Roudinesco : ah ! si le presse avait mieux parlé de nos « frères migrants » !

Publié le 6 mars 2018 - par - 27 commentaires - 1 525 vues
Share

Comme dans tous les autres pays européens, l’enjeu des élections italiennes a été l’immigration, plus précisément les vagues migratoires venues d’Afrique assortie de la méfiance vis-à-vis des institutions européennes qui laissent l’Italie prendre de plein fouet les vagues d’arrivants tout en encourageant cette immigration.

Les résultats, qu’il est inutile de rappeler ici, ont été abondamment mais, sans surprise, paresseusement commentés à coup de « populisme », qui n’est qu’une variante condescendante de « nationalisme » ou encore « extrême-droite. » La peur de l’étranger rend le peuple populiste. C’est ainsi : les élites, et la presse, unanimement le déplorent.

France Culture ne pouvait décemment pas faire exception. Ainsi, conviée à l’émission L’Esprit Public, la psychanalyste Elisabeth Roudinesco déplore le vote italien qu’elle analyse en deux points.

Tout d’abord le désir de fascisme atavique des Italiens. Fascisme qu’elle s’empresse de distinguer du nazisme. Le fascisme italien ? Une sorte de dictature soft, un totalitarisme d’opérette, une spécialité italienne, pas foncièrement méchante au fond, mais embêtante, à ne pas négliger, à prendre au sérieux. Comme la grippe, en somme. Fascisme donc, qui fait préférer aux Italiens les hommes de la société civile, des gourous selon elle, tels des Berlusconi ou des Trump, aux politiques au sens propre du terme, dûment formés. Madame, tous les peuples n’ont pas la chance d’avoir l’ENA !

Ensuite, le rôle de la presse. Celle-ci, explique-t-elle, a montré des quartiers musulmanisés où des Pakistanais ont remplacé les pizzerias. Plaçant son discours sous le signe de la compassion et de l’émotion contenue, il aurait fallu, selon elle, que la presse mette en avant la triste condition de ces populations contraintes à l’exil, en appelle aux lois de l’hospitalité. Ça aurait pu être nous. Ce sont nos frères, ajoute-t-elle reprenant à son compte le discours du pape François.

Est-ce si étonnant qu’un ancien membre du parti communiste veuille une presse de propagande pour éduquer les Italiens, qui ont l’impudence et l’étroitesse de vue de vouloir rester de culture catholique et continuer à manger des pizzas.

Ces reportages, poursuit-elle, ont contribué à renforcer la théorie du grand remplacement.

Il faut quand même préciser, que lorsqu’un pays a une démographie aussi faible que l’Italie, qui a perdu 100 000 habitants l’année dernière par le manque de naissances, si l’on y ajoute la reprise de l’émigration des jeunes Italiens vers d’autres pays européens, quand on voit des villages semi-déserts, être du jour au lendemain peuplés de migrants qui dépassent en nombre les Italiens qui y restent, on peut comprendre que pour ces derniers, le Grand Remplacement ne soit pas une théorie. Excusez les Italiens, Madame, de ne pas vouloir mourir.

Francis Blanche, dans un film que tout le monde connaît avait, cette réplique. « C’est curieux ce besoin chez les marins de toujours faire des phrases » .

A partir de l’analyse condescendante et vaguement méprisante d’Elisabeth Roudinesco, on pourrait parodier ainsi la phrase d’Audiard :

C’est curieux, chez les gens de gauche, ce besoin de vouloir toujours rééduquer le peuple qui ne comprend pas ce qu’il faut comprendre, cette manie de jeter le discrédit sur des élections qui ne vont pas dans le sens qu’ils voudraient, cette marotte de lui refuser le droit à disposer d’eux-mêmes, cette tendance névrotique à déligitimer son instinct de survie, de vouloir préserver sa continuité culturelle, de ne pas consentir à sa propre disparition.

Les Italiens ne connaissent peut-être pas l’expression créée par Renaud Camus, de Grand Remplacement, mais ils constatent et ressentent les différences, pour ne pas dire les bouleversements, qu’amènent ces vagues migratoires incontrôlées et continues. Et c’est là qu’a été tout l’enjeu de ces élections, bien plus qu’un désir de fascisme à l’italienne ou alors, il faudra que cette dame nous précise quel contenu elle met dans ce terme.

D’ailleurs, la théorie du Grand Remplacement se vérifie si bien dans la réalité, que Cécile Kashetu Kyenge, membre du Parti Démocrate italien et ancienne ministre à l’Intégration, propose gentiment une politique à l’intention de nos voisins transalpins qui « ont besoin d’être accompagnés dans le changement de composition de leur population ». C’est elle-même qui le dit.

