Saint-Etienne : la racaille aux ordres du pouvoir provoque la police

Publié le 23 octobre 2016 - par - 15 commentaires - 3 869 vues
Traduire la page en :

Pour la deuxième fois en trois semaines, la racaille est tolérée dans Saint-Etienne. Malgré l’interdiction préfectorale, le ramassis habituel de casseurs gauchistes « Désarmons la police » s’est livré à de nombreuses provocations et saccages. Ainsi que je l’avais annoncé, en plein état d’urgence, le Comité Anti-fascisme (sic), le CNT, BDS, la JC 42 et autres signataires  appelaient à un week-end d’action : Désarmons la police, démilitarisons les conflits, les 22-23 octobre.

http://www.leprogres.fr/loire/2016/10/23/saint-etienne-la-manifestation-pour-desarmer-la-police-en-video

Le pamphlet justifiant d’attaquer les policiers débute ainsi :

« … Les meurtres policiers connus ne sont que ceux pour lesquels il y a des témoins, ou bien ceux qui ont donné lieu à une plainte des proches qui sont parvenus à faire connaître les faits. En d’autres termes, les médias ne parlent que de ceux qu’ils ne peuvent guère cacher. Depuis le début des années 2010, on note une explosion de ce que d’aucuns voudraient appeler des « bavures policières » (plus de 10 par an). En plus des morts, les blessés et mutilés se multiplient… » https://ripostelaique.com/saint-etienne-un-collectif-pretend-desarmer-la-police.html

Relevons d’emblée que l’absence d’intervention musclée de ladite police ne confirme malheureusement pas les élucubrations  des commandos anarco-gauchistes cocos, puisque, une fois de plus, ils s’en tirent à bon compte. On va entendre une fois de plus que leur identification pourrait donner lieu, à postériori à des convocations.

Pour aider à ces identification de gens pourtant souvent connus des services de police et de justice, l’enquête pourra se reporter utilement aux organisateurs archi connus (voir Pedigree des loulous https://ripostelaique.com/saint-etienne-un-collectif-pretend-desarmer-la-police.html )

On ne saurait à ce propos passer sous silence que deux des associations appelantes à cette pacifique manif-saccage contre la police et les fabricants de son fourniment, n’est autre que BDS (boycott d’Israël) et France Palestine Solidarité (dont les Stéphanois ont déjà pu mesurer le degré de véhémence lors de précédentes manifestations, l’an passé).

A noter aussi que les hommes de l’ombre en plein jour du petit monde politico syndical CGT-PC, via la JC, n’étaient pas très loin du mauvais coup, comme d’habitude. Ce qui est assez logique, lorsque l’on se souvient de l’affiche rouge avec «  L’écusson des CRS, une matraque et une flaque de sang : c’est l’affiche que le syndicat Info’Com-CGT (des salariés des métiers de la communication et de l’information) a publiée samedi, sur son site internet… » http://www.liberation.fr/france/2016/04/19/cgt-l-affiche-qui-fache-la-police_1447254   Une affiche qui doit largement contribuer à faire applaudir la racaille à chaque attaque meurtrière conte des policiers.

Venant de la strate syndicale sacrée  et consensuelle en France, on comprend mieux aussi l’embarras des syndicats de police. Difficile d’être juge, partie et parti.

« Malgré son interdiction prononcée par le préfet de la Loire, un rassemblement d’extrême-gauche contre l’armement de la police s’est déroulé ce samedi à Saint-Etienne, se soldant par de nombreuses dégradations.

Une manifestation , en plein état d’urgence, d’un collectif pour « le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits » dans les rues de Saint-Etienne… » http://www.europe-israel.org/2016/10/video-saint-etienne-une-contre-manifestation-pacifiste-selon-les-medias-aux-cris-de-tout-le-monde-deteste-la-police/

La municipalité stéphanoise complice et le FN toujours muet sur la défense de l’armement et du port d’armes légitime des volontaires patriotes 

On va sans doute continuer de constater qu’aucune voix municipale ne réclame des arrestations et des sanctions contre les casseurs, à commencer par porter plainte pour dégradations volontaires des installations publiques et tenue d’une manifestation interdite, qui plus est, en état d’urgence.

https://ripostelaique.com/la-racaille-deboule-en-centre-ville-scene-de-guerre-civile-a-saint-etienne.html

https://ripostelaique.com/saint-etienne-perdriau-ne-deposera-pas-plainte-contre-les-racailles.html

Jacques Chassaing

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi