Saint-Martin : couvre-feu pour les Français, mais pas pour les Néerlandais !

Publié le 29 mai 2021 - par - 10 commentaires - 1 449 vues
Traduire la page en :

Ils l’ont fait ! Macron en a rêvé, le préfet Serge Gouteyron l’a fait ! Il n’était en effet pas admissible que des Saint-Martinois réfractaires puissent faire la fête sur les plages, s’offrir un bon restaurant le soir ou aller jouer leurs sous dans les casinos de la partie hollandaise.
Ce lundi 26 mai, le couperet est tombé, dans un premier temps en douceur “Compte-tenu de la dégradation sanitaire, les restaurants devront fermer à 23 heures à partir du dimanche 30 mai”. Cela pouvait encore passer car c’est ce que fait déjà la partie hollandaise.

Mais fini de rigoler ! Ce jeudi 27 mai, la sentence tombe, couvre-feu de 20 heures à 6 heures, à partir du 30 mai et ce jusqu’au 9 juin !
Symbolique, cette date du 9 juin, d’une part c’est la mise en place du pass sanitaire, d’autre part ce jour devait marquer la fin des motifs impérieux pour se rendre à Saint-Martin.

Voici des extraits de la conférence de presse du préfet, qui pour l’occasion, aurait pu au moins retirer son masque, malpoli !
A partir de dimanche, les personnes qui doivent se déplacer après 20 heures devront présenter une raison médicale ou professionnelle. Elles doivent remplir une attestation et la présenter aux gendarmes en cas de contrôle. Les forces de l’ordre sont notamment placées aux quatre points de frontière pour contrôler les frontières sans les fermer pour autant.”

Avec cette mesure (je reprends l’article du Fax Info du 28 mai), le préfet espère pouvoir inverser la courbe des contaminations et inciter la population à aller se faire vacciner.
“Il n’y a pas de clusters, ce qui signifie que le virus circule massivement sur le territoire, qu’il n’est pas concentré. Il y a trop d’excès. à ce jour, il y a huit personnes qui sont hospitalisées à Saint-Martin. Les deux personnes qui sont décédées cette semaine étaient âgées de 88 ans et de 51 ans”.

Et le Fax Info de conclure : cela porte à 17 le nombre de décès en partie française.
Cette intervention du préfet est révélatrice du cynisme, de la perversité, de la mauvaise foi, des contradictions, des mensonges que ce gouvernement nous assène depuis 14 mois.

Si l’on reprend les propos du préfet, on peut constater que les ausweis sont de retour sur les quatre points de passage entre les parties française et hollandaise, comme le montre la carte à la fin de cet article.
Mais les frontières ne sont pas fermées pour autant, j’expliquerai plus loin que ça risque d’être le bazar.

Autre incongruité : “Il n’y a pas de clusters” , ce devrait pourtant être une bonne nouvelle, non ? À d’autres endroits on se félicite de ne pas trouver de “foyers d’infection” (je préfère à l’horrible cluster), ici c’est un prétexte pour restreindre nos libertés ! De toutes manières, s’il n’y a pas de foyers d’infection, c’est bien la preuve que les activités de plein air ne sont pas dangereuses. Et on fait quoi à Saint-Martin ? On bronze sur la plage, on y danse, on joue, on boit, le midi ou le soir on s’offre un restaurant, sachant que 95 % de ces établissements sont ouverts !
“Le virus circule normalement” évidemment, Ducon, que le virus circule, et c’est même sa raison d’être, le nombre de virus circulant sur notre planète est estimé à 1033, soit 1 suivi de trente-trois zéros ! L’organisme est parfaitement capable de développer ses propres défenses, à condition de ne pas placer les êtres humains sous cloche.
“Trop d’excès”, ben voyons c’est de notre faute à présent, on a fait la fête, on est puni, mais Saint-Martin a toujours été une île festive, c’est bien ce qui attire aussi les touristes !
Deux décès cette semaine à Saint-Martin” , on précise qu’il y a une personne de 88 ans, d’accord c’est triste mais à cet âge c’est compréhensible, non ? Quant à la personne de 51 ans, elle souffrait de comorbidités, dans mon entourage il y a des personnes qui ont attrapé le Covid et dans la plupart des cas cela s’est réglé en trois jours, personne n’est décédé.

Et quand le Fax Info évoque 17 morts en partie, française : sachant qu’il y a 40 000 habitants sur cette partie de l’île, 17/40000 % = 0,0425 % ! Et on nous emmerde pour ça !
Comme toujours, on nous rebat les oreilles avec des “contaminations”, bref on nous sort toujours les mêmes salades en nous faisant croire qu’un cas positif est une personne malade : comme les gens sont de plus en plus inquiets, ils multiplient les tests et forcément on va trouver des positifs, surtout si on augmente les cycles d’amplification !

L’inventeur du test PCR, Kary Mullis, (décédé en août 2019, sacrée coïncidence !) a lui-même mis en garde contre la mauvaise utilisation de ces tests. Cela n’empêche ce torchon qu’est “Le Monde” d’affirmer que les tests PCR sont le moyen le plus fiable de détecter le virus (article du 7 octobre 2020).

