Saint-Lary : le djihad, dans une très jolie colonie de vacances

Les jolies colonies de vacances ont du plomb dans l’aile depuis un moment, mais aujourd’hui c’est l’explosion, le point de non-retour.

C’était bien pourtant ces colonies, cela déchargeait les parents et les grands-parents l’été, en envoyant les enfants au grand air, en toute confiance. Mais cela, c’était « avant ».

Du temps où la discipline n’était pas encore devenue un vain mot. Du temps où les collectivités n’étaient pas encore submergées par des voyous perturbateurs et fiers de l’être, subventionnés par nos impôts.

En deux mots : avant l’immigration catastrophique et débridée des sauvages sans codes que nous connaissons.

Saint-Lary, dans les Hautes-Pyrénées, normalement c’est le paradis. A 800 m d’altitude, situé sur le chemin de Saint- Jacques, non loin du Cirque de Gavarnie et du Pic du Midi, il présente des paysages à couper le souffle.

« Une particularité assez rare pour être soulignée, la vallée n’a connu ni révolutions, ni guerres de Religion », dit un dépliant touristique. Humour noir ?

Car Saint-Lary vient de connaître le djihad. Dans une colonie emblématique, qui a vu passer des générations et des générations de jeunes, sans problèmes.

La Fédération charentaise des œuvres laïques depuis quarante ans organise dans ce lieu des colonies de rêve.

Oui mais voilà : le 2 août un nouveau groupe a pris possession des lieux. 39 jeunes charentais et 51 autres jeunes venus d’Occitanie grâce à un accord entre les CAF. 51 jeunes dont le séjour était payé par la CAF et les conseils généraux. Bien sûr des diversitaires venus de Montpellier, Béziers, Toulouse.

Pour eux Saint-Lary c’était un nouveau terrain de jeux dans lequel ils allaient sans frein pouvoir se livrer à leurs penchants néfastes qui se résument à ceci : casser, injurier, voler, harceler et emm…le monde.

Un noyau dur s’est formé dès le début. Bien décidés à imposer leur loi, malgré les douze animateurs.

Exactement comme tous ces nouveaux venus qui arrivent en France tous les jours et sont bien décidés à n’en faire qu’à leur tête, à voler, violer, piller.

Dès le premier jour, deux participants occitaniens ont été renvoyés chez eux, mais cela n’a pas suffi.

A Saint-Lary, violences verbales, intimidation, dégradations, insultes, vols d’écouteurs, vols de valises, vols de claquettes, courses-poursuites, chahut monstre toute la journée, violences toute la nuit, empêchant tout le monde de dormir.

Des groupes de jeunes faisaient la guerre aux autres, essayant par exemple d’entrer de force, à plusieurs, dans les chambres barricadées, les bourrant de coups de pieds. « On a dû pousser l’armoire devant la porte », raconte un jeune.

Une gamine de douze ans, de stress, a essayé de se suicider avec sa ceinture.

D’après la Fcol, des gamins de 13-15 ans très durs ont été intégrés à la colonie de vacances par les CAF d’Occitanie.

13-15 ans, ils commencent leur djihad de plus en plus tôt ! Bientôt ce sera au berceau. Ils sont bien éduqués par leurs grands-frères.

« Si cela avait duré un peu plus longtemps, il y aurait eu un mort », confie un responsable.

Le pire a été atteint la nuit de samedi à dimanche, atteignant le point de non-retour : une vraie nuit d’émeute. Bagarre généralisée, à coups de béquilles ou de couteaux.

Résultat, la direction a pris la décision d’exclure tous les enfants venant d’Occitanie et de les renvoyer chez eux. L’annonce de la décision a donné lieu à de nouvelles violences. Du mobilier a été cassé. La direction a été obligée de faire appel aux gendarmes.

Décision aussitôt prise, aussitôt exécutée : les 51 jeunes ont été dès dimanche raccompagnés chez leurs parents en bus. On se demande avec curiosité si ces jeunes vont continuer à casser des armoires, chez eux, et si leurs parents acceptent cela…

Ne restaient sur place dimanche soir que les Charentais, mais ils devaient eux aussi être ramenés chez eux aujourd’hui mercredi.

