1

Sandrine Rousseau bientôt expulsée : elle ne parle pas français…

Sandrine Rousseau sera expulsée de France dès que le projet de Darmanin sur l’immigration entrera en vigueur.

Le Darmanin veut éjecter hors de France ceux, entre autres, qui ne parlent pas français.

Il se trouve que le député Sandrine Rousseau est particulièrement concerné.

« Nous avions la gorge qui grattions. Nous avions les yeux qui brûlions », déclarait l’honorable député du peuple dans une interview dimanche dernier dans l’émission « BFM Politique ».

Voir ici

Cet acharnement contre la langue française relève du terrorisme.

C’est terrible d’assassiner une langue, une culture.

Sandrine l’a fait et le refera.

C’est pire qu’une attaque au couteau ou au véhicule.

La mort d’hommes est terrible, mais l’assassinat d’une langue l’est encore plus.

Les Français subissent toutes sortes d’attaques et d’agressions depuis quelques années : kalachnikovs, ceintures explosives, couteaux, véhicules, viols, vols, cocktails Molotov, mortiers, et même arbalètes…

On s’en prend maintenant à la langue. Ça devait inévitablement arriver. On s’y attendait. Cela fait longtemps que la dégradation de la langue française a commencé. Il y a 41 ans. Avec l’arrivée de François Mitterrand au pouvoir, puis du mollusque François Hollande, plus tard.

Deux François qui ont tué les Français et la langue française en France.

C’est une malédiction. Ou une fatalité. La France finira par tomber dans l’escarcelle de l’islam. Le coup de grâce viendra par la main d’Emmanuel ou de Jean-Luc…

Bien qu’elle porte le nom de l’un des plus illustres écrivains français, la députée Sandrine Rousseau semble se coucher sur l’autoroute du français pour en stopper la bonne circulation.

Comment peut-on exiger des étrangers de bien parler la langue française quand même nos députés la massacrent allègrement en direct à la télé ?

Sandrine n’est pas étrangère à la France. Elle est étrangère à la culture française. A-t-elle jamais lu Victor Hugo, Guy de Maupassant, Émile Zola ?

Connaît-elle Anatole France ? (l’écrivain, pas la station de métro).

Elle fait une drôle d’impression, la Sandrine. On a envie d’avoir un « éco-coït » consenti avec elle (sans écoterrorisme) et « en même temps » lui asséner une gifle bio tout aussi consentie.

On pourra déposer autant de fleurs et de bougies qu’on veut où qu’on veut, rien ne fera comprendre à la Sandrine que « Nous avions la gorge qui grattions » n’est pas français.

La question qui se pose maintenant est où peut-on la renvoyer ?

Je propose chez les Ouighours…

Messin’Issa

https://resistancerepublicaine.com/2022/11/06/sandrine-rousseau-bientot-expulsee-de-france/