Saint-Etienne : fascistes islamistes et islamo-gauchistes, même combat

RI7Besancenot prolécharia2Le « nouveau » Nouveau Parti Anticapitaliste d’Olivier Besancenot, le facteur dont on aimerait connaître les exactes affectations à la Poste, et dont l’action anti Français n’est plus à démontrer, était de l’attelage qui a défilé dans le centre ville stéphanois, le 6 septembre dernier pour une énième manifestation anti Israël npa42sud.org.

Ce rassemblement devant la mairie, suivi d’un famélique cortège dans la Grand’rue, s’est voulu un florilège de désinformation et d’hostilité envers Israël. La vidéo réalisée par mes soins http://vimeo.com/105476432 ne témoignant pas spécialement d’une volonté pacifique et d’apaisement alors qu’un cessez-le-feu est actuellement en cours.

La mascarade était drivée par les Réseaux citoyens de Saint-Etienne www.reseauxcitoyens-st-etienne.org  dont les très actifs membres, Roger Dubien et Georges Gunther, en charge entre autres, du soutien aux Palestiniens (sans distinguo précis avec le Hamas)  et du soutien à toute immigration-naturalisation-insertion en France, notamment celles des Roms. On notera par ailleurs que ces organisateurs et co-organisateurs sont d’ordinaire particulièrement absents, timorés ou muets lorsqu’il s’agit de défendre l’intérêt national et de s’attaquer à la politique Hollande-Valls-Taubira-Belkacem et ses funestes conséquences dans le champ social des Français.

A leur décharge, soulignons que ayant tellement frayé avec toutes les composantes socialo-communistes-écolos, ils n’ont d’autres salut et récompense à espérer que dans l’adhésion au Grand Remplacement de population explicité par Renaud Camus. D’autant plus, que même le courageux imposteur gourou nanti co-fondateur du Front de Gauche, Mélenchon, se met prudemment en réserve des débats. Grillé dans son projet de VIème République où il se verrait bien pantoufler encore pendant ses vieux jours et grillé parce que ne voulant pas contribuer à changer la Vème.

Repères:

– Manifestation FREE PALESTINE

à Saint-Etienne (Loire France)

le 6 septembre 2014

du Collectif Liberté Justice Palestine

au sein de www.reseauxcitoyens-st-etienne.org

et du npa42sud.org (dont l’un des membres du Nouveau Parti Anticapitaliste national est traduit en justice pour avoir maintenu deux manifestations pro-Palestine interdites, dont l’une a dégénéré en violences et saccages, à Paris Barbès, en juillet dernier).

Alors qu’une trêve des combats est en cours entre Israël et Palestine, quelques dizaines de bobos, de pacifistes béats ignorant qu’une partie du monde veut la guerre et quelques éléments prêts à en découdre – pourvu que cela se passe sur le sol de France – ont défilé dans le centre-ville de Saint-Etienne, devant des passants indifférents. Ce nouveau rassemblement annoncé sur les Réseaux citoyens locaux, ainsi que la décision de créer une Maison de la Palestine à St-Etienne par le collectif Liberté-Justice-Palestine. Un « lieu culturel qui sera un centre de ressources et d’initiatives pour l’égalité des droits et la vie ensemble en Palestine-Israël« .

La mini manifestation qui a allègrement amalgamé les mécontentements des pourtant inconditionnels soutiens à la politique du Parti Socialiste au pouvoir, comme on vient de le constater lors des récentes élections municipales locales, a donné une impression de confusion et de désinformation. Ainsi était arborée une bannière standardisée « solidarité avec la résistance des peuples opprimés »  et brandis des fac-similés de cartes électorales estampillées « Valls casse-toi!« . Le Nouveau Parti Anticapitaliste pour sa part n’hésitant pas à mêler « PS-MEDEF » (sic) dans son tract de circonstance distribué pour l’utilisation du conflit à des fins de clientélisme électorale. Un flyer annonçant lui, l’initiative de l’Union Associations Palestiniennes France Abna Philistine EuroPalestine d’un grand concert-interventions-expositions Free Palestine le 1er novembre, à Paris.

Aux internautes soucieux de recouper des informations pour se faire une libre opinion par eux-mêmes, indiquons que tsahal.fr Armée de Défense d’Israël met en ligne régulièrement ses news et communiqués officiels. Une source supplémentaire d’infos qui devrait aussi inspirer tout média respectueux des codes de déontologie journalistique.