Il faut enfin souligner la machiavélisme de notre préfet, inciter la population à se faire vacciner, nous y voilà ! Les gens ne se précipitent pas pour la piquouse, alors on y va au chantage ! Je rappelle qui plus est que le seul moyen de transport qui existe pour quitte l’île est l’avion (désolé, Greta !) et je remarque avec consternation que de plus en plus de personnes se font piquer, non pour préserver leur santé, mais pour pouvoir voyager. Je vais avoir 70 balais en septembre, mais je ne céderai jamais à ce chantage.

Et comment on fait avec les frontières ? À Sint-Maarten, les restaurants et bars ferment à 23 heures et je ne pense pas que les autorités vont changer quoi que ce soit. On a beau dire que Saint-Martin est l’île des amis, mais entre les deux parties, c’est chacun pour soi. Les Hollandais qui voient revenir les touristes américains n’ont aucune l’intention de les mettre sous cloche. Cela risque d’être très amusant pour la suite des évènements : Monsieur Gouteyron envisage des mesures plus radicales, mais lesquelles, on peut se le demander ! Fermeture des frontières ? Confinement de la partie française ? Ce sont les autres qui vont bien rigoler et pour le coup, je ne suis pas certain que la population accepte sans réagir ces mesures liberticides.

Je pense avec tristesse aux restaurants. Les établissements gastronomiques de la Baie Orientale et de Grand-Case ne sont ouverts que le soir, donc leur fermeture est inéluctable. D’autres, comme l’Astrolabe, dépendent directement d’un hôtel (dans ce cas, l’Esméralda) : à ce titre, ils font les petits déjeuners et servent les dîners. Dès que l’Astrolabe est fermé le soir, cela n’est plus rentable de servir les petits-déjeuners. Donc que vont faire les (rares) clients de l’hôtel ? Ils s’en iront en partie hollandaise, merci Monsieur Goûter-rond , Gouteyron. La partie française va encore morfler. Les restaurants ont énormément souffert de l’ouragan Irma en 2017, 100 % des établissements situés en bordure de mer ont été soit détruits, soit gravement endommagés, certains ont été reconstruits, d’autres non.
Il n’y aura pas de coin culture pour cette fois, juste une série de photos qui vont vous aider à comprendre !

Je voudrais préciser pour terminer que ces restaurants ont souffert de la vague de violence qui a frappé le côté français en décembre 2019 au point que les Hollandais déconseillaient aux touristes de venir chez nous (bonjour la solidarité !) et du premier confinement de 55 jours entre mars et mai 2020.

Philippe Dru

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
claude 34

1033 = 1 suivi de 33 zéros ?
J’aurai appris quelque chose aujourd’hui !
Félicitations au mathématicien de service .

Busurman

10 puissance 33 n’est pas évident à écrire avec un smartphone.

Philippe DRU

Dans le fichier Word d’origine, le 33 de 10 était écrit en exposant, j’ai donc été le premier surpris !

Chassaing Jacques

Le qualificatif de « vieux con » se justifie pleinement quant aux comportements des têtes chenues face au Covid: une octogénaire, en pleine paluche et peu encline à se faire vacciner, cède au bla bla bla de sa fille, augmenté du chantage aux visites des mioches. Ladite fille, soit dit au passage, n’a même pas été foutue d’accompagner sa mère au vaccinodrome. La fringante mamie en revient très contrariée et conte à qui veut l’entendre qu’elle a été reçue et traitée comme du bétail. Ne compatissez surtout pas sur le sort de cette pauvre arrière grand’ mère qui veut maintenant que tout le monde soit vacciné!

Pivoine

Macron se sert des préfets pour détourner la colère des Français. Les préfets, qui ne sont que des larbins, tombent dans le piège. Peut-être espèrent-ils une promotion…
Mais ils se font berner ! Car Macron a l’intention – et il le fera – de supprimer les préfectures, et donc ils n’auront plus de raisons d’être…
Comme ils enquiquinent (restons polis) les Français depuis près d’un an avec cette obligation de porter le masque (qui ne sert à rien), personne ne les plaindra !
Les sondages leur seront défavorables, et bientôt ils seront une relique du passé…

Filouthai

C’est vrai qu’en plus de juger et lourdement condamner ces politiciens qui a l’instar de Macron détruisent le pays depuis plus de 45 ans, il ne faudra pas oublier les hauts fonctionnaires, tel ce préfet (pas si carré puisqu’il est rond), qui se font un plaisir de pourrir la vie des français !

patphil

et oui, la “frontière ” inexistante d’ailleurs révèle la connerie de certain

Philippe DRU

Quand il est marqué qu’il y a 1033 virus sur la planète, j’espère que vous avez compris !
Il fallait lire 10 PUISSANCE 33 ! L’exposant a disparu à la parution !

Miryna

Pas hollandais mais néerlandais. C’est comme si on disait auvergnat au lieu de français.

Philippe DRU

Je suis d’accord mais vu le contexte c’est pas vraiment important.

Lire Aussi