Russie: enseignement obligatoire de l’histoire patriotique dès l’âge de sept ans

***

Dans le cadre d’une campagne visant, en pleine guerre contre l’Ukraine, à promouvoir l’éducation patriotique, le Ministère russe de l’Éducation a annoncé des mesures qui permettront aux enfants russes d’apprendre dès l’âge de sept ans l’histoire de leur pays.

***

« L’éducation historique commencera dans les écoles dès la première année », a déclaré le ministre de l’Éducation Sergueï Kravtsov lors de l’inauguration d’une exposition intitulée « Le nazisme au quotidien » qui doit être présentée lors d’un forum national des écoles, « Le pouvoir est dans la vérité ».

« Dans notre enseignement de l’histoire, nous ne permettrons jamais à quiconque d’affirmer que nous avons de quelque manière que ce soit maltraité nos nations fraternelles d’Ukraine et de Biélorussie. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que la mémoire historique soit préservée. »

Les plans abaisseront de trois ans l’âge des enfants qui suivent des cours d’histoire obligatoires et intégreront l’enseignement historique dans les parties existantes du programme scolaire.

***

M. Kravtsov a également déclaré qu’à partir du 1er septembre, les écoles commenceront chaque semaine en chantant l’hymne national russe et en hissant le drapeau russe.

Le président russe Vladimir Poutine a également prononcé un discours devant les participants au forum, soulignant l’importance pour les enfants de connaître l’histoire de leur pays.

« Une compréhension profonde de notre histoire et une attitude respectueuse et réfléchie à l’égard du grand patrimoine patriotique, spirituel et culturel de la Patrie nous permettent de tirer des conclusions correctes du passé », a déclaré le président russe.

« Le pouvoir est dans la vérité », le premier forum de ce type en Russie, doit avoir lieu à la veille du 9 mai, le jour où la Russie célèbre l’anniversaire de la reddition de l’Allemagne nazie face aux troupes russes en 1945.

***

Source :

https://www.themoscowtimes.com/2022/04/19/russia-announces-compulsory-patriotic-history-education-for-7-year-olds-a77406

***

NB : On saluera en effet le souci d’humanité de l’armée russe envers l’ensemble de la population ukrainienne. Confrontée à une situation semblable, l’armée américaine aurait massivement bombardé les villes, causant des centaines de milliers de morts parmi les civils, comme elle l’a fait en Serbie, Irak et Syrie.

Alors que les derniers membres du Régiment nazi « Azov », soutenus par l’Union européenne et les Etats-Unis, sont retranchés dans l’usine sidérurgique de Marioupol et qu’il ferait facile à l’armée russe de les liquider tous grâce à un « pénétrateur stratégique », cette dernière tient à les faire prisonniers – au risque que des soldats russes soient tués ou blessés – afin que leurs crimes soient publiquement jugés à la face du monde.

***

Par ailleurs, on peut espérer que l’enseignement patriotique n’omettra pas le rôle d’une partie importante de la communauté juive dans les atrocités commises par les bolcheviks après leur prise du pouvoir en 1917. Le monstrueux crime de l’Holodomor fut en grande partie perpétré sous les ordres des judéo-bolchevicks. Lazare Moiseyevich Kaganovitch en fut le principal artisan.

Dans les années 2001-2002, Alexandre Soljenitsyne publia « Deux siècles ensemble », une véritable « somme » (deux tomes, 1200 pages…) sur les relations « tumultueuses » entre Russes et juifs sur la période 1795-1995.

La vidéo ci-dessous, d’Hervé Ryssen, corrobore la thèse du grand écrivain russe sur la catastrophe que fut pour la Russie le judéo-bolchévisme :

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

 

 

image_pdfimage_print
11

10 Commentaires

  1. Ça fait un peu Corée du Nord, non ?
    3 ans…..

    Chez nous il fallait connaître les chants patriotiques pour avoir le Certif’ dans les années 50/60. C’était même une épreuve tout comme le calcul mental (les calculettes n’éxistaient pas).

  2. Profitez des vacances pour vous reposer, vous êtes au bout du rouleau mon cher

  3. Mort de rire ! Espérons que soient enseignés le pacte de non agression germano-soviétique, que Staline était un dictateur qui a inspiré Mao, a tué par millions sans avoir besoin de l’aide des juifs qui ne sont effectivement pas des anges par principe (non il n’y a pas de peuple élu), que la Russie rassemble quantité de neonazis et qu’il y en a dans la milice Wagner, que VP a mobilisé les musulmans de sa belle « fédération » islamo-chrétienne de Russie (au passage les séparatistes ukrainiens russophones c’est bien, les séparatistes russes tchétchènes c’est mal) mais aussi de Syrie moyennant finances, … Ah que c’est beau le patriotisme révisionniste. Et il y a des gogos occidentaux pour se régaler de propagande soviétique. Dommage qu’il n’y ait pas eu l’équivalent du procès de Nuremberg pour le stalinisme.

  4. ce qui prouve bien que la russie est un pays totalitaire ! pas de lgbt autorisé, aussi ! quel passéisme

  5. Je suis curieux de voir comment les livres d’histoire Russe vont dépeindre « l’opération spéciale en UKRAINE », une petite partie de campagne peut-être.
    Concernant la politique intérieure de la France je suis d’accord avec vous à 100%, par contre pour ce qui se passe en UKRAINE c’est loin d’être le cas.

    • Je suis aussi curieux de savoir comment le poudré va nous expliquer « l’extraction  » des sous sols de AZOVSTAL de la cinquantaine d’agents français , et ce qu’ils glandaient là dedans , en attendant les résultats des présidentielles !

  6. on ferait bien de faire de même en france : car à force d’avoir des gouvernants (le dernier étant le pire en la matière) qui crachent sur notre pays à longueur de temps, qui le méprisent et le dévalorisent lui attribuant tous les maux de la terre pas étonnant que l’abstention s’aggrave, que la « jeunesse » ne se sente pas concernée, et pour cause

  7. Et c’est sensé donner une image positive de l’éducation en Russie? Un bel eloge funèbre à l’esprit critique cet article.

  8. Il semble qu’avec les mélanchoniens, nous ne soyons guère éloigné du judéo-macronisme.

Les commentaires sont fermés.