RL répond au Monde : le remplacement des tombes de Poilus est bien en marche

Publié le 17 novembre 2017 - par - 20 commentaires - 2 945 vues
Share

Je constate non sans une certaine délectation que les « Décodeurs » du Monde nous apprécient, puisqu’ils nous consacrent régulièrement une partie de leur précieux temps. Qu’ils sachent que c’est réciproque.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/11/14/non-l-etat-ne-va-pas-supprimer-les-tombes-des-poilus-pour-installer-des-carres-musulmans_5214832_4355770.html

Il est vrai que le titre de l’article sur les Poilus n’était pas tout à fait adapté. Il ne correspond pas au contenu. Mais, se voir reprocher un parti pris par un journal qui, il y a dix jours, faisait sa Une sur la judéophobie dans les banlieues sans aucune allusion à la tradition islamique semble un tantinet déplacé.

Je m’excuse auprès des lecteurs qui auraient pu penser qu’une sorte de plan occulte diligenté par l’Etat visait à remplacer explicitement les tombes de Poilus par des espaces pour musulmans. Ce n’est pas un plan : c’est le résultat d’une politique d’abandon de la mémoire à la faveur d’une politique de maintien du pouvoir.

Le Monde a parfaitement raison d’affirmer que l’Etat ne va pas ordonner le relevage de tombes de Poilus dans l’optique d’y installer spécifiquement des carrés musulmans. Jamais il n’a été prétendu cela dans l’article, même si le titre pouvait le laisser penser.

En revanche, nos gouvernants font bien pression sur les maires pour qu’ils confectionnent des espaces destinés à accueillir les morts selon la tradition islamique. Ils semblent bien moins préoccupés par le fait que, dans le même temps, des milliers de tombes de Poilus vont disparaître.

Aucun plan caché de l’Etat n’est derrière, mais le résultat est là. Le Grand Remplacement est-il programmé ? Pas plus. C’est un fait, observable par tous ceux qui disposent d’yeux. S’il est largement encouragé par les « élites », aucun complot n’y préside.

L’empire romain a-t-il eu besoin d’un complot pour être envahi par les colons barbares ? Non, la désaffection de ses élites, locales ou impériales, pour les mœurs et la grandeur de Rome a suffi.

Revenant à l’affaire qui nous occupe, comme le précise Le Monde, les communes sont propriétaires des terrains. L’article indique bien qu’elles peuvent relever les tombes avant la fin de la durée de la concession.

Mais de là, notre journal favori conclut que la faute de la disparition des tombes des Morts pour la France revient aux familles ! Allez, culpabilisez, vous qui n’avez même pas les sous pour finir le mois : vous vous devez de traverser la France pour entretenir la sépulture de l’arrière-grand-oncle de la femme de votre cousin germain !

Voici un extrait de l’entrevue qu’a accordé Serge Barcellini, président général du Souvenir Français, à l’hebdomadaire Valeurs actuelles, jeudi 9 novembre  :

« Au lendemain de la Première Guerre mondiale, 350 000 familles ont choisi la restitution [des corps]. La majorité ont inhumé « leur combattant » dans une sépulture à durée dite perpétuelle sans imaginer que cette perpétuité ne durerait pas. Aujourd’hui une sépulture perpétuelle ne dure que 99 ans… Dans nos cimetières communaux des milliers de tombes où sont inhumés des Morts pour la France ont disparu ou vont disparaître !  En remettant en cause sa parole, les familles n’auraient pas récupéré le corps de leur combattant si on leur avait annoncé que les sépultures perpétuelles allaient disparaître – l’Etat n’est pas à la hauteur du respect que nous devons aux Morts pour la France. Ainsi c’est au moment où l’on célèbre le centenaire de la Grande Guerre que des milliers de corps de combattants de la Grande Guerre vont rejoindre les fosses communes municipales. »

https://www.valeursactuelles.com/societe/scandale-des-milliers-de-corps-de-soldats-morts-pour-la-france-vont-rejoindre-les-fosses-communes-90454

Serge Barcellini n’a pas tout à fait tort, il me semble, lorsqu’il estime que l’Etat n’est pas à la hauteur du respect qu’il doit à ses Morts pour la France. Il n’excuse en rien les familles, qu’il incite à entretenir la mémoire de leurs ancêtres. Mais en aucun cas il ne les accuse de quoi que ce soit.

Elles ne sont effectivement pas responsables.

Ces Morts pour la France mériteraient que l’Etat leur accorde une importance particulière. Que nos impôts honorent leur mémoire plutôt que d’être encore gaspillés dans des politiques de la ville qui depuis 40 ans atteignent 100 milliards d’euros, pour les résultats que l’on connaît.

http://www.xavier-raufer.com/site/IMG/pdf/ValAct11-09.pdf

En conséquence de l’incurie de l’Etat, l’absence d’inhumation nouvelle depuis plus de trente ans, mais surtout le défaut d’entretien des lieux sont autant de motifs invoqués par les communes, propriétaires des terrains, pour relever les tombes.

Le Monde s’étaient d’ailleurs déjà emparé du phénomène.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/11/10/des-dizaines-de-milliers-de-tombes-de-poilus-menacees-de-disparition_4806708_3224.html

http://le-souvenir-francais.fr/notre-actualite/quete-souvenir-francais/

Il est vrai que la place dans les cimetières pose parfois problème. Mais on peut aussi estimer que les soldats morts pour nous doivent bénéficier, dans leur repos, d’une attention particulière.

Quant au nombre de carrés confessionnels, il est certes encore faible (bien que je ne crois pas une seconde au chiffre avancé de 70) eu égard au nombre de musulmans vivant sur notre sol. Mais en quoi cela est-il un problème ?

La tradition islamique veut que l’on enterre le corps dans les vingt-quatre heures, chose interdite en France. La très grande majorité des musulmans demandent donc eux-mêmes le rapatriement des corps en terre d’islam. Les autres acceptent majoritairement les conditions actuelles.

En quoi est-il nécessaire de demander plus d’espaces cultuels ? Bouddhistes, musulmans, juifs ou animistes de notre pays, s’ils veulent être enterrés en France, peuvent être ensevelis dans les cimetières communaux classiques, lesquels ne sont en rien cultuels, mais bien héritiers de notre culture catholique, ce qui est la moindre des choses.

Les directives de l’Etat pour que les communes mettent en place des carrés cultuels représentent une énième entorse aux fondements de la République qui n’est censée reconnaître aucun culte en particulier (article 2 de la loi de 1905). La France et son passé de nation catholique ne sont pas un culte, mais une simple réalité.

Son abandon laisse visiblement de marbre certaines de nos « élites » politiques.

Le grand malheur des morts est finalement qu’à l’exception d’une élection où se présenterait Jean Tibéri, ils ne votent pas.

Lou Mantely

Print Friendly, PDF & Email
Share

20 réponses à “RL répond au Monde : le remplacement des tombes de Poilus est bien en marche”

  1. dbo62 dit :

    Bonjour. Il peut être bon de s’enregistrer sur le site russe VK, qui ne censure rien…sauf si le document attaque le gouvernement russe. Ainsi, les vidéos restent disponibles.

  2. Calamity jane dit :

    Histoire de rire un peu:aller coller des autocollants islam assassin/islam dehors sur les carrés musulmans. J en ai mis autour des cimetieres et églises. Dans mon coin, pas encore de carrés d assassins, sinon j aurais déjà décoré leurs tombes…. Après tout, c est bientôt Noël !

  3. Gérard dit :

    « En même temps », s’ils veulent se faire enterrer au Maghreb ou ailleurs (qu’ils n’auraient jamais dû quitter), ça ne me choque pas du tout, bien au contraire !

  4. reuri dit :

    Avec les profanations l’année dernière à Verdun par des connards organisateurs de course à pieds sur les tombes, on ne s’étonne plus de rien.

  5. Blek le roc dit :

    C.est une honte llaissez les en paix ils ont oeuvrer pour ça paix a leur âme .

  6. Eschyle 49 dit :

    De quoi vous plaignez-vous ? La SNCF vous offre un billet de train annuel gratuit pour aller entretenir la tombe de votre ancêtre : 1ère classe pour 14-18 , 2nde classe pour 39-45 ; alors , vite à vos outils de maçon , marbrier , ferronnier , fleuriste , etc …
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/sncf-l-etonnant-droit-de-visite-121693

  7. dufaitrez dit :

    La Haine durant la Vie se poursuit donc dans la Mort ?
    Comme le Black and White,dans deux verres différents ?
    C’est pareil, humour mis à part….
    L’Eternité apaise… Ou alors, mettons leur la tête au…. CARRE !

