Salauds d’Anglais ! On va vous envoyer plein de migrants et faire éclater votre pays !

Publié le 27 juin 2016 - par - 58 commentaires - 6 352 vues
Share

JunckerAprès la décision du peuple anglais choisissant de sortir de l’union européenne à 52% des votants, avec une participation de plus de 70% des inscrits, le monde officiel bruisse, hurle et menace.

On entend des voix, dire : « on a trompé les Anglais ! C’est le vote du mensonge ! Les jeunes   ont voté pour rester. C’est les vieux qui ont voté la sortie ! » (Dixit Cohen Bendit, hier soir sur une antenne de TV française).

Qui ment ?

L’affirmation de l’ancien député Vert est basée (si elle est basée sur autre chose qu’une pure affirmation de camelot politique) sur un sondage réalisé avant le vote et non sur une étude à la sortie des urnes.

La même étude d’intention de vote et non de résultat du vote, donnait « rester » majoritaire à 52%. C’était une étude fiable, on le voit, cette étude d’intention de vote qui sert depuis trois jours d’argument aux différents ennemis des vieux « xénophobes », « racistes » et que sais-je encore.

Cette étude d’intention de vote montrait aussi : (que) dans le sud du pays, on trouvait la même proportion de vote « sortie » ou « rester », chez les jeunes et chez les vieux. Il y a donc le bon et le mauvais jeune : le jeune votant Union européenne auquel il faut donner deux ou trois voix ; le jeune votant contre l’Union européenne auquel on ne donne qu’une voix… On voit que François Fillon est un vrai démocrate, un homme réellement sérieux, un vrai défenseur de l’égalité des droits.

A François Fillon, qui déduit de l’affirmation péremptoire mais controuvée que les « jeunes » ont « bien voté », tandis que les « vieux » ont voté n’importe quoi, je veux demander : faut-il donner plus de voix à un jeune du nord et moins à un jeune du sud ?

L’argument massue de l’autre soir du vieux démagogue écologiste a tenu en quelques mots : « Farage a menti ; Farage aurait même reconnu le fait, à propos du chiffre des sommes économisées par la sortie ». Voilà donc l’explication du vote majoritaire, selon le vieil ex communiste-libertaire devenu «écologiste».

A l’émission « C dans l’air », on a eu droit à un autre déchaînement d’hostilité. Il montre : que les médias fonctionnent désormais comme une armée en campagne, qu’ils sont de A à Z une machinerie politique défendant becs et ongles un dogme obligatoire présenté comme « La Vérité », comme le seul choix raisonnable possible.

C’est ce que le président de Goldman Sachs exprime, avec une élégance et un démocratisme du fond et de la forme qui rappellent les années 1917-1918, quand la révolution russe ébranlait le monde, qu’elle était une lueur d’espoir pour les exploités et les opprimés du monde entier ; lueur qu’il fallait étouffer avant qu’elle n’embrase d’autres pays.

Ecoutons-le, ce chef de la banque multinationale partageant l’idéal de la « gauche » et des médias inféodés au dogme bruxellois : « d’une façon ou d’une autre, ce résultat doit être annulé ».

 C’est le langage brutal et cynique de la contre-révolution classique.

C’est le discours du mépris et de la violence politique

Avant les oracles rageurs de l’ancien gourou de la résidence universitaire de Nanterre de 1968 (tenus à l’encontre de la majorité anglaise). On eut droit à : (…) « la jeunesse n’a pas voté le Brexit. Ils (sic) ont fait l’Erasmus  (on notera ici l’élégance du langage journalistique) ; cette montée partout de populisme… »

Un des participants à l’émission donnera cette définition, -citons-le-, elle éclaire les vrais enjeux stratégiques : « Le populisme, c’est contester la façon dont les élites gouvernent (en d’autres termes, c’est très mal, c’est populiste, c’est inacceptable, de contester la façon dont les « élites » gouvernent) ; il faut un sursaut européen ; ceux qui veulent réagir sont face à tant de populisme (…) ».

