Comment Rokhaya Diallo édulcore sa haine de la France pour passer dans les médias

Publié le 25 décembre 2017 - par - 68 commentaires - 5 224 vues
Share

Interrogée le 19 décembre par Sonia Mabrouk sur la chaîne CNEWS, Rokhaya Diallo a réussi à réaffirmer l’existence d’un « racisme d’État » tout en niant le racisme des manifestations interdites aux Blancs. C’est l’occasion de revenir sur les principaux méfaits de cette dame, en proposant au lecteur le portrait que je consacre à Mme Diallo dans un pamphlet qui vient de paraître, et qui est intitulé Les Nouveaux Vertueux.

http://www.lulu.com/shop/http://www.lulu.com/shop/bruno-lafourcade/les-nouveaux-vertueux/paperback/product-23460599.html

*

C’est une Bouteldja à l’aspartame, pense-t-on d’abord (à moins que Bouteldja ne soit la version fanatisée de Rockhaya Diallo), avant que l’on comprenne que c’est surtout une Bouteldja qui fait carrière dans la vertu, dont les opinions, d’apparence plus mesurées que celles de l’amazone des « indigènes » sans cesser d’être aussi revanchardes, doivent être supportables au lecteur courant du Monde et de Télérama : il ne faut pas effrayer le consommateur.

En réalité, Mme Diallo est tout aussi effrayante que sa consœur, et ses propos, concentrés sur les mêmes lieux communs, ne sont mesurés qu’en surface : l’école est islamophobe ; la France a institutionnalisé la discrimination raciale ; des adolescents de banlieue qui essaient de tuer des policiers (en néo-français, cela se dit : des jeunes qui tirent sur des forces d’occupation) ne font que se défendre ; etc.

En revanche, la forme contradictoire de ces propos donne l’illusion de la modération : Mme Diallo est capable, par exemple et simultanément, de louer la République et de souligner le caractère islamophobe de l’interdiction de la burqa à l’école ; ou de réclamer l’égalité et de souhaiter la discrimination positive.

Elle avance aussi par euphémisation : elle ne demande pas que l’école devienne islamique, elle dit simplement qu’elle souhaite « rouvrir le débat sur le voile à l’école » ou « revenir sur la loi de 2004 ».

Toute la différence entre Mmes Diallo et Bouteldja pourrait finalement tenir dans le nom de leur ligue : avec ses « indigènes », on voit que Mme Bouteldja a choisi d’emblée l’ostracisme ; avec ses « indivisibles », Mme Diallo s’est donné un prétexte républicain (la République « une et indivisible »), quand son but, évidemment, ne l’est pas le moindrement.

*

Un jour qu’un animateur d’émission de radio, constatant sans doute que Mme Diallo n’était pas philosophe, ni écrivain, ni cinéaste, ni peintre, ni professeur à Stanford, ni ébouillanteur d’écrevisses à Noirmoutier, pas même journaliste à Mediapart ou sociologue au CNRS, se demandait tout haut, et en préambule, comment présenter la jeune femme, qu’il avait, avec un sens aigu du paradoxe, invitée à donner son point de vue sur la marche du monde, ladite jeune femme n’hésita pas une seconde : je suis, répondit-elle, militante antisexiste, antiraciste, antisioniste, antilibérale et pour toutes les différences. – Elle venait de donner toutes les cautions qui offrent une légitimité nettement plus solide que d’avoir écrit Race et histoire, Les Damnés de la terre, ou même La Rue Cases-Nègres. Pour un vertueux, c’est une grande force d’être médiocre : un médiocre qui réussit à faire oublier sa médiocrité a réussi ; et, s’il réussit à faire croire que sa médiocrité est légitime, il a conquis.

L’époque produit ainsi des individus étranges, à la profession floue, aux compétences peu identifiables, à peu près incultes, moins pertinents qu’un ivrogne, moins amusants qu’un aide-comptable, moins utiles qu’un écailleur de hareng, qu’un écorneur de taureaux, qu’un écorceur de platanes ; de faux experts, des savants du Rien. C’est ce que l’on appelle la discrimination positive, qui explique l’arrivée à la radio et à la télévision d’animateurs, de chroniqueurs qui se veulent drôles et impertinents et en attendant de l’être se contentent de former une Élite du Vide. – C’est ce qu’a très bien vu Mme Diallo, et qui a pour origine sa présence envahissante dans les médias de consommation courante.

