« Satan 2 » : défier militairement la Russie relève de la folie suicidaire

***

« Satan 2 » est le petit nom d’un monstre apocalyptique : il s’agit du missile balistique intercontinental russe « Sarmat », dont la capacité de destruction dépasse tout ce que le « génie humain » a déjà été capable d’inventer en la matière : un seul de ces missiles peut vitrifier un territoire de la surface de la France. Sa portée de 10.000 km met tant l’Europe que les Etats-Unis sous la menace d’un feu nucléaire létal. Ce n’est pas la seule arme terrifiante dont dispose la Russie

***

L’armée russe a annoncé ce mercredi 20 avril 2022 le premier tir d’essai réussi d’un Sarmat.

***

Lors d’une allocution télévisée ce même 20 avril, allocution dont les médias occidentaux n’ont pour l’instant, à de rares exceptions près, soufflé mot, Vladimir Poutine a salué les performances stupéfiantes de cette arme nucléaire de cinquième génération.

« C’est véritablement une arme unique, sans équivalent, qui va renforcer le potentiel militaire de nos forces armées et assurera la sécurité de la Russie face aux menaces extérieures : elle fera réfléchir à deux fois ceux qui essayent de menacer notre pays avec une rhétorique déchaînée et agressive »

s’est félicité le président de la Fédération de Russie, ajoutant :

« Je souligne que seuls des assemblages, des composants et des pièces de fabrication nationale ont été utilisés pour la création du Sarmat. Ce missile lourd [son poids dépasse les 200 tonnes] est capable de déjouer tous les systèmes antiaériens modernes ».

***

En 2019, le président Poutine avait précisé que le Sarmat, encore au stade expérimental, n’aurait « pratiquement pas de limites en matière de portée » et qu’il serait capable de « viser n’importe quel point de la planète, en passant par le pôle Nord ou le pôle Sud ».

Lancé depuis les frontières de la Russie – pays continent : son territoire s’étend sur 11 fuseaux horaires et plus de 6 600 kilomètres, de la mer Baltique à l’ouest, au détroit de Behring à l’est – le Sarmat place tant l’Europe que les Etats-Unis sous la menace d’une destruction totale.

Si les Occidentaux sont assez fous pour convaincre la Russie que leur but final est sa désintégration, nul doute qu’elle le leur fera payer par leur propre anéantissement. Les Biden, Macron, Scholz, von der Leyen et consorts sont-ils décervelés au point d’en arriver à cette extrémité ?

***

Pour ceux d’entre vous qui ont regardé le débat télévisé de l’entre-deux-tours hier soir sur BFMTV, un « détail » a dû les interloquer. Un journaliste interrogeait « à la volée » quelques personnalités politiques qui se dirigeaient vers des loges idoines, non situées dans le champ des caméras, afin d’assister incognito au duel entre les deux candidats. Question rituelle : « Comment se présente le débat pour votre champion ? ». Réponse convenue : « Très bien, merci ». Sauf qu’un des hommes politiques ne s’en est pas tenu à ces banalités : c’est François Bayrou qui, de manière totalement inattendue, a fait référence à l’intervention télévisée du président Poutine – intervention qui venait d’avoir lieu – et a exprimé l’inquiétude extrême que lui inspirait la possession par la Russie de cette « arme de destruction hypermassive ».

Au cours du débat, aucun des deux candidats n’a évoqué ce bouleversement stratégique majeur, entre autre dans le cadre des actuels événements dont l’Ukraine est le théâtre. Il est évident que ni l’Union européenne, ni les Etats-Unis ne pourront s’amuser à continuer à narguer encore longtemps la Russie, la première en souhaitant que l’Ukraine devienne le 28ème membre de l’Union, les seconds en installant, dans le cadre de l’Otan, des rampes de missiles balistiques aux frontières ouest de la Russie.

***

« Mourir pour Dantzig ? » se demandait Marcel Déat en mai 1939, quelques mois avant que n’éclate la seconde guerre mondiale.

« Se faire vitrifier pour un joueur de piano à queue ? » :

***

Telle est la question que devraient  se poser d’urgence les Occidentaux

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

image_pdfimage_print
23

38 Commentaires

  1. « la folie suicidaire », mais tellement près de la « fin des temps » prophétisée par l’eschatologie biblique…

  2. Je commence à douter de plus en plus des « superbes armes Russes » (hypersoniques, transpolaires, manoeuvrables à plus de mach 5..) Reconnaissons que dans les faits, pour le moment, il n’y a eu rien de rien de démontré sur le terrain, le pseudo missile sur Lviv n’avait probablement rien (mais ne le nécessitait pas non plus certes) d’une arme Kinjal, et dans le cas contraire ça reste, pour le moins à démontrer.