Si c’est cela le « populisme », si c’est mal, très mal, alors les années 1789-1794 furent elles aussi des années paradigmatiques de populisme au pouvoir : c’était donc très mal. Les gouvernements français qui suivirent jusqu’en 1815, s’en réclamant, alors : Vive Waterloo ! Vive le congrès de Vienne et vive la Sainte Alliance contre-révolutionnaire première amorce de l’union dite européenne! À bas Mirabeau, Condorcet, Sieyès, Robespierre, Babeuf ! Vive Metternich donc !

C’était très mal aussi, Petrograd (en 1905) et son soviet de délégués ouvriers élus et révocables! Quelle horreur populiste ! Hou !

Le populisme, voilà l’ennemi ! Haro sur le populisme ! 

Vers la fin de la même émission, nous eûmes droit à cette rapide explication du vote et à cette menace fleurant bon l’Erdoganisme des inconditionnels de l’union prétendument européenne : « (ce vote) est la conséquence de la vague incroyable de migration causée par la déstabilisation du Moyen-Orient ».

« Les promesses des Brexitiens, sur les migrations, ne seront pas tenues »

Cette affirmation péremptoire répondait à une question, au sujet de la position de la France (et des autres) concernant les migrants qui voudront gagner le Royaume-Uni.

En d’autres termes et en langage décodé : à vous, les Anglais, qui voulez rester anglais, à vous qui décidez de garder votre culture et voulez préserver votre souveraineté, nous (l’Union dite européenne) disons : on va vous faire passer le goût du désaccord avec nos dogmes et nos paradigmes ; on va organiser votre submersion. Vous allez voir ça. On va s’arranger avec notre compère Erdogan – vous savez celui qui fait de la contrebande pétrolière pour le compte de Daesh et bombarde régulièrement les Kurdes – pour vous envoyer une masse de gens en désaccord avec votre culture et votre mode de vie ; on va les laisser passer et ils se retrouveront de votre côté de la Manche, face à vos douaniers… Ils iront renforcer la revendication séparatiste de République municipale islamique du Lord-maire. On fera éclater la Grande-Bretagne…

Et tout ce joli monde accuse les partisans du Brexit de jouer sur la peur !

Et tout ce joli monde continue de déblatérer que « l’Union européenne ce sont des relations politiques pacifiées, que c’est la Paix.»

La paix, l’union européenne ?

Le Cardinal XXIII s’en mêle

Le hiérarque catholique sort de son devoir de réserve, il prend politiquement position, en ces termes : « le levier (du vote majoritaire anglais) c’est la peur ».

Question : et de l’autre côté, Monseigneur, on n’a pas utilisé la peur?

On vient de voir que oui.

Les arguments des sociétés de traders (les cabinets de courtage), les arguments de ce qu’on appelle les « places financières », les menaces de la Banque qui personnifie le capital financier dans ce qu’il a de plus détestable, ce n’était pas, ce n’est pas la peur, peut-être ?

Toute la dernière période de campagne pour le maintien dans l’Union européenne s’est précisément adossée à la peur :

  • peur de la violence débridée contre les migrants, en passant sous silence les faits réels de violence quasi-quotidienne (viols de jeunes femmes et de fillettes, assassinats par balle, par poignard, par décapitations) qu’il conviendrait d’occulter ;
  • peur de la violence politique, en utilisant sur toute la gamme l’assassinat de la députée laboriste pro-union européenne ;
  • peur de la dévaluation massive de la livre sterling, annoncée comme sortant obligatoirement du Brexit : peur constamment entretenue par les médias, par Cameron et par l’appareil du Labour annonçant des difficultés économiques majeures résultant mécaniquement du Brexit…
  • et aujourd’hui, agitation et menaces séparatistes pour annuler les effets du Brexit ;
  • menaces et diktat du capital financier !

