RN : voici venir le temps des coucous…

Publié le 10 juin 2019 - par - 44 commentaires - 2 360 vues
Share

D’un certain point de vue, les « européennes » qui viennent de se passer témoignent d’une recomposition politique globale …

Laissons de côté (pour aujourd’hui) le dépérissement constaté de LR, dépérissement annoncé bien avant le scrutin, préparé par la clique politicienne Juppé-Raffarin-Sarkozy dont le seul objectif est l’agglutination avec la « macronie » et poursuivi par ceux qui n’attendaient – après l’avoir provoquée – que  la chute de Wauquiez pour rejoindre leur famille mondialo-européo-immigrationniste (et islamophile) représentée par Macron et sa caste…

Oublions encore un moment l’explosion en plein vol de la mafia mélenchonniène (prétendument insoumise) abandonnée par la partie la plus populaire de son électorat qui ne supporte plus son immigrationnisme, son islamophilie, son communautarisme outrancier et son abandon des valeurs essentielles de la famille et de la morale.

Et consacrons-nous à ce qu’il se passe du côté de la force populaire, souverainiste, identitaire et sociale qu’est le Rassemblement National, dont la permanence à un haut niveau électoral témoigne de l’efficience pour construire l’avenir de la France et de son peuple .

Ce scrutin du 26 mai dernier a marqué un tournant essentiel : avec son résultat de 24 % de l’électorat, le Rassemblement National a renvoyé dans un passé définitif l’ancien FN (MLP a fait le « sale boulot » de la métamorphose…) et établi l’enracinement d’une nouvelle formation politique axée sur la reconnaissance de l’autonomie nationale, de l’identité historique de la France et de son peuple, de la justice sociale et de la valorisation des couches laborieuses de notre pays face aux représentants des oligarchies financières de la mondialisation et du CAC 40.

Ce mouvement est aujourd’hui incontournable, essentiel pour la transformation du système politico-économique social et sociétal de notre pays, et c’est à partir de lui que tout doit se construire.

C’est pour cela, d’ailleurs, que l’on voit apparaître moultes tentatives de vouloir le marginaliser tout en voulant s’approprier sa force pour s’imposer : se servir du RN sans avoir à lui donner sa place et, surtout, sans avoir à assumer sa force directrice. « Qu’il me donne ses voix pour assurer mon leadership et qu’il sa taise à jamais… » tel est le credo des « nouveaux résistants de la prochaine heure » !

OK, je force le trait… mais quand on entend à longueur d’interviews, quand on lit à longueur de colonnes que MLP est incompétente, qu’elle ne sera jamais élue, qu’elle est ceci ou encore cela (et que ce  « ceci » est encore plus dépréciatif que le « cela »), on est en droit de se demander ce que veulent vraiment ces voix qui se réclament du populisme, du souverainisme, du patriotisme, du refus de l’immigration et de celui du communautarisme et de l’islam… et qui ne veulent pas vraiment du seul mouvement crédible et efficace en ces domaines, tout en lui demandant de rouler pour elles !

Une telle s’élève pour promouvoir l’union des droites (c’est quoi, ça ? une énième manipulation politicienne ?)  et en appeler à Marion Maréchal… Une autre hèle Zemmour pour prendre la tête d’une future campagne présidentielle… Une troisième surgit de l’agglutination de groupuscules isolés, très largement minoritaires dans l’électorat, pour tenter de damer le pion à la force tranquille du RN…

Cacophonie générale pour le plus grand profit de Macron et de son rassemblement du centre, de l’ex-UMP, et des lambeaux de la gauche socialiste agrémentés des écolos qui n’attendent que leur part du gâteau ! Le mouvement impulsé par le bonimenteur de l’Élysée a un  besoin urgent de se renforcer, et il va tout faire pour cela.

Avant de décider d’une tête dirigeante, analysons le réel et tentons de construire un projet politique cohérent susceptible d’emporter l’adhésion d’un peuple qui vient de s’exprimer aux récentes « européennes » et à travers de multiples actions dont celles des Gilets jaunes.

La ligne de partage politico-économique et sociale passe, aujourd’hui, entre ceux qui organisent la mondialisation (et en profitent) et ceux qui en subissent de plein fouet les négativités multiples… entre ceux qui sont dans les « grandes villes » les représentants des différentes strates mondialistes (y compris les résidents des banlieues immigrées et islamisées qui vivent des aumônes de la mondialisation et lui servent à tuer le peuple autochtone) et ceux des territoires, des moyennes et petites villes, de la ruralité qui subissent les affres mondialistes : chômage endémique, immigration ruineuse, insécurité du quotidien, dessaisissement de leur identité, éloignement des lieux de travail, raréfaction des services publics, dépérissement de l’école…

Et c’est cette majorité électorale représentée par ces victimes de la mondialisation qu’il convient de rassembler, en tenant compte que, si, d’ores et déjà, elle est assise sur le RN (47 % du monde ouvrier, 32 % des employés, dominant dans les classes d’âge laborieuses entre 25 et 60 ans…), elle recèle un fort gisement électoral si l’on prend en compte les 40 à 50 % d’abstentions constatés régulièrement…

Cet électorat à gagner est aussi représenté par les petits groupes encore existant de l’ancienne gauche, que ce soit les Insoumis ou les résidus socialo-communistes, parce que, prisonnier de l’ancien logiciel « gauche vs droite », il n’a pas encore perçu que l’ancienne gauche l’a trahi pour  favoriser les flux migratoires, la communautarisation de notre société et l’a laissé sans armes dans les mains de la finance mondialiste et européiste…

À côté, l’électorat traditionnel de l’ancienne droite (ce qu’il en reste au LR ou dans les abstentions…) n’a pas compris que ses valeurs sont exclues par la clique libertaire macronienne  (que 43 % de l’électorat traditionnel catho. vote encore pour un président qui tue la famille et va marchandiser la procréation relève de l’ineptie la plus totale… et d’un assujettissement à la hiérarchie, immigrationniste et islamophile, de l’Église… un comble !).

Si l’on appréhende un tant soit peu tout cela, on comprend que les agitations autour de tel (Zemmour) ou de telle (Marion) relèvent plus d’une manipulation téléguidée par le « haut lieu » que d’une vraie demande du peuple de France…

La campagne pro-Zemmour (sans que l’intéressé n’ait d’ailleurs demandé quoi que ce soit) est limpide de ce point de vue :  faire surgir une opposition forte, connue, crédible face à un RN qui ne pourrait que s’épuiser à la combattre ou qui serait amené à l’accepter en reniant son histoire, son action, ses responsables… en s’affaiblissant au point de sombrer avec celui qu’on lui aurait imposé et qui ne réussirait pas parce que son enracinement populaire est dérisoire.

Éric Zemmour est un excellent analyste politique, un historien cultivé, un manieur habile d’idées et un débatteur hors pair : c’est un « think tank » à lui tout seul… et comme tel, son apport au combat « populaire-populiste » est énorme. Sa place est avec les hommes et les femmes politiques qui vont surgir de cet espace politique qui se crée, dans un rôle d’éclaireur intellectuel, de conseiller, d’influenceur.

À ces hommes et ses femmes de travailler maintenant, en labourant le terrain des territoires et de la quotidienneté, pour impulser le mouvement politique irrépressible surgi du Rassemblement National pour aller vers tous ceux qui revendiquent la reconnaissance et la souveraineté de notre nation, l’histoire et l’identité de notre France, la justice sociale, la reconnaissance du travail et de la valeur de chacun, le renforcement de nos valeurs fondamentales culturelles et familiales…

