Samuel Laurent : « Pendez les Blancs », c’est digne de Brassens

Publié le 29 septembre 2018 - par - 33 commentaires - 2 074 vues
Share

Si l’on voulait établir grossièrement une catégorisation des journalistes en France, nous pourrions identifier parmi eux des frustrés déplorant que leur métier n’informe plus, des autruches qui s’accommodent de faire bouillir la marmite et des idéologues zélés qui auraient en temps d’Inquisition fait pâlir Torquemada.

Bien au-delà de cette dernière catégorie, il y a Samuel Laurent.

Samuel Laurent, c’est l’homme des « Décodeurs » du Monde, qui affirme sans rire que Zemmour prend ses sources sur le site d’Alain Soral.

Samuel Laurent, c’est aussi l’homme qui trouve « effrayant » que les sites de la réinfosphère soient jugés plus crédibles que Le Monde.

Son métier : traquer les « fake news » de la « fachosphère » et faire juger en place publique ses colporteurs.

Lors de sa chronique dans « C à vous », notre grand sensible semble bien en peine d’arguments convaincants pour dédouaner Nick Conrad et ses appels au meurtre. Du coup, il invoque la liberté de parole d’un Georges Brassens, pourtant fruit d’une époque (il ne l’a pas connue, excusons-le) où l’expression revêtait un sens bien différent qu’aujourd’hui.

 

quand-le-journaliste-samuel-laurent-compare-le-rappeur-qui-veut-tuer-des-bebes-blancs-a-georges-brassens

Liberté, certes, mais pas vraiment de toutes les paroles.

Éric Zemmour est traîné dans la boue, livré à la vindicte populaire et banni des chaînes de télévision pour avoir reproché à la mère d’une chroniqueuse un prénom africain.

Marine Le Pen est mise en examen et soumise à une expertise psychiatrique pour avoir montré la barbarie de l’EI, en réponse à Bourdin qui la comparait au monstre islamique.

Patrick Jardin est raciste car il refuse que le djihadiste Médine vomisse sa haine au Bataclan et combat les collabos qui tuent sa fille une seconde fois. 

Christine Tasin est traînée au tribunal et condamnée à 1 500 euros d’amende pour avoir dit, après l’ignoble assassinat du couple de policiers de Magnanville au nom du jihad : « Islam assassin ». 

Pierre Cassen est raciste et condamné à de la prison avec sursis car il publie des textes qui dénoncent l’islamisation de la France, la soumission de ses politiques. 

Gérard Boyadjian est raciste car il parle franchement aux assassins et tous ceux qui font de notre pays un territoire de guerre ouverte entre islam et civilisation européenne. 

Mais Nick Conrad, qui chante qu’il « rentre dans des crèches, […] tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps », ne propose rien d’autre qu’un « message d’amour en profondeur » un tantinet maladroit.

 

https://www.lci.fr/social/plb-selon-nick-conrad-le-clip-pendez-les-blancs-n-est-pas-un-appel-a-la-haine-defend-le-rappeur-sur-rtl-2099637.html

 

Le rappeur ne cherchait là qu’à « inverser le système, pour que tout le monde se rende compte de la situation » du racisme terrible que subissent les Noirs. Nous voilà rassurés : ce digne héritier de La Fontaine use simplement à sa manière de l’art de la métaphore.

Les efforts de Samuel sont remarquables. Ils risquent cependant de rester vains. La poussière est de plus en plus difficilement dissimulable sous le tapis pour les chevaliers blancs de la pensée correcte.

La rhétorique officielle a du plomb dans l’aile. Les faits se multiplient, la réalité s’immisce dans la fiction bien-pensante, la propagande perd pied.

Pour contrecarrer sa baisse continue d’autorité, le « système politiquement correct » vire de plus en plus à l’autoritarisme. Du classique dans les régimes totalitaires. Nous pouvons nous attendre à un durcissement dans les mois, les années à venir. Signe de la fin d’un règne ?

 

Lou Mantély

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
A'mpire Bisimwa

Le problème quand des gars comme des Brassens, des Zemmour et ce fameux Conrad, se mettent à exprimer leurs pensées, c’est que la tendance du reste du monde est de chercher à l’assimiler à ceux qui ont la même couleur de peau et de croire que de tout évidence qu’on est tous pareil. C’est là que la majorité se trompe. Je condamne encore plus les médias et les politiciens qui doivent chercher à tirer profit de ces déraillement philosophiques au lieu de privilégier le bien-être commun.

FRANC

Samuel Laurent mais son nom de famille c est quoi? (humour)

Jean Tenrien

Et pourquoi pas du Voltaire, du Hugo, du Ronsard ou du Musset pendant qu’on y est ?????? ???

Carole

Il est cinglé ce mec …Oser comparer Brassens à ça ? Brassens était certes impertinent et libre penseur mais certainement pas haineux bien au contraire ! Il n’a jamais, au grand jamais, prôné la haine ! Il doit se retourner dans sa tombe en entendant de telles calomnies à son sujet.

A'mpire Bisimwa

Le voir comme un cingler est un choix mais ça ne veut vraiment rien dire. Je suis d’accord que son tableau est vraiment contraire a l’éthique, pire encore quand on se sert des bébés pour illustrer ce cote obscur de l’homme aux mille pouvoirs…je ne cautionne pas sa méthode seulement parce que on ne sait pas sur quel psychopathe ces mots vont atterrir demain et les conséquences qui pourraient en découler…mais au delà de ces mots et toutes ces littératures ci haut, je vous invite a être prudent

DUVAL Maxime

Billet d’une belle écriture ::

https://nouratinbis.wordpress.com/

… »Que ça pue la mort, que ça pisse le sang!
Pendez les Blancs! »…

… »Sympa, non? Ça rime à peu près et ça sonne bien, moi je trouve, et comme-ça on est fixé…moi, quand même, je serais parent de bambins face-de-craie j’éviterais les crèches, surtout celles de banlieue »…

viveTommy

Brassens était censuré dans les années 60 et aujourd’hui on le fait écouter à nos enfants…
Ils a des arguments le gars ! ir-ré-fu-ta-bles
Entre journaleux bien-pensants, il n’y a plus de débat. C’est même pas médiocre, c’est en-dessous de zéro. C’est minable…

Fomalo

« Nous pouvons nous attendre à un durcissement dans les mois, les années à venir. Signe de la fin d’un règne ? » Pour moi, je regarde tout autant vers la fin du règne d’Erdogan, un classique aussi dans son genre..

crap2sp

Aime Cesaire,et Senghor doivent se retourner dans leurs tombes,a ecouter ces residus de capotes ces moities d’hommes et ecouter ce journaleux franchouillard sortir sa diharee verbale,pour defender l’indefendable.le mieux encore moi qui ne lis aucun journal,est d’aller reecouter,Batdaf et sa letter ouverte aux racailles,je crois que c’est encore lui qui a raison.ce Conrad equivaut aux miliciens assassins violeurs cannibals du Kivu ils sont en Lybie attendre le prochain rafiot pour l’Europe

A'mpire Bisimwa

A te lire je ne sais pas si tu es en colère ou c’est juste ta façon d’exprimer ton opinion; mais il me semble que d’un regard extérieur tu ne parais pas si différent de ce nègre blanc qui ne fait que s’appuyer sur vos principes de liberté d’expression… tu as une idée précise du nombre de viol commis en Norvège contre la femme avant de parler de mon Kivu comme tu le fais? Je doute que tu sache de quoi tu parles. Donc restons en à ce Conrad et ses pensées.

DUFAITREZ

« Le Lou dans la Bergerie ? » Moutons que nous sommes !
Médine gratifié du Zénith, Conrad attendra 3 mois… Le temps de foutre le camp…
Mais Zemmour et la « clique » crucifiés au…. Golgotha !

Antécumé

ATTENTION!!!!
Vous avez lou-pé un P !

SACHA ANNA

C’est un des nazes accueillis, entre autre le Hérout, par la ricanante Lemoine et ses potes collabos, Cohen et cie ????? Voilà le visage de ces chaines de propagande . Donc ce Samuel Laurent est un apôtre malfaisant à éliminer du champ visuel et oral, BOYCOT de ces émissions pourries et mensongères .

HARGOTT

Et si je dis « pendez les noirs », c’est du Jean Ferrat, alors?
La connerie n’a plus de limites dans un monde foutu!

Soli

Peut être même du Léo Ferré.

henri IV

Signe de la fin d’un règne ? Que le ciel vous entende.

NOEL

C’est ça la gooooche .

Dunois

Pas la peine de parler de ce con dangereux. De toute façon, il y a un moment que son nom est sur la Liste. Encore un qui aurait dû réflechir avant de devenir un traître.

eric delaitre

L’art de la métaphore, c’est ça, poussé un peu loin. Cette fois juste un peu trop loin, si loin que les médias mainstream ont été obligés de bouffer leur chapeau.Mais de quoi se plaignent ils ? Le temps de la censure est revenu ? Parvenir à dire que ce clip est tout à fait correct au nom de la  » licence poétique » je n’ai même pas de mots pour qualifier ça ? Après tout ils parviennent bien à dire que M Jardin est un danger de l’extrême droite ?

HARGOTT

Si l’on veut faire croire (aux tarés) que c’est de l’humour (noir sans doute), on pourrait dire que le fou du clip (CON-rad) parle par antiphrase. Le mot « métaphore » n’a rien à voir là-dedans.

Emile

Oui le système est en panique…
On le voit à l’outrance qu’ils mettent à nier la réalité……
Continuez vos articles partout ; continuez le combat :on est sur la bôn voie…

patphil

tuer des bébés blanc , une simple incivilité! de l’art!
ils en sont là à gauche! et avez vous noté le silence d’apathie qui d’habitude l’ouvre fort, là qui ne dit mot consent (?)

FRANC

couilles molles

gillic

Ce bouffon n’ a pas connu G Brassens, il devrait se taire au lieu de vouloir comparer son rappeur raciste à l’ un de nos plus grands poètes, compositeurs et chanteurs !!!

Anne-Marie

J’en ai marre de vivre dans un pays où les médias essaient désespérément de maintenir les gens dans la pensée unique que de moins en moins de gens gobent fort heureusement .
L’intelligence l’emportera sur la connerie la plus crasse et les médias fermeront boutique l’un après l’autre , faute d’auditeurs et de téléspectateurs .

Jotab

Ce Samuel Laurent vient de gagner sa place sur la liste des traitres collabos. Le chatiment viendra en son heure.

Sylvestre Pin

Tôt ou tard,mais les prémisses sont là, les français seront obligés de reconnaître que l’islam est une religion criminelle quand elle est appliquée au sens rétrograde du 7ème siècle, et quand elle s’affiche avec la plus grande arrogance au nez de ceux à qui elle voudrait voler son territoire et sa civilisation.

Marc

Le retour de bâton viendra irrémédiablement. Un abus entraîne automatiquement l’abus inverse. Voir ce qu’il s’est passé en Espagne après la reconquista.

De Profundis Macronibus

Une vraie gueule de bolcho qui a fumé la moquette…

Edmond Richter

Et cela aussi c’est digne de Brassens? Bon alors je copie Nick Conrad, le rappeur pourri: » SALE NEGRO, ON VA TE PENDRE AVEC TES TRIPES ENSANGLANTÈES » Au nom de la liberté d’expression et de l’amour des africains et de Brassens. O.K.?

Leporello

Bravo!

Pivert

Les avis c’est comme les trous du c… tout le monde en a un.

De Profundis Macronibus

Et c’est signé « Dirty Harry » !