Mais il faut croire que, comme pour le cholestérol, pour Monseigneur XXIII et Monsieur l’ancien député européen Cohn-Bendit, il y a la bonne et la mauvaise peur :

  • La mauvaise peur, c’est celle qui fait voter Brexit.
  • La bonne peur, c’est celle qui amène à voter qu’on veut rester dans l’union dite européenne, qu’on y est bien et si heureux d’être les vassaux de la bureaucratie europoïde et des patrons du capital financier US.

Alon Gilad le 25 juin 2016

PS. Ce matin, France Inter posait la question : « faut-il punir les Anglais ? »

Le parlement britannique a ouvert la voie pour le non-respect du vote libre exprimé, en faisant signer une pétition réclamant un second vote ; parmi les signataires, on trouve, par rangs serrés, des milliers de non-Anglais.

L’objectif de cette pétition n’est autre que la mise en route de la démocratie totalitaire, – ce progrès politique oxymorique conçu par des esprits malades, – le progrès politique selon Jacques Attali – (parce que) autrement, le vote libre n’est rien que du méchant populisme xénophobe et raciste, comme l’écrit le distingué althusserien âne diplômé de la rue d’Ulm.

PPS pour répondre aux « démocrates » totalitaires antis Brexit : regardons du côté de l’Islande. Nous y verrons ce que le libre suffrage, ce que le suffrage respecté peut faire : mieux, bien mieux que l’union prétendument européenne (une union bureaucratique asservie aux exigences néo-califales) et son mépris de l’électeur, du vieux, du sans-dent, de l’ouvrier.

Print Friendly, PDF & Email
Share

58 réponses à “Salauds d’Anglais ! On va vous envoyer plein de migrants et faire éclater votre pays !”

  1. Jean Allemand dit :

    Que viens-tu faire dans les colonnes des Patriotes toi le juif communiste nostalgique des soviets Alon Gilad , toi qui avec tes coreligionnaires de la LICRA , du CRIF et autres « Touchepasamonpote » et tes marionnettes de politiciens aux ordres vendus aux emirs , a livré ton pays au cancer coranique avec assiduité depuis 50 ans … ?
    Ton grand-père n’avait-il pas déjà applaudi le pacte germano-soviétique entre Hitler et Staline ?

  2. yvan dit :

    Les soviets de Bruxelles ne sont que de sales torches cul de l’islam

  3. FONTAINE dit :

    L’UE est un vieux bazar qui va se démanteler comme l’URSS et c’est tant mieux.

  4. l\'indomptable dit :

    « Les jeunes ont voté pour rester. C’est les vieux qui ont voté la sortie ! »
    Tiens ? Les votes Britanniques ne sont plus anonymes ?

  5. François dit :

    Ici dans cet article joint sur le Figaro.fr, magnifique interview illustrant l’article d’Alon Gilad, concernant le splendide isolement des élite à la suite du vote du Brexit.

    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/06/28/31001-20160628ARTFIG00140-brexit-le-splendide-isolement-des-elites.php

    On a pitié pour ces élites détachées du réel, des peuples et de leurs préoccupations essentielles. Sont-elles alors encore « l’élite » et les représentants des peuples en question ? Bonne question car peu se reconnaissent en elles. Sont-elles une nomenklatura qui voit son fond de commerce s’effondrer comme au moment du Mur de Berlin et dans la décomposition qui l’a précédé ? Certainement.

  6. Pierre Malak dit :

    Dans 3 années, les succès qu’auront engrangés les Anglais, seront les facteurs exemplaires de la décomposition définitive de cette UE pourrie et déjà bien fétide…

  7. Amarillys dit :

    Ces manipulateurs qui sont les journalistes et les médias en général confondent leurs désirs avec la réalité. Rien ne devrait pouvoir changer ce vote contre une UE qui est devenu un monstre dictatorial qui appuient ceux comme le communiste Cohen Bendit ou bandit qui n’en peux plus de voir des gens récupérer leur pays et leur destin. J’invite les pays vassaux a sortir!

