Robert Ménard, Manifestons, mais sans casse et sans folie !

Publié le 11 septembre 2016 - par - 14 commentaires - 1 302 vues
Share

Capture Ménard2
Qu’on se rassure : ce titre sciemment rabat-joie ne vise pas à tranquilliser des manifestations de rue. Il s’applique au « Manifeste pour l’union de la droite », que viennent de lancer les principaux leaders de cette « Droite hors les murs », qui se sont retrouvés pour le Rendez-Vous de Béziers à la fin Mai. Je trouve leur initiative excellente. Mais j‘aimerai qu‘elle soit le prélude à la création d‘un parti politique en bonne et due forme. Je crains en effet que, sans cela, la ferveur des nombreux participants à ce Rendez-Vous ne retombe et qu’en ordre dispersé, contrairement à cet objectif d‘union, ils s‘égaillent, les uns vers l‘intégration au FN, d‘autres vers des choix métapolitiques ou purement souverainistes, d’autres enfin vers des groupuscules…. et que beaucoup ne se retirent sur l’Aventin.

Il existe évidemment des Patriotes qui ne se reconnaissent pas tout à fait dans la ligne économiquement gauchisante, et apparemment molle sur l’immigration, qui est officiellement celle du FN actuel. Ce n’est pas une tare. Il faut les ajouter à la Résistance, sans casser ce qui existe et qui constitue ses gros bataillons. Je les verrais bien, s’ils ne souhaitent pas adhérer au FN ou si le FN ne tient pas à les accueillir, dans une structure qui soit un peu ce que les Radicaux de Gauche sont au PS, le CNI à la Droite classique, etc.  Le mot satellite n’est pas un gros mot, même s’il est légèrement, et injustement, péjoratif !

Que cette « Droite hors les murs » ne présente pas de candidat(e) contre Marine Le Pen à la prochaine présidentielle va de soi. C’est la moindre des choses. Le contraire serait de la casse.

Quant à présenter des candidats aux législatives qui n’auraient qu’un simple accord de deuxième tour (désistement pour le mieux placé du premier tour) avec le FN, comme je le perçois de ci de là, c’est un leurre et une folie.

Un leurre, car, aux législatives comme dans bien d‘autres élections, l’électeur moyen vote pour l’étiquette. Il n’y a guère qu’aux Municipales, où les candidats sont vraiment connus du plus grand nombre, qu’on échappe à cette loi d’airain. Des candidats « Droite hors les murs » en concurrence avec des candidats dûment estampillés FN apparaîtraient au grand public comme des dissidents et feraient des scores ridicules. Leur dire le contraire est les leurrer. Et les envoyer au casse-pipe est une folie car, aucune structure n’étant à même de les rembourser, ils paieraient leur campagne de leur poche. Les vieux militants se souviennent certainement d’élus mégrétistes de grande qualité et bénéficiant d’une forte notoriété dans leur département qui, aux Régionales 1998, faisaient plus de 20% avec l’étiquette FN… et moins de 2% aux Régionales 2004 sous étiquette mégrétiste. Et si, par exemple, des personnalités comme Ménard ou Collard se brouillaient sérieusement avec le FN, je pense que Ménard serait réélu maire de Béziers contre une liste FN, mais que Collard, malgré sa verve, perdrait son siège de député. Alors que dire des candidats de moindre notoriété !

La solution pour cette Droite hors les murs, une fois structurée, serait de conclure un accord de candidature unique au premier tour des Législatives avec le FN, sous forme d’un quota de candidats communs avec le FN « soutenus par le FN ». Quant à son argument de négociation, il consiste  simplement à dire « Sans un tel accord, nos sympathisants risquent bien de ne pas aller voter ». Certains dirigeants du FN actuel risquent d’accueillir l’argument avec dédain ( Le Pape, combien de divisions ? disait le camarade Staline, qui ne faisait pas grand cas des forces morales ). Mais d’autres, sait-on jamais, peuvent y accorder davantage d’attention.

Quant aux accords de désistement au deuxième tour, ils n’ont d’intérêt qu’entre candidats FN, ou soutenus par le FN, et certains candidats issus de la Droite classique mais sincèrement proches du FN en matière d’identité et d’immigration, ceux que j‘appelle les bons Républicains. Cela existe, même si la direction actuelle des Républicains les occulte. Et s’ils prenaient leur liberté, on verrait probablement que les Républicains islamo-collabos sont moins dominateurs qu’on ne croit et que leur soutien militant est très faible. Je suis donc convaincu qu’une alliance entre FN ou assimilés et bons R aux Législatives disposerait d’une forte majorité à l’Assemblée Nationale, qui est l‘organisme véritablement décisif dans notre Constitution, même s’il délègue son pouvoir au Gouvernement. Et même que les députés FN pourraient être la majorité de cette majorité, car, à ce moment-là, le vote FN deviendrait vraiment un vote utile puisque ses candidats auraient une vraie chance d’être élus, ce qui n’est que très rarement le cas aujourd’hui. Encore faut-il qu’ils soient du niveau que l’électeur moyennement exigeant estime pouvoir attendre d’un député…. ce qui n’est pas impérieusement nécessaire quand ces candidats n’ont aucune chance d’être élus.