  8. Brouillon dit :

    Il n’y a qu’en Corse que les morts votent encore, et c’est tant mieux. Mais quand le Monde est ramené aux seuls carrés musulmans, il a toute la place qu’il mérite.

  9. patphil dit :

    je ne savais pas qu’un cadavre chrétien, hindou ou bouddhiste pouvait souiller celui d’un musulman!
    quelle honte que ces carrés religieux dans les cimetières! n’est ce pas une manifestation tangible du refus de vivre ensemble (dans la paix éternelle) ?

  10. coll dit :

    Mais qui a fait éclater la guerre de 1914-1918, ci ce n’est les frères maçonniques avec trois objectifs, le premier faire tombé l’ Autriche Hongrie Catholique, la Russie Tsariste, donc Orthodoxe, emmené la révolution Bolchevique en Russie; et l’Horrible Clemenceau qui prolongea la guerre, en 1917 quand les empires centraux (Allemagne et Autriche-Hongrie avaient demander une paix blanche)( pas de vaincu pas de vainqueur) il préféra un ans de guerre de plus et des milliers de morts; quand à Lénine et son train plombé,Il avait pour buts( Francs-Maçon),servir à la création du communisme pour leurs dessins Mondialistes, et en 1989, et quand le communisme n’a plus était utiles on a fait tombé les démocraties dite « populaires » la révolution russe fut un copier coller de la révolution Françaises.

  11. Lys dit :

    Merci pour votre excellent article et de remettre les pendules à l’heure des collabos de l’IMmonde

  12. wolfred dit :

    je pense a tous ses hommes qui depuis des temps immémoriaux sont morts pour rien , le pouvoir maçonnique au nom du mondialisme a vendu nos patrimoines historiques, nos lieus de mémoires aux barbares du désert , alors quoi de plus surprenant !!!!

  13. Joël dit :

    Encore une tradition perdue. Les communes n’ont pas, comme à Douaumont, des milliers de tombes à entretenir. Lorsque j’étais gamin, dans mon village c’était le cantonnier qui passait un coup de brosse sur les tombes des poilus de temps en temps ou un coup de peinture sur les croix en fer. Sans compter les bénévoles qui nettoyaient sans qu’on ne leur demande rien puisqu’à l’époque c’était une marque de reconnaissance envers nos morts pour la France. Ce qui est sûr, c’est que maintenant, la plupart des maires, sauf quelques rares cas, s’en foutent car ils n’ont pas connu de guerre. Et puis, un soldat dans un cimetière, ça ne rapporte rien.

  14. jan le Connaissant dit :

    Non pas  » tradition islamique  » , mais tradition musulmane…. ( mal nommée les choses, c’est… Etc, etc, )
    Et si, le Grand Remplacement est bien programmé ! Et depuis longtemps déjà…

  15. Spipou dit :

    « Le site d’extrême droite, condamné à plusieurs reprises pour provocation à la haine et qui nous apparaît peu fiable dans le Décodex, notre outil contre les fausses informations »

    Quelle marrade ! Merci, Le Monde, au moins pour nous faire rire !

  16. Spipou dit :

    L’article précédent était parfaitement clair ! (Je reconnais, c’est vrai, que le titre, et le titre seul, était trompeur et un peu trop accrocheur.)

    Si ces décodeurs d’articles non codés ont voulu y voir autre chose que ce qui y était décrit, c’est, j’imagine, qu’ils s’étaient déjà fait leur petite idée avant de le lire. Ca s’appelle, en bon français, un préjugé, et je croyais que pour ces personnes, c’était mal d’avoir des préjugés !

    Où va-t-on ? ☺

  17. cirrus dit :

    Lou Mantély, je viens juste de lire l’article du Monde et, bonheur, le « Riposte » du soir y répond ! Il y en a marre de ces journaleux qui prétendent savoir qui a tort et qui a raison. Avec un peu d’intelligence, on comprenait sans difficulté que votre précédent article tirait des conclusions du rapprochement de plusieurs constats, qu’il mettait en relation des données habituellement séparées, ce qui est bien l’intérêt du travail que vous faites. Le Monde évoque d’ailleurs 4 « cas » (sic) où une commune peut reprendre une concession alors que ce sont des conditions cumulatives, ce qui n’a rien à voir. Le Monde est un mauvais journal, jaloux de l’essor de la réinfosphère ; il ne doit sa survie qu’au sérieux que ce journal avait autrefois…