Si Robert Ménard n'existait pas, les patriotes devraient l'inventer

 

robert ménard

 
S’il n’existait pas, il faudrait l’inventer. C’est Robert Ménard, qui vient de lancer un pavé dans la mosquée. Sous forme de Charte, le maire de Béziers soumet aux cultes musulmans de sa ville six thèmes visant à « clarifier les activités des mosquées » dont « l’approbation sans réserve sera de nature à rassurer des habitants de la ville ».
Mais là où les esprits sensés accorderont à semblable initiative toute la légitimité qui se doit –  après six attentats commis au nom d’Allah – ,  là où leur apparaîtra parfaitement fondée la volonté d’un maire de savoir de quoi il retourne dans les mosquées de sa ville – attendu qu’une centaine en France sont jugées radicalisées -, ici et là,  cette charte bitteroise est pourtant décriée. Qu’attend pourtant Robert Ménard des représentants de la communauté musulmane de Béziers ? Qu’ils s’engagent à signer sur l’honneur un certain nombre de statuts et de critères les obligeant à se désolidariser sans aucune ambiguïté de la vision radicale que les islamistes portent sur l’islam. Autrement dit, il les met au pied du mur en prouvant noir sur blanc le bien fondé du sempiternel  « pas d’amalgame ». Eh bien, stupéfaction, telle décision n’a pas l’heur de plaire aux ardents défenseurs dudit pas d’amalgame !
C’est Le Point, qui parle d’abord de charte « draconienne » puis d’une « charte de la honte ». C’est le site saphirsnews qui  l’estime « déconnectée de la réalité » puisque à Béziers, aucune mosquée n’est connue pour propager un discours de haine, ni ne fait d’appel public à la prière ». Et de parler d ‘ »une outrance de Robert Ménard » quand il s’agit pour lui d’appliquer le nécessaire principe de précaution.
Si à Béziers, il faut l’espérer, les responsables musulmans signeront la Charte les yeux fermés, pour d’autres villes, dont les maires pourraient emboîter le pas à Robert Ménard, rien n’est gagné.
En effet, d’après le sociologue Samir Amghar, tout est question du type de radicalisation. Il y a la « religieuse »,  dont les valeurs vont l’emporter sur toutes autres valeurs de la société, et « la politico-religieuse qui justifie les attentats à partir d’un argumentaire religieux ». Ainsi, imposer la nourriture halal dans les établissements publics ou arborer le niqab dans la rue, un type de radicalisation qui ne porte pas à conséquence ? Mais d’expliquer « que ceux qui pratiquent un islam très orthodoxe ont également un regard très critique sur le passage à la violence », en citant l’imam de Brest condamnant les attentats, tout en inculquant dans ses prêches la haine de la musique aux enfants… Citons, aussi, un imam de Montpellier tout juste assigné à résidence, qui, ce 23 novembre, prêchait qu’ « un musulman est un géant endormi, et s’il se réveille, malheur à celui qui se trouve à côté, parce qu’il restaurera la gloire de  l’humanité « . Mohammed Khabatti, un homme charmant, demandait aussi « à Allah se soutenir partout ses moudjahidines »…
Et ce n’est pas non plus Tareq Oubrou qui nous rassurera, selon lequel « des propos jugés radicaux ne sont pas forcément illégaux »… la preuve par l’imam de Brest ou par Bernard Cazeneuve en personne pour qui « prôner le djihad n’est pas un délit ». Bref, sur la ligne de la radicalisation « il est difficile de savoir où placer le curseur », conclut Samir Amghar. Alors, on imagine d’ores et déjà, à Béziers, les prises de tête si chacun veut mettre son curseur là où il l’estime, en accord avec sa vision personnelle de l’islam…
En tout cas, il y a une ville où, si son maire proposait cette Charte à signer aux représentants musulmans de la Grande mosquée, d’emblée, ils ne la signeraient pas, c’est Strasbourg. Parce que recevoir le ministre saoudien des Affaires islamiques, Saleh bin Abdul-AzizAl ash-Sheikh qui enjoignait, en 2013, devant une délégation du Koweit dans son pays, à « détruire toutes les églises de la région », ne semble pas, a priori, très en phase avec la Charte présentée par Robert Ménard…
Les musulmans « exaspérés » par le maire de Béziers ? Eh bien, nous, ce qui nous exaspère, ce sont des imams qui rechigneraient à signer une Charte censée nous rassurer. Et, pour couronner le tout, ce qui nous préoccupe beaucoup, c’est  le gouvernement qui ne trouve rien à redire à la venue d’un Grand mufti dont le ministère appelle à l’extermination des juifs, au meurtre des apostats et à la promotion du djihad.
Robert Ménard n’est pas un  naïf, il teste. Il a raison. Il est de nouveau pointé du doigt par la clique bien pensante. Jusqu’à ce que, comme pour l’armement de la police municipale, le gouvernement essaie à l’échelle nationale ce que lui  met en place à l’échelle locale.
Bravo, Monsieur Ménard !
Caroline Artus
http://fr.novopress.info/195509/robert-menard-propose-charte-bonne-conduite-aux-imams-biterrois/
 
http://www.metronews.fr/info/attentats-de-paris-mosquees-perquisitionnees-en-france-comment-la-radicalisation-est-reperee/moku!hjJWF7sIgACYY/
 
http://www.saphirnews.com/Menard-veut-imposer-une-charte-aux-mosquees-de-Beziers_a21645.html
 
http://www.lepoint.fr/politique/beziers-la-charte-draconienne-que-menard-veut-imposer-aux-mosquees-26-11-2015-1985026_20.php
 
http://pointdebasculecanada.ca/le-site-du-ministere-des-affaires-islamiques-saoudien-publie-des-appels-a-lextermination-des-juifs-au-jihad-et-a-lexecution-des-apostats/
 
http://www.valeursactuelles.com/societe/a-beziers-robert-menard-presente-une-charte-des-mosquees-57530

image_pdf
0
0

34 Commentaires

  1. Ce n’est pas à « chacun de mettre son curseur là où il l’estime » c’est aux citoyens de France de confirmer – avant d’être submergés par les citoyens musulmans – les limites clairement établies dans la loi de 1905 sur la laïcité quitte à compléter certains détails comme sur la nourriture, la mixité, les tenues vestimentaires occidentales et divers…. « Détails » qui pour nous deviennent insupportables car dénaturent complètement notre culture notre patrimoine, notre paysage. Les musulmans pourraient parfaitement suivre leur culte de façon sobre, humble, dans l’intimité comme ils l’ont bien fait jusque dans les années 80, c’est prévu dans le coran ils peuvent faire des dérogations quand ils sont en terre de mécréance. Après – par laxisme et aussi par ignorance de notre part, on a laissé faire et cela a pris des proportions démesurées parce qu’en fait certains (intégristes fondamentalistes) veulent gagner du terrain et croient pouvoir faire de notre terre une terre d’islam en s’imposant par le nombre. Chaque maire de municipalité devrait prendre conscience de cette réalité. Ce n’est pas contre les musulmans c’est pour la paix et l’équilibre entre citoyens Même à titre préventif, il est nécessaire de rappeler d’emblée les règles et cette idée de Charte est très bien Bravo Monsieur Ménard

  2. Elle est très bien cette charte ! Je ne comprends pas pourquoi Le Point la considère comme draconnienne ?…

  3. J’adore ce mec, il a des couilles d’enfer. Un fait de plus en plus rare en polie-tique-islamisante-merdique BRAVO!

  4. C’est bien pourquoi dans l’HERAULT nombre d’ex UMP le rejoignent, comme le maire d’une commune proche de Béziers, colistier de Louis Aliot pour les prochaines Régionales. Faites comme lui: votez bien!

  5. C’est curieux hein, mais les cadres baboucholâtres franc-macs du nouveau fion national ne soutiennent aucunement la ligne salutaire Monsieur Ménard.
    Donc question légitime : POURQUOI ?!
    Cherchez l’erreur…

  6. Les biterrois (français, cela va sans dire ) sont heureux et fiers d’avoir à leur tête un maire comme Robert Ménard. Ils le suivent et l’approuvent. Sa charte est une trouvaille très intelligente et astucieuse. Car, compte tenu de la duplicité naturelle des muzz, il est évident qu’ils la signeront pour bien nous enfumer en pratiquant le takkiya comme d’habitude, ils feront exactement ce qui leur est demandé, mais…en douce et en secret, ils continueront leurs exactions…et c’est là que ça risque de se gâter…pour eux.

