Rouen : la religion hédoniste a aussi son Paradis et ses martyrs

RouenincendieTerrible soirée rouennaise en ce mois de Thermidor… Ce qui devait être une fête d’anniversaire s’est terminée dans les flammes. Il ne s’agit pas d’enfer. Car nos dieux, contrairement au dieu islamique, ne châtient pas les jeunes innocents qui font la fête. Ici, l’enfer est plutôt celui de l’inconscience juvénile: en effet, selon la thèse officielle, l’un des convives aurait fait tomber par terre une bougie du gâteau. Inattention et ivresse aidant, le feu s’est répandu de la moquette aux rideaux jusqu’au plafond, sans que personne ne s’en rende compte. Une fois le péril réalisé, il était trop tard. Le temps que les pompiers arrivent et que le feu soit maîtrisé, tout avait brûlé. Bilan: 13 jeunes innocents arrachés à la vie.

Le chrétien que je suis prie pour ces âmes trop tôt parties vers l’Eternel. L’étudiant que je suis ne peut s’empêcher de s’identifier à ces jeunes qui ne demandaient qu’à s’amuser. L’émotion est grande mais – pardonnez si ces propos heurtent – il y a de quoi s’interroger…

Car on observe que le choc est plus grand pour les victimes décédées dans un moment « non-propice » à la mort. La tuerie du bar gay d’Orlando est un bon exemple de cet émoi à géométrie variable. Quelques jours après, cinq policiers fédéraux étaient abattus à Dallas, sans que le monde ne s’en émeuve.

C’est encore plus vrai en France: il y a quelques jours, un sapeur-pompier parisien mourait en service, tentant de sauver une vie. A part ses copains de caserne et sa famille, personne ne s’en est ému. En juin, un hélicoptère s’est écrasé avec quatre gendarmes à son bord: ils procédaient à des manœuvres. A-t-on vu des fleurs ou des marches en leur souvenir? Et que dire de tous ces soldats français qui meurent en portant l’uniforme de notre pays? Qui les pleure? Autre exemple: une pétition circule à Nice pour qu’un collège soit baptisé du nom d’une de ses élèves fauchée par le camion fou alors qu’elle assistait au feu d’artifice. Les policiers de Magnanville, Jessica Schneider et Jean-Baptiste Salvaing, Ahmed Merabet et Clarissa Jean-Philippe peuvent aller se faire oublier dans les poubelles de l’histoire.

Chaque religion a ses martyrs. Le christianisme considère comme « saint(e)s » ceux et celles qui sont morts pour leur foi en Christ. En islam, tout musulman mort au combat est un martyr. La religion de l’Occident actuel est l’hédonisme. C’est tout naturellement que ceux qui meurent en faisant la fête suscitent un émoi semblable à celui que suscitaient jadis les guerriers tombés aux champs d’honneur. Malheur à celui qui meurt en service, en portant un uniforme de soldat, de pompier, de policier. Non seulement sa mort n’émouvra que ses proches, mais on considérera sa mort comme moins tragique puisqu’il aura perdu la vie « en connaissance de cause ». Point de messes, guère plus d’hommage « républicain » pour ceux-là.

Quant à l’auteur de ce papier, il est de ceux qui pensent qu’aucune vie n’est supérieure à une autre, que la mort de jeunes fêtards est aussi tragique que celle de soldats tombés pour leur pays. A la différence que ces derniers ont volontairement pris le chemin des héros, tandis que les premiers n’ont pour seul mérite que de s’être trouvés au mauvais endroit, au mauvais moment.

Certains disent: « le soldat et le pompier ont choisi leur vocation et sont morts en connaissance de cause ». Certes, mais n’est-ce pas ce qui est grand? Voilà des hommes qui se réveillent tous les jours avec le souffle d’Hadès sur leur visage, qui embrassent leur femme avant de partir au travail sans savoir s’ils la serreront dans leur bras, le soir venu.

