Réponse à Anthony Laurent, journaleux à FR3, trafiquant d’information

Publié le 27 septembre 2015 - par - 7 commentaires - 3 750 vues
Share

abattage-rituel-OABA

Par son article http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/aid-fn-un-journaliste-de-france-3-en-colere-816265.html , Anthony Laurent, me donne une occasion inespérée de préciser la chronologie et les méthodes de désinformation des médias locaux dans l’affaire de l’abattoir rituel du 25 rue de l’Apprentissage. Mais auparavant, voici un petit scoop pour FR3 : en tant qu’expert reconnu, le Dr Jean-Louis Thillier  vient d’être nommé ces jours ci pour l’épidémie en cours  de FCO ( fièvre catarrhale ovine).

– mi juillet, je reçois un communiqué du service presse de la mairie à propos de la mise à disposition d’un local pour l’Aïd, les 24-25-26 septembre.

Pourquoi recevrais-je donc un tel communiqué alors qu’Anthony Laurent laisse entendre que je n’ai aucun lien avec le milieu journalistique. Comme il est mal informé, ce qui témoigne d’une certaine légèreté professionnelle, je me permets de lui indiquer que je suis adhérent du Club de la Presse Saint-Etienne depuis 1996. Je peux même lui préciser qu’à l’époque ce club ne s’appelait pas encore Club de la Presse et de la Communication Saint-Etienne Loire. Depuis, journalistes et communicants n’hésitent plus à se compromettre au grand jour pour mieux infuser la bien pensance, le repentir et le vivre ensemble sans amalgames. D’ailleurs, la dernière édition de l’annuaire du Club n’a-t-elle pas été estampillée à la hâte du label « Je suis charlie » conformément aux ordres des décideurs de la communication publique et territoriale.

–  immédiatement je me rends sur les lieux pour photographier la friche industrielle, ancien entrepôt d’électricité désaffecté jonché de détritus, sur l’ex site minier du puits Couriot, plus gros puits d’extraction de charbon des décennies durant. C’est dire à quel point les environs et leur sous-sol demeurent sensibles. Je crois rêver et je re-vérifie l’adresse indiquée dans le CP.

Je réalise  alors une série de photographies et de vidéos – ce que FR3 s’est bien gardée de faire, tout comme son confrère le quotidien Le Progrès -.  S’enclenche ensuite la machine à désinformer : une partie des médias ne pipe mot, l’autre n’a de cesse de montrer des clichés aseptisés d’abattoirs lambda, destinés à faire croire aux Stéphanois que toutes les conditions d’hygiène seraient respectées – et surtout de ne pas contrarier le maire Gaël Perdriau et les musulmans pratiquants.

Le Progrès a seulement consenti à publier la photo emblématique des lieux une semaine avant l’Aïd, alors que clichés et vidéos figurent depuis juillet sur SAINT EXPRESS INFOS, site créé par mes soins http://chassaingjacque0.wix.com/express-infos-st-et

De même y figurent les deux courriers adressés à la mairie durant l’été par le Dr Alain de Peretti della Rocca, président de Vigilance halal et de Traditions Terroirs et Ruralité.

Comment donc un journaliste de la trempe d’Anthony Laurent, expert en investigations s’entend, n’en a-t-il eu vent?  Il aurait pu puiser aux sources du simple pigiste-rédacteur-collaborateur de presse-rédacteur de publireportages que j’étais (pour Le Progrès entre les années 2000 – 2006, entre autres rédactions ensuite) et du rédacteur en ligne que je suis encore pour plusieurs supports. Cette lacune est à imputer à la division du travail dans la presse : 20 % de journalistes doublement encartés, têtant de confortables subventions publiques, attachés par la force de leur plein gré à leur maîtres. Et comme ces maîtres des chiens de garde de l’info ne sont pas des brutes, ils savent leur distribuer des friandises.

Comme le maillage FR3 est lié avec le pouvoir politico – financier qui a mis le grappin sur les chaînes du feu service public, Le Progrès est la résultante du groupe EBRA et du Crédit Mutuel, lequel groupe s’apprête d’ailleurs à mutualiser encore plus l’info régionale. Et par la même occasion paiera moins ses nouveaux scribouillards qui mettront en forme l’info pré-commandée. Pour le reste les 80% de pigistes précaires, ou autres étudiants des écoles de journalistes tous prêts, formatés feront bonne mesure.

Concernant la censure et l’auto-censure des professionnels de l’info il est intéressant de rappeler à Anthony Laurent que la rédactrice en chef de FR3 Saint-Etienne n’est autre que Françoise Boissonnat également présidente du Club de la Presse et Communication Saint-Etienne Loire. Ceci contribuant sans doute à expliquer cela.

Concernant cette identique censure et auto-censure, on peut légitiment s’interroger sur l’absence de Anthony Laurent et de la journaliste du pool santé du Progrès, Yvette Granger, à la conférence donnée à l’UJM, malgré les invitations lancées à l’ensemble des médias. A titre personnel, je m’interroge également sur l’absence de relais de la directrice de la communication de l’UJM, Michèle Busnel, relancée à trois reprises. Un silence qui contraste singulièrement avec la pléthore de communiqués de presse que je reçois de ses services lors des multiples évènement qui ont lieu à l’Université.

