La Russie de Poutine est bien plus libre que la France des socialistes

Publié le 24 mars 2016 - par - 13 commentaires

PoutineHollandeFabiusNotre fondateur, Pierre Cassen, a rencontré, lors d’une émission de Radio Courtoisie, invité par Alain Bournazel et Nicolas Stoquer, le consultant international Ivan Blot, auteur d’un ouvrage sur “La Russie de Poutine”. L’occasion pour notre site de profiter de cet échange avec un homme qui, sur ce pays et son président, tient des discours assez iconoclastes, par rapport à ce qu’on entend sur les plateaux de télévision. Raison de plus pour le lire attentivement…

Riposte laïque : Vous avez publié, il y a quelques semaines, un ouvrage intitulé « la Russie de Poutine » qui a été édité en français et en russe. Quel accueil a eu ce livre dans les deux pays ?

Ivan Blot : le livre a été publié le 7 janvier dernier à Paris par les éditions Bernard Giovanangeli. Les ventes sont montées en flèche et le livre s’est retrouvé numéro un sur Amazon dans la catégorie histoire. La première édition est épuisée et l’éditeur a lancé il y a quinze jours la deuxième édition. Le sujet intéresse beaucoup les Français. Dans les commentaires de lecteurs sur divers blog, beaucoup disent que le livre donne une image de la Russie très différente de celle des grands médias. La Russie, en effet, n’est pas une dictature et vous pouvez parler librement. Son produit intérieur brut en parité de pouvoir d’achat a rattrapé celui de l’Allemagne depuis 2014 : ce sont les chiffres de la banque mondiale que l’on peut consulter sur internet : personne ne le dit et je crois que mon livre comble ici une grave lacune.

RussiePoutine

Quant à la Russie, j’ai présenté le livre en russe à Moscou grâce aux think tanks ISEPI  et Rethinking Russia. Une table ronde fut organisée avec des experts de nombreux pays. Tous les grands medias audiovisuels ou écrit étaient là. Je suis longuement passé aux actualités télévisée du soir juste après une interview du premier ministre Medvedev. Pourquoi cet intérêt ? Parce que les Russes veulent savoir ce que l’on pense d’eux en France et en Europe et en ont assez de voir la désinformation sur leur pays dominer le paysage médiatique en Occident.

Riposte laïque : Dans cet entretien à TV libertés, vous expliquez que pour comprendre un peuple, il faut comprendre son histoire et vous insistez sur le fait que les Russes sont des résistants. En quoi le seraient-ils davantage que d’autres peuples ?

Ivan Blot : Les Russes ne se sont pas lancées dans des attaques comme Napoléon. Ils ont subi par contre beaucoup d’invasions : les Mongols, les Chevaliers teutoniques, les Suédois, les Polonais, Napoléon et au final Hitler ! Ils ont triomphé chaque fois par leur courage. C’est pourquoi chez eux l’armée est prestigieuse, le patriotisme révéré et l’esprit de résistance à l’invasion étrangère très développé. La Russie n’est pas une ile, elle est au centre des plaines de l’Eurasie donc vulnérable. En même temps, c’est un continent qui s’étend de la Pologne au Japon, donc impossible à occuper en totalité. Dire comme certains Américains : « on va isoler la Russie » n’est pas sérieux. Il suffit de regarder un globe terrestre. On peut isoler la Belgique, voire la France mais pas un pays aussi grand !

Riposte laïque : Vous expliquez également que la Russie de Poutine est plus libre que la France de Hollande. Ce n’est pourtant pas ce qu’on entend sur les plateaux de télévision, ni ce qu’on lit dans les journaux.

Ivan Blot : Le géopoliticien américain Brzezinski, conseiller de plusieurs présidents, explique dans son livre « Le grand Echiquier » que si l’Amérique veut continuer à dominer le monde, il faut qu’elle organise la discorde dans le plus grand continent de la planète qui est l’Eurasie qui va de l’Irlande au Japon. La Russie est l’adversaire le plus redoutable car elle est une puissance nucléaire et fait le lien entre l’Europe et la Chine : il faut donc la discréditer le plus possible, ce que font beaucoup de nos médias, qui reçoivent des ordres, disons des « conseils » !

Pour ce qui est de la démocratie, je suis aussi enseignant en sciences politiques en France et en Russie et je prends au sérieux la définition de la démocratie à l’article 3 de notre constitution : « la démocratie est le gouvernement du peuple par le peuple pour le peuple. « Par le peuple » signifie que les gouvernants sont élus et qu’il peut y avoir des référendums. C’est le cas : il vient d’y avoir deux référendums en Crimée et la constitution russe a fait l’objet d’un référendum. Les élections ont lieu comme en France et il existe en Russie 17 partis politiques nationaux. Les préfets (gouverneurs) sont élus, ce qui n’est pas notre cas. Les maires sont élus au scrutin direct, ce qui n’est pas non plus notre cas. Formellement, nos démocraties se ressemblent.