Elle s’est avisée, en effet, que de posséder comme tout le monde un ou deux diplômes de droit et de commerce ne lui servirait aucunement à sortir du lot : elle ne serait jamais Lévi-Strauss, ni Frantz Fanon, pas même Joseph Zobel ; mais simultanément elle savait qu’elle possédait en elle, comme femme, comme noire, comme fille d’immigrés africains, les seringues les plus dopantes qui transforment un greffier de gouttière en lion de Némée.

Elle obtint rapidement le passe miraculeux qui ouvre toutes les portes : le militantisme associatif ; ainsi entra-t-elle, comme membre actif, dans une ligue de vertu, l’association Mix-Cité, où elle apprit le métier. Elle aurait pu en rester là, faire comme d’autres une petite carrière convenue d’antisexiste pro-islamique ; mais son ambition était ailleurs.

Elle fonda sa propre ligue, Les Indivisibles, « dont le but est de déconstruire […] les préjugés ethno-raciaux et en premier lieu [qui est aussi le dernier], celui qui nie ou dévalorise l’identité française des Français non-Blancs » ; et qui servit à la pousser à la radio et à la télévision (jadis, on voulait se pousser « dans le monde », maintenant, tous les candidats de téléréalité le savent, on se pousse « dans l’audiovisuel »). – On nous dit aussi que Les Indivisibles est une « association luttant contre le racisme par l’humour », ce qui n’est pas tout à fait frappant, au premier abord, ni au second, ni au troisième (Télérama, en revanche, trouve que Mme Diallo est une « joyeuse activiste »).

Elle voulait percer, elle perça ; elle perça comme on perce lorsqu’on n’a aucun don pour percer : elle perça par la médiocrité, par le lieu commun, par la pleurnicherie ; elle perça en gémissant que personne ne l’aidait à percer parce qu’elle était jeune, femme, noire, fille d’immigrés africains, venue de la banlieue où la France néo-coloniale stigmatise et bouche les issues de la diversité. – Elle perça en s’enfonçant avec une aisance huilée de vilebrequin à mandrin dans la mauvaise conscience des Blancs.
Devenue, depuis, la moderne figure antisexiste, antiraciste et antilibérale, elle ne quitte plus les plateaux de télévision ni les studios de radio (comme « chroniqueuse » la plupart du temps, dans Le Belattar Show, On achève bien l’info, La Matinale du Mouv’, La Matinale de Canal+, Le Face à Face RTL, On refait le monde, par exemple ; ou comme principale animatrice, dans Fresh Culture, sur Le Mouv’, et dans Egaux mais pas trop, sur LCP), où on l’interroge à peu près sur tout – un feuilleton, les mosquées, la soupe à l’oignon, Ben Laden, une tentative de meurtre, la burqa, l’excision, l’esclavage, Dieudonné, les notes à l’école ou les portions triangulaires de fromage fondu La vache qui rit –, et où elle trouve le meilleur angle racialiste expliquant que oui, au final, il en a marre qu’on le stigmatise, le jeune des quartiers.

Simultanément, elle est bien sûr devenue une des coqueluches de tous les ligues médiatiques de l’antiracisme officiel : Les Inrockuptibles, Le Monde, Télérama ; dans cet hebdomadaire, un journaliste s’enthousiasmait : « On connaissait la chroniqueuse télé incisive », « on découvre l’essayiste inspirée : dans Racisme : mode d’emploi Rokhaya Diallo sonde notre imaginaire et décortique les mécaniques du racisme. » Comme dit l’autre, « il faut le savoir. »

*

Évidemment, quand on s’exprime dans Le Monde, sur RTL, Le Mouv’ ou Canal+, on est obligé d’édulcorer sa haine de la France, de l’Europe, de l’Occident ; mais celle-ci réapparaît, malgré soi, doublée du caractère malsain des victimes professionnelles et revanchardes.