  7. Mais M.Ménard a vécu en Algérie donc ils sait ce que c’est l’islam ! Ce n’est pas une clique d’islamo-collabos qui vont l’arrêter !

  8. Respect Monsieur Ménard., que votre parcours et votre engagement donnent l’exemple. Les temps changent , il faut, on doit y croire, c’est la ligne droite qui est devant nous 😉

  9. Je suis fière de Robert Ménard. Il agit comme l’ont fait nos anciens Oranais se défendant contre les islaimstes-terroristes.
    Robert souviens-toi d’Oran. N’oublions jamais !

  10. eh bien oui ROBERT MENARD EXISTE pour notre plus honneur et notre bonheur, mais qui empécherait d’autres ediles à le suivre dans le chemin qu’il a tracé pour NOTRE FRANCE déterminé qu’il est dans ce labeur de tous les instants LA OU IL Y A LA VOLONTE IL Y A UN CHEMIN Il force le RESPECT en voulant faire respecter notre PAYS NOS TRADITIONS NOTRE CULTURE VIVE ROBERT MENARD

  11. Comme le disaient nos guignols (ceux qui nous faisaient rire, pas ceux de notre actuel « gouvernement »…!!!): « SEVEREMENT BURNé L’NANARD ».
    Si tous nos maires étaient comme cela….quelle joie, quel bonheur!!!

    • menard avec le soutiend du fn,fait comme les maires elus du fn,ils tiennent leurs promesses,a frejus le maire fn david racheline,apres plusieurs procedures a obtenu la detructions de la mosquees,deja construite avec l’accord de l’ancien maire ump,umps se sont des traites

  12. EH BIEN oui robert menard existe pOUR NOTRE PLUS GRAND honneur ET NOTRE BONHEUR qui donc empècherait les autres édiles de suivre son exemple afin que nous retrouvions NOTRE FRANCE SI ACCUEILLANTE(souvent trop d’ailleurs à notre sens) hauts les coeurs malgré tous les batons qu’on lui fout dans les jambes il reste imperturbable dans les idées qu’il a tracées, LA OU IL Y A LA VOLONTE IL Y A UN CHEMIN, MAURES DE FRANCE ROBERT MENARD VOUS INTERPELLE REPONDEZ LUI PAR L AFFIRMATIVE MAIS VITE N ATTENDEZ PAS D ETRE EGORGES …

  13. il y a hélas trop peu de maire comme Mr Ménard , c’est vrai qu’en premier il faut être patriote et ça au niveau des politiques c’est une espèce en voie de disparition, encore BRAVO Mr Ménard et merci pour la créche qui fait partie de nos racines

  14. Erratum: je viens d’envoyer un commentaire où en parlant des détracteurs de Ménard, j’ai dit « la meute bêlante des futurs agneaux de l’eïd ». L’association « meute/agneaux » est stupide; en fait dans mon esprit j’étais parti sur des chiens mais je me suis très vite souvenu de la catégorie à qui j’avais affaire. « Agneaux » m’a semblé plus approprié mais j’ai oublié de remplacer « meute » par « troupeau bêlant ». Merci de corriger si vous publiez.

  15. Ha! Ha! Ha! Bien joué Ménard, (comme d’habitude), oui chère Caroline Artus, il n’y a qu’un Ménard et si d’autres sont à n’en pas douter brillants, lui c’est vraiment la lumière. Cet homme dit absolument tout ce que je pense et donc, je suppose, ce que pensent de nombreux Français et lorsque certaines questions apparaissent insolubles à ma pensée parfois limitée, il donne des solutions non sans les argumenter d’explications concises et structurées qu’il énonce toujours avec une facilité déconcertante. Ensuite il agit avec un « jusqu’auboutisme » à ce jour inégalé, allant toujours aux limites que la meute bêlante des futurs agneaux de l’eïd lui impose.
    Donc bravo Ménard et merci d’exister; merci à vous aussi Caroline pour vos articles sur Bd Voltaire et merci à Torpillator pour les précisions concernant la charte.
    Il va sans dire qu’aucun musulman n’acceptera aucune des clauses de la charte mais on peut tout de même gager que ce coup de pied dans la fourmilière, si les médias s’en emparent, (même à charge de Ménard), accélérera l’éveil des consciences.