Robert Albarèdes

https://www.ifop.com/publication/europeennes-2019-profil-des-electeurs-et-clefs-du-scrutin/

https://www.ifop.com/publication/le-vote-des-electorats-confessionnels-aux-elections-europeennes/

https://www.ifop.com/publication/que-feraient-les-francais-sils-pouvaient-revoter-aux-referendums-europeens-de-1992-et-2005/

https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Sondage-intentions-de-vote-presidentielle-Macron-et-Le-Pen-largement-en-tete-au-premier-tour-1627135

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
topinembourg

Un article entier qui se résume à « Marine 2022 » . Bon , ben ce ne sera pas encore pour cette fois . Je me suis déjà exprimé sur ce sujet . On ne peut plus se permettre d’attendre et de voir les années passer .Oui MLP ne sera jamais élue , son image auprès des!français est désastreuse , c’est ainsi .

jean pierre FUENTES

Normalement dans une démocracie comme la notre c’est le pouvoir de l’urne qui doit diligenter la politique que le peuple veut que l’on applique . Au début du mouvement des gilets jaunes 72% du peuple soutenait son action . Cela aurait du etre un naufrage de la politique de MACRON . He bien non , avec un score à peu près identique à celui du RN qui a fait moins bien qu’en 2014 cette jeune formation politique n’a pas sombré .De plus elle a anéanti les anciens partis traditionnels qui pour la plupart de leurs adhérents vont se rallier à… lire la suite

Mil

RL annonce tant de nouvelles inquiétantes qu’au premier coup d’œil j’ai lu « Voici venir le temps des couScous »… Une formulation devrait être ajoutée au chapitre « La ligne de partage politico-économique et sociale… » : dépossession du territoire. Bienheureuse Islande et son 0,2% de mahométans… En Pologne, l’islam n’est pas interdit de culte et la mosquée de Varsovie est assez cossue, c’est même une curiosité exotique. Seulement là-bas la population « autorégule » elle-même le phénomène, limité à 0,1%… Richard

Richard

« Le retour de la bête immonde des années 30 »? Si un tel groupe modal doit caractériser le RN, alors la Macronie est « Le retour du monde bête des années 2000 ». Il faut être particulièrement inculte pour comparer le RN au NSDAP. Le contexte mondial n’est pas le même, les adversaires sont différents et le RN n’est armé ni de chemises brunes (malgré sa sympathie pour les gilets jaunes) ni de matraques. La Macronie est accusée de non-assistance à nation en danger. Dommage tout ça car Macron ferait un excellent fonctionnaire au service de l’industrie française. C’est un PR (Public Relations)… lire la suite

POLYEUCTE

Le RN Mariniste perdra toujours ! Contre vents et marées !
Elle n’a pas les qualités de Chef d’Etat. Le Salut viendra hors d’elle.
Qu’elle fasse preuve d’abnégation, au service de la France. On la remerciera !
Ne supputons pas… Zemmour et Marion n’en sont qu’aux fiançailles…

SLOBODA

Malheureusement Marine Le Pen est à la merci de l’oligarchie

François BLANC

Donc selon Abarèdes vaut mieux faire comme l’autruche plutôt que dire ce qui ne va pas puis ensuite pleurnicher en disant on a perdu parce que ceux qui n’ont pas voté pour Mariiiine sont tous des cons, bref toujours d’attirer les mouches avec du vinaigre et ça dure depuis 40 ans

mimi

Albarèdes n’est pas du genre à faire l autruche car lui a une expérience d’élu , de cadre d’un parti dont il fut exclu pour analyse trop pertinente, et en fin analyste du réel , je crois qu’on peut lui faire confiance !..jusque là ,il ne s’est pas trompé et les habitants de son village le reconnaissent 30ans plus tard !

François BLANC

Je connais Abarèdes pour être communiste ce qui ne me paraît pas être un signe de clairvoyance mais vous dites qu’il s’est repenti, dont acte, ceci étant je maintiens ce que j’ai constaté et dit et pourtant je vote FN/RN depuis les années 90

Parlervrai

Tiens, encore un abstentionniste.

