Robert Ménard fait des émules… mais pas encore à gauche !

Publié le 6 juillet 2014 - par - 1 771 vues
Share

robert-menardDès son élection à la mairie de Béziers, le nouveau maire, par ailleurs fondateur de Reporters sans frontières, Robert Ménard, a pris une décision forte en instituant un couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans, non accompagnés d’une personne majeure, de 23 H à 6 H, dans un certain nombre de secteurs de la ville.

Le maire UMP de Montgeron (Essonne) François Durovray vient à son tour d’imposer un couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans, pendant les vacances d’été, pour tout enfant non accompagné d’un adulte. Une infraction à cet arrêté étant passible d’amende.

Le but, explique le maire de cette localité de 23 000 habitants, est de lutter « contre une situation de jeunes en totale déshérence pendant les vacances d’été, lorsque certaines familles n’assument plus leurs responsabilités ».

Certains jeunes occupent de nuit des halls d’immeubles, et « dans certains quartiers les gens vivent l’enfer », a-t-il ajouté.

Mesure de bon sens, dont on peut se demander pourquoi cela n’a pas été appliqué depuis longtemps ! Qu’attendent les maires des plus de 36 000 communes que compte la France vivant la même situation pour en faire autant, étant observé qu’un enfant n’est – normalement – pas censé déambuler seul à pareilles heures !

A quand pareille mesure prise par un (une) maire de gauche ? Allons, Mesdames et Messieurs les maires, un peu de bon sens et surtout de courage !

Josette Clery

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.