Dans une vidéo, on voit et on entend Mme Diallo expliquer qu’elle s’est intensément réjouie de la défaite de l’équipe de France de football dans un match qui opposait celle-ci à l’équipe du Sénégal (le Sénégal, d’où ses parents sont originaires) : c’était une revanche sur la domination, dit-elle. (On n’a jamais vu autant de dominés courir avec ardeur au-devant de leurs dominateurs.)
À la radio, elle trouve que « ce que dit Ben Laden n’est pas faux et qu’on [la France] lui donne des arguments pour nous menacer » d’attentats : et en effet, puisque la France est islamophobe, il serait normal que des musulmans lui fissent comprendre que ce n’est pas très gentil et lui envoyassent des Mohamed Merah.

Dans Libération, elle co-signe le tract hallucinant intitulé « Pour les cinq de Villiers-le-Bel » (où il s’agissait d’apporter son soutien à cinq jeunes du quartier, inculpés, pour quatre d’entre eux, de tentatives de meurtre sur des policiers), que l’on évoquera plus loin. On en rappelle le début : « A Villiers-le-Bel, les 25 et 26 novembre 2007, un renversement s’est produit : ces gamins que la police s’amuse de mois en mois à shooter ont à leur tour pris leurs aises avec ceux qui les ciblent. Ces quartiers submergés par une occupation devenue militaire ont, un temps, submergé les forces d’occupation. Les roueurs ont été roués. L’espace de deux soirées, la peur a changé de camp. » – Ce premier paragraphe est suffisamment explicite qu’il soit nécessaire de le commenter.

*

Mais tout ceci n’est rien encore. Pour parodier Queneau dans sa préface à L’Arrache-cœur : Rockaya Diallo va devenir Rockhaya Diallo ; et sa haine pourrait bien vous surprendre.

Bruno Lafourcade

Extrait des Nouveaux Vertueux, de Bruno Lafourcade, 200 pages, 16.90. Lien :

http://www.lulu.com/shop/http://www.lulu.com/shop/bruno-lafourcade/les-nouveaux-vertueux/paperback/product-23460599.html

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
anonyme

Bonjour , vous demander tous le Fn mais dés que vous êtes devant les urnes vous changer votre vote , alors de grâce arrêter de vous plaindre et agissez , se serai beaucoup plus utile

Reconquista

Il faudrait peut-être rappeler à cette Rakaya que sans colonisation et sans contact avec cet occident si décrié qu’elle vivrait encore dans une case comme les tribus primitives, qu’elle serait aussi probablement soit esclave soit esclavagiste et peut-être également cannibale et que « dit Allo » ne connaîtrait probablement pas l’existence du smartphone ou du briquet pour allumer le feu sous sa gamelle de mil.
Raz le bol ces pseudo intellectuel(l)es qui n’existe que par l’intermédiaire de médias culpabilisateurs au service du grand remplacement.

fin de race à moins que..

Elle, ils, elles nous ont gavé et nous ont dégouté de toute envie de nous ouvrir à leur culture, leur musique, leur art, leur cuisine, leur problèmes / Pour beaucoup d’entre nous français de souche traditionnellement curieux, tolérants, généreux, ouverts sur le monde dans la pure tradition des Lumières, Elle, ils, elles , ces cons et ces cônes auront réussi à faire de nous des tout le contraire de ce que nous sommes / mais qu’elle, ils , elles ne se bercent pas d’illusions /nous assumerons , nous ne faiblirons pas et nous vaincrons leurs idées nauséabondes. Tant pis pour Elle, et eux et leurs amis. Ils auraient pu vivre… lire la suite

Dobermann

Elle a une tronche de ROHINGAS, beurk, beurk, beurk….

Ali à l\'eau

Qu’elle aille édulcorer ce qu’elle veut dans son bled d’origine.

Le PIR vs Blacks

Pas d’Obono ou de Rokhaya Diallo dans le pays d’Houria Bouteldja ????

