Salafisme et gouvernement : enfumage et complicité

Les événements liés au film « L’innocence des musulmans » et aux caricatures de Mahomet dans « Charlie Hebdo » conduisent le dhimmi de Matignon et le lécheur de babouches de la place Beauvau a une curieuse danse du ventre susceptible de leur coller un tour de reins de première grandeur…

Car il leur faut montrer qu’ils sont (encore et contre toute réalité) des tenants de la liberté d’expression et des valeurs laïques et démocratiques dont une large partie de leur électorat se réclame, sans fâcher le corps électoral communautariste des musulmans qui a assuré l’élection « hollandienne » et sur lequel ils comptent pour se succéder … tout en faisant risette aux différents dirigeants des pays dominés par la charia dont on sait qu’il est besoin de les cajoler en ces temps de nouveau partage du Monde et de mondialisation économico-politique, leurs capitaux faisant partie de « bon côté des choses » oligarchiques et financières.

Heureusement pour eux, il y a « les salafistes » et le salafisme… .Le salafisme, oui, ce mouvement sunnite revendiquant un retour à l’islam des origines, fondé sur le Coran et la Sunna. Aujourd’hui, le terme désigne un mouvement composite fondamentaliste, constitué en particulier d’une mouvance traditionaliste et d’une mouvance djihadiste. Toutes ces mouvances affirment constituer la continuation sans changement de l’islam des premiers siècles. Les divers courants salafistes se perçoivent comme un mouvement de renaissance de l’islam, par un retour à la foi des origines, celle des « pieux prédécesseurs ». Ils rejettent tout ce qu’ils perçoivent comme des interprétations humaines postérieures à la révélation de Mahomet… Les salafistes refusent également toute influence occidentale, en particulier la démocratie et la laïcité, qu’ils accusent de corrompre la foi musulmane.

Ce qu’on peut donc lire dans « Wikipedia » sur ce mouvement de l’islam montre parfaitement qu’il s’agit là d’individus dont les pensées, les actes, les croyances ont plusieurs siècles de retard sur le mouvement de l’Histoire et que leurs agissements à l’intérieur d’une société comme la nôtre ne peuvent que l’altérer ou la détruire..Aussi est-il de bon ton, même chez les dhimmis gouvernementaux et chez leurs alliés islamo-compatibles, de crier « haro sur les salafistes » et de lâcher les forces de l’ordre à leurs trousses quand ils sont « sous les feux de l’actualité » ( le reste du temps, « on » les oublie et « on » les laisse faire)… la caste médiatique, islamophile et aux ordres, approuvant bruyamment les initiatives des preux chevaliers de la gouvernance actuelle, les journaleux étant payés pour ça.

Tout ceci est bel et bon, et on pourrait se réjouir de voir ce gouvernement faire preuve de fermeté pour protéger les Français des dangers, méfaits et autres turpitudes d’un mouvement terroriste, fascisant dans les faits, qui s’est implanté dans nos villes et taraude nos quartiers par mosquées spécifiques interposées, y imposant la loi islamique pour mieux détruire le loi générale, laïque et démocratique, y encastrant des coutumes, des valeurs, des pratiques d’un autre âge et d’une autre historicité.

L’ennui, c’est que ce n’est qu’un rideau de fumée destiné à faire oublier l’essentiel: la complicité avérée des gouvernants actuels (comme des anciens gouvernants, d’ailleurs) et de leurs amis avec cette mouvance islamique , fer de lance de l’islamisation de notre société avec la bénédiction (si l’on ose dire…) des « zélites » bien pensantes, médiatiques, pseudo-intellectuels à la fois ignares, veules et hypocrites dont « Dély le vopo » est l’éminent représentant.(1)

Complicité gouvernementale? Ben voyons… Passons sur l’à plat ventrisme habituel devant l’islam du nommé Hollande, apte à falsifier l’Histoire ( voir l’article de M. Lepante dans « Riposte Laïque » – 2 ) pour caresser les barbus islamiques dans le sens du poil, du sieur Delanoë jamais avare de subventions publiques pour faire plaisir aux adeptes du ramadan, des élus « socialistes » en général dont la faculté à violer la loi de 1905 n’a d’égale que leur lâcheté devant la pression islamique, pour nous attacher à ce symbole:

Le dhimmi de Matignon et le lécheur de babouches de Beauvau ne vont-ils pas aller, de conserve, inaugurer la « grande mosquée » de Strasbourg ( en violation flagrante de l’article 2 de la loi de 1905 : qu’en disent les laïques auto-proclamés qui ont voté Hollande sans état d’âme ?) construite avec beaucoup d’argent public (il paraît que c’est dû au concordat: qu’en disent les laïques auto proclamés et autres « Front de Gauche » ?) ….et un don de 5 millions de riyals de l’Arabie Saoudite…

