Saint-Etienne : Plainte de Raphaëlle Jeanson (FN) contre un commando cégétiste

Publié le 10 mai 2016 - par - 10 commentaires


Raphaelle-Jeanson

La conseillère municipale et communautaire Raphaëlle Jeanson (FN), gravement insultée par un commando cégétiste déboulé en plein conseil municipal, témoigne pour RL. 

Rappel des faits :

La CGT des Territoriaux exige 1 million d’€uros de subventions pour son Comité d’Action Sociale et Culturelle alors que 700 000 € lui ont été déjà octroyés.   https://ripostelaique.com/200-cegetistes-stephanois-reclament-des-sous-au-conseil-municipal.html

En prévoyance de quelques désordres lors de la tenue du conseil municipal du lundi 2 mai, consigne avait été donnée à la Police municipale de garder l’accès des couloirs et des espaces jouxtant la salle du Conseil, mais une délégation CGT de 200 personnes a forcé le passage.

Le maire, Gaël Perdriau (LR) se voyait sommé de délester les finances publiques de 300 000 € de plus. Séance tenante. L’exécutif pris en otage sous les vociférations n’avait plus voix au chapitre. Presque un hold-up, un racket pour le moins.

Et pour faire bonne mesure, la CGT menaçait en substance : ce n’est pas à la collectivité de gérer l’action sociale par le biais du CNAS, sinon la Ville devra débourser 160 000 € supplémentaires. En payant, madame, chauffons-nous ! 

Ce à quoi le maire a répliqué que non seulement il désapprouvait ce coup de force en mairie mais qu’il ne cèderait à aucune intimidation. D’autant plus que le 18 mars dernier il a dit que les débats autour du CASC doivent se dérouler de manière à ce que TOUTES les organisations syndicales puissent formuler des propositions et aboutir à une nouvelle gouvernance au service de l’ENSEMBLE des agents municipaux de la Ville, actifs ou retraités.

Hué, conspué, sifflé et traité de menteur, Gaël Perdriau s’est résolu à suspendre la séance et à demander l’évacuation. Une évacuation tout en douceur, sans coups, sans sang, loin des clichés de la dernière affiche campagne de la CGT, même si on n’oublie pas que les paisibles familles de la Manif pour Tous n’avaient pas bénéficiés de tant de sollicitude.

Après la reprise de séance, la Gauche élue, au summum de sa haine, a quitté le Conseil pour rejoindre ses agitateurs  http://www.saint-etienne.fr/deliberation

A signaler que ces 700 000 € s’ajoutent à de nombreuses subventions versées comme à la grataille au monde associatif par la majorité municipale. Même si, cette année 420 000 €uros de largesses ont été supprimés, c’est bien peu d’économies au final sur une enveloppe de 3,5 millions d’€uros.

Aussi les conseillers municipaux FN cherchent-ils toujours à en savoir davantage sur les subventions attribuées en Conseil municipal. Tâche difficile car elles sont souvent dissimulées en pack dans les ordres du jour. Elles sont parfois cumulatives, additionnelles ou présentées de manière fallacieuse   https://ripostelaique.com/deux-plus-grands-espaces-evenementiels-de-saint-etienne-reserves-a-promotion-de-lislam-week-end.html

Jacques Chassaing

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Allobroge

Ne sont pas fascistes ceux qu’on croit ! L’action des CGTistes se rapprochent dangereusement des SA de sinistre mémoire ! Mais que deviendraient ils sans les subventions ?

fdsforever

La CGT, mais aussi jes jeunesses socialistes qui sont la renaissance des jeunesses nazies des annees 30…

Kader Oussel

700 000 € voire 1 million d’euros, ce n’est pas une goutte d’eau ! Comment voulez-vous que l’on s’en sorte si l’argent public sert à soudoyer ou à enrichir les syndicats ? De tout cœur avec Raphaëlle Jeanson dans son combat pour une meilleure salubrité des comptes publics.

Clamp

La CGT finira aussi représentée comme syndicat que le PCF comme parti politique. Mais peut-être alors menacera-t-elle les employés pour qu’ils votent pour elle !

Vienne Sophie

En tant qu’élue vous pouvez demander au service concerné de vous fournir la liste complète des subventions attribuées par la Mairie, c’est un droit.

Je suis de tout cœur avec vous, Mme la Conseillère municipale.

Qui se dira surpris, par l’attitude lâche et débile d’une bande d’individus surexcités agissant sous le couvert de la CGT ?

700.000 euros, le maire aurait dû proposer au conseil municipal de reporter, sine die le vote de cette subvention.

SUN

La CGT vient de montrer qu’elle n’a pas rompue dans ses méthodes avec l’alliance historique sovieto-nazi de 1939.La CGT ? Un syndicat nauséeux….

fdsforever

Tout comme la gauche francaise dans son ensemble est la digne heritiere du nationa SOCIALISME de tonton hitler… doit on reouvrir le dossier rainbow warrior, gros enfumage de la DGSE, chapeautee par le gouvernement socialiste de l’epoque…… La gauche en France, c’est le nazisme a l’etat pur…

Johan

La CGT c’est le syndicat qui sabotait les armes françaises sur les chaines de fabrication en 1939.
Confédération générale des traitres.

pierrerx940

je vais reprendre une célèbre phrase de COLUCHE: LA C.G.T c’est le cancer général du travail ! quoi que c’est faut car le cancer évolue pas la C.G.T..

Lire Aussi