Sarkozy s’en fout de la France

Sarkozy coutise le QatarUn meeting de Sarkozy est toujours un grand moment. Pas besoin d’aller voir un spectacle humoristique, il suffit de l’écouter pour se rouler par terre.

C’est ainsi que notre bonimenteur national vient de déclarer :

“C’est un temps pour les marins solides et pas pour les girouettes”.

Lui, qui a tourné le dos à ses électeurs au lendemain de sa victoire en 2007, lui qui a sans cesse retourné sa veste et renié son programme de campagne, veut jouer l’homme providentiel, le sauveur de la patrie. Il faut oser !

Un type qui nous a confisqué notre “NON” à la Constitution européenne, qui a désossé notre armée, qui a supprimé 13000 postes dans les forces de police, qui a liquidé les Renseignements Généraux et qui a augmenté la dette publique de 600 milliards, un type qui a supprimé la double peine pour les délinquants étrangers, qui a exonéré de toute incarcération tous les criminels condamnés à moins de 2 ans de prison ferme, qui n’a pas construit de prisons alors que 100000 peines de prison ne sont pas exécutées faute de place, un tel type, je n’appelle pas ça un marin solide, mais un incompétent notoire, inapte à la fonction présidentielle.

Il nous parle du “défi gigantesque de l’immigration”, du “défi gigantesque de l’intégration”.

Il oublie qu’il a régularisé et naturalisé comme jamais, bien davantage que Jospin.

Il oublie qu’il a doublé le nombre d’étudiants étrangers, passant de 30000 par an à 60000, alors que c’est une filière clandestine majeure.

Des milliers d’étudiants bidons ne parlent même pas français et se volatilisent dans la nature au lendemain de leur inscription à l’université.

Un jour il nous dit “Je crois au métissage et à l’immigration”, et maintenant il se pose en “seul rempart face au Front National”,  seul capable de “créer une digue”. Autrement dit, son ennemi c’est le premier parti de France, le parti des patriotes qui entendent défendre leur identité et leur culture.

En 1990, avec Balladur et toute la clique de la droite et du centre, il avait signé les conclusions des Assises sur l’immigration à Villepinte :

  • islam incompatible avec la République
  • fermeture des frontières et immigration zéro
  • social réservé aux seuls Français.
  • etc., etc.

En 10 ans de pouvoir, en tant que ministre de l’Intérieur et président de la République, il a tout renié, comme d’habitude.

Il nous remet un couplet sur l’aide à l’Afrique, oubliant que ce continent, en plus d’un demi-siècle, a bénéficié de 80% de l’aide internationale. En pure perte.

Qu’en reste-t-il, à part quelques comptes en Suisse bien garnis appartenant à quelques despotes fossoyeurs de leur pays ?

Depuis 1960, on n’entend que ça, “aider l’Afrique, aider l’Afrique”.

Mais ce continent reste désespérément sur le quai. Exemple ?

Selon le FMI, le Zaïre ou plutôt la République Démocratique du Congo, ex-Congo Belge, est le pays le plus pauvre du monde, alors qu’il possède le sous-sol le plus riche de la planète, devant le Brésil, la Russie ou l’Afrique du Sud.

A titre de comparaison, le Japon, qui ne possède aucune ressource minière, est la troisième puissance économique du monde, devancé depuis peu par la Chine.

Aider l’Afrique, c’est une foutaise de campagne électorale.

Il nous ressert aussi un couplet sur l’intégration et l’islam.

Mais comment pourrait-il combattre le salafisme, alors qu’il va à Tanger en catimini, rencontrer le roi d’Arabie, principal promoteur du wahhabisme et bâtisseur de mosquées en Europe ?

Sarkozy ne roule que pour lui-même. La France, il s’en fout. Il l’avait dit à de Villiers.

“En 2009, le député-maire de Neuilly avait eu cette phrase, à l’adresse du Vendéen – qui n’est pas près de l’oublier : « Tu as de la chance, Philippe, toi tu aimes la France, son histoire, ses paysages. Moi, tout cela me laisse froid. Je ne m’intéresse qu’à l’avenir … »

Et le 12 octobre 2006, à Périgueux, devant 4000 personnes, Nicolas Sarkozy s’est écrié : « La France ne veut pas de ceux qui ne l’aiment pas. »

Et en 2016, il nous fait le coup de “nos ancêtres, les Gaulois” !

Qui peut encore croire ce Pinocchio ?

Tout comme Juppé, une fois élu, il ne fera RIEN !

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

19 Commentaires

  1. Mouai … vu sous cet angle on a pas envie de revoter pour lui.
    Mais qui peut nous sauver de ce bordel !!
    De cette merde dans laquelle nous sommes enlisés.
    Quelqu’un qui pense sincèrement comme nous tous, vous croyez que ça existe ????…

  2. Qu’il se tout de la France Sans le moindre doute mais certainement pas du fric qu’il pour rait amassé Comme toute cette clique UMPS ALI Juppé en tête.

