Saint-Martin : le copain à Macron bientôt en taule ?

Publié le 18 octobre 2018 - par - 19 commentaires - 1 392 vues
Share

France – Nous venons d’être informés que 80 % des migrants illégaux qui pénètrent chez nous ont la certitude d’y rester, en plus des demandeurs d’asile, dont le record est battu cette année 2018 avec environ 130 000 demandes.

Pourquoi cette certitude ? Pour pouvoir expulser les migrants qui ont détruit leurs pièces d’identité ou les ont perdues (comme par hasard !), il est nécessaire que leur nationalité soit établie afin qu’ils obtiennent un laissez-passer consulaire de leur pays d’origine qui, bien entendu, n’en délivre presque pas : 790 en huit mois pour plus de 4 000 demandes.

Sans ce laissez-passer, pas d’expulsion envisageable.

Cela veut dire que les 130 000 demandeurs d’asile de 2018 resteront tous en France, à quelques exceptions près.

Le coût financier de cette immigration clandestine reste un « secret d’État ».

En 2013, pour 66 000 demandes d’asile, la facture pour notre bourse avait été évaluée par la Cour des comptes à UN milliard d’euros, plus un autre milliard d’euros pour les demandes d’asile rejetées et qui restent tout de même dans notre pays.

On peut donc estimer, puisque ces 130 000 demandeurs d’asile de 2018 resteront en France, que le coût (secret) dépassera largement les 5 milliards d’euros. (Comparatif avec le calcul de la Cour des comptes de 2013.)

Et ce n’est certainement pas sur le nouveau ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, qu’il faudra compter pour y mettre un terme !

Île de Saint-Martin – L’individu nommé Réaulf F., plus connu sous le pseudo de « Raul », est celui qui avait posé à droite d’Emmanuel Macron sur la célèbre photo qui a fait polémique lors de son bref passage sur l’Île de Saint-Martin.

Ce « Raul » a été interpellé dimanche, à quartier d’Orléans, pour possession de stupéfiants.

Se croyant dorénavant le copain du président, il a tout d’abord essayé de prendre la fuite puis se serait rebellé, selon les informations parues sur le journal « Le Pélican » de Saint-Martin.

Présenté ce matin 17 octobre en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Marigot, sur réquisition judiciaire du procureur de la République, nous attendons le verdict !

Stains (Seine-Saint-Denis) – Mardi 16 octobre, vers 19 h, cité du Clos Saint-Lazare, un quartier livré aux trafiquants de stupéfiants, une demi-douzaine d’individus cagoulés et gantés ont pénétré de force, après avoir sonné à la porte, dans l’appartement d’un couple de retraités septuagénaires.

Le mari a été frappé à coups de poing et a reçu un coup de crosse de revolver sur le crâne. On lui a arraché du cou ses chaînes en or et du doigt sa chevalière.

Son épouse, enfermée dans le salon, a été menacée avec une arme pointée sur sa tempe, afin qu’elle dévoile les cachettes de l’argent et des bijoux.

Après avoir récupéré la carte bancaire et obtenu le code secret sous menace de mort, ils sont partis en emportant les ordinateurs et les téléphones portables.

Les pompiers alertés les ont transportés, très choqués, vers l’hôpital le plus proche.

L’enquête a été confiée à la Sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis, certainement la plus occupée de France depuis quelques mois.  

Pas-de-Calais – Dans la nuit de jeudi à vendredi à Cappelle-la-Grande, près de Dunkerque, un jeune homme de 27 ans a été séquestré et torturé dans une habitation de la rue du professeur Cabrol.

Jonathan M. avait fait la connaissance de ses bourreaux la semaine dernière lors d’une fête et sous l’emprise de l’alcool la soirée a dégénéré.

Jonathan a eu quatre dents arrachées, subi des entailles sur les testicules et à l’anus. Ils lui ont plongé la tête dans de l’urine et tenté de lui arracher le sexe. Il présente des hématomes sur les parties génitales.

Ils l’ont également menacé de lui arracher les yeux avec une petite cuillère.

Jonathan a finalement réussi à leur échapper et a été découvert blessé, vendredi après-midi, dans un bus de Malo-les-Bains.

Il a été transporté à l’hôpital de Dunkerque et ses jours ne sont pas en danger.

Ses deux bourreaux, Jean-Marie B., 44 ans, et Aymé T., 48 ans, ont été écroués.

Ils étaient déjà connus des services de police pour de nombreux délits de violence.

Ils seront poursuivis pour actes de tortures et de barbarie, crimes qui relèvent de la cour d’assises.

Hauts-de-France – Il avait fait sa connaissance sur un site de rencontres pour homosexuels et lui avait donné rendez-vous mercredi dernier.

Ils se sont retrouvés comme convenu vers 1 h du matin à la cité Thiers puis se sont dirigés vers un endroit plus discret vers Escautport.

Mais là, l’individu, espéré pour une charmante soirée, a sorti un couteau et a menacé de lui trancher la gorge s’il n’obéissait pas.

Il l’a conduit de force vers un distributeur proche puis lui a emprunté sa voiture pour prendre la fuite.

Après plainte déposée, la police a interpellé le suspect dès le lendemain. Il s’agit d’un Bruaysien de 26 ans qui comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Valenciennes pour vol et menaces avec une arme, mais également pour détention de stupéfiants puisque 150 grammes de cannabis ont été découverts durant la perquisition.