  8. Crab dit :

    L’association deux termes antinomiques :  » communiste-libertaire  »; ce point-ci, ne se peut, c’est soit l’un ou l’autre

  9. Faraut dit :

    Que l’Europe des bureaucrates et des mondialistes se pète la tronche et que les nations de ce noble continent reprennent leur destin en main! Vive la France et la vrai Europe culturelle et ancestrale.

  10. m...a dit :

    Zeus aveugle les mortels qu’il veut perdre !
    Logique la contre offensive..des nantis !

  11. daniele dit :

    J’ai appris que cette pétition anti Brexit avait été formulée et déposée bien avant le vote par un pro brexit et il dit :

    « Etant persuadés que le résultat du vote serait contraire à la sortie de la Grande Bretagne, j’ai déposé ce texte dont les anti brexit se servent aujourd’hui pour contester le vote. »

    Ca, c’est de la vraie démocratie à l’européenne unie de Bruxelles !

  12. ORTEMANN dit :

    Que les pays qui veulent continuer à dépendre de la commission européenne y restent . Qu’ils cessent d’importuner ceux qui veulent en sortir . Seraient-ils jaloux de l’esprit de liberté des europhobes ?

  13. JILL dit :

    Ils parlent tous de referendum et de rerereferendum …Un seul me parait important et au niveau européen : Etes vous favorable à l’interdiction de l’islam dans l’UE : OUI / NON ?

    • dupuis alain dit :

      Géniale votre remarque. Rien à redire Bravo Bravo. Tous le reste est stupide

    • jan-vrai-patriote-qui-se-fera-enterrer-en-France-! dit :

      Et bien moi je crois qu’en l’état actuel des choses , la réponse serait NON. Une majorité de gens ignore la malfaisance de l’islam, drogué qu’ils sont par la propagande pasdamalgame, et ils n’ont pas l’envie,ces gens, ou le courage de s’informer par eux même, de vérifier.
      Demander autour de vous, parlez de l’islam tel qu’il est, comme nous le savons ici, et vous verrez
      Il y a un énorme travail de reinformation à faire

  14. BALT dit :

    La seule façon de quitter l’islam est de quitter l’Europe.

    • dupuis alain dit :

      Alors on est rassuré. Les polonais vont quitter le Royaume Unis mais les musulmans ont déja annoncé que leur représentation serait plus nombreuses. Borsi Jonhson l’ancien maire de Londres a même dit que ce brexit ne réduirait pas l’immigration des non européens.
      Enfin l’important c’est que l’électeur qui progressivement qu’il a été baisé soit satisfait. J’ai plus confiance dans le patriotisme des Européens de l’EST que dans les crétins de l’Ouest

    • echecetmat dit :

      Tout est dit en quelques mots, ou comment aller à l’essentiel. A ce titre, il faut lire ou relire Eurabia de Bat Ye’Or,, au chapitre 5 « L’émergence d’un bloc politique et économique euro-arabe » : cela se passait juste après le choc pétrolier de 1973 où fut scellée l’alliance euro-arabe. En échange de fructueux accords économiques, les européens acceptaient sur leur sol, le transfert d’une population musulmane jouissant de tous les droits des pays d’accueil.

  15. Dany dit :

    Et même si ce sont les vieux qui ont voté contre l’UE…ce sont ceux qui ont de l’expérience, qui savent de quoi ils parlent ! les jeunes ne connaissent pas assez la vraie vie !

    • champy daniel dit :

      je n’en peux plus des merdiats francais,la desinformation est digne de l’ex union sovietique et de la coree du nord,matraquage sur le brexit,l’angleterre est finie,une vague va la faire disparaitre,un autre je quitte l »angleterre,c’est la faute des vieux ect…. vous n’entendrez jamais les bienfaits de quitter cette europe totalitaire,toujours les memes sur les plateaux tele,pro europeen,vous ne verrez jamais le prix nobel d’econmie sapir avec son livre si la france quittait l’europe,en 3ans 1 millions de chomeurs en moins ect,je rapelle rien qu’en europe,la suisse,la norvege,islande sont eu dehors de l’europe,ont leur frontiere et leur monnaie,pas de chomage ect un ami travaillant en suisse touche pour le meme travail,3 fois le salaire qu’il aurait eu en france,les journaux en angleterre etaient la moitie pour le brexit,l’autre contre,le sun 3,5 millions de vente etait pour le brexit et en prmiere page,pas un seul journal en france pourrai faire comme le sun,?

    • Julie dit :

      Malheureusement, les jeunes sont déjà formatés par l’éducation nationale dont les formateurs eux-mêmes ont été formatés par des dé-formateurs tel Michel Foucault qui ont donné notre génération des fameux soixante-huitards tel un Cohen-Bendit et toute cette clique cette gauche bien-pensante dont les individus se trouvent aussi bien à gauche qu’à droite.
      Comment voulez-vous que cette idéologie putride ne soit pas un terreau pour l’islam ? Notre laïcité est un échec total, nous n’avons plus ni repères, ni valeurs.
      La jeunesse qui vient vivra autrement ; notre miel que nous voyons devenu moutarde sera pour eux leur miel et je crains que nous n’y puissions plus rien.

    • m...a dit :

      et dans la civilisation orientale les « vieux  » sont honorés, respectés, écoutés;le culte de l’ancêtre transmis ..c’est quoi ces « djeuns « , des êtres en formation qui n’ont même pas vécu les horreurs et les privations d’une guerre !

  16. Dupont dit :

    Je confirme que cette pétition est un défi à la démocratie. J’ai fait le test à 4 reprises. J’ai donc voté sous 4 adresses email différentes et sous les noms suivants: François Hollande, France; Donald Trump, Togo; Napoleon Bonaparte, Algérie et Ave Cesar, Italie. Toutes les 4 ont été enregistrées avec succès. Il paraît que des petits rigolos on fait travailler leurs robots qui ont généré cent mille fois plus de votes pour cette pétition.
    Il ne faut dès lors plus s’étonner des quelques millions de signatures….

    • Romanin dit :

      Dites-nous directement le nom du site, surement une branche de Avaaz???
      Même les 3 200 000 signatures annoncées par les me(r)dias, sont un « déni » de démocratie. Le diviser pour régner a encore de beaux jours devant lui, tout comme la « machine à propagande » qui tourne à plein régime. Les friqués sont amères, ils pensaient que la « machine » était bien huilée, mais le grain de sable était ce jour-là anglais!(pour combien de temps avant le revirement(??)

      • Fomalo dit :

        Sûrement le nom du site est une branche « polyculturelle » des ministères de l’intérieur européens, mais à rebours de l’habitude.D’ordinaire, ils minimisent les chiffres, là ils les gonflent. MDR!

        • Romanin dit :

          Merci à vous DanielD, pour le lien. Rassurez-vous, je respecte trop le vote des anglais et je n’ai pas envie de faire de l’ingérence dans leurs affaires.
          Je pense que dans moins de deux ans, ils auront très largement récupéré cette cinquième place mondiale(qu’ils n’ont jamais perdu). Bien à vous

  17. caysials dit :

    Vals à dit laissez vous égorgé décapiter on y peut rien c’est comme ça

  18. ferrandi dit :

    déjà que nous en avons à gogo et ce n est pas terminé quand tous les jours nous avons des arrivées par l Italie, dont aucune chaîne de tel. ne parle… RAI UNO, avant hier 3300 migrants sauvés par l Italie, nous devions accepter des Syriens ils arrivent de toutes parts de l Afrique, des Irakiens que viennent ils faire ici ? en UE.. ? c est la nouvelle « armée » qui sera prête à oeuvre pour refaire l histoire.. ouvrez donc les yeux