Florence Labbé

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
EVA

Pourquoi suis-je censurée quand je précise que Madame Roudinesco fait partie de l’élite juive immigrationniste et islamolâtre, et qu’il est grand temps que les juifs qui habitent les banlieues islamisées se rebellent contre leur élite, et lui expliquent les joies du « vivre-ensemble » avec l’islam.

mc gyver

OK avec vous MMe ! Ce sont les juifs les meilleurs défenseurs de leurs « frères » musulmans , malgré que ceux-ci, soient les premiers antisémites . Antisémites dans le sens anti-juifs . Car comme chacun sait ,les juifs ET les arabes sont des sémites. Leur différence se situe au niveau de la religion.

Reconquista

Des frères !!! Mon c.. oui! Je m’en voudrais de frères comme ceux-là et en plus des mahométans… oui alors des frères ennemis et même très ennemis qu’il ne faut surtout pas tenter de faire cohabiter :(

coco

Qu’elle est un peu de pudeur et qu’elle cache ses seins fripés!!!!

Alexandra Dougary

Cette année il y aura 50 ans qu’une bande de trou du c…. soixante-huitards ont « fielleusement » pris le pouvoir. Un seul mot d’ordre : Degagez !! Car il faut se rendre à l’évidence, tout vient de là… Et sans vouloir être pessimiste nous ne pourrons pas le faire sans prendre les armes. Hélas. J’espère que nous pourrons y échapper mais je n’en suis pas certaine.

dufaitrez

La poubelle italienne est pleine et se répand sur l’Europe, à commencer par la France.
A coups de.. Menton ! Et de diktats de Merkel.
Les « Populistes » italiens sont une Chance, au contraire !

Jacques Barrio

La Roudinesco, ex membre du PC, actuellement psychanalyste et archétype de la bobo parisienne, dégoulinante de bons sentiments et d’affligeante bétise… Une pareille bécasse est peut-etre pire que le pire des islamistes envahisseurs.

Pascal Olivier

« …alors que l’on pourrait dire que ces Pakistanais sont nos frères » (Elisabeth Roudinesco).

Nos « frères » mahométans pakistanais qui réduisent en esclavage, qui brûlent vif ou qui défenestrent nos frères dans le Christ pakistanais !

JILL

Ces illuminés constituent le terreau des dictatures sous couvert de bons sentiments .

Rita

Sérieux, elle fait peur!

patphil

on va vite voir si ces gens vont s’allier pour remettre de l’ordre en italie ou bien si la guerre des égos va triompher!

wolfred

une conne dans toute sa splendeur !

Dany BARTHOUIL

Au lieu de se noyer dans une psyco à 2 balles , elle ferait mieux d’aller sur le terrain et de constater comment ces malheureux qui fuient leur pays traitent ceux qui les accueillent ! qu’elle aille voir l’état des rues de Paris( où elle habite) …pas seulement les « Champs’….qu’elle aille en Italie….visiter les églises cassées par des malheureux…le fontaine de Trevi salie où ils se baignent l’été….qu’elle dise ce qu’elle pense, elle, la psy, du formatage par l’islam dès la petite enfance…ce qu’elle pense du Bataclan et de la Prom’ de Nice … !! la psychologie c’est très bien , mais quand elle n’est pas déviée , déformée !

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

La population de l’Europe diminue parce que nous faisons moins d’enfants.Et bien,c’est notre choix !!!! Un choix écologique au final qui aboutirait à moins d’exploitation de la planète.Qui paierait nos retraites ? Eh bien ,il faudra trouver un système .Car qui peut croire que des allochtones prendront soin de nous dans l’avenir.Il y a aura discrimination envers les peuples de souche qui seront numériquement affaiblis.Voir ce qui se passe en Afrique du Sud avec l’expropriation des fermiers blancs.Regarder ce qui se passe ou s’est passé ailleurs et comprendre ce qui ne DOIT pas se produire chez nous.Faire savoir aux élites que le grand chaos n’est pas dans leur intérêt,ils peuvent le comprendre ça? C’est le populo qui consomme pour faire leur fortune, non?