C’est peut-être la fin de cette colonie de vacances, car comment continuer après cela ?

Les accords de la Fcol et des CAF occitaniennes risquent fort d’être rompus après ces exploits.

La formation des jeunes animateurs devra être remise en question. Il est clair que le BAFA ne suffit pas pour encadrer des jeunes délinquants ou pré-délinquants.

Chaque jour Charente libre, au ton feutré au début, distillant les infos au compte-goutte – la peur de discriminer, bien sûr – rajoute un détail croustillant. Qu’allons-nous apprendre demain ?

Plusieurs plaintes ont été déposées. L’affaire est suivie par le parquet de Tarbes, qui tente déjà de minimiser les faits, disant par exemple qu’il n’y a eu aucune dégradation alors qu’on sait que des armoires ont été cassées.

En tout cas cette colo, qui devait durer jusqu’au 16 août, est bel et bien terminée, de par la volonté des diversitaires.

Le sacro-saint vivre-ensemble est encore bien écorné, mais ce n’est pas grave, on va continuer sur cette lancée idéologique en forme d’impasse totale sans rien changer, jusqu’à ce qu’on en crève, parce que nos gouvernants en ont décidé ainsi.

Sophie Durand

 

 

image_pdfimage_print
34
1

53 Commentaires

  1. Problème connu depuis 40 ans
    Edith Cresson a été la première à dorloter ces petits chéris en mal de vacances d’été. Mais partout ça a foiré et les maires n’en voulaient plus.
    La solution est pourtant simple : suppression de TOUT le social aux parents des délinquants pendant 5 ans. Récidive ? Suppression à vie !!!!
    Mais tous ce petits cons auront au pire un rappel à la loi

    • Mélangez 100gr de merde avec 900gr de confiture…..et vous n’aurez toujours qu’un kg de merde !

      • arretez tous autant que vous etes !!!!vous pleurnichez dénoncez…ect mais oh oh oh soyez democrates, au moins ça !! lol mdr je vous rappelle qu’on a voté y a pas longtemps et en toute connaissance de cause mdr TOUT sauf MARINE oh les gars on a TOUT alors assumons et même aux legislatives y a eu un peu de remords et quelques courageux ont amené 89 députes nationaux ….pauvres francais lamentez vous….puisque vous n’avez aucun courage dans l’isoloir des urnes mdr

  2. C’est sûr que les parents ont très envie d’envoyer leurs enfants dans des colonies comme celles- là. D’autant plus qu’elles sont très chères pour ceux qui paient .

  3. Voilà ce qu’est devenue la France que nos ancêtres nous ont léguée, livrée clef en main aux barbaresques de tous poils pourvu qu’ils soient anti-Gaulois et anti-Cathos mais parfaitement socialos-macronistes à l’image des « vivrensemblistes » donneurs de leçons laïques qu’on ne présente plus !

      • justement RIEN ! ah si j’oubliais TOUT sauf MARINE !!!on a vraiment rien fait et même en toute connaissance de cause on s’est dégonflé dans l’isoloir des urnes …. et on a des élus qui nous ressemblent

  4. Ah, bah…faut bien qu’ils s’expriment ces petits…Non, plus sérieusement cela nous montre, une fois de plus, que ces « gens » n’ont rien à faire en occident. Mais dire cela est raciste, fachiste etc etc par contre, je pense qu’on peut dire sans grande chance de se tromper que les personnes qui ont décidé de mettre le normaux et les dégénérés ensemble sont des crétins de première…on ne mélange pas le vin et la lie…c’était à prévoir que les emmerdeurs allaient emmerder, il ne savent faire que cela. Quand au résultat de l’enquête, elle débouchera sur des banalités et rien ne sera fait pour que cela ne se reproduise plus. Mieux je pense que les animateurs vont être tenus pour responsable mais pas coupables. De toute façon dès qu’il y a des muslims ou des crétins de la diversités dans le coup, la justice devient aveugle, les flics sourds et les politiques expliquent que « tout va bien », donc

  5. et ils sont fiers de n’avoir aucune autorité, ah oui, les représailles, genre toute une vie de soumission par peur de représailles ; avec des fiottes pareilles on comprend dès lors que ceux qu’ils appellent les racailles vont pouvoir s’emparer d’un pays, d’un continent sans avoir à se battre, pis, psychologiquement ils le leur ont déjà donné.