26/12/2017 ALGÉRIE : EXPULSION DE 10,000 MIGRANTS AFRICAINS, « une menace » selon le gouvernement algérien
https://fr-fr.facebook.com/permalink.php?story_fbid=854099578105022&id=403505586497759

« Ces ONG évoquent, parmi les personnes expulsées, DES MIGRANTS AYANT VÉCU ET TRAVAILLÉ PENDANT DES ANNÉES EN ALGÉRIE, des femmes enceintes, des familles avec des nouveau-nés et des enfants non accompagnés. »
http://fr.le360.ma/monde/algerie-plus-de-10000-immigres-expulses-du-pays-148775

zeraoune

LE FN ,LE FN, LE FN , VITE POUR SE DEBARRASSER DE TOUTE CETTE RACAILLE QUI PROFITE DE LA FRANCE (LA NAÏVE)…FRANCAIS LA VOUS AVEZ UN EXEMPLE DE SE QUI VOUS ATTEND SI VOUS NE VOUS REVEILLEZ PAS !!!!!

liliane

de tout cœur avec vous.

le Franc

« naive » ? je dirais plutôt que la république permet à ses agents (« français » de papier qui ne se sentent surtout pas français) de génocider le Peuple Français sur le ton de ; « république » = on n’en a rien à faire de l’identité de « ce » peuple puisque dans ce concept « républicain », n’importe quel peuple, n’importe quel « autre » peuple pourrait faire l’affaire en lieu et place du récalcitrant surtout quand il cause identitaire; ça rejoint l’époque des colonnes « révolutionnaires » ayant opté pour les génocides breton et vendéen.

NOEL

La citer est lui faire trop d’honneur .Elle ne mérite que mépris .

wika

Encore une issue du système de la médiocratie qui a su louvoyer sur les vagues de l’anti- tout pour se faire une renommée, notamment auprès des incontournables journaux de gauche : le Monde, les Inrocks, Télérama…
Elle est dans l’air du temps, cette inutile : peau noire, victimisation bien dosée, revendications imbéciles.
Et la France, dans tout ça ?
Qu’elle retourne proposer ses services dans son pays ! Seulement voilà, dans son pays, elle n’aurait ni la liberté de sortir ses idioties, ni l’audience béate que lui proposent les média

Lili

Racailla….?? Je n’en veux même pas comme paillasson…..
Cette guenille n’est rien, en revanche Anna Muzychuk, elle, est une femme qui lui est mille fois supérieure, voir :
https://www.dreuz.info/2017/12/26/une-championne-dechecs-refuse-daller-defendre-son-titre-en-arabie-saoudite/

denis

Sa mémé avait-elle des plateaux dans les lévres?

De BELEN

Qu’elle retourne chez elle. Elle vient en France foutre sa merde elle retourne dans son pays point elle fait quoi en France

laurent k.

ils savent qu’un jour ils seront majoritaires dans le pays :
http://www.bvoltaire.fr/drepanocytose-la-carte-du-grand-remplacement-mise-a-jour-chiffres-2015/
alors pourquoi se gêner? Taubira n’avait elle pas dit ou prédit en menace qu’ils seraient un jour les plus nombreux…

antécumé

« Le nombre ne fait pas la force » comme le dit le vieil adage en réponse à la vieille taubiradévil!

ode

peut-être, mais tant que les européens, et essentiellement les français feront moins de 3 enfants par couples, ils deviendront vite plus nombreux! C’est un choix de société! IL faut y penser!

Boudry

Encore une parasite qui vient en FRANCE et qui vie sans honte de ce qu’elle vole aux FRANCAIS……….Si elle n’est pas contente qu’elle retourne dans son pays pour en développer le niveau .

LEFEBVRE-GRUDZIEN ANNA

Absolument rien pour elle ! Pollution des yeux et de tout le reste !!! La gerbe cette horreur !!! ZAPPER à fond !!! Comment peut-on faire supporter aux français (ceux qui veulent) autant de pourriture ???

le Franc

les mendigos veulent faire la peau de leurs bienfaiteurs, c’est ce qu’on appelle le déterminisme historique ? oui, si ça permet d’éliminer toute trace de témoignage vivant susceptible de pouvoir laver cet affront historique (celui d’être qualifié demandeur atemporel)

anonyme

Bonjour et joyeuses fêtes de Noël à tous ,
Cette femme est anti tout on dirais ? ne pourrait-elle pas être anti contre les migrants qui font des gosses et qui viennent en France pour accoucher et profiter des trop grandes largesses que leurs octroies le gouvernement Français , ah bien sur elle aussi est migrante et a profiter des largesses de la France ,

liliane

elle en a bien profité et c’est encore le cas et elle ose mépriser la FRANCE QUI LUI A TOUT DONNE

