1

Sarcelles : la scandaleuse présence du fondateur du CCIF au 2e tour

Ecoutez cette interview du nommé Samy Debah, fondateur du Collectif Contre L’Islamophobie en France (CCIF). A l’époque, il en était encore le président, avant l’arrivée de Marwan Muhammad.

Écoutez sa piteuse élocution. Une catastrophe ! Mais par ailleurs, il explique les raisons pour lesquelles il a fondé l’association. C’était suite aux propos du journaliste Claude Imbert, qui avait osé dire, il y a près de 10 ans, qu’il était islamophobe. Cela avait provoqué un tollé chez l’ensemble de se ses confrères, bien évidemment. Et Samy Debah, dans un Français laborieux, raconte, en se vantant, qu’il y a plein de fric à se faire, en multipliant les procès, dans ce bon pays la France.

Il se croit obligé de citer Riposte Laïque, ce que nous prenons comme un hommage. Il ne cache pas sa volonté de vouloir instituer un délit d’islamophobie en France, donc d’imposer la charia dans notre pays.

C’est ce même homme qui, quelques années plus tard, se présentait dans la 8e circonscription du Val-d’Oise. Et qui sera au 2e tour !

On résume donc les choses. Dans les pays musulmans, il est interdit de critiquer l’islam et de manger pendant le ramadan, même si on est d’une autre religion. En France, au nom de l’égalité des Droits et des Droits de l’Homme, un agent de l’islam, relayant les campagnes d’une organisation étrangère (OCI) peut se permettre, en toute impunité, de créer une association et de racketter, avec la complicité des juges « Murs des Cons », les malheureux qui osent critiquer l’islam et son prophète assassin.

Et en outre, ce personnage peut postuler à une élection et, grâce aux voix musulmanes, se retrouver au deuxième tour.

Si nous étions dans un pays qui sache se faire respecter, Samy Debah aurait été expulsé depuis longtemps de France  et renvoyé dans un pays musulman.

Si nous étions dans un pays qui sache se faire respecter, le CCIF, qui ne cache même plus sa volonté d’islamiser la France, et appelle à islamiser l’Assemblée nationale, devrait être dissous.

Mais nous sommes dans la France de Sarkozy, de Hollande et de Macron, donc dans une France d’islamo-collabos, où les Territoires perdus de la République se multiplient.

D’où l’intolérable présence de Samy Debah au deuxième tour.

Bernard Bayle

Lire également :

http://www.causeur.fr/laicite-mosquee-islam-montreuil-parat-44842.html?