    • champy daniel dit :

      en plus ces traitres de cette europe,fournissent des bateaux qui vont les chercher et les ramenent en grece ou l’italie au lieue de les ramaner a leur lieu de depart,la lybie,des milliers par jour,je pense que la france et l’europe vont devenir une terre d’islam,j’ai vu une video d’un francais algerien qui disait : si la france devient musulmane,bien sur la charia sera appliquée,je ne pense pas que les francais sont conscient de cela,en 2017 il voteront pour juppe ou sarko meme combat que les socialiste,detruire la france et la vendre a l’islam,reveillez vous peuple de france vous etes au bord du precipice,marine et marion comme jehanne sauvez la france de ces idiots utiles et de l’islam,souvent une femme a sauvé son pays,isabelle la catholique en espagne apres 8 siecles d’occupation musulmane les a chassé d’espagne

  19. Pascal dit :

    Merci à Riposte Laïque qui a mis des sous-titres français à des vidéos américaines traitant de l’Islam: Brigitte Gabriel en français // Bill Warner : Why are we afraid of Islam ?

    Nonie Darwich speak to Jews serait une bonne idée aussi . Ou Pamela Geller à New York University .

    Dorénavant , je peux les faire circuler à des gens qui ne comprennent pas l’anglais .

    Si quelqu’un pouvait les sous-titrer en arabe , ce serait génial. Des musulmans isolés dans leurs maisons pourraient se faire une idée plsu juste de leur religion. 95% des musulmans ne connaissent que 5 % de leur religion.

    Il y a un certain nombre de musulmans qui apostasient grâce au net. Pas seulement la radicalisation le net.

  20. ex-Filochard dit :

    Il fut un temps , ou l’on entendait à longueur de journée : l’ingérence par ci , l’ingérence par là. Et là on se mêle du vote britannique comme si on en avait le doit. Mais on ne l’a pas . Chaque peuple a le droit de disposer de lui même , le reste est de la pure ingérence dans un pays qui n’est pas le nôtre.Alors le CON-BENDIT car on ne voit et n’entend pratiquement que lui sur les antennes ferait mieux de battre sa coulpe de penser à tout ce qu’il a fait ( entre autre le grand B….de 68) et rester en Allemagne définitivement . Qu’on laisse les Anglais assumer leur choix, eux au moins on le droit de s’exprimer , nous non. Et comme ils ont choisit le BREXIT et bien , n’y revenons plus et qu’ils vivent leur vie comme ils l’entende. en attendant je vais aller acheter en Angleterre vu la chute de la livre ( qui va vite se redresser) t’en vaut il en profiter…

  21. secotine dit :

    Moi, je suis pour la suppression de l’accord du Touquet signé il y a deux ans instaurant le point d’entrée du Royaume Uni à Calais avec obligation faite à la France d’installer les centres de rétention et éviter le déferlement de migrants vers les cotes Anglaises.Le Royaume Uni sort de l’Union, il récupère donc sa frontière et le point d’entrée n’est plus Calais mais Douvres. Je suis persuadée que les Calaisiens apprécieront (même si les commerçants feront un peu la grimace de ne plus voir les grands bretons venir faire le plein d’alcool et de cigarettes).
    Mais comme toujours avec nos amis d’outre manche, c’est le beurre et l’argent du beurre.

    • sylvie d. dit :

      Hollande à annoncé qu’en cas de brexit il n’y aurait plus de raison de garder la frontière à Calais et Douvres. Maintenant, aura-t-il le courage d’aller jusqu’au bout ? That is thé question !

    • Lucie dit :

      On peut tout de même dire que ce n’est pas le problème de l’Angleterre si la France a laissé ces migrants pénétrer en France. A mon sens c’est le problème de la France. L’Angleterre a tout à fait le droit de les refuser. Cela équivaut à l’Italie nous demandant de prendre ceux qu’elle récupére en Méditerranée.

  22. legrand dit :

    lorsque l’on ne va pas dans leurs sens !!! incroyable …
    qui pourrait faire une pétition pour la demande d’un référendum en FRANCE pour la sortie de l’ UE ?

