Salaire universel : rien de nouveau sous le soleil !…

Publié le 27 janvier 2017 - par - 16 commentaires - 796 vues
Share

L’étude de l’histoire et des humanités nous montre que, si les civilisations sont mortelles, c’est l’effet de causes bien identifiables et que de ce fait les remèdes existent.

Juvénal, auteur satirique romain, pourfendeur des mœurs de son temps, né en 45 après JC, est l’inventeur de la célèbre formule : « panem et circenses » , du pain et des jeux. L’empire romain, alors au faite de sa puissance, vit confortablement dans le luxe facile, l’esclavage et le commerce avec les vastes territoires sous domination assurant ainsi une vie confortable et oisive. Les mœurs viriles, frugales et rurales incarnées par Caton l’Ancien ne sont plus qu’un lointain souvenir. Le légionnaire paysan, le glaive et la charrue, les vertus fondatrices de la grandeur sont méprisées. Les germes de la décadence sont en place, avec un peuple qui ne sait plus que réclamer et se plaindre, et attend tout de l’Etat en la personne de l’Empereur. D’ailleurs j’aimerai battre en brèche une opinion répandue qui fait de l’irruption du christianisme la cause de la perte de ces vertus viriles qui avaient fait la fortune de Rome et serait une des causes de sa chute : la chronologie montre clairement que le ver était dans le fruit, et la suite de l’histoire a démontré que le christianisme n’était pas incompatible avec ces fiers principes, qui ont d’ailleurs permis l’émergence de notre civilisation européenne.

Toute similitude avec notre époque ne serait pas totalement fortuite… L’idée d‘un revenu universel est parfaitement conforme à cette mise sous tutelle d’un peuple. C’est le « panem » quotidien qui détruit complètement la citoyenneté et la fierté que tout homme doit avoir de sa condition. A Rome ce fait avait au moins l’honnêteté de ne pas se parer du masque hypocrite de la « solidarité » et des bons sentiments, dont nos socialistes ont l’habitude de masquer tous leurs coups tordus. Quant aux « circenses » ils sont bien présents sur nos étranges lucarnes et dans cette dérive dénoncée par Philippe Murray avec son « homo festivus ». A cet égard il faut se souvenir de Patrick Le Lay, PDG de TF1 en 2004 justifiant les publicités par de la « vente de cerveau humain disponible » ! Bel aveu d’un des piliers du système… Tout est donc en place pour qu’on puisse qualifier la situation actuelle de « décadence ». Certains comme Michel Onfray, qu’on a connu plus combatif quand il s’agissait de critiquer le christianisme, prennent acte et prédisent la disparition de notre civilisation et carrément de l’homme blanc !

Et pourtant rien n’est perdu car, comme disait St Augustin (tiens, un docteur de l’Eglise !)  «  l’espérance a deux filles superbes : la colère, pour que ce qui ne doit pas être ne soit pas, et le courage, pour que ce qui doit être soit « .

Alain de Peretti

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
victoire de Tourtour

Butterworth
Vous faites allusion aux chrétiens de quelle époque, là ? Les chrétiens ont longtemps été persécutés parce que, refusant de sacrifier à l’empereur et de le considérer, donc, comme « divin », ils perturbaient, ce faisant, le lien social .Il faut attendre Constantin pour que cessent les persécutions. Avec Théodose, le christianisme deviendra religion d’Etat. Et c’est là que se fera sentir le retour de bâton ,les chrétiens n’étant pas forcément des anges ni des saints.

maujo

lu sur un site lié à la finance, je ne sais pas si c’est une idée de Hamon ou des sbires de gauche qui ne pensent qu’à ça, il est question de mettre en place un patrimoine de départ que l’état (nos impôts) versera à chaque citoyen des l’age de la majorité atteint, pour que chacun ait la même chance de départ. Toujours le nivellement par le bas.

Boudry

pauvres gens !!

Oeil de Lynx

Hamon est vraiment trop con.

claude

Hamon s’est emparé d’une idée (folle) à des fins électoralistes, celles d’abuser les gogos !
D’ailleurs des idées folles, il n’en est pas dépourvu !
Laissons-le à ses délires, ça ne mérite rien de plus, mais au moins restons vigilants !

Lagarde michel

Bien dit.

Lagarde michel

Et alors, tu veux contribuer à la dette et aux cotisations sociales ? Voici un numéro de compte où tu peux cotiser.
Vaudrait mieux faire cotiser les robots non?
De toute manière tu les payes dans ce qu tu achètes tva comprise pour les gens pour qui tu votes si un jour il sont au pouvoir.

Lagarde michel

La valeur du travail n’est liée actuellement qu’à la consommation. Réfléchi à ça ! Belle valeur ?

Lagarde michel

Bande de débiles, il faudrait comprendre le fond du discours. Continuez à consommer les poisons qui vous font croire que la croissance et le non partage sont la solution et vous en créverez plus tôt la gueule ouverte que votre espérance vie supposée.

Adler

Cet abruti pousse à la fainéantise. Qui va payer cette énormité. La classe moyenne avec 50% de plus que les impôts et le racket sur le peu de patrimoine qu’ elle a acquis avec de la sueur et des privations. les fortunés et ils ont eu malheureusement raison , ont déjà quitté la France. De toute façon ce gaucho de les deux l a bien dit : ce sont les rentiers qui vont sauver la France. Qu’ il commence a donner la moitié de ses rémunérations ce connards.

Pour financer son bidule Hamon veut taxer les robots, donc l’entreprise. La réaction ne se fera pas attendre avec une délocalisation des entreprises. Cette folie va nous coûter le peu d’industries lourdes qui nous restent.
Très beau et très juste commentaire d’ésus.

Lecomte Daniel

Il n’y a aucune illusion à se faire : ce sont les classes moyennes qui paieront ! Les autres susceptibles de payer : les possesseurs de gros patrimoine s’en sépareront pour aller ailleurs et perdront des plumes quand meme au passage , les boursicoteur riches de transactions numériques trouveront la parade pour échapper à l’impôt, pour ces 2 cas l’argent donne les moyens d’échapper à l’emprise de l’état. Les gagnants : ceux qui n’ont rien ni argent ni travail qui seront réconfortés dans cette situation…Néanmoins rappelons nous que quand on donne de l’argent au petit peuple ….il le dépense , donc retourne dans le commerce.

mpapiboum

Des « moi je veux » dès la naissance, ce sera encore plus tôt qu’aujourd’hui et ils seront encore plus exigeants et casse pieds. Attendre tout de l’état sans se demander avant tout ce qu’on est en mesure d’apporter à la Nation, la Nation…. vous savez cette chose ignoble que seuls les ringards et les nationalistes fachos défendent encore, l’herbe sera elle assez grasse pour ces moutons de citoyens avec ce pré donné en pâturage…?

Ce bidule « le rmu » est encore une belle usine à gaz car selon ma pensée,celui-ci va fonctionner avec des recettes nationales et des dépenses internationales. Comme la Sécu et les allocs.

YAYA

Et ceux qui croient aux conneries de HAMON vont voter pour lui ! Pauvre France ……..

butterworth

sauf que les chrétiens etaient moins tolérants que les romains ARTICLE web LA PAGE NOIRE DU CHRISTIANISME LES ISLAMISTES DE L ANTIQUITE