    • C’est gentil, Philippe ! Oui, la plupart des représentants de l’islam ne signeront pas cette Charte, ou alors, ils le feront mais cela ne changera rien. Et les sincères auront à répondre devant les autres qui ne le sont pas. L’essentiel, comme vous l’écrivez, c’est que Robert Ménard ait mis un coup de pied dans la fourmilière..!

  16. « Jusqu’à ce que, comme pour l’armement de la police municipale, le gouvernement essaie à l’échelle nationale ce que lui  met en place à l’échelle locale. »
    =====================================
    l’équipage du pédalo se décidera, peut-être, à la prochaine (et inévitable) tuerie de masse de “mécréants-croisés“.
    en attendant, « le pingouin for ever », dans son homélie aux invalides, a pleuré sur l’avanie qui a été faite à “un Dieu trahi“… Il a juste oublié qu’il n’était pas à la Grande-Mosquée d’Anne Hidalgo.
    Dans sa prochaine saillie il invitera le fatwiste-égorgeur al-Qaradawi pour un prêche enflammé à Notre-Dame de Paristan.
    (Heureux les morts qui n’ont rien vu ni entendu !)

    • C’est exact … l’islamo-carpette présidentielle a osé le coup du « Dieu trahi » … ce qui représente non pas de la naïveté mais une pure trahison du peuple français devant les yeux du monde entier et une insulte insupportable aux victimes de la sauvagerie des adeptes du Dieu criminel d’Arabie.

  17. Zut, j’ai oublié le S à ordures (elles sont légion hélas). Pourriez-vous avoir la gentillesse de corriger cette faute d’inattention. Merci d’avance. Bonne journée.

  18. Monsieur Ménard est un GRAND MAIRE qui aime la France, et ça par les temps qui courent les ordure collabos ne le lui pardonnent pas !
    Oui, cette charte est plus qu’indispensable et refuser de la signer est inacceptable.
    Je le félicite pour cette initiative intelligente et courageuse, tout comme je le félicite pour l’inauguration de la crèche dans sa mairie.
    Heureusement qu’il reste encore des maires tels que ce Monsieur qui aiment la France et surtout son Peuple et sa culture ! Le Ciel vous garde Monsieur, Ménard, prenez soin de vous, les VRAIS Français (dont je fais partie) vous adorent et souhaitent vous garder le plus longtemps possible 😉

  19. Les 6 points de la charte :
    Selon le premier point de la « charte », « les imams des mosquées de Béziers s’engagent à ne prêcher qu’en français et en toutes circonstances ».
    Point deux, « les imams et fidèles des mosquées de Béziers s’engagent à ne faire aucun appel à la prière dans la rue sous quelque forme que ce soit », thème récurrent chez M. Ménard et au FN.
    Troisièmement, « les imams et présidents d’associations gérant les mosquées de Béziers s’engagent à ne pas poursuivre d’activités et à entretenir des liens avec des associations ou des mosquées, en France ou à l’étranger, appartenant aux courants les plus extrémistes, salafiste et Frères musulmans ».
    Quatrièmement, ils « s’engagent à ne pas diffuser les discours ou faire la promotion des cheikhs ou +savants+ saoudiens wahhabites, des cheikhs des Frères musulmans de tous les pays ».
    Cinquièmement, les mêmes dirigeants doivent s’engager « à ne pas promouvoir les textes et livres comme ceux de l’école malékite qui prescrivent le jihad ou la peine de mort pour les apostats ou homosexuels ».
    Enfin, ils « s’engagent à ne recevoir aucun financement d’un Etat étranger, d’une collectivité d’un Etat étranger ou d’une association étrangère ».

    Je préconise d’étendre à toute la France (et même l’Europe) l’obligation de signature de cette charte … En cas de refus les imams réfractaires devront être expulsés comme des nuisibles toxiques de notre pays vers un pays musulman de leur choix où il pourront donner leur Q cinq fois par jour en toute quiétude au pédo-marié crimino-tortionnaire historique de l’antre mecquois du Mal.