  23. didile dit :

    Ils écrivent leur âge sur leur bulletin de vote ,les Anglais ?

  24. montecristo dit :

    Définition du dictionnaire :  » Le populisme est une doctrine qui prône la défense des intérêts du peuple contre les classes dirigeantes au pouvoir « .
    Le citoyen qui ne serait pas populiste serait donc un larbin, un traître, un collabo, au service de ses maîtres. L’autre serait un bon citoyen obéissant !
    Et … refuser un référendum sous prétexte avoué qu’il donnerait le pouvoir au FN … c’est quoi Monsieur Juppé ?
    La classe dirigeante a décidément besoin d’un sérieux « recadrage » … (pour rester « politiquement correct » )

  25. esus dit :

    pourquoi tant de haine après une élection qui clarifie la position du peuple anglais.Si les dirigeants européens provocateurs ne re connaissent pas leurs fautes(lesage reconnait ses fautes et y remédient et les reportent sur les autres)L l’imbécile les nie,et les reporte sur les aures) Quand à l’exdéputé vert il était rouge,puis vet et mainteanant moisi.

  26. archipapi dit :

    L’Union Europeenne est le premier pas vers le New World Order, il faut la detruire avant le deuxieme pas.

  27. Andrew dit :

    Cela va finir tre tres mal pour les lecheurs de bottes de lÉU.

  28. dupuis alain dit :

    Je ne comprends pas pourquoi on commente un référendum. Les contres et les pour Brexit devraient fermer leurs gueules . Respectons la parole du peuple.Je ne vois aucune élite parmi nos journalistes ou hommes politiques qui passent leur temps à parler pour ne rien dire . Pourquoi leur accorde – t on une quelconque attention. Si les Anglais veulent réellement régler le problème de l’immigration il faudra plus qu’un vote Brexit pour cela car la déferlante migratoire est énorme. Qu’ils ne perdent surtout pas de temps pour envoyer des vrais signaux de défiances. Destructions des mosquées, des écoles coraniques etc. Sinon leur vote ne sert à rien. Pour agir ils n’avaient pas besoin de voter. Les polonais disent « on ne veut pas de mosquées » Ils ne refusent pas l’Europe. On contraire ils l’orientent de façon intelligente. L’avenir de l’Angleterre est entre leur main. ils n’ont plus aucune excuse. C’est le vrai problème du politique anglais qui semble effrayé.

    • UltraLucide dit :

      La Cour de Justice de l’Union Européenne peut bloquer toute initiative gouvernementale d’un des Etats membres sous prétexte de discrimination xénophobe ou de racisme.
      http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/union-europeenne/approfondissements/europe-regions-nations-federale.html (« Un droit d’essence fédérale », tiens donc!)
      La seule façon de pouvoir combattre l’invasion islamique avec les mains libres c’est de quitter l’UE pour être débarrassé de la tutelle de ses organismes juridiques. Même si on n’a rien d’autre à reprocher à l’UE. Car l’UE c’est un package indivisible. La politique migratoire commune en fait partie. Et pour ça il faut voter, dans un référendum. Lequel contraint ensuite le pouvoir politique d’un Etat à entamer la procédure de retrait de l’UE suivant l’article 50.
      l’UE, tu l’aimes ou tu la quittes!

      • dupuis alain dit :

        Et oui c’est pour cela qu’il n’y a pas de mosquée en Hongrie en Roumanie en Pologne en Tchéquie que ces pays ne veulent pas sortir de l’euro mais l’orienter. C’est un prétexte de lâcheté de nos politiques. L’islam en Roumanie donnait un droit celui de monter la garde le 25 décembre.
        On a des lavettes et on verra Boris Jonhson mais c’est l’artisan de l’islamisation de Londres. Aucun pays de l’est ne veut de l’ISLAM mais tous veulent l’UE et l’euro