Paris : Neuilly-sur-Seine – Avenue Charles de Gaulle, devant le siège de la chaîne M6 et face à la place du marché, deux individus en scooter Tmax ont tiré plusieurs coups de feu sur le conducteur d’un Porsche Cayenne et ont pris la fuite.

La victime, un Maghrébin né en 1988, est décédée, atteinte par deux balles en pleine tête.

Elle était bien connue des services de police avec un casier judiciaire bien rempli par une cinquantaine de délits et même un homicide.

La Brigade anti-criminalité a été saisie de l’enquête et se pose la question de savoir s’il n’y a pas concordance avec les deux individus, également maghrébins, exécutés de la même manière, début octobre, avenue Georges V, près des Champs-Élysées, et connus également pour de multiples braquages et vols à main armée !

Le Havre (Seine-Maritime) – Mardi, la police a saisi plus de 200 kilos de cocaïne dans le quartier de la Mare-Rouge et a interpellé plusieurs individus.

Le SRPJ (Service régional de police judiciaire) a diligenté une perquisition dans une habitation de ce même quartier, suite à cette importante saisie de drogue.

Les policiers installés en cordon de sécurité pour protéger l’opération ont été pris à partie par plusieurs petits groupes, une cinquantaine de voyous, qui leur ont jeté divers projectiles.

L’affrontement a duré près d’une heure et les forces de l’ordre ont dû faire usage de tirs de flashball et de grenades lacrymogènes pour se dégager.

Aucune interpellation n’a eu lieu sur place, mais une enquête a été ouverte, comme d’habitude, pour faits de violence, par le parquet du Havre.

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Une patriote

Le copain de Macron en taule, c’est bien, il va pouvoir préparer le terrain pour son macronnouné.

duglimbule

un Président d’un pays qui eu une certaine grandeur ne devrait pas se ridiculiser a ce point ! ca de vient pathétique, si seulement le ridicule tuait! mais même pas !

Parlervrai

Pourquoi ces 790 expulsions, alors que pendant ce temps on accueille les illégaux descendus de l’aquarius (et tous les autres) ?

patphil

qui se ressemble s’assemble, dont acte sur les deux dernières photos des rappeurs à l’élysée, des doigtiers à st martin etc.
que les honnêtes gens en déduisent quelque chose.

MTR

le crétin casqué a eu son « théo », le macro a son « ca »….

kalidas

Tiens, pourtant il avait promis à M. Macron de ne plus recommencer afin de ne pas faire pleurer sa maman. Pour sa défense, il va sûrement dire qu’il trafiquait des stupéfiants à l’insu de son plein gré…

la rebelle

non non tu n as pas lu les autres journaux! les stups c était pas à lui il les gardait pour un pote!! t inquiète pas mnt qu il est célèbre il ira pas en prison=

Natou

Non pour sa défense il a dit : ce n’est pas à moi mais je rends service à un ami !!!! On est mort de rire !!!!!

André Léo

Hier, le Figaro indiquait que la coqueluche du Président, ce multirécidiviste saint martinois à demi nu qu’il serrait dans ses bras, venait d’être condamné à 8 mois de prison dont quatre avec sursis pour trafic de stups. Un président ne devrait pas …. faire çà! Jamais!

Natou

Le problème dans ces photos c’est que il y a des regards qui ne trompent personne !!!!
Indécent , choquant et pas digne d’un président !!!!!

Une patriote

Comme la photo avec le jeune noir qui lui pose la main sur le ventre et qu’il tient par la taille ! Elle est on ne peut plus explicite, on a l’impression qu’ils vont se rouler un patin, c’est à vomir. On a même l’impression que le garde du corps est gêné. Avec lui, c’est l’image de la France qui dégringole à toute allure !

bob

ils perdent leurs papiers mais jamais leurs smartphones ! en fouillant dedans on verrait bien l’indicatif du pays qu’ils appellent ( allo maman, je suis bien arrivé en Europe je t’envoi les sous qu’on va me donner, vu que moi j’en ait pas besoin, je suis pris en charge par les associations)

Natou

C’est clair !!!! On nous prend pour des cons !!!

André

Mon émule Outre Atlantique, ingénieur informaticien, a créé son propre hébergeur, marre d’être censuré sur internet
delannoy
now
C’est trop inquiétant, ces réfugiés sont trop bien nippés avec des portables qui coûtent une fortune. J’attends une explication.
https://www.sosvideo.tv/v/fH3XsD5Hn4eHpX0R/Marseille—des-migrants-occupent-une-%C3%A9glise–720p-

BobbyFR94

Ca me rappelle l’histoire suivante :

Un fils à son père :

 » Papa, Papa, je veux rentrer dans la mafia !!  »

Le père répond :

 » Dans quelle organisation, le gouvernement, les banques ou le cartel ?  »

On en rirait si la situation n’était pas aussi grave !!!

HARGOTT

Ce n’est même pas drôle! Pourquoi? Parce que c’est (presque) vrai dans ce qui reste de la République.

Torpillator

Macron va appoter des oranges ..

Natou

Disons que moi j’aimerai qu’il aille avec lui en taule 😂 j’en peux plus de voir sa gueule !!!!

Torpillator

Ok c’est castaner qui leur apportera des oranges alors …