Sans Merah, Abel Chennouf-Meyer aurait eu 30 ans aujourd’hui

Publié le 4 décembre 2016 - par - 5 commentaires - 582 vues

chennouf
Aujourd’hui Abel Chennouf-Meyer, l’une des 7 victimes du monstre musulman Mohamed Merah, aurait eu 30 ans. Ayons tous pour lui et les siens une pensée particulière.

N’oublions jamais comme nous devons garder vivantes dans nos mémoires les 6 autres victimes des tueries de Toulouse-Montauban du mois de mars 2012. Massacrés de sang froid au nom de l’islam. Une idéologie qui devrait être bannie de la surface du globe et combattue comme nos parents et grands parents ont combattu son clone nazi.

L’islam n’est pas une religion comme les autres, il se sert du sacré à des fins politiques et hégémoniques, un poison mortel pour le monde des vivants et le pire ennemi de la vie qui puisse exister. Abel l’avait payé au prix de sa vie en ce jour maudit du 15 mars 2012, tué parce qu’il était militaire au service de cette France « mécréante » dont certains musulmans sont obsédés par sa destruction.

Abel était pour Mohamed Merah son bourreau nazislamiste un taghout, un transgresseur qui n’était pas dans l’adoration et l’obéissance d’Allah et son prophète « Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : ‹Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul›. » [Sourate Al-Mumtahanah, verset 4].

Il est le fils d’un ami cher, Albert Chennouf-Meyer, il aurait pu être aussi le nôtre. L’islam ne s’arrêtera pas dans son entreprise mortifère, pas tant qu’on continuera à le draper dans sa vertu. Abel est mort parce que le Coran l’ordonne. Merah n’a fait qu’exécuter la sentence.

Le nier c’est infliger une nouvelle mort à Abel et plonger les siens dans les affres abyssales de la douleur. C’est se rendre complice de son assassin .

Une pensée aux autres victimes de la barbarie raciste et génocidaire musulmane.

Qu’Abel et toutes les victimes de l’islam soient plus vivants que jamais dans nos coeurs et nos pensées.

Salem Ben Ammar

Eh bien monsieur, c’est un bel hommage que vous rendez là. N’ayez crainte, nous n’oublierons pas toutes les victimes de l’islam.

Merci Salem de saluer la mémoire de Abel. Que son âme soit en paix.

…/… Qu’Abel et toutes les victimes de l’islam soient plus vivants que jamais dans nos cœurs et nos pensées.

Oui Monsieur Ben Ammar, nous ne devons jamais oublier les martyres des barbares islamistes, bien trop nombreux.

Les récents attentats commis en France ne doivent pas effacer de la mémoire collective les sept victimes de Mohamed Merah, parmi lesquels le fils bien aimé de M. Albert Chennouf-Meyer.

N’en déplaise aux représentants de l’Église, mais j’éprouve une haine tenace pour tous les Mohamed Merah, ces monstres qui font du mal à des innocents, y compris à des enfants.

On n’oublie pas.
On pardonne pas.
Qu’ils puissent au moins reposer en paix.

REST IN PEACE AMEN

wpDiscuz