Joël(1)

Superbe article qui remet à sa place avec dextérité et élégance ironique la française de papiers qui, non seulement venue se faire prendre en charge en France se permet de cracher à la gueule des cochons de payant Français sa frustration ethnique! Et ils sont tous comme cela! Ils portent en eux une pathologie psychologique du fait du décalage technologique entre eux noirs et nous Blancs! Article fin qui décode le fond du magasin de la boutique anti-waciste mais se termine invariablement et inéluctablement à l’heure de l’ouverture et fermeture de la CAF! Que du vent la Diallo, rien de plus!

BRUNO LAFOURCADE

Merci.

lafronde

L’Assemblée nationale, les medias, l’Université comptent plus d’immigrés récriminant envers la France que de patriotes. C’est la discrimination « positive » à l’œuvre : un favoritisme envers les immigrés. Ce favoritisme est généralisé : la pub et « l’Entertainment » pour intégrer de nouveaux publics au marché, la politique par clientélisme, l’agit-prop comme levier de subversion, les medias par idéologie. Ce favoritisme officiel va jusqu’à l’impunité judiciaire donc policière et fiscale. Ce favoritisme pratiqué par l’Etat défini un système colonial. Nous sommes colonisés. Ce système asymétrique nous est imposé par la Convention CEDH et ses droits-créances, dont celui du « droit » d’immigrer l. C’est ce faux droit qui incite les immigrés à manquer de loyauté… lire la suite

daniel champy

OUI mais grace a nos politiques rois de l’immigration et aux francais idiots utiles qui votent pour eux depuis plus de 30ans,cela ammenera tot ou tard la guerre civile,alors continuer a voter UMPS ET MACRON,les anti france vous remercirons,nos les avons accueillis,nourris,loger,soigner etude comprise et pour nous remercier ils ont la haine de la france,nos amis pologne,slovaquie,autrice,hongrie eux ont compris en refusant l’immigration musulmane car ils voyent ce que cela provoque,haine,attentats et non assimilations ,bravo a eux,malheureusement tant pis pour la france qui dans quelques annes sera devenues une terre d’islam avec toutes ses atrocitees contre les mecreants

lafronde

En effet comme vous le notez, l’Europe centrale (hors Allemagne culpabilisée) est en dissidence vis à vis de l’UE menée en aveugle par les grands pays ouest européens. Affirmer sa souveraineté nationale en matière de droit des etrangers c’est avoir le courage d’affronter le lobby mondialiste au pouvoir (politique, judiciaire, universitaire, mediatique, économique) à Bruxelles, mais aussi à Paris à Berlin, à Rome à Stockholm, sans compter l’ONU. C’est un combat de civilisation auquel nous pouvons prendre notre part chaque jour par tous les moyens que nos Etats répressifs nous laissent encore. Il est clair que nos dirigeantrs vendent le pays à l’OCI islamique. Notre dette nationale n’est elle pas… lire la suite

Amon Goethe

Une fois de plus , il s’ agit de laisser parler cette femme ad nutum car elle nuira ainsi beaucoup plus à sa cause que n’ importe quel natio patriote : ses excès et sa folie
sonneront la perte des antiracistes !!!
Une perle pareille pour notre cause , c’ est une bénédiction !
Merci Racailla pour ton aide précieuse .

patphil

R Dialo applique le principe du hadith musulman: baise la main que tu ne peux pas couper! après avoir été nommée (à quel titre?) présidente d’un comité théodule (avec une paie conséquente surtout) elle en a été débarquée; tiens me suis je dit les zélites macronniennes réfléchissent (mieux vaut tard que jamais)!

Dunbois

Cette sale racaille fait notre boulot. Elle suscite plus de haine que de pitié (sans intelligence, on pourrait avoir pitié de cette petite merde). Notre haine devient profonde, durable et plus solide. A l’heure de payer, elle saura combien de coups elle recevra en remerciement de sa haine des gens normaux. Elle a raison, qu’elle continue dans les merdias, elle aura ce qu’elle mérite, cette poufiasse.

