Romans nous rappelle que l’islamovirus est toujours présent…

Le malheur est que nous n’en voyons pas beaucoup la fin, même si par-ci par-là, la télé daigne nous montrer que certains pôles hospitaliers ont l’air de souffrir moins qu’au début, mais est-ce vrai ? Ou est-ce pour redonner espoir au peuple, qui n’en peut plus de rester enfermé, pendant que certains se baladent au nez et à la barbe des flics. Et puis, les flics, qui n’ont toujours pas de masques, doivent en avoir marre d’être corvéables à merci, sachant pertinemment que les heures supplémentaires qu’ils exécutent  actuellement NE LEUR SERONT SUREMENT JAMAIS PAYÉES !

Je lisais un article dans le Parisien où il était dit qu’on avait relevé une forte hausse de morts dans certains quartiers. Et bizarrement, on peut se rendre compte que c’est dans les quartiers où nos chères forces de police ont le plus de mal à faire respecter le confinement que l’augmentation des décès est la plus importante (plus 63 % rien que dans la semaine du 21 au 27 mars dans la cité des Francs Moisins à Saint-Denis). De là à en tirer des conclusions hâtives, loin de moi (bien que dans cette cité tristement connue le nombre de toxicos y est impressionnant) mais quand même ! À quoi sert de vouloir braver la maladie en ne respectant pas les consignes, même données par des crétins ? Mais les médecins, eux, on peut les croire et ils sont à ce sujet TOUS unanimes : IL FAUT respecter le confinement.

Revenons sur le double meurtre de Romans. Cela nous a réveillés, car nous étions tombés dans une sorte de léthargie, et certains croyaient béatement qu’avec le Coronavirus, nous étions immunisés contre ce qui est bien plus dangereux, l’islamovirus ! Et bien ne rêvez pas, pourquoi voulez-vous que ces salopards cessent leurs meurtres ? Au contraire, sachant que nous sommes affaiblis, car l’intégralité de nos forces de l’ordre sont occupées à faire respecter les consignes gouvernementales sur le Coronavirus, et que la quasi-intégralité de nos hôpitaux et de nos praticiens sont également débordés et mobilisés, à cause de cette pandémie, ce serait pour eux le moment idéal de frapper. Et venant d’eux, ils ont tellement de panache et sont tellement couillus qu’ils préfèrent frapper leur adversaire lorsque celui-ci a un genou à terre. Alors, je vous en conjure, restez vigilants et méfiants, car même si l’espace Schengen est quasiment fermé, que les aéroports sont tous fermés, rendant une logistique compliquée en vue d’un attentat de masse (et encore la France rechignant toujours à fermer ses frontières, les migrants pénètrent toujours sur notre sol, donc tout demeure possible mais plus compliqué) nous savons que les banlieues regorgent d’armes et de bien d’autres choses qui pourraient nous frapper. La seule chose, c’est que comme nous sommes confinés, il n’y a actuellement plus en France aucun rassemblement, ce qui réduit, en cas d’attentats, le risque de faire énormément de victimes, comme à Nice ou à Paris.

Par contre il faudra à ce sujet être extrêmement vigilant lors du déconfinement, car les gens ayant été enfermés depuis longtemps chercheront tous à profiter de nouveau de leur liberté nouvellement retrouvée, et c’est peut-être là qu’ils chercheront à nous frapper. Ces gens-là, c’est comme le cancer, tant que la tumeur n’est pas intégralement enlevée, et comme la bande d’incompétents criminels qui président aux destinées de notre pays ne veulent surtout pas enlever la tumeur, il y a risque de rechute !

Patrick Jardin

image_pdf
0
0

6 Commentaires

  1. On ne les a pas trop entendus les mélanchon, autain, de hass, martinez cgt, l’aplathie, etc …

  2. Comme vous le dites très justement Mr Jardin, c’est lors du déconfinement que la confrontation et actes terroristes seront les plus à craindre.
    Profitez du confinement pour vous remettre en forme, entrainez vous physiquement et mentalement, fourbissez vos armes et soyez prêts à défendre vos familles.
    La lutte armée est inéluctable
    « Je n’ai pas de lois, je fais de mon autodéfense ma loi »

  3. hélas, on doit constater que les « progressistes » et autres bobos se voilent encore la face d’une burqa

  4. L’islamovirus vient d’être rebaptisé : c’est le coranovirus venu de La Mecque, il fait ainsi pendant au coronavirus venu de Chine et au conarovirus endémique!

Les commentaires sont fermés.