Rueil-Malmaison et halal : Patrick Ollier pris la main dans le sac !

Publié le 15 mai 2013 - par - 6 071 vues
Traduire la page en :

Il y a quelques semaines déjà, l’ancien Président de l’Assemblée Nationale, Député-Maire UMP de Rueil, et compagnon d’Aliot-Marie, exigeait de Riposte-Laïque un droit de réponse sur une mise en cause que j’avais incidemment faite, sur les repas halal servis dans les restaurants scolaires  de certaines villes “comme ceux de Rueil-Malmaison”.

https://ripostelaique.com/halal-droit-de-reponse-de-patrick-ollier-maire-de-rueil-malmaison.html

Je ne souhaitais pas polémiquer plus que ça, mais le fait d’être interpellé et qui plus est, sur un ton péremptoire, n’a fait qu’exciter ma curiosité!

J’ai donc sollicité quelques sources et d’autres se sont ouvertes d’elles-mêmes! Il se trouve que si je ne peux pas affirmer que les repas servis sont étiquetés halal, je n’ai pas non plus la certitude que les viandes servis dans ces repas ne le sont pas du fait que le Maire, Patrick Ollier ne nous a pas certifié que les viandes bovines, ovines et autres poulet et dindes composants ses menus ne proviennent pas d’abattoirs pratiquant le halal! (Égorgement du vivant de l’animal la tête tournée vers la mecque. Un bœuf met environ 6 à 10 mn pour mourir! La délicatesse et la prévenance envers l’animal sont absentes).  Il faut savoir qu’il n’y a plus d’abattoirs “non halal” en Île de France, hormis celui qui abat les cochons. Le plus grand de tous étant à Meaux là où siège l’Ami Copé, Député-Maire de cette ville!

Par contre,  il se trouve, que le Député- Maire de Rueil ne soit pas trop gêné lorsqu’il s’agit de sa piscine municipale “les Closeaux” qui, l’année dernière en Juillet 2012, proposée un menu halal pour ses clients désirant se restaurer à “la Paillote”, nom du dit restaurant de la piscine! Alors oui, ce n’est pas un restaurant scolaire mais cela reste du halal dans l’un des endroits les fréquenté de sa ville.

Ne serait-il pas responsable des menus?

Paillote-hallal-Rueil.jpg

Mais poursuivons! Nous avons donc acquis la certitude qu’il n’y a pas de repas ouvertement halal servis aux enfants dans les écoles, même si nous ne savons pas si toutes les viandes servis ne sont pas halal par définition suite aux choix des abattoirs. (Rappelons que si c’était le cas, cela rendrait la municipalité pourvoyeuse d’une taxe religieuse servie à l’une des trois mosquées de France – Paris, Evry et Lyon- sans que l’on sache à quoi sert cette taxe.)

Nous nous sommes procuré tout de même des photos (en fin d’article) démontrant que si la municipalité ne sert pas ouvertement du halal, elle fait des menus différenciés en fonction des religions! Il est mis des points rouge sur certains plats pour le signalement. Ainsi, quand “par hasard”, le porc fait partie d’un menu, il est automatiquement proposé un autre plat à des élèves qui ne souhaiteraient pas manger de porc! Si le jambon est indiqué, toute de suite en dessous il est précisé qu’il est à la dinde! Alors même que la définition du mot jambon dans la langue française ne peut-être autre que du cochon, du sanglier etc! En aucun cas de la volaille! Là aussi je me demande ce qu’attendent les responsables de la “filière porc” en France (élevage, abattoirs, produits transformés, charcuteries) pour protester contre le détournement scandaleux d’expressions ayant trait à leurs professions.

Certes, nous ne sommes pas dans le choix du tout Halal pour tous, comme dans certaines communes du 92, mais tout de même, dans l’hypocrisie la plus totale!

Là aussi, rappelons que la cantine scolaire n’est pas obligatoire et que les parents connaissent à l’avance l’intitulé des menus! Je crois qu’il est grand temps de prendre conscience que les enfants ne doivent pas être les otages des choix parentaux!  De même que les municipalités! Aucune n’a à répondre, au frais des contribuables, à des demandes pouvant être onéreuse finalement!

L’école de la Républicaine est laïque et elle n’a pas à répondre à des exigences alimentaires religieuses.

D’une manière ou d’une autre! Il existe pour les parents, la possibilité de reprendre les enfants le midi où le porc est servi ou d’inscrire leurs enfants dans une école confessionnelle!

Alors oui, on me dira que les enfants mangent sans doute, leur seul repas de la journée et que c’est donc un devoir de les nourrir! Pourquoi pas, mais dans ce cas présent, nul enfant ne doit recevoir d’interdiction des parents de manger ce seul repas au nom d’une religion!

Il y a des lois en France qui pourrait s’appliquer à ces parents exigeants sur le plan alimentaire mais totalement indécent si ce n’est plus, sur le plan éducatif et sanitaire!  Cela relève de la maltraitance envers des enfants!

Aucune religion n’interdit à un enfant de manger lorsqu’il a faim! Donnez du pain et de la soupe de cochon aux habitants de la Somalie en ce moment, mais tout de suite, interdisez aux affamés de la manger, et vous verrez bien la réaction!

C’est la bêtise parentale qui est en cause et cette bêtise n’a pas à être financée par les contribuables de la ville. Qu’en pense Monsieur Patrick Ollier, Député-Maire de Rueil-Malmaison? Lui il pense sans doute que les habitants de Rueil peuvent continuer à payer!

Gérard Brazon  Puteaux-Libre

Menu-cantine-Rueil-01.jpg

Menu-cantine-Rueil-02.jpg

Menu-cantine-Rueil-03.jpg

Menu-cantine-Rueil-04.jpg

 Qui est Patrik Ollier? Certainement pas un innocent les mains pleines puisqu’il fût élu plusieurs fois et dans des départements différents comme Député et Maire.  Un vrai pro de l’élection. Un vrai fidèle à son électorat. Voici ce que nous en dit Wikipédia:

Député des Hautes-Alpes puis des Hauts-de-Seine. Maire ici, puis ailleurs. Un “globe-trotter” électoral. Le Jack Lang de l’UMP…

Il est ensuite élu député RPR de la deuxième circonscription des Hautes-Alpes (1988-2002), Maire de La Salle-les-Alpes (1989-2001), conseiller général (1992-2001).

Il permet au groupe Elf de s’implanter au Nigeria.

Il revient à Rueil-Malmaison, où il est élu conseiller municipal en 2001 puis Maire le 18 juin 2004, en remplacement de Jacques Baumel. Il est élu député de la 7circonscription des Hauts-de-Seine le 10 juin 2007.

Membre du groupe UMP, il préside la Commission de la production et des échanges puis la commission des affaires économiques, de l’environnement et du territoire de l’Assemblée nationale depuis le 27 juin 2002.

Gérard Brazon

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi