Saint-Brieuc : la gauche bretonne veut interdire la contestation de l’immigration

Nos amis de Breizh-Infos nous informent que l’ensemble de la gauche et de l’extrême gauche bretonne veulent s’opposer à la manifestation de Saint-Brieuc, organisée par Résistance républicaine, en soutien à l’initiative européenne de Pegida et de Tommy Robinson. Rappelons qu’à ce jour, en France, outre Saint-Brieuc, des rassemblements sont prévus, le 6 février, à Montpellier, Bordeaux et Calais, et un colloque se tiendra le 7 février à Rungis, en présence du Général Martinez, de Karim Ouchikh, de Renaud Camus et de Calaisiens qui viendront témoigner de la réalité de leur quotidien.

Lucette Jeanpierre

http://www.breizh-info.com/2016/01/29/saint-brieuc-gauche-et-extreme-gauche-veulent-empecher-la-manifestation-de-pegida/

Saint-Brieuc. Gauche et Extrême gauche veulent perturber la manifestation de Pegida du 6 février

antifa_22

29/01/2016 – 08h00 Saint-Brieuc (Breizh-info.com) – Pegida, mouvement contre l’islamisation et l’immigration né en Allemagne l’an passé, organise des manifestations dans toute l’Europe, le samedi 6 février prochain. Saint-Brieuc et les Côtes d’Armor accueilleront donc la manifestation bretonne, de 10h à 12h, devant la préfecture. Différentes organisations, dont Résistance Républicaine qui organise, doivent y participer, comme le responsable du rassemblement nous l’avait annoncé, dans une interview publiée récemment. Difficile de savoir combien de personnes sont attendues pour ce premier rendez-vous organisé à Saint-Brieuc.

Si d’ordinaire, les manifestations se déroulent dans le calme à Saint-Brieuc, il pourrait en aller différemment cette fois-ci : en effet, à chaque manifestation, à chaque action organisée par les patriotes ou les identitaires de droite, une contre-manifestation s’organise, à l’initiative de tout ce que la gauche et l’extrême gauche comptent d’associations et de collectifs, pour certains subventionnés par le contribuable .

Ainsi, une contre-manifestation « contre l’extrême droite à Saint-Brieuc » est annoncée sur Facebook. L’appel à manifester est signé – au 27 janvier 2016 – conjointement  par : « Collectif de vigilance antifasciste (CVA 22), CNT22, FSU22, Sud Education22, Solidaires22, Solidaires Bretagne, CGT PAOC22, Sden CGT Educ’action22, NPA22, EELV Bretagne, Ensemble22, PG 22, UDB, Jeunesses Communistes 22, Alternative Libertaire 22, Alternative Libertaire 56, Association France­ Palestine Solidarité Saint­ Brieuc, Association DHKD St Brieuc, ATTAC22, Fédération des MJC22, Groupe d’Education Nouvelle 22, MJC du plateau (St Brieuc), Ras l’front Trégor.».

Ces mouvements dénoncent sans surprise « les amalgames simplistes et la stigmatisation nauséabonde. Nous dirons bienvenue aux migrants que la guerre et la misère jettent à nos frontières et défendrons l’idée d’une Bretagne et d’une France ouvertes, solidaires au-delà des frontières ». Ces positions apparemment généreuses rendent bien service aux mafias de passeurs qui exploitent la misère des migrants. Comme l’explique l’essayiste et économiste Hervé Juvin sur TV Libertés :« Dorénavant, les passeurs ne se rémunèrent plus seulement sur le passage mais exigent, pendant des années, que la famille qui reçoit des chèques de l’étranger leur en donne 20 %, 30 % ou 40 % par mois. Donc, c’est clair : nous sommes en train, avec un aveuglement sidérant, de créer la première industrie criminelle du monde. Et si l’État islamique est proclamé en Libye, s’il s’étend à plusieurs centaines de kilomètres de côtes, nous aurons un business du trafic des êtres humains qui va représenter des milliards d’euros. »

Plusieurs observateurs nous font remarquer qu’il n’existe pas de cas en France (ou ils sont très rares) où les hebdomadaires manifestations de gauche et d’extrême gauche soient perturbées par des contre-manifestations de droite ou d’extrême droite. Des conceptions différentes de la démocratie sans doute qui créent néanmoins un risque de trouble à l’ordre public. « C’est systématique », nous indique Thierry, un militant rennais qui se dit « patriote Breton et Français ». « La gauche estime que la rue lui appartient et distille une terreur intellectuelle tellement bien relayée médiatiquement, que les autorités en arriveraient presque à mettre les deux manifestations sur le même plan. Il y a donc à chaque fois risque d’interdiction, surtout en période d’État d’urgence. Mais nous, nous n’allons jamais contre-manifester contre eux. Ensuite, au moindre incident, après avoir multiplié provocations, menaces, insultes, diffamations, ils jouent les victimes. C’est effarant qu’il y ait encore des gens à être dupés par le comportement d’une partie de leurs rangs – il ne faut bien évidemment pas mettre tout le monde dans le même panier, moi ça ne me choque pas qu’ils expriment leur opposition et leurs idées, mais un autre jour et dans le calme. De toute façon, pour fréquenter énormément de gens de gauche à mon travail, beaucoup ne peuvent pas sentir ces extrémistes dans leurs rangs, tout en les acceptant. Cherchez l’erreur».