Bostik

Bravo pour cet article de fond. Deux remarques toutefois, 1- mettre sur le même plan ‘l’opération’ ( menée par qui au juste ?) visant à accréditer l’idée baroque d’une éventuelle candidature de Zemmour à la prochaine présidentielle, et le cheminement cohérent et pertinent d’une Marion maréchal, ne relève t’il pas d’un amalgame d’autant plus douteux que l’auteur de l’article voit derrière la ‘promotion ‘ rien moins qu’une tentative de division du camp national, complotisme oblige. En somme, ce qu’exprime l’auteur, c’est qu’en dehors de MLP, il n’y a point de salut. C’est oublier un peu vite le traumatisme du débat… lire la suite

Déhache

Très excellente analyse. On ne gagne pas avec ceux qui ont perdu ! Une petite remarque cependant : quand vous répétez, après la grosse presse, que 43% de l’électorat traditionnel catholique aurait voté Macron, je vous assure qu’il s’agit à la rigueur des catholiques vatican II suiveurs du pape et en aucun cas des traditionalistes qui eux sont de vrais patriotes anti-immigration et abominent choupinet.

CHARLES BURGONDE

Mr Alberes nous savons que votre intention est saine et sincère mais vous pouvez débattre autant que vous pouvez vous ne pouvez jamais faire l’impasse sur le langage vrai celui que comprennent les Francs dans le secret de leur Conscience nationale .. c’est pas un combat d’Idée !! le Front National ( on ne Rassemble pas , on fait Front pour Survivre ) connait une expansion proportionnelle aux statistiques toujours plus mortelles de immigration . Ni Marine n’a rien métamorphosé ni le régime Cosmopolite qui nous gouverne depuis Simone Weil et BHL ne lui offre des espaces politiques et médiatiques… lire la suite

paul nareffe

Excellent article, très objectif.
Pour ceux qui pensent et qui disent que le RN restera toujours derrière la porte, sachez que mathématiquement, statistiquement, le RN sans rien changer est assuré d’accéder à la première marche du podium très prochainement car c’est bien le seul parti qui prend en compte les préoccupations des Français.
C’est ainsi!.
Toute la smala des juges et des médias à la botte et aux ordres est déjà sur le pied de guerre pour entraver et et faire toute les entourloupes possibles et inimaginables pour empêcher le RN d’accéder aux gouvernes.

ven85

macron a fait un bon boulot pour les patriotes,il a tue les socialistes et maintenant la droite,il ne reste plus que 2 partis,le parti du peuple LE RN et le parti du mondialiste et de la finance de MACRON, macron est en train de reunir de droite et gauche,tout ceux qui sont contre le peuple de france, 2022 va arriver tres vite,la france de macron aura fait rentrer plus 1 millions d’immigres a majorite musulmane,eux voteront MACRON,alors les patriotes,unissons nous,car macron aura fini son travail de la destruction de la france et du changement de population

Christine

J’ai toujours pensé que l’acharnement contre le FN/RN venait surtout de tout les ministres présents ou passés qui ont peur que le jour ou MLP serait présidente ,elle pourrait dévaster leurs systèmes macchiavéliques d’accords secrets véreux ,de privilèges et d’argent douteux et non pour l’immigration ,ce qui leurs permet des excuses humanitaires.

Deloire

Il faut travailler dans les années qui viennent pour le RN. Nous n’avons aucune illusion sur aucun parti, ni aucun chef, y compris le RN ou MLP , Mais nous savons qu(il existe des moments de l’histoire où pour un instant une organisation porte le destin d’un pays. Elle est toujours imparfaite, et elle a, à sa tête un chef qui n’est pas un demi-dieu mais une homme ou une femme avec ses faiblesses personnelles mais surtout les faiblesses que lui confère sa position dans les forces sociales, Mais la volonté de vivre de tout un peuple passe alors par… lire la suite

mimi

exact Marchais m irritait mais il était incontournable et assénait quelques bonnes vérités ..Marine peut agacer mais le mouvt est en route grâce à elle !