Eric BURNOUF  

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jean-Bernard

Si les français avaient des c… il y a longtemps que le FN serait au pouvoir et que les muzz raseraient les murs !

limone

ce n’est pas qu’une question de c..mais aussi de programme ..;pas toujours clair ..

haddock

Et Normal 1er, son programme ?… Incapable de réduire le chômage qui va augmenter, à terme, avec les migrants qui vont se faire une raison, après tout on est bien en France dans les petits villages

pauren

Il importe surtout que cette droite de sensibilité LEPENIST ou MENARDISTE continueà travailler dans le même sens contre cette islamisation qui oeuvre de plus en plus à visage découvert, comme la Ministre de l’Education Nationale qui confesse avec fierté qu’elle est avant tout ARABE, puis MUSULMANE pour n’être plus que FRANCAISE.Que fait-elle dans ce gouvernement, sinon oeuvrer sournoisement en mettant l’ARABE OBLIGATOIRE au Primaire. Mme El KHOMRI recommande dans les industries de prévoir une SALLE DE PRIERE POUR LES ARABES. Mme TAUBIRA qui a un fils en prison depuis 5ans a travaillé dans son ministère pour alléger, les peines de… lire la suite

pascal31

Excellent article qui propose une solution au « regroupement » sans nuire à Marine. Mais cher Eric penses tu vraiment avec toutes les « mules » qui nous entourent, que cette « proposition » peut être une réalité ? j’ai de gros doutes sur le nombre de personnes qui comprendraient, et sur le nombre de personnes qui suivraient.
Suivons attentivement Marine et sa (ses) stratégie(s) sans l’accuser de tous les maux comme le font les fidèles de JMLP qui, sans certainement le vouloir, font du mal au FN.

Celtillos

cette idée de droite « hors les murs » est une bonne idée, et pourrait offrir une solution a tous ceux qui ont des idées proche du FN sans vraiment les adopter a 100%, genre sympathisant mais pas tres pratiquants. On peut être en accord avec les grandes lignes du parti de Marine et en desacord sur une ou plusieurs parties de son programme, le principal c’est de faire bloc a plusieurs partis si il faut, pour lui déblayer le terrain, après on peut engager des discutions de fond sur l’application de ces parties litigieuses, mais la priorité des priorité, c’est de… lire la suite

Francois Desvignes

Le FN MLP a perdu le FN historique en allant draguer avec Philippot dans le marécage centriste. Les partis peuvent se déplacer sur l’échiquier politique, l’électorat, lui, reste avec ses convictions et ses espérances. Vous remarquerez que le FN a atteint le plafond de 5000 000 d’électeurs en 2002 et depuis a augmenté en pourcentage du fait de l’abstention et de l’usure de ses voisins, mais pas en nombre de voix, perdant à droite ce qu’il gagne à gauche. Sa couleur change mais pas sa force. Si le FN gagne, l’opposition ne sera pas sur sa gauche qu’il aura absorbée,… lire la suite

Quels sont ces chiffres ? Lors de la Présidentielle de 2002 JMLP a obtenu 4.804.719 voix au 1er tour, 5.525.906 au 2è. Marine 6.421.426 voix au 1er tour de 2012. Ce n’est pas une augmentation en pourcentage que je sache ! Celui-ci a aussi augmenté mais dans des proportions moindres en revanche. Vous devriez réécrire votre commentaire …

Et vous combien de divisions pour paraphraser le petit père des peuples ?
Continuez donc ainsi à faire le lit de l’islamo-gauchisme en favorisant lrps élection après élection et ce sont les Francais que vous trouverez sur votre chemin !

jean-marc

Un billet de politique politicienne de détail qui n’intéresse pas beaucoup de monde,bref,sans intérêt.

limone

pas vraiment , il y a un problème tout de même que vous ne pouvez nier , avec un plafond de verre qui semble perdurer ( dernières élections des régionales ) et qu’il faudra bien analyser , pour le dépasser..

EchecetMat

Les partis sont à l’image du cavalier du jeu d’échecs ; quant à l’électorat, ce sont les pions qui unis, peuvent provoquer la victoire de leur camp. D’où le vieil adage « l’union fait la force », vertu politique qui manque cruellement aux Français : atavisme gaulois paraît-il ?

lucifer

Ne cherchez pas midi à quatorze heure . La politique c’est, faire se rejoindre des gens différents, pour atteindre le même but. LE BUT qui nous occupe est le redevenir de la souveraineté de la France. Cette souveraineté DU PEUPLE consiste à redevenir acteur de son destin. Notre destin passe par l’interdiction de l’islam en France. Sortir de l’UE pour être MAITRES chez nous . Réinstaller les frontières pour pouvoir savoir qui entre en France. A partir de là on peut reconstruire la France.