Sanitaire : Nuits d’émeutes à Rotterdam, La Haye, Amsterdam…

 

Les Pays-Bas, un pays où la gestion de la crise du covid était gérée plus sereinement que chez
nous, jusqu’à récemment. Cela leur a bien réussi en 2020, puisque proportionnellement il y a
eu moins de décès Covid que chez nous.

Les Néerlandais débattent dans leurs assemblées, comme dans toute démocratie qui se
respecte. Il y a des pays où on ne peut plus parler de rien, où tout ce qui ne va pas dans le sens
du tyran en place est censuré, des idées aux caricatures. Un pays où un ministre de la santé se
permet de demander aux députés de rentrer chez eux s’ils ne veulent pas voter sa loi
autoritaire, et où on dit et fait n’importe quoi, faute de savoir quoi dire où quoi faire. A côté,
les Pays-bas, c’est un paradis.

Les Hollandais se posent beaucoup de questions sur l’utilité que quelqu’un de non vacciné et
de non testé soit affecté, dans un restaurant, à vérifier si les clients vaccinés peuvent montrer
une tache noire et blanche, sachant, en plus, qu’il y a beaucoup de faux passes qui circulent.

Les directeurs de supermarchés et de restaurants ne veulent pas affecter leur personnel à la
vérification des masques, ou des passes, et les policiers ont déclaré qu’ils avaient plus urgent à
faire que de vérifier des passes.

Cet été : aucun masque dans les magasins, seulement dans les transports en commun, et les
centres de soins médicaux.

Contrairement à l’an dernier où on avait fermé les magasins (en autorisant quand même
chaque personne à rester ¼ d’heure à l’intérieur, et sur rendez-vous), le gouvernement a
déclaré ne plus vouloir fermer les magasins (les Hollandais sont historiquement un peuple de
commerçants, et de négociants).

Cette année, on a pu profiter des terrasses ensoleillées de septembre pour boire un coup, les musées étaient ouverts à tous et sans masque.

Pas de passe pour prendre le train ou aller à l’hôpital, ni pour les activités de plein air, ou pour faire du
sport en salle.

Puis le passe a été rendu obligatoire pour les terrasses de cafés , restos, les musées, cinés, et
théâtres, ou pour tous les événements avec beaucoup de public.

Et également, pour faire du sport en groupe, à partir du 25 octobre.

Toujours pas d’obligation vaccinale pour les travailleurs, soignants ou autres, ni de masques dans les écoles.

Cependant, depuis le 12 novembre, les choses ont changé.

Le vendredi 12 novembre au soir, le Premier ministre, Rutte, a annoncé pour le lendemain la fermeture des magasins, dits ‘non essentiels’, à 18h00, et la fermeture à 20h00, des bars, restaurants et supermarchés.

Les masques sont devenus obligatoires, désormais, dans les magasins. Il annonce aussi qu’il n’y aura plus de feux d’artifices au 1er de l’an.

Par ailleurs, il réfléchit à la délivrance d’un QR code à partir du 4 décembre, valable uniquement suite à une vaccination, ou suite à la guérison après avoir eu le Covid-19 ; les tests négatifs au Covid-19 ne seront donc plus valables, ce qui représente une véritable ségrégation.

Ça a fait l’effet d’une bombe, et certains Hollandais, furieux et très réactifs, sont descendus dans la rue, à La Haye.
Ils ont fait du bruit avec tout ce qu’ils trouvaient : des feux d’artifice, des casseroles, des sirènes, et des alarmes à manivelle qui servaient pendant la guerre pour alerter sur l’arrivée des Allemands.

Il y avait 2000 personnes dans la rue à Rotterdam, avec des pancartes comme :

« nés pour être libres » et,

« manques-tu de câlins ? » ou, plus directe :

« dégage Rutte et va enculer ta mère« .

Une pancarte d’un manifestant indiquait « aimez la liberté, enculez le QR code ».

Et des supporters de Feyenoord sont venus renforcer le nombre. Les Hollandais sont réactifs, mais la police néerlandaise également, et, en cinq minutes, ils se sont retrouvés encerclés par des policiers en voiture et à bicyclette, des gardes à cheval à matraques télescopiques, des canons à jets d’eau, des chiens d’attaque avec leur maîtres (les plus terribles), d’autres policiers à boucliers, avec un hélicoptère pour surveiller l’ensemble.

La manif a duré 1h, pacifique dans l’ensemble, avec quelques échauffourées sur la fin.

Une semaine après, le vendredi 19 novembre, à Rotterdam, nuit d’émeute !

Les journalistes ont des cernes sous les yeux, pour en parler le matin, car les émeutes sont extrêmement rares aux Pays-Bas. Des voitures, vélos et mobylettes brûlés, des voitures de police caillassées, des feux d’artifice tirés sur les policiers, plusieurs blessés parmi les manifestants (principalement des hooligans, et des membres d’un syndicat de dockers), car les policiers tirent dans les jambes lorsqu’ils sont en difficulté, et plusieurs policiers blessés également.

Les jeunes en ont assez, car ils ne peuvent plus se retrouver dans les bars, restaurants, et boites de nuit après 20h00, donc à 20h30 ils étaient dans la rue. Les supporters de Feyenoord sont énervés car privés de match.