mimi

c’est vrai que MLP a fait tout le boulot en amont ..se débarrasser de l ‘étiquette Fn , isoler les durs à convaincre pour rassembler ,être en pôle position lors des élections , comprendre la nouvelle ligne à adopter ,subir toute la hargne de l opposition voire de son propre camp.,le RN engrange à présent les fruits de ce combat titanesque et voilà les cueilleurs qUI SE PRéCIPITENT POUR MANGER LA RéCOLTE EN CONTINUANT à DéNIGrER LES SEMEURS !?..dernière revendication . pour les grincheux ,..demander à MLP de changer de nom ??????madame la peine n a qu’a se marier !et… lire la suite

Bostik

On lui demande surtout de ne pas se décomposer à la seule vue de Macron sur un plateau de télé, de ne pas se cacher derrière une pile de dossiers face à un adversaire qui vient les mains dans les poches, à ne pas déshonorer tout son camp par une attitude à la fois vulgaire et absurde. Elle a eu la sagesse de déléguer la tête de liste à J Bardella qui a montré qu il était digne de notre confiance. Espérons qu’elle aura la même clairvoyance pour 2022 en mettant son énergie et son talent au service d’un ou… lire la suite

Jonathan

C’est la voix de la sagesse qui s’exprime à travers ce nouvel article très pertinent de M. Albarèdes. Comme j’aime à le répéter moi-même, il ne faut pas cracher dans la soupe et le RN, quoi qu’on doive, qu’on puisse ou qu’on veuille reprocher à MLP, reste pour l’heure le seul parti vers lequel porter utilement nos suffrages. Il est frappant qu’en dépit de leur petit nombre, patriotes, nationalistes ou souverainistes soient divisés en de multiples chapelles (RN, PDF, DLF, UPR, « Les Patriotes » et j’en oublie certainement). Ce n’est pas normal. Et il n’y a qu’en France qu’on voit cela.… lire la suite

jane

Pour être élu un candidat aux élections présidentielles doit réunir 50 % plus une voix .Or , beaucoup de patriotes ont le fort sentiment que MLP ne recueillera jamais ce total victorieux car le passé a démontré que jamais ne gagne une personnalité faisant l’ objet d’ un rejet de plus de la majorité du corps électoral.Ce qui est le cas de MLP. La droite ne l’ a pas compris à ses dépens en 2012 ( maintien de la candidature de Sarkozy ) à l’ inverse des adversaires du FN en 2017( retrait de Hollande ).

Suricate

Egalement d’accord 5/5 avec vous. Tous avec le RN. Combien votent pour tel ou tel candidat sans être en accord avec tout ce qu’il raconte, (et même avec rien de rien). Alors, que tous se rallient avec le seul parti capable de fédérer le sursaut de la France, d’engager notre pays dans la voie de la sa résurrection. Oui, Eric Zémour est très bien dans son rôle actuel, mais ne fédérera rien du tout en tant que politicien (ce qu’il ne peut être). 34 listes aux européennes !! Division montée de toutes pièces par cette macaronie, ils sont même allés… lire la suite

Didounou

L’union des droites quand Macron la fait déjà, ça risque de faire pas beaucoup. La ligne Fig Mag qui vient de faire 8% avec LR, le petit peuple risque de ne pas s’y reconnaître.

Il faut une ligne sociale, ou il revotera socialiste.

Garde Suisse

Pour les prochaines élections municipales, il faudra que le RN choisisse bien ses candidats et soutienne des listes dans des bourgs et villages plutôt que de se ruiner dans les villes boboisees.