L’Arabie Saoudite? Mais c’est le pays où le salafisme, sous sa forme la plus rigoriste du wahhabisme, est au pouvoir!!! Et dont la puissance malfaisante est cautionnée par le monde occidental, à la remorque des USA, depuis, au moins, le « Pacte du Quincy », ce croiseur sur lequel, le 13 février 1945, au large d’Alexandrie, Roosevelt et le roi d’Arabie Ibn Saoud, ont signé le pacte qui laissait le leadership idéologique et politique aux saoudiens dans leur espace géo-politique et garantissait la manne pétrolière aux USA! Pacte confirmé, une fois de plus, le 23 septembre 2010 quand USA et Arabie Saoudite ont signé un contrat d’armement de 90 milliards de dollars, les USA fournissant ainsi à ce pays salafiste les moyens militaires de faire régner « son ordre » sur la région ( on connaît la suite!)…

En allant à Canossa-Strasbourg, les dhimmis ministériels socialo-bobos pactisent avec la tête pensante et agissante salafiste : il est vrai que chacun sait la prégnance atlantiste du sieur Hollande, prompt à appuyer le démantèlement, au profit des islamistes de tous poils, du Moyen Orient et du Maghreb, prompt à suivre Obama pour dépecer la Syrie, prompt à cajoler les ultras de l’Organisation de la Coopération Islamique, dont le siège est à Djeddah ( en Arabie Saoudite) et qui magouille à l’ONU pour imposer la loi islamique partout où il y a des musulmans ( On n’oubliera pas le récent discours complaisant et suant de dhimmitude de l’horribilis Fabius à son égard – 3 )

Mais ce n’est pas tout. L’autre état musulman où règne le wahhabisme est … le Qatar! Eh, oui, le Qatar, objet de tant d’attentions de la caste gouvernementale…L’horribilis Fabius n’était-il pas allé se présenter à son maître qatari en pleine campagne électorale? Les capitaux suintant le pétrole et le gaz de ce petit Etat ne pénètrent-ils pas les fleurons de notre économie? Ne voit-on pas maints édifices prestigieux et hôtels de luxe passer sous la coupe islamique de structures qataris? A-t-on mesuré la visée réelle des investissements sportifs qataris dans l’achat des clubs de football et de hand ball du Paris Saint Germain ? A-t-on vraiment compris qu’à travers une chaîne de télévision sportive ayant acheté les droits de retransmission des plus grandes compétitions , le Qatar vise un champ du combat idéologique et politique? Et les investissements « dans les banlieues », qui font se pâmer d’aise les bien pensants boboïsés des dîners en ville, croit-on qu’ils sont à fonds idéologiques et religieux perdus?

Car « ce petit état », allié privilégié de l’empire US ( ce dont témoigne la grande base aérienne de Al-Eideïd ) joue un rôle actif (et financier) dans le processus de main mise de la mouvance sunnite la plus rigoriste sur la Tunisie, la Lybie, l’Egypte, avec l’aval de la puissance américaine, dont il conforte les intérêts et l’aventurisme jusqu’en Syrie…

Et pourtant il n’est pas un jour où le gouvernement ne déroule « le tapis rouge » sous les babouches de ces émirs du pétrole, un jour où il ne se satisfasse de leur action sur notre sol.

On pourrait caricaturer le salafiste en le représentant à travers le dessin d’un Mahomet « à la dynamite entre les dents »… Le dérivatif serait excellent pour donner à croire que le gouvernement socialo-dhimmi est prêt à gonfler ses muscles pour lutter contre le terrorisme qui menace notre société dans son ensemble…et tout un chacun d’applaudir alors.

L’ennui, c’est que le salafisme le plus dangereux est celui de tous le jours, celui des « amis » de la caste politique française, UMP et PS unis, celui porté par les Etats rétrogrades que sont l’Arabie Saoudite et le Qatar, et qui sont honorés par les élus pusillanimes de notre pays comme par la caste journalistique, avide de prébendes et apte à la souplesse d’échine.

En ouvrant la porte à ces Etats potentiellement dangereux, en ouvrant les frontières à des flux de populations islamisées, en laissant s’imposer les différentes marques du communautarisme musulman sous toutes ses formes, en refusant de traiter à fond les problèmes liés à l’insécurité dans les quartiers où sévissent ces nouveaux conquérants, en falsifiant l’Histoire et en pratiquant la politique de l’excuse « multiculturaliste », le dhimmi de Matignon, le lécheur de babouches de Beauvau , fidèles en cela à l’atlantiste de l’Elysée, introduisent sur notre sol les forces hostiles et belliqueuses qui mineront notre unité sociétale et détruiront, à terme, notre Nation.

Après cela, tous ces politiciens peuvent faire mine de lutter contre l’envahisseur auquel ils ont ouvert les portes…

Enfumage et complicité: oui, sans aucun doute!

Empédoclatès

1 – http://ripostelaique.com/nouvel-observateur-le-journaliste-vopo-renaud-dely-dresse-une-liste-des-neo-fachos-dont-riposte-laique.html

2 – http://ripostelaique.com/islam-les-six-mensonges-de-francois-hollande-grand-falsificateur-de-lhistoire.html

3- http://ripostelaique.com/oci-fabius-interpelle-par-jacques-myard-doit-etre-pousse-a-la-demission-pour-trahison-laique.html

 

image_pdfimage_print