïque.
Il est important de rappeler que la mission principale de l’école est de s’appuyer sur la raison et le raisonnement pour développer la personnalité de l’enfant et son esprit critique.
L’enfant accèdera à l’universalité pour se réaliser, devenir adulte grâce à l’école qui doit le prendre en charge dans sa globalité : corps, intellect, psychisme …
Le respect des lois morales et républicaines est une valeur incontestable et non négociable : égalité, laïcité, universalité.
La Gauche et la Droite semblent avoir oublié que l’’école républicaine était un moyen de faire reculer l’obscurantisme dont les religions sont porteuses.
La dame de Lille ne s’est pas embarrassée avec ces règles fondamentales en acceptant que dans sa ville un lycée islamiste  endoctrine des enfants et les éloignent des principes républicains auxquels chaque citoyen Français ou d’origine étrangère ayant choisi de vivre sur notre sol ne devrait pas déroger.
Madame Aubry, comme temps d’autres politiciens aveugles, semble ignorer que les islamistes ont un projet pour l’Occident. A ce propos, un journaliste au Temps à Genève, Sylvain Besson avait sorti  en 2005 un livre sur ce sujet intitulé : « La Conquête de l’Occident – le projet secret des islamistes. »

Voici ci-dessous le résumé du livre qui en dit long sur les intentions des islamistes dans les pays occidentaux :
« Novembre 2001, des policiers européens investissent la luxueuse villa d’un banquier islamiste sur les bords d’un lac suisse. Ils y découvrent un document gardé secret depuis près de vingt ans : le « Projet ». Ce texte, connu seulement d’une poignée de spécialistes, décrit la stratégie clandestine qui vise à « établir le règne de Dieu sur Terre ». Tous les moyens sont bons dans cette conquête du monde : infiltration de la société, propagande, alliance avec les combattants de la Guerre sainte… Le « Projet » révèle un pan caché de l’histoire de l’islamisme en Occident.
Inspirés par les idées radicales des Frères musulmans, ses émules ont tissé en Europe et en Amérique un réseau de mosquées, de centres religieux, d’institutions charitables qui poursuivent le même but : créer une société idéale fondée sur le Coran, étendre la sphère de l’islam et mettre fin à l’hégémonie de la civilisation occidentale sur le monde. Menée durant plusieurs mois en Europe et aux États-Unis, cette enquête soulève des questions essentielles pour l’avenir de nos sociétés : qui sont vraiment les islamistes « modérés » qui prétendent représenter les musulmans d’Occident ? Quelles idées veulent-ils propager, et avec quelles méthodes ? Riche en révélations exclusives, cet ouvrage apporte des réponses précises, informées, dérangeantes. »
En observant l’actualité, on est à même de constater que le « Projet » se déroule sensiblement comme prévu. Sauf que les citoyens sont beaucoup plus conscients qu’ils ne l’étaient des dangers de l’islamisme et qu’ils feront avorter ce « Projet« .
Source : http://www.postedeveille.ca/2011/07/le-projet.html#more
Décidément Madame Aubry, vous n’êtes donc pas la mieux placée pour incarner et vous revendiquer d’une gauche moderne , progressiste  prônant l’égalité entre les hommes et les femmes et défendant les valeurs Républicaines.
Vous avez déshonoré la gauche en instituant dans votre ville de Lille, des heures de piscines réservées aux femmes de confession musulmane.
Vous avez cautionné une pratique religieuse intolérable qui est contraire à l’article 1 de notre Constitution :
La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances.
La République est une et indivisible. Cela veut dire que rien ne doit être fait pour diviser le peuple et accepter des revendications communautaristes qui pourraient remettre en cause sa cohésion sociale et son unité.
La République respecte toutes les croyances, mais cela ne veut pas dire qu’un représentant de la Nation doit en privilégier une plus qu’une autre à des fins purement politiciennes ou électoralistes.
Les croyances doivent être pratiquées dans le cadre de la sphère privée, mais ne surtout pas être instrumentalisées ou être  visibles dans le cadre de la sphère publique.
A Riposte Laïque, nous voulons dénoncer la sous-estimation et l’absence de lucidité dramatiques (quand il ne s’agit pas de complicité) de beaucoup de militants associatifs ou politiques quant à la gravité de l’offensive de l’islam politique, en France et dans de nombreux pays d’Europe et du monde, relayée et encouragée par les autres religions qui y voient une occasion unique de retrouver place dans la Cité. Cette offensive contre la laïcité et l’égalité homme-femme est une aubaine pour tous les obscurantistes qui veulent en finir avec la séparation des Églises et de l’ État, qui veulent en finir avec la démocratie, qui traquent les esprits libres et cherchent à supprimer la liberté d’expression.
Nous entendons alerter l’opinion sur ce péril, et créer les conditions d’une riposte laïque massive afin de mettre en échec ce nouveau fascisme du 21e siècle qui dispose d’alliés surprenants, à l’extrême droite comme à l’extrême gauche.
Nous tenons à rappeler à nos détracteurs que nous sommes un journal, indépendant, qui accepte de travailler avec tous ceux qui se reconnaissent dans notre combat qui a pour but de  préserver notre modèle civilisationnel face à la montée inquiétante d’un islam conquérant dans nos sociétés Occidentales.
Les clivages politiques droite/ gauche n’ont plus grande signification de nos jours car nous constatons avec amertume que les partis traditionnels (conservateurs ou socio démocrates) ont conduit nos pays à la quasi faillite. Tous les États sont endettés et les peuples se retrouvent devant des dirigeants incapables de résoudre leurs problèmes actuels.
Il en est de même avec l’islam en un moment où les hommes politiques sont devenus des dhimmis et n’osent pas en dénoncer les pratiques archaïques et dangereuses pour nos libertés fondamentales.
De nombreux élus  de droite et de gauche ont préféré pour des raisons électoralistes, céder aux revendications islamistes contraires à nos principes républicains.
Ces politiciens plus attachés à leur réélection qu’à l’intérêt général ont renoncé à défendre notre République une et indivisible et se sont rendus complices des islamistes. Les Delanoë, Aubry, Besancenot, Cohn-Bendit à Gauche ou les Gaudin, Juppé, Brunel, Raoult, Fillon, Villepin, à Droite et bien d’autres que je ne citerai pas car la liste est trop longue, ne font pas honneur à la République en acceptant de se soumettre à la volonté d’Allah, symbole de l’obscurantisme.
Fabrice LETAILLEUR
Voir son blog
http://lebloglaicdechamps.over-blog.com/

image_pdfimage_print