– Le Hamas révèle sa nature jihadiste sur son compte Twitter en arabe (source  tsahal.fr )

Un simple regard sur le compte Twitter officiel du Hamas permet de comprendre quelle est sa véritable nature. Si l’organisation se défend d’être liée au fondamentalisme islamique quand elle s’adresse à un public occidental, il en est autrement sur son compte Twitter officiel en arabe. Elle prouve qu’elle puise son énergie et son idéologie de la même source que l’ISIS (organisation de l’État Islamique) en Irak et en Syrie et que le Hezbollah au Liban.

Un discours bien différent en anglais et en arabe

Sur son compte Twitter en anglais, le Hamas adoucit son caractère islamiste radical. Il publie des déclarations plus réservées telles que : “le peuple palestinien est attaché à son droit à disposer de sa terre, à se défendre et à lever le siège imposé à Gaza”. Cependant, nous avons déjà relevé plusieurs exceptions à cette supposée “modération”.

En revanche, sur son compte Twitter en arabe, le Hamas dévoile son vrai visage en publiant des déclarations des plus virulentes, telles que : nous ne nous reposerons pas tant que la Palestine ne sera libre…Nous ne serons ni fatigués ni las, et nous continuerons sur la voie du Jihad avec l’aide de D.ieu.”

Ces discours révèlent la véritable nature fondamentaliste du Hamas,  nature qui est la sienne depuis sa fondation en 1987, et que l’organisation a institutée comme ligne directrice et objectif ultime dans sa Charte en 1988.

Les chants du Hamas : simples chansons ou appels à la haine et au Jihad ?

  • Quand le Hamas appelle à attaquer “les infidèles”.

Récemment, le Hamas a publié les paroles de nasheeds jihadistes (poèmes religieux musulmans mis en chanson), ou d’hymnes sur son compte Twitter qui laissent transparaître son essence fondamentalement jihadiste. Le 25 août dernier, l’organisation terroriste a publié un hymne jihadiste du nom de “Na’am Qatel” (“Oui attaquez”). Cet hymne est un air très populaire parmi les partisans de l’ISIS, comme il est possible de le voir ici.

En voici les paroles :

Oui résistez, car vous êtes notre avenir, et tirer [des roquettes] sur la descendance sioniste,

Oui attaquez, car vous êtes notre victoire, attaquez l’appel des infidèles dans toutes les forteresses”.

 

  • “Nous sommes le peuple qui aspire à la mort”

Les dirigeants du Hamas ont fait de nombreuses déclarations dans lesquelles ils affirment que le Hamas aime la mort autant que les Israéliens aiment la vie. Cette doctrine a été prônée lors d’un discours du commandant de l’aile militaire du Hamas, Muhammad Dief, le 30 juillet 2014

D’ailleurs, le Hamas a publié il y a quelques jours sur Twitter les paroles d’un autre nasheed, qui est aussi chanté par l’ISIS (l’état Islamique en Irak et au Levant), sur une de leurs vidéos appelant au Jihad.

En voici un extrait des paroles :

Alors que j’avance, je connais mon chemin et je connais mon objectif, et la mort danse à chaque coin.”

 

  • Des tweets rappelant l’allégeance à Muhammad

Enfin, un autre nasheed publié sur le compte Twitter du Hamas résume l’idéologie de l’organisation.

“Nous, qui avons prêté allégeance à Muhammad, nous engagerons dans le Jihad tant que nous vivrons.”

Ces chansons ne sont pas uniquement adoptées par le Hamas, mais également par l’ensemble des groupes jihadistes à travers le monde, le rapprochant ainsi de ces autres organisations terroristes. Les nasheeds publiés par le Hamas sur Twitter ne sont pas de simples chansons mais la marque de fabrique des jihadistes et leur signe de ralliement dans le monde entier.

Le Hamas face aux autres groupes jihadistes

Dans l’article 23 de sa Charte, le Hamas dévoile très clairement sa position à l’égard des autres mouvements islamiques jihadistes.

“Tous les combattants du Jihad ont leur propre récompense. Le Hamas considère ces mouvements comme ses actionnaires et demande à Allah de les guider.”

Le Hamas doit être perçu à l’instar de tous les autres groupes jihadistes comme une menace pour la communauté internationale de par son fondamentalisme et son idéologie prônant la violence et la haine.

Jacques Chassaing

image_pdfimage_print