  29. Freeform dit :

    Il faut se souvenir :
    Que Cameron a été accusé de jouer les prolongations pour éviter le Brexit
    En cause, les jeunes électeurs plus favorables, parait-il au maintien du Royaume Uni dans l’UE. Ces derniers étaient en effet les plus nombreux à s’inscrire avant mardi soir.
    Source : http://www.marianne.net/david-cameron-accuse-jouer-les-prolongations-eviter-brexit-100243508.html

    En vérité, les jeunes n’ont pas voté en majorité remain mais se sont abstenus, contrairement à ce que véhicule la propagande médiatique !
    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13537606_10157024771500612_8316596399986888584_n.jpg?oh=3516ebfc3da619d66023853a5132a382&oe=57EADDE3

  30. Miville dit :

    Le populisme, c’est (selon la définition classique) quand les réflexes d’identification au bas peuple et à ce qu’il y a de plus canaille en lui sont mis au service de causes oligarchiques ou réactionnaires allant le plus à l’encontre de l’intérêt du peuple et de ce qu’il y a de plus généreux en lui. Il est clair que selon cette définition un Sarkozy qui cherche à épater le vulgaire par le bling bling est davantage populiste que MLP, de même que Cohn Bendit dont toute la carrière politique fut fondée sur l’art de séduire les publics de jeunes les plus instables mentalement par l’exaltation la plus délibérée de leurs bas instincts (jusqu’à la pédophilie) l’est davantage que les Anglais qui viennent de voter pour le Brexit au vu du constat mature et objectif que leur niveau de vie économique avait diminué du fait des politiques européistes. On a maintenant affaire au discours non pas de la raison et du progrès mais de la contre-révolution … et du populisme.

  31. Piscione dit :

    Ce qui démontre que rendu a un certain age, on est tous des cons. Que font donc tous ces vieux déchets a la téte des principales institutions ? A la tete de l’Europe en premier avec un pauvre alcolo JUNKER; MERKEL n’est pas trop loin mais notre abruti au scooter la devance allegrement. Grand temps de mettre toute cette racaille à l’équarissage et de passer a une nouvelle politique,plus digne et respectueuse des peuples d’Europe

    • Fomalo dit :

      Cela fait une quinzaine d’années que l’UE a déclaré les personnels salariés « fongibles », c’est-à-dire « jetables » comme du vieux matériel lorsqu’il est périmé, obsolète (et ce, quel que soit l’âge des personnels en question). Je m’étonne toujours que cette notion de vieux matériel ne soit pas étendu à l’ensemble des politiques, qui paraissent disposer d’un régime de faveur de « recyclage » opportun. A quand une fondation du genre ‘ »Emmaüs » pour acquérir – à moindre prix- les déchets rechapés???

    • VivraLaRussie dit :

      Dommage que vous soyez pour certains, et encore une grande majorité, endormis… Allez sur internet et lisez le grand réveil, et vous comprendrez mieux ce qui se trame depuis 100 ans… Et surtout depuis le 21 décembre 2012, ce que cette date précise signifiait et que tout allait s’accélérer, mais en pire…

  32. Jacksoul dit :

    Donc, en GB, les jeunes votent « bien » et les vieux « mal » ???
    De ce fait, on pourrait la jouer façon scrabble, « voix jeune compte triple ».
    Mais ça ne serait bien sur valable que pour la GB. Vu qu’en France, les moins de 35 ans votent très majoritairement FN.
    PS Messieurs-dames rédacteurs de RL, pourriez pas un peu raccourcir vos billets?

    • Alamut dit :

      Ah, à entendre nos experts et , Dieu sait qu’ils sont nombreux,
      C’est la faute à ceux-ci, c’est la faute à ceux-là !
      Il y a eu référendum , pourquoi critiquer, les Anglais ont voté,
      ils ont choisi; Où serait l’erreur ????.
      Respectez leur choix car, contrairement à chez-nous, il était
      démocratique; l’avenir jugera si ils ont eu raison ?