Allobroge

Cette dame serait ma foi bien inspirée de se présenter aux élections présidentielles au Sénégal où elle a toute sa place comme SENGHOR jadis ! Nul doute qu’elle ferait merveille dans ce pays, celui de ses ancêtres, qui n’attend qu’elle pour se hisser au plus haut niveau des nations développées !

patphil

oui , la fuite des cerveaux africains vers l’europe! elle en est la preuve! et elle se permet de cracher dans la soupe

katastrov

Des cerveaux africains ? Tiens ! C’est intéressant comme concept. A creuser…

Joël(1)

Bingo!!!

wika

Creuser quoi, quand c’est déjà creux ?

Raymond

Pluto vide!

Dorylée

Avec la racaille diallo, tellement pleine de haine qu’il n’y a plus de place pour l’intelligence, tellement agressive et chiante qu’on remarque tout de suite qu’elle est noire. Si elle avait eu quelque talent, par effet de contraste, personne n’aurait fait cas de sa couleur. Mais elle n’en a aucun. Cela explique aussi son succès dans les médias : au royaume des aveugles, les borgnes sont rois. D’autant plus quand les aveugles sont blancs et que les borgnes sont noires…

liliane

ELLE EST PEUT ËTRE INSTRUITE MAIS INTELLIGENTE HA NON !

Simone GUTIERREZ

A mon humble avis , le plus grave , dans cette affaire , n’ est point qu’ il existe des personnages comme Rokhaya Diallo . Le plus grave , c’ est qu’ il se trouve quelque part un SYSTEME politico-médiatique capable de façonner des individus comme elle ( car hélas , elle est loin d’ être la seule ) . Ne perdons pas de vue que c’ est bien ledit système qui est responsable , Mme Diallo n’ en est que le produit ( j’ allais écrire  » le déchet  » ) . Rétablissez la liberté d’ expression en France , abolissez les lois liberticides , chassez le politiquement correct… lire la suite

Lili

….une morue, une rascasse en plein Sahara…… ça lui correspond bien mieux… :-)
https://sp.yimg.com/ib/th?id=OIP.ThQ5Yg71Jwshs2nuNIRWCgHaFb&pid=15.1&rs=1&c=1&qlt=95&w=167&h=122

JILL

Je ne comprends pas l’intérêt de répercuter les états d’âme de ces exotiques ;on s’en fout complètement .Elles sont des hyper complexées .

Aux larmes citoyens.

Je vous approuve totalement.
Ces inutiles ne méritent pas que nous en parlions.

victoire de Tourtour

Mais peut-être la haine et le fanatisme qui suintent de leurs discours peuvent-ils servir la cause des patriotes.

gillic

Les cons(nes) cela ose tout etc etc ………….En voila encore un bel exemple, qu’ elle retourne dans son Afrique qui depuis l’ indépendance est retournée à l’ age de pierre et qu’ elle réfléchisse si elle le peut pour reconnaître qui a instauré l’ esclavage en Afrique bien avant que les européens n’ y débarquent !!!!!!!!!!!!

martelentete

Cette racailla diallo n est elle pas cette femme de chambre du Sofitel de New York qui avait fait une fellation a strauss kahn ce qui lui a permis d ouvrir un restaurant apres proces gagnant ? Je pose la question car j ai quand meme un sacre doute vu la tronche repoussante de l individu.e.

BALT

C’est fort possible.

patphil

ne réécrivez pas l’histoire: nafissatou dialo n’a pas voulu avoir quelque relation sexuelle avec dsk . cette fille travaillait, elle!
que son avocat lui ait obtenu un dédommagement (en en prenant la moitié) c’est la justice américaine que vous auriez du salir, pas la fille

Zorglub

Très bel article, qui me fait mettre la donzelle à sa place parmi l’immensité des nuls qui occupent les médias en tous genre.Si bien que ma seule source d’info n’est devenue que R.L

Joël

Roktaqiya Diallo. Je n’en dirais pas plus.

BALT

Bien vu

Nemesis

Ouvertement elle affiche ce qu’elle est : une haineuse et un être malsain et indigne d’être sur le territoire français. Que font ceux qui sont chargés de ce genre de gens : la Justice, l’Etat français, ainsi que contre Houria Bouteldja et Bonobo ? Rien… Mais qui ne dit rien consent. Qui va porter plainte contre Macron qui en fait autant d’ailleurs et contre ces femelles ?