Où est l’héroïsme d’un jeune homme ivre qui laisse tomber une bougie par terre et qui en déclenche un incendie ravageur? Ou celle d’une personne fauchée par un camion lors d’un feu d’artifice? Si toutes les morts sont désolantes, celles d’hommes ayant choisi le risque comme métier me paraissent plus magnifiques que celles, accidentelles, de personnes tombées au hasard des événements. Je dois surement avoir un cœur de pierre, ou bien, être de ceux qui vénèrent les héros…

Nicolas Kirkitadze

image_pdf
0
0

19 Commentaires

  1. Soyez rassuré : comme vous, et d’autres, je salue, je soutiens, et j’aide, quand je peux, les meilleurs éléments de notre genre.
    Et même le Martyr Jacques Hamel, trahi par les plus hautes instances, dont le métier devient encore plus à risque que celui des policiers, militaires, pompiers…
    Requiescant in pace

  2. Voilà des années que quelques voix s’élèvent déjà.
    Pour dénoncer, au-delà de vos mots, les vedettes plutôt que les héros!!!
    Le tapeur de ballon, le chanteur… et d’autres.
    Du pain et des jeux!
    Comme le prouvent la plupart des promotions lamentables de la légion d' »honneur »…
    Alors, pourquoi en irait-il autrement de l’émotion HONNETE face aux drames???
    Et qui pour rappeler les choses?
    J’ignorais les exemples que vous citiez, mais j’ai relayé le cas de ce soldat de « sentinelle » qui se serait suicidé dans les sous-sols des Galeries Lafayette et qui est passé aux oubliettes…
    Comme je n’oublie pas le Père Hervé Benoît… héros de Vérité, lui aussi.
    Et sacrifié pour cela.

    • CE SOLDAT DE SENTINELLE N’EST PAS PASSER AUX OUBLIETTES PUISQUE VOUS LE CITEZ.JE N’AI PAS CONNU CET HOMME,MAIS JE NE PEUX ÊTRE INDIFFÉRENT

      MES RESPECTS.

  3. C’est cela, oui!
    Après les cierges soufflés dans une église, pendant la messe, des morts bêtes à cause de bougies d’anniversaire…
    Il existe donc encore de nos jours, en Occident, des moquettes non ignifugées?
    (J’espère que le fabriquant a gardé précieusement ses homologations… car c’est un coupable bien facile…).
    Contrairement à vous, Monsieur Kirkitadze, je crois nettement moins aux bêtes concours de circonstances…
    Mais les preuves auront flambé aussi!
    Comme par hasard.

  4. J’ai plus de 60 ans ans et je suis heureuse d’avoir vécu ma jeunesse dans les années 60-70 et pour rien au monde je ne voudrai vivre ma jeunesse aujourd’hui !
    Notre jeunesse actuelle une fleur à la bouche et l’autre où je pense ne sait pas ce qui les attend complètement abrutie par cette société de consommation, appuyée par une désinformation qui en font des êtres qui ne réfléchissent plus mais qui obéissent à des réflexes de « Pavlov »
    Je ne suis pas très optimiste, mais nous avons aussi peut-être quelques responsabilités dans ce processus : celui de n’avoir pu anticiper ce qui arrive notamment en élisant depuis 40 ans des gens sans convictions qui se sont grassement empifrés sur le dos du peuple… 2017 pourrait être le réveil Français, mais je crains que le mauvais pli soit pris et pour l’enlever il faudra « repasser chaud »…

    • Versaline, avec tout le respect que j’ai pour votre génération, depuis 40 ans, c’est bien votre génération qui nous a mis dans ce pétrin n’est-ce pas ? Rejetant les P-N. que vous appeliez « colonialistes » et compatissants envers les hérétiques que vous avez accueillis bras grand ouverts, avec confiance et affectueusement. En attendant des P-N. se faisaient insulter, ainsi que dans les écoles, leurs enfants. Les « vieux » mourraient de chagrin d’avoir été déracinés d’une façon inqualifiable…
      Alors, depuis 40 vous votez (ou ne votez pas du tout, ce qui est pire au regard des morts pour que nous ayons ce droit qui n’existe même pas aux USA…), donc, depuis 40 vous votez pour les mêmes crapules qui n’ont cessé de défrayer les chroniques de tout bord.
      Et maintenant, vous ne voudriez vivre votre jeunesse à l’heure actuelle.Comment ont fait les P-N. durant des années ? Et ce, avec la bénédiction des gouvernements qui ont laisser les Français se faire massacrer avant d’être rapatriés ?