    • on peut y ajouter le respect des lois de la République française :
      – possibilité de quitter l’islam sans être menacé
      – respect de l’égalité des hommes et des femmes
      – possibilité pour un musulman d’épouser un non musulman
      – possibilité pour un musulman de ne pas pratiquer sa religion sans encourir de menace. Par exemple s’il ne veut pas suivre le ramadan.

      • tes propositions sont alléchantes mais on n’a pas le droit de rêver !
        Le seul point sur lequel ils pourront être condescendants serait l’égalité homme/femme…. et encore !
        Epouser un non ou une non musulman, ça se pratique depuis des années… sauf que les enfants sont les enjeux maxima de ces couples
        Pour le reste, le pere noel qui passera bientôt dans nos cheminées n’a pas prévu ce genre de cadeaux. Mais on fera avec, d’accord ?

      • sous sarko, le rassemblement des musulmans de france,au bourget qui a lieue tout les ans,les mediats ne vous font pas voir,que les femmes et les hommes sont separes,pendant le meeti,g,peut on continuer a tolerer cela ,ou est la laicite,ne compter pas a umps pour le faire respecter,tout est de leur fautes,depuis 40ans,les attentats,le chomage ect….

    • Il importe d’aller plus loin et d’exiger que tout musulman souhaitant rester sur sol français (ou européen même), et tout particulièrement les imams, acceptent sans la moindre objection les engagements suivants:
      a. tout un chacun est libre de critiquer ou même d’insulter le prohète Mohammed s’ils le souhaitent, tout comme ils sont libres de le faire vis-à-vis de n’importe quel prohète ou même de Jésus;
      b. tout un chacun est libre de proposer et de rechercher les meilleurs approches pour aboutir à une révision du Coran, tout comme la Réforme a mené à une réinterprétation nécessaire des Evangiles;
      c. ils renoncent publiquement et ouvertement au concept de conquête du monde et de conversion forcée par et à l’Islam;
      d. ils acceptent sans discuter le concept de séparation entre culte et Etat, rejetant le concept islamique du mélange entre les deux;
      e. ils renoncent publiquement à demander l’application ou même l’insertion de la Sharia, du fait qu’il ne peut y avoir deux régimes judiciaires dans un pays quel qu’il soit;
      f. ils acceptent la volonté des musulmans qui veulent quitter l’Islam ou même se convertir a d’autres religions telles que catholicisme, protestantisme, judaisme, bouddhisme ou autre;
      g. ils reconnaissent et acceptent publiquement que, contrairement à ce que dit le Coran, les femmes sont les égales des hommes devant la loi et ont les mêmes droits.
      Et si d’aventure les intéressés refusent de signer ces engagements ou, ce qui est plus probable, ils les signent avec la ferme volonté de ne pas s’y tenir, au lieu de proposer gracieusement aux réfractaires une expulsion vers « le pays de leur choix », il sera beaucoup plus efficace et simple de les déposer sans autre quelque part dans le désert lybien, là où aucune autorité locale (puisqu’il n’y en a plus) pourra faire objection et la presse internationale ne se hasardera pas. Au moins là ils pourront vivre sans restriction aucune dans le paradis musulman qu’ils souhaitent tant imposer à l’Europe.

      • Super, vous devriez envoyer ces suppléments de « détails » à M. Ménard : ils sont fondamentaux vos points, tous ! En fait, ces points sont l’essence de l’islam, d’après ce qu’on constate dans le monde : femmes prisonnières ; journalistes/caricaturistes massacrés ; ceux qui sont « laïcs » sont rejetés par le reste de leur communauté ; sharia dans tous les états musulmans wahabites ; la décapitation est la norme ; religion d’état, pas de séparation entre état et religieux,… Oui écrivez à Ménard, il répond lui, n’ignore pas les citoyens, même s’ils ne sont pas de sa ville !

        • Merci, mais je n’arrive pas à trouver son adresse e-mail. L’avez-vous? Sinon, pouvez-vous lui faire parvenir ces suggestions?

Les commentaires sont fermés.