Dobermann

La noircitude c’est vraiment pas térrible !! MDR ! Pire , PDR !!

Alice Braitberg

Avec ce portrait, on comprend qu’être « antisexiste » ne suffit pas à représenter la philosophie féministe.

BRUNO LAFOURCADE

Exactement.

Dobermann

Qu’es-ce qu’on attend pour la virer à grands coups de pompe dans son gros cul de négrésse ? Qu’es-ce qu’on attend pour être heureux ????

Alice Braitberg

Bel article, merci !

renaldo jean

j’ai la haine de toute cette racaille qui pavoise dans les merdias

Anti-Gauche

Cette tete de S…. !!!

butterworth

http://geopolis.francetvinfo.fr/chine-chronique-du-racisme-primaire-dont-sont-victimes-les-africains-164643 houla maichan blancs hindous chinois bresiliens japonais martiens venusiens ect ectUN TRAVAIL D ESCLAVE tout n est pas blanc dans la vie cela est tres noir du travail au noir en perspective quoique manger des africains albinos des pygmeees se massacrer et violer vous assure une mauvaise REPUTATION de meme que le massacre des migrants africains par d autres africains ex afrique du sud cela apres avoir elemine LES BLANCS comme au zimbabwe

IT\'S OK TO BE WHITE

Votre titre me parait erroné; le moteur de l’engagement de cette dame n’est pas la haine de la France, mais la haine des blancs, de la civilisation blanche dans son ensemble, qui brille tellement, au regard du pauvre bilan de son peuple ( arts, sciences, technologies ). Serait-elle immatriculée russe ou italienne, que son attitude serait la même, bien sûr. C’est d’ailleurs le point commun de tous ces noirs « antiracistes »: le complexe et la détestation des blancs . Madame Diallo s’est rendue récemment en Egypte, je crois. Elle y est allée en avion probablement. Il a bien fallu qu’un jour, des gens ingénieux inventent des aéroplanes, puis les jets d’aujourd’hui.… lire la suite

Jacques VINENT

Superbement écrit, et argumenté. J’ai particulièrement aimé: « un médiocre qui réussit à faire oublier sa médiocrité a réussi ; et, s’il réussit à faire croire que sa médiocrité est légitime, il a conquis »
Concernant le dernier paragraphe, sur « les 5 de Villiers-le-Bel », je rappelle que cette immondice parle de « quelques plombs dans le gilet pare-balles des flics », alors que l’un d’entre eux y a perdu un œil.

BRUNO LAFOURCADE

En effet.

Lili

Rakaya Diablo devrait retourner en Afrique, sur les terres de ses ancêtres, ceux que les arabo-musulmans ont réduits à l’état de sous-hommes, esclaves émasculés.
Oui, qu’elle aille baiser les pieds de ses maîtres muzz devant qui JAMAIS elle ne bougera le petit doigt, fermera sa grande et sale gueule en se prosternant devant eux….. et surtout que cette crevure disparaisse de notre horizon et de nos vies…..

Louloute

Je n’aurais pas mieux dit. Merci.

voila

BRAVO LILI .

CLV

N’oublions pas que tous les africains n’ont pas été des esclaves et que des monarques, roitelets et autres brigands noirs ont vendu leur propre frères africains pour s’enrichir et que cela soit lors de l’esclavagisme par les arabo-africains (génocide voilé de Tidiane N’DIAYE) ou occidentaux. Cette femme ne voudrait elle pas cacher le passé de ces ancêtres celui de barbares et négriers noirs ? pour être animée d’autant de haine, elle ne peut être issue que de ce type de famille et loin d’être issue d’une famille d’esclave comme elle voudrait le faire croire. Toutes ces Boutedja, Obono, Rokhaya et consorts sont les crasses de leur race qui surfe sur… lire la suite

Lili

Je vous rejoins sur cette idée….
En effet, la noirceur de leur cœur, leurs rictus haineux, la laideur de leurs traits, leurs faces hideuses trahissent leurs âmes putréfiées de femelles dégénérées. Tout un roman…noir !