Saint-Brevin : les gauchos collabos appellent à une contre-manifestation

Comme à Callac, comme partout en France où les citoyens défendent leur mode de vie à la Française en refusant l’implantation de dizaines de familles de migrants clandestins africains, les gauchistes, collabos de l’invasion migratoire, appellent, ce dimanche, à Saint-Brevin-les-Pins, à un contre-rassemblement qui, les connaissant, se terminera sans doute, comme à Callac, par la volonté d’en découdre avec les manifestants de l’association « Préservation Pierre Attelée ».

A noter que le maire de Saint-Brevin, Yannick Morez, celui qui qualifie de racistes les parents d’élèves qui refusent son projet, a profité de l’initiative des militants de gauche pour compliquer les conditions de rassemblement et de manifestation de ce samedi 11 décembre.

Incapables d’organiser des rassemblements à leur propre initiative, sur le thème de la défense du centre CADA et de ses 120 migrants, près d’une école maternelle, ils n’existent qu’en s’opposant aux initiatives démocratiques de leurs adversaires.

Opposants de carnaval à Macron, pour qui ils ont appelé à voter, les miliciens de Nupes et de l’extrême gauche ne sont que ses supplétifs, qui aident le régime à imposer aux populations des nouveaux venus, de culture totalement différente, de religion opposée à nos valeurs, qui, par leur nombre, mettent en danger la sécurité et le quotidien des habitants de Saint-Brevin, et encore davantage de nos enfants.

Certes, tous les clandestins ne sont pas des violeurs, des voleurs ou des assassins. Mais plus il y a de migrants africains en France, plus la sur-délinquance augmente, et plus la sécurité des Français est en danger. Nous ne voulons pas voir, à Saint-Brevin et nulle part ailleurs, le fameux « au mauvais endroit au mauvais moment » qui illustre trop souvent le sort d’innocentes victimes, qui seraient encore en vie si des personnes qui n’ont rien à faire en France n’y avaient pas mis les pieds, avec la complicité du pouvoir, des gauchistes, des médias et des associations à migrants.

Les nervis de Mélenchon s’en moquent que ce projet fou coûte 3,7 millions d’euros au contribuable, quand des salariés français dorment dans leur voiture, ou que des retraités modestes ne peuvent plus se chauffer. Ils s’en moquent, eux qui prétendent défendre le pouvoir d’achat des plus modestes, qu’un mineur isolé coûte 50 000 euros par an au conseil départemental. Ils sont complices du fait que les banlieues islamisées, qui votent pour leurs candidats, bénéficient de toutes les subventions, quand les campagnes sont livrées à l’abandon. Ils sont complices de Macron, qui veut imposer, par la loi, ce qu’il appelle la transition démographique, c’est-à-dire imposer aux petites villes françaises, jusque-là souvent préservées, les clandestins que les villes ne peuvent plus accueillir, tant ils sont nombreux. Ils veulent que nos compagnes ressemblent à Nantes, à Brest ou à Rennes, avec leur lot de délinquance et de violences quotidiennes.

Si nous étions dans un vrai pays démocratique, il devrait être interdit d’appeler à contre-manifester, le même jour et au même endroit, contre des citoyens dont on ne partage pas le point de vue. Mais les associations d’extrême gauche, comme Nupes, savent qu’ils bénéficient d’une impunité totale, et qu’ils sont protégés par le pouvoir, payées par le régime, pour empêcher les Français de relever la tête.

Leurs intimidations ne marcheront pas. À Saint-Brevin, il y aura, comme à Callac, des centaines de citoyens qui manifesteront pour que Saint-Brevin reste Saint-Brevin, le Pays-de-Loire reste le Pays-de-Loire, et la France reste la France.

Il y aura, comme à Callac, les résistants d’un côté, et face à eux les collabos de Mélenchon.

Bernard Bayle

image_pdfimage_print
10

7 Commentaires

  1. C’est uniquement à cause des égos des dirigeants de « droite » qu’on est dans la merde !!!

  2. MAIS ; Une foi de plus il faut lui dire à ce crétin congénital de maire que la ville ne lui appartient pas ; elle appartient d’abord aux administrés Français de cette commune . Donc il est de son devoir d’écouter LES administrés . Sinon c’est le clash assuré .

  3. Les américains payent cher d’avoir crée une communauté noire… ce qui donne des guethos épouvantables comme Harlem… et nous depuis 20 ans nous recevons des milliers de noirs pour créer notre Harlem…

  4. y’en a marre de ces empêcheurs de tourner en rond , les migrants ont le droit de s’installer là où les zotorités les forcent à vivre

  5. Mesdames Messieurs Bonjour,
    Étant donné dés infos vous voulez
    Nous foutre sur la gueule si cela peut leur
    Plaisir chouette les plaintes vont rapporter
    Autrement , Ils les prennent chez eux comme
    La dame de St Brevin cette été qui à été retrouvé
    Découper il devait avoir faim!!!
    Ou bien comme l’homme de 69 ans qui a été
    Assassiné par encore un migrants qu’il
    Hébergeait également !!! Il y a un avantage
    Un gauchiste de moins 👍
    CORDIALEMENT

Les commentaires sont fermés.