Robert Chardon : l’Aveu ou Vol au-dessus d’un Nid de Coucou ?

Publié le 26 mai 2015 - par
Traduire la page en :

avisderecherchechardonVoilà maintenant onze jours que plus personne n’a de nouvelles de Robert Chardon, maire UMP de Venelles, qui a disparu quelques heures après avoir affirmé qu’il fallait se débarrasser de l’islam en France.

Pourtant, ce dimanche, notre collaborateur Francis Gruzelle a saisi la justice, en adressant une lettre au procureur de la République d’Aix-en-Provence, pour lui signaler la disparition. A ce jour, nous n’avons toujours pas de réponse. Son parti politique se tait. Sa famille se tait. Son équipe municipale se tait. Les autorités de la République se taisent. Les journalistes regardent ailleurs…

Si Robert Chardon est simplement traité pour son cancer, pourquoi a-t-on fermé son compte Facebook et n’a-t-il plus la possibilité de disposer de son téléphone portable ? S’il est menacé de mort, pourquoi, tout en prenant toutes les précautions, ne pas en informer les Français, et leur dire qui exerce ces pressions ?

Faute d’information, nous ne pouvons, hélas, exclure un très mauvais scénario, de type “L’Aveu” ou bien “Vol au-dessus d’un Nid de Coucous”, et ne pouvons que craindre que l’information de l’AFP, évoquant un internement (ce qui ne paraissait scandaliser personne) ne soit exacte.

D’où la question que posait Hans Sutter : reverrons-nous un jour Robert Chardon, et dans quel état ?

https://ripostelaique.com/robert-chardon-9eme-jour-de-disparition-2.html

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi