Sandrine Treiner exulte : France Culture a atteint 2,5 % d’audience !

J’entendais ce matin sur France Culture une de ces carriéristes politiciennes — Sandrine Treiner, directrice de France Culture — s’exalter au motif que la station pouvait s’enorgueillir d’avoir attiré 100 000 auditeurs nouveaux, atteignant ainsi 2,5 % de l’audience !

Mais qu’arrive-t-il à la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf ?
« La chétive pécore
S’enfla si bien qu’elle creva. »
(Jean de La Fontaine)

Le succès de l’audimat de la chaîne culturelle ne m’étonne pas. Pourtant, les esprits perspicaces (que d’autres diraient chagrins), loin de se réjouir d’une popularité grandissante, ont des raisons de s’attrister. Les congratulations chaleureusement adressées aux journalistes par la responsable de la station invitée en studio ressemblent à s’y méprendre à celle du directeur d’école qui félicite l’équipe des enseignants que les notes des élèves soient meilleures d’année en année.

Un peu de bon sens. Plus une école est nulle, plus les résultats qu’elle attribue sont généreux. Les diplômes d’une école qui certifierait l’aptitude de 99 % des candidats aux examens ne vaudraient plus rien.

Mutatis mutandis, plus un média radiophonique ou télévisuel est nul, plus il deviendra possible que son audience enfle. Voilà pourquoi les entreprises commerciales comme RTL et TF1, gouvernées par des gens exceptionnellement intelligents, conçoivent des programmes qui s’adressent le plus souvent à la grande majorité des crétins. Chacun sait en effet que les revenus produits par la publicité sont directement proportionnels au résultat de l’audimat. Michel Polnareff l’avait bien compris : pour augmenter son audience, rien de mieux que de montrer ses fesses !

Les journalistes de France Culture baissent aussi leur pantalon en pensant que c’est la meilleure attitude à adopter pour montrer au monde qu’ils ne sont pas atteints par les maladies honteuses produites par des idées politiquement incorrectes. L’auditeur a de plus en plus l’impression que les journalistes et leur invités sur France Culture sont choisis par un Ministère français de la Propagande qui n’oserait pas avouer son nom.

Aux heures de grande écoute, les matinées se transforment donc en un rituel dénonciateur des principaux ennemis du régime : le grand méchant loup, l’Américain Trump, les méchants de l’industrie agroalimentaire, les méchants qui font des propositions malhonnêtes aux femmes, les méchants qui veulent des centrales nucléaires, les méchants qui souhaitent l’expulsion efficace des illégaux, les méchants qui critiquent la religion musulmane, les méchants qui votent pour le Front National…

L’autorité a choisi pour être à l’antenne des gens dont le dernier souci est de rapporter des faits et de les commenter par des proposants et des opposants de tous les horizons. Ces journaleux et tristes sires ont pour vocation, non pas d’informer mais d’influencer. Nous sommes, pensent-ils, les détenteurs de la vérité politique et morale et nous savons que vous finirez par vous aligner.

Mais nous, esprits critiques, nous ne voulons pas être les moutons des bergers du pouvoir si paternaliste et bienveillant qu’il puisse apparaître. Malgré l’invasion que des élus nous obligent à supporter, nous voulons rester nous-mêmes, fiers de notre race et de l’appartenance à une nation.

Riposte Laïque devrait ouvrir une station de radio. Eux, au moins, ils inviteraient des personnalités qui seraient parfois en désaccord avec les idées de leur équipe dirigeante.
Gilbert Dispaux

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Si Riposte Laïque ouvrait une radio, on entendrait même les fautes d’orthographe !

  2. L’industrie agroalimentaire…il y a beaucoup à dire là dessus. Même si j’adhére à votre article. Le plus navrant également est le niveau de la musique à la radio. Si on peut encore appeller ça de la musique.

  3. France Culture, France Inter, France Bleue, France info, France Musique etc
    « Francement » ! Les Voix de son Maitre !
    Comme les Cinq chaines de Télé !
    Bourrage de crâne !
    Je préfère France Liberté !

  4. France Culture en est le meilleur exemple de propagande par un média sous la coupe d’idéologues communautarisés. Pour y travailler, il faut être homosexue(le), de gauche (la bonne, c’est à dire bobo-parisianiste); signer la profession de foi du féminisme; dénoncer l’homme blanc-hétéro, concurrent porcin de l’accession aux vagins des femmes. L’esprit d’ouverture.
    C’est une radio militante qui utilise le faux nez de la « culture » comme preuve de la grandeur de sa vocation et de la hauteur de ses aspirations. Jamais une voix discordante ou un propos hétérodoxe ne vient interférer avec la petite musique bien-pensante du gauchisme culturel autosatisafait délivré par la station.
    Elle a récemment débarquer Philippe Meyer parce qu’il faisait tache, pour le remplacer par une Emilie Aubry policée.

    • Bonjour et merci pour cette analyse sur cette radio propagande qu ‘est devenu France Culture (exemple ce week end un bilan Trump adores un an …je n’ose pas ouvrir mon transistor de peur de le pulvériser dans les 5 minutes après le début de l’ émissions )Deux remarques j’ai écrit devenu car ll n’en a pas été toujours de même la” gauchiasse “sociologues et ethnologues .. a colonisé cet espace culturel comme un rat grignote un fromage et petit à petit les émissions d’informations ,de sciences, de médecine de vraie philosophie ont fait place à des “tribunes”à des “radio trottoir “pro minorité type LGBT pro migrante soutenant les “combats “ des “écologistes , des racisés en lutte contre les sous chiens et colons blanc oppresseurs et autres alter mondialistes Un ilot de résistance REPLIQUE

    • Replique qui a senti de très près le vent du couperet de la censure l’an dernier .certes il restait émission L ESPRIT PUBLIC …mais là ou je suis en désaccord avec vous c’est lorsque vous considérez encore Philippe Meyer ce “lèche Macron “partisan comme un esprit libre ? Philippe Meyer qui n’avait plus rien d’impertinent bien au contraire s’est défoulé contre le FN durant les elections 2017 Il est bon de noter que les « collabos »de son émission étaient Me Kaufman du”Monde” et un membre du comité de soutien de Macron qui lui a même été suspendu d’antenne par la Directrice de la station !Philippe Meyer a été limogé pas assez courageux et trop interessé pour demissioner et “Jupiter “est bien ingrat ..ondirait une fable de Mr de la Fontaine : »Le Meyer et le Macron » Cordialement

  5. J’écoute tout de même FC le samedi matin car Finkelkraut y anime une émission qui est souvent fort intéressante et dans laquelle il arrive à faire passer en douceur des messages anti-immigration et anti-islam qui ne vont pas dans le sens de l’establishment, bien sûr en tournant 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler mais peut-il faire autrement!

  6. Pendant sa campagne (le dimanche 5 février 2017 pour être précis) macron a dit qu’il n’y avait pas de culture française.
    Dès lors pourquoi n’a t-il pas rebaptisé « France culture » ?

  7. La culture est probablement élitiste: à 0,0005 % d’audience elle sera satisfaite et plus encore quant elle sera la seule à écouter FC.

  8. A part France Musique, tout le reste c’est de la merde! Soit, il se peut que de temps en temps sur France « culture » existe une émission intéressante, mais quel souffrance de supporter l’ensemble de ces émissions lambda en attente de la dite bonne émission radio! France Musique est très bien à condition d’éviter tout de même la messe gouvernementale des « actualités »!!!

    • L’ensemble de RADIO FRANCE est devenue de la merde, de la pure propagande pour le gouvernement tendance insoumise. Il faut dire que toutes ces chaînes sont tenues depuis plus de trente ans par un ramassis de gauchos post soixante huitards qui déversent quotidiennement leur « bienpensence ». MACRON pourra dissoudre tout çà sans regret aucun, c’est la honte culturelle de la France…
      Et c’est la même « musique » à France Télévisions !

  9. Une radio Riposte laïque sur internet ?

    Combien de dizaines de milliers de commensaux se gobergent-ils dans les radios publiques? France-interinfo-de-gôche, France musique, radio d’état qui n’a même pas de RDS pour afficher le texte de ses bavachages, sans oublier France-cul et ses sempiternels monologues insipides.
    Est-il normal d’être obligé d’écouter Swiss classic en italien ou en allemand, venice classic sans paroles pour entendre de la vraie musique? Est-il normal de devoir écouter la commerciale Radio classique, pour avoir des informations à minima. Est-il normal que France-cul diffuse ses messes du dimanche, alors que les curés, les rabbins et les imams ont tous leurs radios » libres »?
    Macron l’a dit: nous avons honte de nos médias nationaux.
    Il l’a dit, mais que fera-t-il ?

    • Ecoutez comme moi Radio Courtoisie, radio associative, non financée par l’Etat ni par les pubs et donc une radio qui n’est pas aux ordres, même si elle doit faire attention à ses propos, car sous surveillance de la gestapo prétendument anti-raciste
      C’est une radio sur laquelle on vous propose des sujets très divers, traités par de vrais experts, des universitaires, des politiques, des religieux… qui ne sont pas payés ou adoubés pour propager la bonne parole vivrensembliste et droitdelhommiste
      Comme cette station ne peut émettre partout parce que victime de l’ostracisme de gôche, vous pouvez l’écouter sur internet

  10. france inculture n’a pour vocation que de maintenir les pauvres gogos qui l’écoute dans une léthargie passive et une stupidité crasse.
    encore une usine a gaz pour planqués, inutiles, improductifs bien nourris aux frais du con tribuable, dont le seul « travail » est de répéter a l’envie les préceptes débiles de leur maimaitre….

  11. J’écoute France culture régulièrement mais force est de constater que certains programmes sont franchement ennuyeux. D’autres sont confiés à des animateurs qui ne sont pas à la hauteur, tout repose sur les épaules des universitaires qui veulent bien faire le déplacement, à condition qu’ils aient un minimum d’élocution, ce qui n’est bizarrement pas toujours le cas – étonnant de la part de gens dont c’est censé être le métier ! A la limite, l’existence de cette chaine de radio pourrait justifier l’existence de la redevance audiovisuelle… c’est quand même mieux que FR2 ou 3 ! Il demeure possible de pousser bien plus loin l’exigence culturelle cependant sur cette chaîne.

Les commentaires sont fermés.