Mais c’est le deuxième critère le plus important : le gouvernement travaille-t-il « pour le peuple » ou pour des élites, des groupes de pression, des féodalités bureaucratiques ou syndicales par exemple. De ce point de vue, la Russie est plus démocratique. Les sondages montrent le résultat : 85%  des citoyens russes soutiennent Poutine et 20%  des citoyens français soutiennent Hollande ! Je sais que ma thèse sur la démocratie russe est une provocation pour le politiquement correct mais je conseille aux sceptiques d’aller voir sur place !

Riposte laïque : vous évoquez également la démocratie directe, sujet que vous avez beaucoup travaillé. Vous croyez vraiment que cela pourrait voir le jour en Russie ?

Ivan Blot : Je ne suis pas dans les secrets du Kremlin. Mais je constate que mon livre « la démocratie directe » qui relate les expériences de référendums en Suisse mais aussi aux USA  en Allemagne ou en Italie par exemple, a été traduit en russe. Il a été publié avec le soutien d’une importante fondation : ISEPI. J’ai eu l’honneur de diner pendant quatre heures sur le sujet de la démocratie directe avec M. Viachestlav Volodine, secrétaire général adjoint de la présidence russe. Il s’est montré intéressé. Poutine est président de l’ONF, le Front populaire national pan-russe. C’est un vaste mouvement de citoyens qui surveille pour voir si la bureaucratie d’Etat applique bien les décisions du président. L’ONF  lutte aussi contre la corruption éventuelle de l’administration ou des élus. C’est un organisme de démocratie directe pour contrôler la bureaucratie de l’Etat ou du parti au pouvoir. J’en parle dans mon livre de façon inédite.

Historiquement, on dit beaucoup de bêtises sur l’incompatibilité prétendue entre la démocratie et la Russie. Or il y a dans ce pays une tradition démocratique multiple : tout d’abord du 11 au 15ème siècle, les républiques de Novgorod et de Pskov ont vécu en démocratie directe comme les cantons suisses : l’assemblée du peuple, le « Viétché » élisait le prince et votait les impôts ; beaucoup plus tard au 19ème siècle, il y eu les zemtsvos, assemblées locales créées en 1864  par le Tsar et supprimées par les bolcheviks en 1918 ; enfin, l’église orthodoxe prend souvent ses décisions dans des assemblées et ce système qui est une forme particulière de la démocratie s’appelle la « sobornost ». Bref, l’avenir est ouvert !

Riposte laïque : Connaissez-vous personnellement le président Poutine ? Que vous inspire-t-il humainement ?

Ivan Blot : J’ai côtoyé plusieurs fois le président Poutine notamment au club d’experts de Valdaï dont je suis membre mais ce n’est pas une connaissance personnelle. Hubert Védrine, notre ancien ministre socialiste dit que Poutine a une profondeur humaine que n’ont pas nos chefs d’Etat. C’est un officier chrétien. Il a été champion de sport de combat à Léningrad, aujourd’hui Saint Petersbourg. Il a fait une thèse de sciences économiques sur le port de saint Petersbourg. Il lit énormément. Je raconte dans mon livre qu’il a fait envoyer des livres de philosophie de Berdiaev, Soloviev et Iline à ses directeurs de ministères et ses gouverneurs de région. On ne voit pas cela ici. C’est un homme qui a une maitrise de soi exceptionnelle et c’est un grand patriote ! Il veut être sûr que sa politique va dans le sens du bien commun du peuple et se méfie des bureaucraties et des groupes de pression, comme faisait de Gaulle. Cela fait beaucoup de qualités mais il en faut pour diriger ce pays immense qu’est la Russie !

Riposte laïque : Quel regard les Russes portent-ils sur la situation politique française et européenne ?

Ivan Blot : Les Russes se sentent européens à part entière et sont tristes quand ils voient l’Europe décliner et la France perdre son indépendance militaire au sein de l’OTAN. Le président Poutine au club de Valdaï en 2013 a dit que l’Europe était dans une spirale de mort : la natalité est trop faible et l’immigration trop élevée. Il a dit que la famille était méprisée. Il a même dit : « la France deviendra un jour la colonie de ses colonies ». Je pense qu’il est lucide. Il a compris que les élites européennes et américaines mènent leurs peuples à la disparition. C’est pourquoi il a dit du bien de certains « populistes » comme on dit ci avec mépris, comme Donald Trump ou le premier ministre hongrois Victor Orban. Il se sent proche des patriotes de tous pays, et cela vaut pour la France.

Riposte laïque : Pensez-vous que la victoire de Donald Trump aux Etats-Unis serait une bonne nouvelle pour la Russie ?