Henri

J’adhère totalement à cet article qui remet « les pendules à l’heure ». Bravo et merci.
Je commençais à être sérieusement agacé par nombre d’articles parus sur RL de Tel intimant à MLP de faire ceci ou cela, voire de laisser sa place, de Tel autre exigeant des alliances avec des partis qui n’existent pas, ou encore de Tel, « zemmourien » de la 25ème heure, faisant campagne pour le champion qu’il s’est choisi.
Il va de soi que toutes ces manigances sont loin d’être innocentes. Il faut diviser, toujours diviser, la question est : au profit de qui ?

Fleur de Lys

Merci pour votre excellente analyse et votre lucidité
dont certain (suivez mon regard) devrait s’inspirer .. En tout cas BRAVO tout est fort bien dit, je m’empresse de faire suivre votre article de bon sens

patphil

reste à convaincrr les sansdents d’aller voter

BERNARD

Il faut regarder les handicaps en face : 1) La plupart des retraités qui votent, votent pour micron, bien que ce pourcentage fut en baisse aux élections UERSS 62% contre presque 75% aux pestilentielles). Or, ces personnes votent en moyenne plus que les autres…. il y a donc un potentiel à conquérir de ce côté là. 2) Le vote musicien qui n’entrera jamais un bulletin RN dans l’urne , ou peut-être epsilon alors qu’ils représente environ 10% du camembert halal. Or ce handicap me semble insurmontable, donc la course va commencer avec un retard de 10 mètres pour une course… lire la suite

lafronde

Nul besoin d’être majoritaire au plan national. Avoir des majorités locales suffit pour avoir des députés, des maires des Conseil généraux. Forts de ces mandats les élus locaux et les députés patriotes pourront parler au nom du Peuple des terroirs qui leur auront fait confiance. A bon droit ils forceront le gouvernement à négocier, soutenant que celui-ci ne tient pas compte des intérêts de la France périphérique, qui justement à placé ses espoirs dans le RN. Ce vote des européennes est une rupture souverainiste de la partie de la France pénalisée par les politiques publiques depuis une vingtaine d’années. C’est… lire la suite

Lesfinx

Comme disait JMLP quand on a le pouvoir tout le monde vient manger dans le creux de ta main avant les français étaient des veaux et avec le temps les français deviennent dès chien-loup enragés pour leurs pays

topinembourg

JMLP , qui n’a jamais voulu arriver au pouvoir a toujours tout fait pour s’auto torpiller en lâchant « oppprtunément »une provocation ou une « blaguounette » sur les chambres à gaz ou sur les camps de la mort dès qu’une élection trop prometteuse s’approchait , de façon à ne surtout pas être élu afin de pouvoir continuer à fanfarronner devant les caméras pour sa seule satisfaction narcissique.. Les Le Pen père et fille ont pris en otage la cause patriote et leur rôle de perpétuels opposants meur convient très bien.

lustuc

Il faut substituer au « tout sauf le pen »; « tout sauf l’islamisation  » et « tout sauf plus d’immigration »

zéphyrin

pas mal comme slogan

Tolosan

Il y a des évidences que l’on peut résumer simplement sans avoir besoin de longs développements comme dans cet article. Cela peut se résumer ainsi : Macron sera réélu facilement (à la prochaine élection présidentielle) en cas d’un remake Macron-MLP, tout simplement parce qu’il dispose d’une armée de réserve qui sont les voix de gauche. Tous les partis de gauche (écolos compris) appelleront à voter à nouveau Macron pour éviter, comme ils disent, « le retour de la bête immonde des années 30 ». Donc il faut absolument éviter ce remake. Le RN doit établir des alliances politiques pour élargir l’assise électorale… lire la suite

lafronde

Le dernier scrutin montre une migration massive de l’électorat bourgeois des metropoles vers Macron. Le peuple de la France périphérique a préféré le RN. Ce parti doit suivre ce que lui indique ses électeurs ! Aller au Peuple, notamment celui des territoires pénalisés par les politiques publiques : trop de taxes (notamment sur le Travail), de bureaucratie, pas assez d’investissements privés et publics. La France périphérique est exploitée au profit des métropoles. Le RN serait-il capable de décoloniser ces terroirs ?de les gérer au mieux ? D’y ramener la Prospérité ? Rallié par des compétences locales, certainement ! Tout dépendra… lire la suite