  3. Le salut de la France viendra seulement des français les vrais qui souhaitent retrouver la France que leurs grands-parents ont connu ou ils y avait qu’une seule communauté celle des français.

    • Hélas Rody
      Nos générations nées fin du 20ème siècle n’ont pas connu cette France « d’avant » et ne peuvent pas imaginé comme c’était différent !!!!
      Depuis tous petits ils vivent avec cette immigration africaine, finissent par lui ressembler.
      En profitent parfois !!! Drogue, menaces, façon de parler le reutebeu, etc…

  4. Sarkozy au deuxième tour de la présidentielle

    Marine – Juppé: vote Juppé
    Marine – Ecolo: vote Ecolo
    Marine – PS: vote PS
    Marine – Cheminade: vote Cheminade
    Marine – FDG: vote FDG
    Marine – Macron: vote Macron
    Marine – Besancenot: vote Besancenot
    Marine – PCF: vote PCF

    Tout est dit il me semble

  5. Regardez moi donc ce clown. Et dire qu’il y a encore des français qui écoutent et votent pour cet énergumène . Ils sont insensés .Au secours.

  6. Bravo Mr Jacques Guillemain.
    J’adore votre article les hommes politiques ont une mémoire si faible…
    de plus ils retournent leurs vestes si facilement. Au-delà des idées politiques comment peut-on oser voter pour une racaille comme Alain Juppé qui fait construire une mosquée flambant neuve à Bordeaux comme si on en avaient pas assez en France tout cela pour se mettre dans la poche une partie des subventions ou financements divers financé par je ne sais quel bedouin d’Arabie Saoudite… Car il faut surtout pas oublier que c’est
    une histoire d’argent, de gros sous mais nous nous sommes des PURISTES et
    on ne va pas les laisser faire impunément…Vive Marine Le Pen et Vive la France!!

  7. J’ai vu sur internet son discours. Il a tout simplement copié Marine Le Pen et Donald Trump après les avoir vilipendés. Je ne le crois pas, tout simplement. Je voterais, peut être, pour lui aux primaires de la droite pour contrer l’imam de Bordeaux, mais après basta. Ce sera Marine Le Pen.

  8. De toute façon la France qu’on a connue avant l’immigration c’est du passé, c’est fini !!!
    N’importe lequel de ces bonimenteurs politiques (et de tous bords !!)n’arrivera pas à nous rendre la France d’avant.
    IL FAUT: Soit céder – Soit se révolter. Il n’y a pas d’autre solution !!!
    On ne peut plus faire confiance à tous ces menteurs.

  9. PORTRAIT DU VRAI SARKOZI : cet aventurier cosmopolite et ce politicien opportuniste et professionnel a très tôt compris la France de l’Après-guerre , très jeune du temps de Giscard et de Simone Weil , il avait compris que pour être puissant dans ce pays ,il faut rentrer dans les thèmes de l’Oligarchie et y faire carrière et il l’a fait avec un sens aigu de l’audace comme seuls peuvent le faire les Rastignacs de la Migrance …Sentant depuis 2007 , que le vent commence à tourner et que le nationalisme patriotique en Europe sera le plus beau thème pour tromper les gaulois , il travaille sa copie pour revenir au Pouvoir … il n’adore que le Pouvoir et n’aime que sa petite personne ..

  10. sarko s’en fiche de la France, juppé aussi : il ne fera qu’un mandat uniquement pour la retraite de président; pour le reste il continuera à islamiser la France pour respecter les traités signés avec les producteurs de pétrole musulmans.
    Cordialement.

  11. Oui tous ces politiciens ne pensent qu au pouvoirs et avantages que le pouvoir leur rapportent. À vouloir sauver la France il faudrait qu ils refassent la constitution en votant des lois et décrets sur la baisse de leur salaire, annulation de tous les avantages et defraiements que leur poste leur octroie aujourd hui, interdiction d avoir plus d un mandat et un mandat par famille que ce soit pour les maires députés sénateurs secrétaires d état ministres presidents, que leur retraite soient calculées sur le nombre d années identiques au calcul des retraites des ouvriers, paiement loyers des logements qu il occupent au prix du marché suivant l arrondissement et non pas gratuité, etc. ………

  12. Juste une escale générationnelle… sa descendance est déja bien planquée aux U.S.A…

  13. Sarkozy est un marin d’eau douce… navigant toujours en eaux troubles. C’est aussi un excellent alpiniste d’intérieur, sachant à la perfection exploser les plafonds de verre, surtout financiers en période électorale.

    Le reste du temps Sarkozy monte sur son tabouret pour tirer un coup avec Carla ou subit son tic infernal qui consiste à remonter toutes les cinq minutes ses épaulettes de veston par un geste nerveux des omoplates comme un petit caïd de banlieue.

    Casse-toi, tu pues, pov’con… et marche à l’ombre.

Les commentaires sont fermés.