  5. Peut être que le pompier n’a pas encore compris qu’il ne sert à rien de se sacrifier pour un connard qui n’aura pas investit dans un signal d’alarme anti-incendie
    Et pas respecté des consignes évidentes de sécurité
    Le policier risquer sa vie pour un branleur qui lui crachera à la gueule plus tard pour avoir expulser « son pote » Mohamed
    Marine LE PEN dit bien « on marche sur la tête » : c’est l’inversion des valeurs

  6. L’abrutissement d’une partie de notre population arrive à point de non retour! Quand je vois tous ces dégénérés qui cherchent des Pokemons dans les rues, j’ai envie de leur mettre des baffes…Mais ils sont trop nombreux. Le seul point positif de ce jeu, ça fait marcher et prendre l’air aux bouffons au lieu de rester sur leurs canapés devant les écrans! La crasse intellectuelle et la mollesse physique est provoquée par le trop grand confort matériel offert par notre société. Les Francais ne sont plus des citoyens mais des consommateurs de plus exigeant. Quand je vois tous ces jeunes entre 15 et 30 ans voire plus qui ne font rien de leur journée sauf fumer des joints et jouer aux jeux vidéo, les parents ne disent rien. Une partie de notre société est tombée si bas mais le réveil n’en sera que plus dur car le collapsus économique arrive à grand pas. Il n’interviendra pas avant les élections de 2017 mais après car notre économie est dans tel état que ça ne peut pas durer encore longtemps.

    • Vous résumez la prophétie de Marthe Robin : « La France descendra bas, elle sera la plus basse de toutes les nations. Il n’y aura plus rien ! Et cela arrivera dans plusieurs années… ».
      C’était dans les années 1935.
      On est en plein dedans !!!

      • MAIS DE TOUTE CETTE MÉDIOCRITÉ BRASSÉE COMME L’ÉCUME PAR LES MARÉES,S’ÉCHAPPERA . UNE SEULE BULLE…..
        ELLE CONTIENDRA UN SPERMATOZOIDE DOTÉ D’UN QI DE BON SENS,ET IRA SE DÉPOSER SUR UNE AUTRE PLANÈTE,OU ELLE DONNERA LA VIE A DES ÊTRES EXCEPTIONNNELS !!!!!
        PLUS DE RELIGION DONC PLUS DE HAINE
        PLUS DE POLITICIENS VERREUX DONC MOINS DE PAUVRETÉ
        PLUS DE JUGES POURRIS DONC DU BONHEUR

        A VOUS DE TROUVER CETTE BULLE CAR VOUS POURREZ FAIRE PARTIE DE SON VOYAGE

        BONNE CHANCE

    • tout a fait d’accord mais il n’y a que les gens de soixante ans et plus pour s’en rendre compte les jeunes sont nes pour la plupart avec une cuillère en « or » dans la bouche on leur a ramolli le cerveau a l’ecole avec ne touche pas « a mon pote  » et tout le reste que veut tu faire avec ça, ?j’espere que le reveil ne sera pas trop dur pour certain mais je pense que certain ferons comme les migrants aujourd’hui ils fuirons devant l’ennemi quel qu’il soit une chose et sure ça ne peut pas durer

      • ILS IRONT OU CES JEUNES ???
        QUELS SONT LES PAYS DU MONDE OU IL N’Y A PAS CETTE RELIGION ISLAM???

      • D’accord avec babe : lavage de cerveau à l’école.
        Et certainement aussi, que leur lâcheté les fera dégager pour leur propre sécurité tant l’école n’aura pas cultiver le patriotisme et même aussi la famille;
        Mais, le jour où (espérons que ça arrivera) quelque part en Europe, pas sûr qu’ils puissent partir, car la poudrière aura pris feu.
        Et où aller pour sauver ses miches ?

    • « Prof histoire-géo »
      Je suis tout à fait d’accord avec vous. Sans vouloir généraliser, la plupart des jeunes trentenaires aujourd’hui ne sont que des ados attardés. J’ai 54 ans et je travaille avec une grande majorité de jeunes qui ont autour de 30 ans. Quasiment tous sont très aimables et font très bien leur travail. Mais à côté de ça, si on essaie d’avoir avec eux des conversations sérieuses, ce qui est déjà difficile, on reste ébahis devant leur inculture et leur naïveté. Pourtant, la plupart d’entre eux sort de l’Université ! Leur méconnaissance de l’Histoire est abyssale, même pour ceux qui ont fait des études d’Histoire. Et bien sur, presque tous répètent comme des perroquets tout ce qu’ils entendent dans les médias de propagande socialo-marxiste : le FN c’est le mal, la haine, etc, Poutine est un dictateur, les immigrés sont des gentils qui sont là pour travailler, l’Islam n’est pas dangereux, c’est le racisme la cause, Padamalgam, etc, etc.

      • Pour se rendre compte de l’effondrement des cervelles, il n’y a qu’à voir certaines FNAC , qui soit dit en passant sont sensées participer depuis des temps immémoriaux à l’éducation des masses : le rayon bouquins de cuisine, gâteaux, verrines, prend de plus en plus de place . Par contre le jeune idiot du rayon » musique classique » ne connaissait pas les » Vêpres Siciliennes » .Il a répété 3 fois vebres ? c’est quoi . On lui a expliqué ce que cela voulait dire, il a ricané bêtement …. ».Les deux vieilles à cheveux blancs doivent être sorties de leur maison de retraite pour se promener….ne les énervons pas »…….

      • C’EST CURIEUX CE QUE VOUS DITES LÀ…JAI SOUVENT REMARQUÉ QUE DES QUALIFIES D’INTELLIGENT,CERTE TRÉS CULTIVÉ,PARLANT COURAMMENT ENTRE 5 ET IO LANGUES ÉTRANGÈRES,ÉTAIENT ASSEZ BÊTE DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS

    • C’est le « sida mental » que dénonçait Pauwels en 1986, expression qui a fait braire la bien-pensance d’alors. Et les choses ne sont pas allées s’arrangeant depuis lors ,loin s’en faut.

      • Même l’hypocrisie a atteint le vocabulaire : non-voyant, non-entendu, sans-domicile-fixe, homme de couleur, maghrébin, etc… la liste est longue… sans compter tout le féminisme qui a envahi le vocabulaire et qui est insupportable à entendre tant c’est devenu c…, inepte, etc… tout ce vous voulez.
        Avant on disait un mannequin, un témoin, un agent, un auteur, un adjudant, maintenant une mannequin, une témoin, une agent,… Est-ce normal ?
        Toutes ces g…. qui, comme les hérétiques ont donné et donnent mauvaise conscience aux Français qui salopent la belle lange de Molière, de Voltaire, et les moutons continuent de bêler et de suivre les mauvais pasteurs….
        J’avoue que parfois, je suis sceptique quant au soubresaut de la majorité qui se passionnent pour des c…. sur des tablettes. J’avoue que ça m’attriste.
        Que penser ? Qu’espérer ? Que dire encore que la majorité de site n’ait évoqué ? Et au fond de la boîte, Pandore découvrit l’Espoir.
        Aux aaaaarrrrrrmes citoyeeennns !!!

    • Et oui, voila le résultat de 40 ans de reformatage des cerveaux français, pour en faire de bons petits mougeons consommateurs, ce qui ravit les zélites qui touchent le jackpot. Les 25-50 ans sont de parfaits soldats du vivre-ensemble-bisounours, tant qu’il y a à boire et à manger dans leur gamelle…. Ils vivent dans un monde complètement virtuel, prétendu « connecté » mais en réalité totalement dé-connecté. Le jour où ça va vraiment tourner mal, pas un « petit » attentat de 80 ou 130 morts, mais beaucoup plus, on ne sait pas ce qui va se passer…. Certains iront peut-etre chez le marchand pour acheter des peluches plus grandes, des bouquets de fleurs plus grands, et des poêmes de 50 pages. Et ça va tourner mal, puisque le système financier mondialiste a besoin de toujours plus de mougeons consommateurs, et qu’un pays de 65 millions de têtes devient négligeable, voire effaçable, ou remplaçable par un pays de 200 millions de « déséquilibrés ».

Les commentaires sont fermés.