Patapon

L’exemple de Robert Ménard ,maire de Béziers,est instructif.Voila un homme de droite libre,uniquement inspire par l’amour de sa ville,Intègre,volontariste,redoutablement efficace,qui sait composer avec son idéal,avant tout pragmatique,et homme de bon sens.Il faut absolument sortir des pièges idéologiques ,des querelles de chapelles,et se colleter avec la dure réalité,qui,ne ment jamais.Or,la réalité nous le dit: C’est village par village,bourg apres bourg,du fond de nos provinces,en nouant des alliances ,que nous vaincrons l’hydre macronienne.

lustuc

Excellente analyse….mais Marine le Pen peut-elle être élue présidente ?
Toute la question est là !
Que devient le pays, si elle n’y parvient pas ?
être la meilleure chance de battre Macron, n’est qu’un lot de consolation
qui nous laissera tous, inconsolables, (elle aussi)

JACOU

D’accord 5/5 avec votre article.

Si les patriotes ont mieux que le RN pour faire valoir leurs idées et défendre la France, alors qu’il le disent. Le RN se bat seul contre les partis scélérats, associés en sous main, et leurs domestiques de la Presse.

pub

Ce n’est pas faux , j’ai toujours voté MLP par défaut ,mais (pour moi ) il vaut mieux ce vote , plus le RN aura de voix plus le système pourra évoluer ,on verra après.

lafronde

Assistants en famille à la finale présidentielle à la TV, nous n’avions pas saisi sur le moment, que MLP eut été moins bonne, la Presse mainstream nous l’a indiqué après ! Une faiblesse toutefois : MLP n’a pas su expliquer l’articulation de la monnaie commune avec la monnaie unique. Mais Macron aussi a dit tant de conneries durant la campagne ! Or lui, la Presse l’a absout. La vrai faiblesse d!u FN 2017 c’est la débâcle des Législatives. Vote patriote : avril 7M de voix, juin 3M de voix ! Comment un parti ambitionnant de gouverner peut s’effondrer au moment… lire la suite

. Dupond 1

Il va falloir que des élus RN se levent dans toutes les communes !!! ne jamais oublier qu’un maire sans étiquette étant un grand électeur peut élire un sénateur macroniste dans le secret de l’isoloir…..Les sans étiquettes peuvent etre collabos (se méfier des parachutées comme a Arzano) bien étudier le passé de celui qui débarque est indispensable par les temps que nous vivons . Eviter les balkany , les cahuzac j’en pass et des meilleurs (mdr)

topinembourg

La contre-performance de MLP lors du débat ne serait donc qu’ une légende imposée par les médias et nous autres, nigauds crédules aurions été bernés ? Bon sang mais c’est bien sûr ! Nous sommes incapables de penser par nous -mêmes et les médias nous font croire ce qu’ils veulent , c’est ça ? Désolé mais moi aussi je regardais le débat en famille , avec ma compagne et dès les 20 1ères minutes , ses ricanements vulgaires ont commençé à nous agacer , je me souviens avoir dit : » Mais où elle se croit ? Au bistrot du coin… lire la suite

topinembourg

(Suite) et ma compagne , s’est tournée vers moi , éberluée en me disant : » mais elle a bu ou quoi ? » A ce moment là , nous n’avions entendu ou lu aucun commentaires officiels des médias mainstream. Idem pour un de mes ami militant , lui aussi effaré, qui m’a envoyé un SMS :  » Mais qu’est-ce qui lui prend ???  » .Alors navré mais le couplet selon lequel nous ne ferions que répéter la version des médias est non seulement insultante mais aussi totalement invalidée par les multiples exemples dont j’ai eu connaissance .Les réactions d’effacement ont été… lire la suite