  6. Mais où sont donc les pères de famille qui normalement devraient être les premiers à intervenir à l’appel de leurs petits ?

  7. « En deux mots : avant l’immigration catastrophique et débridée des sauvages sans codes que nous connaissons. » Sans codes ? Non, certainement pas ! La charia, le jihad et les razzias voilà leurs codes auxquels ils sont bigrement attachés, bien plus que les Français ne sont attachés aux leurs, depuis 3 siècles que la gauche pervertit et ramolie les cerveaux.

  8. Tant que les parents ne mettront pas la main au porte-monnaie, cela ne changera pas, facturation des dégâts, suppression des allocations, expulsion si étranger sont des solutions efficaces à apporter à ces problèmes de plus en plus nombreux.

  9. PAS LA PEINE DE FAIRE UNE ENQUETE? AUCUNE SANCTION NE SERA PRISE.
    AUX ARMES CITOYENS? AUX ARMES.

  10. Donnez donc de la confiture à des cochons et vous avez un très bon résultat. Preuve incontestable de la décadence de notre ancien si beau Pays .

  11. Les CAF d’Occitanie, ce ne serait pas sous l’impulsion d’une certaine Delga, par hasard ?

    • Répondre à Joël: Héhéhéhé ! Vous avez PRÉCISÉMENT mis le doigt dessus ! La gôche mortifère (encore et toujours) était là ! Sur le web, cette Delga me rappelle une certaine Dolores Ombrage, le style etc, tout y est !

    • Eh oui Joël. Aujourd’hui c’est  » bonjour les delga « …..

  12. Ce n’est pas la première fois que ça arrive. Un chalet avait été saccagé par « de gentils adolescents à qui la société pourrie offrait des vacances » !!!!
    Tout pareil : personne n’est responsable. De bonnes âmes ont dû se dire : on va les faire partir en vacances pour ne pas que pendant l’été, ils foutent le bordel dans la cité….
    Et oui, on pourrait envisager des camps de vacances dans le Sud Algérien.

    • Ou dans les quartiers dits  » SENSIBLES  » de Marseille. Je suis sûr que ça va plaire à Zeribibi et Ghalipettes qui en connaissant un rayon sur la question.

    • Oui ! Ils seraient très bien là-bas, à se foutre sur la gueule avec les marocains sur la question de la souveraineté sur le Sahara occidental. Et pendant ce temps-là, ils nous foutraient la paix en France

  13. Il faudrait plutôt des légionnaires dans cette colo que de jeunes moniteurs avec leur BAFA, ou alors leur faire passer un BAFA KARATE pour imposer discipline à ces jeunes c…

  14. Eh oui parce que le vivre ensemble deviendra le mourir ensemble ,enfin pour certains qui se seront passés entre les mains des CPF . Très bon article ..au fait Pierre Perret que pensez vous de tout cela vous qui encensez ces jeunes qui font le buzz…

    • Pierre Perret les encense ?

      La chanson Les jolies colonies de vacances doit avoir pas loin de 60 ans.

  15. Le vivre ensemble UNIQUEMENT entre eux. Ca vient, ça profite de tt gratuitement et ça impose sa loi. TT comme la direction j’aurais foutu ça à la porte à coup de pieds au c…direction retour à l’envoyeur ! Eh voilà où passe nos impôts !

  16. « jusqu’à ce qu’on en crève, parce que nos gouvernants en ont décidé ainsi. ». NON ! Parce que les français l’ont décidé ! Ils l’ont décidé en accueillant toutes ces sous-races de métèques « Welcome refugees »; en se mariant avec (je parle évidemment de nos femmes, car les couples mixtes homme blanc-femme bronzée sont éminemment plus rares que les couples inverses; et surtout : en revotant systématiquement pour les pourritures de Gauche qui les font venir par paquebots entiers. C’est donc que ce peuple accepte dores et déjà les vols; les viols; les cambriolages; les destructions; les pillages; les agressions; les crimes; les délits et les attentats commis par ces Chances Pour la France. Si le Peuple était contre, il agirait autrement. CQFD !