Citons maintenant Anthony Laurent :

« Revenons donc à notre article publié sur « Riposte Laïque » qui après avoir joué sur la fibre émotionnelle, décide de passer en revue les recours juridiques possibles, avant de s’en prendre aux élus de la République qui ont voté l’autorisation municipale pour cet abattoir temporaire : 

 » 55 élus prêts à toutes les compromissions et damnations clientèles. 55 élus qui osent encore regarder en face leur propre famille tout en oeuvrant pour un sinistre avenir de soumission à l’Islam et à sa loi nonobstant les risques évoqués. »

Pour être exact, mon article s’achève ainsi:

« A noter que Nicole Damien reçoit de nombreux témoignages de soutien sur sa page Facebook. Elle a aussi versé ses griefs sur les pages Facebook du maire Gaël Perdriau (alias Perdriau des mosquées, comme on l’on entend dire maintenant en ville) et de son premier adjoint, Gilles Artigues, le toujours ravi. 

Les deux compères sont activement soutenus par 55 élus du conseil municipal (sur 59). 55 élus en beaux costumes et jolies robes qui n’ont pas hésité à plonger la famille Damien-Pinay dans les cauchemars et la saleté. 55 élus qui auront du sang sur les mains pour toute leur mandature. 55 élus prêts à toutes les compromissions et damnations clientèlistes.

55 élus qui osent encore regarder en face leur propre famille tout en oeuvrant pour un sinistre avenir de soumission à l’islam et à sa loi nonobstant les risques évoqués.

Sans préjuger de la décision de la juridiction administrative et des autres actions prévisibles, la rue de l’Apprentissage doit d’ores et déjà être rebaptisée rue de l’abattoir Perdriau ».

Et encore:

« L’article est signé par Jacques Chassaing. Il se présente dans la marge comme Rédacteur de presse écrite et web, fondateur de Saint-Etienne Express Infos. Il est surtout connu à Saint-Etienne comme un militant actif du Front-National local, qui apparaît sur toutes les manifestations ou prises de parole comme lors de cette fameuse manifestation du 18 septembre devant l’Hôtel de Ville ».

Même si cela indispose Anthony Laurent, que je sois ou non un militant du Front national local, – je ne savais d’ailleurs pas qu’il y existait plusieurs fronts – ce serait là le minimum d’engagement pour la survie de la France et des Français. Cette affirmation de Anthony Laurent à mon encontre étant de surcroît une preuve supplémentaire de manque de sérieux dans son travail, car s’il avait mieux fouillé, il aurait trouvé pire, à ses yeux, que le FN.

En attendant, je me vois contraint de lui dire et prouver par vidéo au besoin que mon intervention du 18 septembre a concerné l’odieuse et inutile souffrance hors d’âge infligée aux animaux, les atteintes à la santé publique et l’écrasante responsabilité de la mairie, de la préfecture et des élus, non pas de la République, mais des Stéphanois. Ces élus qui pudiquement n’ont pas assisté à l’horreur et n’ont pas vu les bennes de toisons, de viscères et d’excréments, ni senti leurs odeurs, tout comme, à n’en pas douter, Anthony Laurent. 55 élus qui ont imposé l’épouvante à la famille Damien.

A un journaleux du Progrès, Denis Bret, qui s’offusquait en avril dernier, de ma dénonciation de la tenue des 5èmes Rencontres nationales des luttes pour l’immigration (Nique la France…) dans une amicale laïque subventionnée de Saint-Etienne, j’ai répondu que je n’ai aucune leçon à recevoir du Progrès en matière de laïcité ;

Aujourd’hui, je réponds au journaleux de FR3, Anthony Laurent : je n’ai aucune leçon de journalisme à recevoir de la part d’un trafiquant d’information, absent à la conférence du Dr Thillier, s’autorisant par le fait à des méprises quant aux déclinaisons du prion et passant sous silence les volumineux travaux publiés par ce chercheur.

A ces deux médias, je conseille vivement de suivre les tenants et les aboutissants des actions en justice engagées autour de l’affaire de l’abattoir rituel temporaire de Saint-Etienne. Pour info aussi, ci-dessous la lettre que j’ai adressée hier au président du département.

Post-scriptum : que le sieur Anthony Laurent n’hésite pas à me faire part de sa colère par devers moi à l’occasion d’une prochaine conférence de presse ou d’une rencontre au Club.

Jacques Chassaing

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Herbert Sogno

Les locaux de FR3 sont désormais domiciliés à Doha ( pour ceux qui ne comprennent pas l’ironie, c’est une blague ) , c’est bien connu.

N’empêche que sur les prions, M. Chassaing, si vous aviez des précisions particulières à fournir, il faudrait les donner maintenant au plus tard, car son attaque est sévère et il est vrai que la tremblante du mouton n’a pas pour le moment contaminé de population humaine……

Pour ce qui est de vous discréditer pour votre appartenance au FN, dans la mesure où il fait exactement la même chose que vous mais dans l’autre sens, il fait un peu pitié. Au moins on peut dire que c’est parce que vous défendez de nobles causes que vous soutenez le FN et non l’inverse ; tandis que lui supporte des monstruosités parce que la doxa gôchiste le lui ordonne et non par conviction.

Dark Vador

Vu son profil twitter, Anthony Laurent est un chien de garde du service public et militant anti FN:
https://twitter.com/al365press

Sjean-louis

Bravo Messieurs De Peretti et Chassaing !
Les chrétiens se contentent de parler de l’agneau de Pâques mais n’en font pas une mise en scène horrible comme la sauvagerie de cette religion « d’amour et de paix »

Dominique

Et encore, on n’en mange pas tous les ans.

Torpillator

Cette photo est horrible et montre bien la laideur de cette religion de merde

Dominique

Cazeneuve aime lui!

bataille de Tourtour

La photo ,à elle seule, représente parfaitement l’islam.