Ivan Blot : Oui car Trump a dit qu’il voulait une réconciliation avec la Russie et que le seul ennemi était l’Etat islamiste et le mouvement révolutionnaire terroriste islamiste. Sur ce point, les Russes ne peuvent être que d’accord.

Riposte laïque : Et pour la France, ce serait aussi une bonne nouvelle, selon vous ?

Ivan Blot : Oui ! Il est temps que les peuples se réveillent et ne restent pas soumis à des élites incompétentes (mêmes si elles ont des diplômes) et corrompues soumises à une super-puissance étrangère. La France a intérêt à une détente entre les Etats-Unis et la Russie. Ce dernier pays a une importance stratégique pour notre économie. Les entrepreneurs et nos agriculteurs enragent contre les stupides sanctions contre la Russie. La Russie est aussi un partenaire indispensable pour lutter contre la révolution islamiste.

Propos recueillis par Pierre Cassen

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de

tres bon livre qui montre le mensonge permanent de l occident et qui indique la marche a suivre

tres bon livre qui ouvre les yeux sur le mensonge permnent de l occident et qui montre la voie à suivre pour l avenie

Kriss

La dictature était à l’est, elle passera à l’ouest (Alexandre Soljenitsyne). Regardez l’allure de soumission complice de ces 3 ploucs, aux intérêts impériaux de l’oligarchie mondialiste, face à un homme digne et respectable pour ses actions et ses vérités.
PS : un petit air de crapule fier de lui et de son cynisme en plus pour le représentant n°1 de la France molle.

sarisse

Poutine et bientôt, peut-être Trump remettront les idées en place.
La seule logique qui vaille c’est le patriotisme(à ne pas confondre avec le nationalisme).
Deux styles différents mais avec des conclusions relativement similaires.
Les intérêts resteront différents, mais face à un même danger nous retrouveront toujours la Russie et les Etats-Unis dans un même camp.Quant à l’Europe , à par Orban, quelle déconfiture!

charles

Nous nous savons depuis 1949 que la France est morte comme l à dit de Gaulle nous savons depuis l Algérie que France est entrée
Nous savons depuis lors qu elle a été libaisee 1970 puis palestinisee 1980 puis kosovarisation 1990 et enfin maghrebisation 2000 et pour finir islamiser comme la Belgique
Vous êtes mort par votre faute…vous manifestez pour le mariage pour tous mais pas pour le bataclan 140 morts…

charles

J ai quitte la France en 1990 pour l Europe de l est ou je vis pour être libre pour pouvoir me réaliser avant j avais quitte la France pour l Amérique latine pour être libre et pouvoir entreprendre conclusion j ai quitte la France voici 40 ans pour les raisons que vous ne supportez plus depuis moins de 10 ans…en fait depuis la guerre d Algérie ….vous n avez pas réagi …ni pour la Yougoslavie et le Kosovo donc il est logique que la France soit aujourd hui maghrebisee et islamisee avec 10 millions de non européens dont 8 millions d africains musulmans vous êtes condamnés à mort dans 20 ans le président sera musulman

Pivoine

“des livres de philosophie de Berdiaev”
J’ai lu des extraits de “Cinq méditations sur l’existence” de ce grand philosophe, Nicolas Berdiaev.
J’ai aimé.
Les Russes peuvent être fiers de leur culture !

montecristo

Poutine est manifestement anti communiste !
Quand on se “sent proche des patriotes de tout pays ” on ne peut pas être méprisable.
Et c’est bien pourquoi les dirigeants occidentaux comme Merkel ou Hollande qui travaillent à la destruction de leurs peuples, veulent le sanctionner.
Leur islamisme n’est que du communisme !

marc

nous devons nous rapprocher de la Russie cela est une évidence. et arrêté de courir après les usa ,l’Arabie saoudite et le qu’Atar

Le Den

Le gouvernement français a fait, en 2013, 87% des demandes de censure sur tweeter et facebook dans le monde…87%!!!
Depuis les chiffres ne sont plus accessibles…censurés surement.
Il y a quelque chose de schizophrène dans cette annonce car nous sommes perpétuellement appelés la nation des droits de l’homme et des libertés.

Epicure

ce qui est important, en effet, ce n’est pas l’accumulation de diplômes vains mais le caractère et le tempérament….Des tas de gens aux hauts QI et bardés de diplômes demeurent des incapables inaptes aux postes simples même. J’ai connu un HEC brillant et cultivé… qui a fini (schizophrène torpide?) “chef de rayon” en supermarché….

La chienlit non merci

Sur la photo, un vrai chef d’état et trois cloches.

Yves ESSYLU

Depuis 1945 (année de l’accueil du marxisme sur notre sol) la France est une dictature administrative mais avec l’Etat PS cela devient une dictature complète pour les FDS et un assistanat à immigré arabo-musulman

Lire Aussi