  17. Vous voyez à quel point ces gamins ont de l’emprise sur des gamins français. Jusqu’au point de les pousser au suicide et c’est ça que Macron, sa clique et d’autres veulent ramener en France ? Des gosses de djihadistes avec leur mères déjà complètement endoctrinés afin de les incérer dans les écoles en contact direct avec NOS enfants et NOS petits enfants qui tt comme dans cette colonie seront poussés au suicide s’ils ne sont pas attendu à la sortie et égorgés devant les autres afin qu’ils se soumettent à leur volonté !!!

  18. Puis je oser Poser la question ?
    La drogue serait elle à l’origine des dysfonctionnements psychologiques de certains grosses. Si non, la violence intrinsèque au nazzisslamissme y est elle pour quelque-chose ?
    Sous Macron, tout se transforme bien en m.e r d e. disait Trump, n’est ce pas ?

  19. C’est vraiment rassurant pour tt les gens qui se privent pour envoyer leurs gosses en colonie. T’envoies ton gosse dans une colonie pour qu’il y passe du bon temps, qu’il s’amuse et se fasse plein de copains et on le met en contact avec des gosses déjà endoctrinés djihadiste qui ne pensent qu’à leur faire vivre l’enfer, voir PLUS, au point que certains à bout pensent au suicide. Et c’est ça que Macron, sa clique et les autres crétins appellent  » une nouvelle richesse pour la France  » !!!!

  20. Des colonies de vacances pour faire de la mixité sociale .!Elles nous prennent pour quoi ,ces CAF! Les employés et les dirigeants de ces administrations y envoient -ils leurs propres enfants pour qu’ils justifient la mixité sociale.?
    On imagine qu’ils sont comme tous les papas et les mamans du monde ;quand ils envoient leurs enfants en vacances ,ils veulent les revoir entiers.

  21. Ces petites raclures étaient loin de tout et de tout le monde…remise en place à la batte de baseball, enfermement à poil dans les caves, dans le noir….puis élimination par disparition subite et inexpliquée…

  22. Et si les enfants perturbateurs étaient en réalité blanc et Français ?
    Rien ne dit nulle part qu’il s’agit d’enfants issus de la frange de la population sur laquelle vous aimez tant casser du sucre…

    • @Etsinonlaverité
      Voyons, ne faites pas semblant d’être aveugle, il est clair que ce sont des diversitaires, on sait qui profite le plus de ces vacances payées par la CAF…on sait aussi qu’en Occitanie le grand remplacement est flagrant. Spécialement à Béziers, Montpellier, Toulouse d’où venaient ces « jeunes ». On connait le comportement des diversitaires, aussi. C’est pourquoi le parquet de Tarbes essaie d’étouffer l’affaire…

    • @Etsinonlavérité
      Et puis ça a été dit dans les media : c’était « une expérience de brassage social » ! que vous faut-il de plus ?

      • @Sophie Durand
        A vous dire on dirait que la question sociale se résume à la question raciale et migratoire.

        Un Brassage social peut être vis à vis du milieu social économique, de mélanger valides et invalides…

        Et puis, au hasard… Supposer que les classes populaires sont uniquement d’origine étrangère, c’est peut être participer à grand-remplacer auprès de nos services sociaux les français les plus nécessiteux. Non ?

        • @Etsinonlavérité
          Vous mélangez tout. Les classes populaires ne sont évidemment pas toutes d’origine étrangère. Voir les gilets jaunes. Elles sont en fait surtout françaises, et ne revendiquent rien. Et en général chez les classes populaires de souche, la politesse, le savoir vivre, la bonne éducation ne sont pas une option. Vous avez tout faux.

  23. le comique de la chose est que l’organisateur est le Fédération des oeuvres laïques et l’on sait à quel point ce vocable cache « les bouffeurs de curés « . Ces C….. n’ont toujours pas compris où se trouvait maintenant la religion qui veut contrôler l’état et les esprits . Nous ne sommes plus en 1905.

