1

Saint-Denis : Meriem Zoghlami et sa famille agressés, encore un fantasme ?

« Cette ville n’est pas normale ! ». 

Qui s’exprime ainsi ? Meriem Zoghlami, une mère de famille résidente à Saint-Denis, dans le département 93, et pourtant elle est une personnalité du monde associatif local.

Elle poursuit, dans sa page Facebook : « Est-ce que cela vaut le coup de vivre en famille et d’élever ses enfants ici, dans cette ville ? Être toujours sur le qui-vive, face à la violence animale ? Aujourd’hui, elle est tombée sur nous comme un couperet. Je crois que je ne peux plus vivre dans cette ville, que j’aime pourtant, c’est trop pour moi. Trop d’incivilités et de violence ».

Alors, M. le ministre de la Justice, que pensez-vous de ce sentiment d’insécurité que dénonce cette femme ? Est-elle victime d’un fantasme ?

Dimanche 6 septembre, en compagnie de son mari et de ses deux enfants, des jumeaux âgés de six ans, elle se trouve sur le passage piéton, rue Pinel. Devant un restaurant une voiture est stationnée sur le trottoir.

Ils enjambent le véhicule et cela provoque la colère de son propriétaire, qui sort en trombe de l’établissement, les poursuit, les rejoint et les projette sur le sol très violemment.

Le mari a le nez et des dents cassés et l’un des enfants souffre d’un traumatisme crânien.

L’auteur de l’agression, dont on ignore les origines, n’a pas encore été interpellé.

*À Nantua, dans le département de l’Ain, ce lundi, une femme d’une quarantaine d’années effectuait son jogging au bord du lac.

Menacée par un individu armé d’un couteau, elle a été enlevée et violée.

Son agresseur a pris la fuite avant l’arrivée des gendarmes et de son mari, qu’elle a pu alerter avant d’être enfermée dans le coffre d’une voiture.

Le violeur est activement recherché.

Peut-être connaîtrons-nous ses origines, s’il est appréhendé ?

*Le Havre (76) – Un homme tué en pleine rue, poignardé à mort lors d’une agression, ce mercredi un peu avant 5 h 30, à l’angle des rue Jean-Bart et du cours de la République, proche de l’université et de la place du rond-point.

Il s’agirait d’une rixe et il a été trouvé au sol, en arrêt cardiaque, avec plusieurs blessures au niveau de l’abdomen. Il n’a pu être réanimé par les secours.

Trois individus, dont une femme, ont été interpellés à proximité du tunnel Jenner.

*Dimanche 6 septembre, au petit matin, à Roubaix, dans le département du Nord, quartier de Moulin-Potennerie, un homme de 35 ans est mort, victime d’un arrêt cardiaque, au cours d’une querelle avec ses voisins, des étudiants qui organisaient une fête cette nuit-là.

Ce commerçant, père de quatre enfants, excédé par le bruit, a été agressé par quatre jeunes, dont un mineur de 17 ans.

Ils ont été interpellés et placés en garde à vue.

*À Montreuil, encore dans le 93, ce lundi soir, vers les 22 h, un policier hors service puisqu’il se rendait à son travail, au commissariat, près de la place François Mitterrand, a signalé à un motard qu’il circulait dangereusement à contresens.

La situation a rapidement dégénéré. L’individu, rejoint par 4 ou 5 voyous, s’est précipité sur le policier, le sortant de sa voiture et le rouant de coups. Il souffre de contusions multiples au visage et d’un coup sur la tête.

Les agresseurs ont été interpellés et placés en garde à vue. Nous ignorons leurs origines !

Ce policier, hors service, était-il armé ? Et, dans un tel cas, se serait-il défendu, puisqu’en légitime défense ? On peut en douter, par crainte de se voir suspendu, poursuivi et sans doute menacé ?

Manuel Gomez