Saint-Brevin-les-Pins : la directrice de l’école maternelle se planque

Saint-Brevin, tout le monde se cache derrière la couture de son pantalon. Le maire, Yannick Moret, explique que c’est une association privée, Aurore, qui est aux manettes. Sauf qu’il participe activement aux opérations, et leur a cédé une partie du patrimoine municipal. L’opposition se planque. Les représentants des parents d’élèves se planquent. La directrice se planque. Le rectorat se planque.

Donc, le collectif est obligé de leur mettre les points sur les i…

Rose Martin

Madame la Directrice de l’école maternelle de La Pierre Attelée

Vous n’ignorez pas que notre action, à travers le collectif, vise simplement à protéger les enfants dont vous avez la charge sur le plan scolaire.
Compte-tenu de ce que l’on peut lire dans la presse, il nous semble irresponsable d’installer un CADA juste à côté de l’école.

Contactée précédemment par mes soins pour tenter de vous sensibiliser sur ce sujet, vous m’avez répondu par écrit vouloir « rester neutre dans le débat ».
Mais il ne s’agit pas d’un débat d’idées, mais d’un problème très concret de protection des enfants.
Nous avons tenté d’obtenir à nouveau un rendez-vous pour parler avec vous de tout cela.

Nous avons bien reçu votre réponse écrite qui se limite à un refus de nous recevoir sans aucune explication cette fois.

En conséquence, je vous informe que nous conservons vos prises de positions écrites sur le sujet et vos refus de nous recevoir.

S’il devait arriver un malheur à l’un ou plusieurs enfants suite à l’installation de ce CADA à côté de l’école, ces pièces seront versées en justice et constitueront une preuve indiscutable de votre refus de prendre des mesures afin de protéger les enfants.
Le dépôt en justice de ces éléments sera bien sûr accompagné d’un dépôt de plainte pour « mise en danger volontaire de la vie d’autrui ». Et comme il s’agit d’enfants, ce sera une circonstance aggravante pour vous. Qui plus est puisque vous êtes directrice d’école.

Si vous deviez changer d’avis, et accepter de nous recevoir, nous restons à votre disposition.

Salutations

Saint-Brevin, le 18 janvier 2023
Pour le Collectif
Elsa Caduc

Lire également :

Delphine Richard, directrice d’école à Saint-Brevin, a-t-elle pu dire une telle énormité ?

image_pdfimage_print
14

4 Commentaires

  1. Aussi folle que la Rousseau et autres abrutis gauchiasses, je n’aimerais pas qu’il arrive quelque chose à un enfant et si ça arrive que dira t’elle aux parents ?

  2. dès qu’i s’agit d’opposer les gens et surtout de les racketter, le  » principe de précaution » est toujours invoqué « sauver des vies » les grands mots !!! Mais là malgré une actualité récurrent et dramatique, rien ! Si cette bonne femme (par ailleurs bien affligée d’une tête de ravie de la crèche collabo) à vraiment proféré les énormités qu’on lui prête, dignes de la foldingue Sardine Ruisseau sur les afghans, elle mérite le peloton d’exécution pour haute trahison…

  3. Merci pour cet article. Etant donné que je ne cotoie que des aveugles, des sourds et des mous, j’ai été obigée de le recopier pour le diffuser. Le simple fait qu’il soit publié sur RL était danger que personne ne le lise.
    Bravo a vous

  4. lorsqu’un gamin sera au mauvais endroit au mauvais moment, cette bonne ame nous expliquera l’affaire

Les commentaires sont fermés.