  24. Saint denis, milieu des années 80, week-end sports d’hiver, organisé par la mairie, départ car couchette vendredi soir et retour lundi matin à un tarif défiant toute concurrence. Les d’jeuns ont commencés à s’inscrire pour finir par faire une razzia dans un tabac de bourg st Maurice. La gendarmerie est venu et retour direct à st denis sans skier. Ça a signé la fin des week-ends de ski

  25. Colonnie NMPP, deux d’jeuns braquaient, volais, menaçais leurs camarade. Un copain, judoka, c’est interposé, je me rappel très bien , un sketch !… « laisse mon copain tranquille », le d’jeuns retorque ,  » tu va me donner du fric toi aussi ou je te met une droite » , … « tu peut me mettre une droite mais je ne te donnerait pas d’argent » , un des d’jeuns à essayé et c’est retrouvé par terre avec un bras en vrac, grimaçant de douleur .  » Tu devrait aller chercher du secours il a l’air d’avoir mal » , que le judoka a dit à l’autre encore debout, ne menaçant plus personne … C’était, il y a pas loin de 50 ans… les prémices ou, rien de neuf, c’est selon …

  26. Ah Saint-Lary, les Hautes-Pyrénées de mon enfance. Plein de statuettes de la Vierge dans des niches de montagne. Vaches, odeur du foin, bruit des sonnailles, petits œillets rose vif accrochés à la roche…
    Un saccage, dites-vous ?
    Comme les temps changent…

  27. Nous ne pouvons vivre avec ces SAUVAGES !!!
    Il faut renvoyer toutes ces saloperies d’où elles viennent.
    Voilà encore une preuve que ces ordures détestent la FRANCE et nous entraînent à la guerre civile.
    FRANCAIS debout !!! libérons notre Pays !!!

  28. Je vais choquer , mais c est bien que la réalité
    touche tout les secteurs et régions du pays des
    bisounouilles . Ouais c est nécessaire , ça me fatigue de
    voir ces Français dans la course au bien être zen , a se
    croire intouchables car il sont pas du 93 .
    La gang graine infecte tout le corps ; plus vite les
    cafards de la CAF vont fracasser un max ce pays , mieux
    ça vaudra , car la l urgence obligera a des vrais mesures
    rapides , amputation d un bras ou la mort du corps entier .
    Enfant du pays ne vous suicidez pas , demandez des comptes a
    vos parents trop tolérents et qui votent comme des savates !
    Il y a pas que les colonies qui sont colonisés !

    • @SANDENT

      Ben oui, pendant qu’on nous anesthésiait avec le la tra la la Covid, E. D.-M. signait un papier pour que les gracieux se répandent dans toute notre belle France. Mais assurément pas dans son hôtel particulier sis dans les quartiers de la grande bourgeoisie parisienne. Le réveil est difficile…mais c’était prévisible. Malheureusement, ce n’est qu’un début. C’est mon pif qui le sent.

  29. Tout avant était mieux et moins cher !!!!!
    Tout est gangréné maintenant !

  30. A Belle île en Mer, entre 1997 et 2002, il y’ avait beaucoup de racailles des cités qui passaient leurs vacances dans certains campings. Résultat des courses : tags partout sur les murs des maisons anciennes , sur les monuments historiques et les bunkers. Chahut et bordel toutes les nuits avec la sono de musique de rap à fond les enceintes. Pas moyen de dormir avec tout ce bruit. Puis, avec toutes les plaintes contre eux à cause des nuisances, après 2002, on n’a plus revu ces racailles à Belle île. De plus, tous les emplacements de campings qu’ils occupaient entre 1997 et 2002 ont été remplacés par des parkings.

  31. Le vivre ensemble à tout prix même à la colo, ils n’ont qu’a envoyer ces petites racailles à Brégançon ,ils feront du jet ski,canoë, piscine tout ca gratuit avec macron qui se fera un plaisir de les recevoir ,ils seronts comme en californie et avec la mer ,au lieu d’aller foutre le b..dans une colo avec des gosses qui ne voulaient sûrement que bien s’amuser et pour lesquels les parents avaient eux dû payer plein pot .honteux de voir ca .

  32. Pourquoi….jusqu’à en crever ? Faut se réveiller ! C’est tout! Pourquoi ce serait à nous d’en crever ? Debout on est chez nous….ou pas?

Les commentaires sont fermés.