Conophobique

Ceux qui travaillent paient pour les retraites. Que l’on soit Français ou étranger, à partir de l’instant ou le travail est déclaré. Je ne comprend pas bien le sens de votre commentaire. Vous voulez dire que les Français immigrés ne paieraient pas ou qu’à l’avenir ils refuseront de payer pour nos vieux? Ca me semble être tiré par les cheveux puisque si les étrangers deviennent majoritaires ils seront aussi à la retraite un jour. La question est: Y aura-t-il assez de travailleurs parmi ces populations pour payer les retraites? Là on peut en douter….

Anne Lauwaert

Heureusement que les Italiens soient confrontés avec la masse/choc de l’immigration, sinon ils n’auraient pas réagi. Pourvu qu’ils tiennent bon. Pourvu qu’ils écoutent Berlusconi qui veut rapatrier 600 000 illégaux.

Conophobique

C’est vrai que le pitre Berlusconi a fait avancer les choses concernant l’immigration en Italie lorsqu’il était au pouvoir. L’Italie, comme la Grèce, le Portugal, l’Espagne et d’autres sont obligés de suivre les politiques Européennes en matière d’immigration comme en d’autres domaines car sans les subventions, leurs états sont en faillite. Ce ne sont pas pays d’Europe centrale ou la GB qui eux peuvent sans passer. Alors ne soyez pas trop optimiste sur ce que fera ce gvt et je vous rappelle que c’est 5 étoiles qui est majoritaire.

pauledesbaux

et l’ITALIE elle vous dit vafancullo madame roudinescul
E VIVA ITALIA nous sommes nombreux à souhaiter QUE NOTRE PAYS DE FRANCE rejoigne ce pays qui est à mon origine quand même alors dès qu’on l’attaque je la défends., rien de plus normal de monter aux créneaux !

Hank

La véritable imposture est la psychanalyse elle-même, devenue exception française, une de plus.

Caroline ARTUS

Exactement, Hank !

Simone GUTIERREZ

A vouloir parler ainsi de  » frères migrants  » , Roudinesco va se faire taper sur les doigts par Caroline de Haas et consorts .
En effet , que deviennent nos  » sœurs migrantes  » dans cette affaire ? Roudinesco ne serait-elle qu’ une complice de ces infâmes machistes qui discriminent la femme pour mieux l’ opprimer ?
Sérieusement , il faut reconnaître que lesdites  » sœurs migrantes  » sont plutôt rares dans les vagues migratoires qui déferlent sur la vieille Europe . Sans doute attendent-elles d ‘ être sollicitées par le regroupement familial …

Jean des Entommeures

Elisabeth Roudinesco est une psy à la graisse de chevaux de bois comme je les aime : de l’arrogance, du verbiage et une ignorance crasse des ressorts qui animent un peuple attaché à sa survie face à l’invasion étrangère… Elle fera partie des premières victimes le jour où ça pètera et elle se demandera pourquoi !

Victor Hallidee

Roudinesco, une imposture psychanalytique. Élevée dans le sérail psychanalytique (fille de psy) ne lui confère aucune compétence. Dès qu’elle ouvre la bouche c’est pour dire une connerie, juger à l’aune de sa propre vie et de ses préjugés, de sa vie hors sol. Une nullité.

Caroline ARTUS

Oui, Roudinesco, c’est celle qui hurle à l’antisémitisme si quiconque ose critiquer et dénoncer le dogme, cette gigantesque escroquerie pseudo intellectuelle qui sévit encore un siècle plus tard. Freud, en débarquant aux Etats-Unis :  » Ils ne savent pas que nous leur apportons la peste ». Roudinesco, sous emprise de son gourou Lacan, qui, effectivement, ne dit que des conneries qu’elle fait passer pour des vérités révélées.Onfray l’a bien mouché dans sa réponse à la dame dont les propos sont complètement délirants.

Beret vert

Cette personne non medecin avec cette pseudoscience qui a exercé son impérialisme sur la psychiatrie pendant un siecle avec le delire monomaniaque sexuel de Freud devrait songer à na plus emmerder le monde et à se faire soigner par un psychiatre au lieu de prétendre à guerir les autres, ces gens sont dangereux.
Je rapelle qu’en1968 ils voulaient faire de la psychiatrie une science humaine pratiquée par des non médecins et prescrire

Pierrot

J’ai eu peur! j’ai cru que c’était une femen couguar.!!

herpamino

Absolument on se demande ce que cette psychanalyste lacanienne de surcroit..vient faire dans une émission de (propagande )politique sur France Culture surtout pour debiter avec ce ton doctoral qui n’ appartient qu’ à elle un nombre incalculable de lieux communs bien pensants et droit de l’ hommiste sur nos » frères » migrants