Sont particulièrement visés par la remarque « les antifas. Regardez ce qu’ils ont fait à Calais récemment ? Ils aident les migrants violents, ils salissent l’image du Général De Gaulle, ils « nik la France », mais ils n’ont jamais aucun soucis avec les autorités. Regardez à Quimper l’autre jour ; j’y étais. Ils ont menacé un journaliste, certains ont fait le geste de l’égorgement à des manifestants, il y en a eu deux ou trois qui ont voulu perturber physiquement le cortège, et ensuite ils sont allés orchestrer une campagne de délation sur Internet accusant les organisateurs de violence».

journees-europeennes-6-et-7-fevrier

Le préfet, invoquant l’état d’urgence – et cela alors même que chaque semaine des manifestations se déroulent partout en France – n’excluait pas à ce jour d’interdire cette manifestation « pour incitation à la haine raciale ou risque de trouble à l’ordre public ». Cela lancerait sans doute un précédent en France ; il deviendrait tout simplement interdit de manifester son opposition à l’immigration. Par ailleurs, une interdiction signifierait tout simplement que les « contre-manifestations » annoncées suffisent à faire annuler une manifestation. Pourtant, à Pontivy en novembre, comme à Quimper en janvier, ce sont bel et  bien ces manifestations d’opposition à une manifestation qui ont, à chaque fois, été déclencheurs de tensions.

Affaire à suivre …

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

image_pdfimage_print

14 Commentaires

  1. Ben oui , et d’ailleurs si cela se passe comme à Lyon le FN y sera opposé ce qui confirme l’orientation de ce parti et après on dira que ce sont les identitaires qui divisent à droite

    • Oui on n’attend pas beaucoup le fn sur ces questions d’invasion du pays pourtant avec 30% de votants il devrait y avoir du monde dans la rue….

  2. « Saint-Brieuc » est un bastion communiste en perte de vitesse qui détenait avec son bras armé la CGT des biens jusqu’à l’intérieur de l’hôpital où il faisait régner le népotisme, la contestation et la zizanie, contre la qualité des soins…

  3. Voici un renfort de poids pour votre plan de communication, avec le salon beige, n°1 de la blogosphère catho

    6 février : manifestation contre l’immigration, à Montpellier
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/01/6-f%C3%A9vrier-manifestation-contre-limmigration-%C3%A0-montpellier.html

    Il ne vous reste plus qu’à espérer que le salon beige reprenne l’info pour la manif de Saint-Brieuc, en vertu du principe de capillarité, élément de base de tout management chrétien !…

    Et comme l’a écrit Karl Marx, auteur bien connu de la gauche et de l’extrême-gauche, tout n’est-il pas lié ?

  4. Il faut laisser les Bretons gouter aux joies du multiculturalisme et de la diversité.
    D’ici une petite dizaine d’années ils réviserons leur jugement.

  5. L’idéologie musulmane, dans la mesure où elle préconise de couper les mécréants en deux morceaux, est quand même un peu spéciale, reconnaissons-le.

    Maaaaaaiiiiiiiiiis, l’idéologie gauchiasse, dans la mesure où elle favorise (préconise ?)la mise en relation des égorgeurs – violeurs avec les jeunes mécréantes, n’est pas mal non plus.

  6. Les manifestants « contre » l’immigration redoutent les coups et les arrestations, c’est normal. Cependant, si on continue comme ça, on n’est pas sorti de l’auberge…

  7. L’ennemi N°1 ce n’est finalement pas l’islam, c’est surtout ceux qui le soutient. Les contre manifestants ont l’amabilité de nous faire connaître leurs associations. Un jour l’ami MOLOTOV ira peut-être leur rendre visite maintenant qu’il les connaît !!!!

  8. Ce n’est pas nouveau. Lénine, Trotsky et Staline avaient théorisé la pratique de la contre révolution. Ils appliquent à la lettre la méthodologie. Ne paniquez pas, dites-vous quand vous les voyez que vous ne voyez que les petits enfants des monstres qui ont ensanglanté le XXe siècle. Le pire, leurs maîtres ont fraternisé avec les nazis. Rappelez leur le Pacte Germano Soviétique et l’entente de classe pendant celui-ci entre le nazi allemand et le communiste français, des frères de lutte. Cela les rend fous, et pourtant ce n’est que l’histoire !

    http://www.amazon.fr/Le-terrorisme-intellectuel-1945-jours/dp/2262013438

    Du terrorisme intellectuel au terrorisme, il n’y a qu’un pas. Au fond, ils sont d’accord avec l’islam et son terrorisme. Même logique intellectuelle, c’est tout. La gauche, l’islam, le nazisme, le communisme, un long parcours en commun. Tous d’accord sur le fond ! Antifas, mais tous fas en fait.

  9. allez comprendre …!

    tout ça pour dire que ces  » petits trolls  » de gauchos ….et de socialos

    j’emploie le mot de  » troll » étant désigner comme étant un individu ayant un comportement inapproprié, violent ou agressif …comme mélenchon ou valls … n’y voyez aucunes similitudes …..LOL !

    et dans Le psychisme des trolls il existe trois relations reconnues : le sadisme, la psychopathie et le machiavélisme tout un programme …. !

    pour ma part je vais qualifier à partir d’aujourd’hui les gens de gauche de  » trollus vulgarus  » !

Les commentaires sont fermés.