Le maire musulman de Rotterdam, Abou Taleb, a dû être réveillé de sa torpeur pendant ses prières du vendredi. Il a parlé d’une ’orgie de violence’, et déclaré l’état d’urgence. Il y a eu pour l’instant 49 arrestations, la moitié étaient des mineurs.
Le lendemain, samedi 20 Novembre, nouvelles manifestations à Amsterdam, Rotterdam et Tilburg.

Dimanche 21 novembre, manifestations à La Haye, Urk, Stein et Roermond.

On verra si le gouvernement Néerlandais va assouplir son idée de passe vaccinal.

Marie Dubois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print
22

21 Commentaires

  1. La communauté marocaine s’en donne à coeur joie dans cette annexe chérifienne qu’est devenu l’ « autre pays du fromage ».
    Les crouilles ont enfin un prétexte pour casser.

    • C’est surtout que tout les gouvernements européens utilisent la même méthode pour faire chier leurs populaces respectives, et ne s’y connaissent rien à la situation gouverner par la peur c’est un bon filon.

  2. toutes ces mesures restrictives ou/et de l’interdit
    gênent et dérangent surtout tous les réseaux
    de narcotrafiquants et de dealers de drogue
    de la MOCRO MAFFIA aux Pays-Bas et en Belgique
    et fort probablement très prochainement en France

    • @ Phantomask
      Vous avez complètement raison, ce sont des très jeunes qui se battent contre la police la nuit dans les rues des quartiers « multi-ethniques », les hooligans, les voyous marocains …

  3. Le jour où des millions d’Européens sortiront dans les rues des grandes villes de cette Europe , la farce prendra fin !
    C’est pas plus compliqué que cela !

      • C’est la solution : Mai 68 avait montré la voie = les gens sont devenus égoïstes et foireux ! Les politiques le savent et en profitent !
        Car , à supposer , 20 millions de personnes dans les rues : les flics feraient quoi ?
        Ils regarderaient et la fermeraient devant le nombre , eux étant tout petits devant des millions de gens !
        Donc, la solution est bien le copié collé de 68 , en plus nombreux , avec routiers et agriculteurs et la mascarade COVID cesse en même pas une semaine !

  4. Les défilés en chantant ne marchent pas, place aux solutions plus radicales

    Guadeloupe La population est solidaire avec les pompiers et les soignants dans leur grève écoutez cette dame « On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs » Bravo👏 #DictatureSanitaire #GiletsJaunes3ans #Manifs20novembre
    VIDEO : https://twitter.com/i/status/1462115423529455628

  5. très bien dit ! (je pense également comme cet homme sur la vidéo qui en A PLUS QUE MARRE de ce voir insulter par des piquouzé(es) ces cobayes qui EUX osent avoir l’immense toupet de nous traiter d’irresponsables et de détraqués (LE COMBLE !!)

    Vos grandes leçons, vous savez où vous pouvez vous les mettre? VIDEO

    https://twitter.com/i/status/1462736430472572928

  6. Il faut bien harmoniser la terreur sanitaire entre tous les pays Européens, sinon ça va trop se voir que vaccins ou pas, confinements ou pas le résultat est le même.
    Ne fuyez pas nous sommes vos amis.
    https://youtu.be/bNhDHz8IfiQ

  7. Ravie,le mot est faible ,Belge,hollandais toute l Européenne NON à ce genocide ,arrêtons cette mascarade,arrêtons de suite la solution finale que ces criminels,assassins ont orchestré pour nous asservir,nous appauvrir,nous éliminer,Bravo à mes compatriotes belges et hollandais,française par mon mariage ,je vote Zemmour ainsi que toute ma famille,ma crainte c est que Macron trouve un prétexte pour ne plus voter

    • Désolée, je ne sais pas pourquoi votre message précédent n’est pas paru.
      merci pour votre article de journal (traduisible sur internet).
      Effectivement, il y a de nombreux motifs de s’opposer au passe Covid, et la manif d’Amsterdam de samedi devait être annulée à cause des blessés de vendredi à Rotterdam, mais d’autres ont souhaité manifester quand même.

  8. On dirait que les dirigeants du monde, spécialement du monde occidental, font une compétition sur le nombre de vaccins réalisés, sur les mesures coercitives prises, sur le nombre de décès « Covid » recensés, etc.
    Comme des gamins dans une cour d’école : j’suis l’plus fort ! nan c’est moi !

    Ce qui est certain, c’est que pour la compétition de la crétinerie, de la corruption et du machiavélisme, ils sont vraiment très bons.

  9. la communauté afro-maghrébine Néerlandaise
    est toujours en première ligne dès lors
    qu’il s’agit de foutre le souk et de semer le boxon
    des casseurs, des destructeurs, des pyromanes
    qui sont à la solde de leurs barons de la drogue
    et qui pour la plupart sont Rifains-Marocains et de la Mocro-Maffia

  10. et même jusqu’à leurs fromages de Hollande
    (Edam, Gouda, Maasdam, Leerdam…etc…)
    sont devenus Halal et parfumés au cannabis
    au point que maintenant ce sont des fromages de Haschich

  11. Darma nain , demande d’intensifier les contrôles sanitaires ! Par contre pour ce qui est du GROS bordel à la « Guillotière » à Lyon ( en autre ) ,là pour faire respecter « l’ordre » RIEN ! Sur CNEWS Morandini là très bien montré et démontré que c’était bel et bien le début du « Chaos ». Et on a bien vu qui était en première ligne ! Pour emmerder les FRANCAIS avec le « passe sanitaire » là ça va ! Quelle bande de charlots !

Les commentaires sont fermés.