    Pour ce qui concerne Marioupol, dans l’usine sidérurgique ou se terrent probablement des bataillons azov, V. Poutine veut les assiéger comme des rats alors que la fin de l’histoire (et gloire pour les Russes) serait d’envoyer ce qu’on appelle « un pénétrateur stratégique » sur l’usine, et en fait rien de rien, on se croirait encore dans la première Grande !

    Une démonstration du RS28, pourquoi pas, ne sera jamais utilisé, à mettre au même niveau que les missiles de Kim jong-un sans intérêt géostratégique.. du moins pour le moment..

    • non mais rassurez vous la Russie a bien des armes dévastatrices MAIS Poutine n’est pas fou comme veut le fazire passer tout ces journaleux et president ne va pas « envoyer » ces armes sur l’Ukraine et sa population,par contre il n’hésitera pas sur une armée americaine par exemple,si il veut il peut en envoyer un de missile sur les bureaux de Bruxelles et sa mafia qui font chier toute l europe.

      • très futé, bombarder Bruxelles, les retombées radioactives resterons bien sur en dehors de nos frontières
        mais effectivement, Poutine est raisonnable

    • Il est concevable que vous doutiez d’autant plus que votre analyse est celle d’un individu marqué idéologiquement et politiquement contre Poutine voir de la Russie! Pour ma part, même si je suis de même marqué politiquement pour Poutine et pour la Sainte Russie, il se fait que je sais (résultats des faits scientifiques » les intellectuels Russes au niveau top des mathématiques qui de fait procure des ingénieurs hautements qualifiés pour quelques soient les objectifs économiques, scientifiques, politiques, militaires! Vous rêvez… Les yankees et leurs sous fiffres anglais n’ont pas les moyens de leurs ambitions au sujet de la Grande Russie! Ils sont loin derrière et Poutine flinguera le dollars et l’Euro l’UE et L’OTAN. Et ce sera un soulagement!

      • Ce que j’ai dit n’a rien d’incompatible avec votre réponse. (Sauf votre avis me concernant sur la Sainte Russie que j’ai toujours admiré) Il est clair que les Russes ont de brillants intellectuels et scientifiques tout à fait capables de créer des armes nouvelles. Je dis simplement qu’on « ne les voit pas » (en particulier des missiles hypersoniques à charge conventionnelle).. Elles auraient pu être utilisées après que le Moskva fût coulé.

        Il ne faut pas oublier que le développement et la réalisations de telles armes doivent coûter « la peau des fesses » et qu’économiquement le PIB de la Russie est inférieur à celui de la France.
        Pour résumer je trouve que la Russie s’embourbe en Ukraine.

  3. Cette arme est aussi appelée l’arme du Jugement Dernier d’après ce que je sais. Le problème c’est que si la France est vitrifiée, la radioactivité dévastatrice ne s’arrêtera pas aux frontières mais reviendra vers l’expéditeur. Il s’agit d’une arme mais à double tranchant. Eh oui, rien n’est simple…

    • Non, parce que le rayonnement radio-actif se fait au moment T de l’explosion et qu’ensuite il n’y en a plus. Il n’est pas continu comme dans le cas d’un réacteur nucléaire en fusion. Ce que vous décrivez n’arriverait qu’à condition de faire péter des dizaines de missiles stratégiques mégatonniques aux quatre coins de la planète.

  4. les usa s’en contrefiche, c’est l’europe qui devrait être impacté ! les européistes s’en contrefichent ils se croient protégé par le parapluie américain !

    • Ben en cas de guerre les usa serait les premiers et les plus massivement pilloné par les ogives thermonucléaire hipersonique russe…..les usa serais vitrifié avant même pouvoir moufté….il (usa) recevront se qu’ils auront cherché à donné….c’est abrutis pathologique se croie encore dans les années 40…intouchable malgré les deux tourniquet 🤗🤭 🤣😅🤣🤣😂

    • Vous êtes bien présomptueux. Les USA ne font le kéké que devant des peuples faibles sans moyens de rétortions fruits d’avancées techniques technologiques se soldant par une force aérienne et balistique!!! Pour ce qui est de la Russie et de ses moyens de rétortions envers leur continent ne doutez pas un seul instant qu’ils font dans leurs frocs! Soit! S’ils peuvent faire saigner les peuples Européens pour leurs intérêts ils le feront mais de là à risquer un Sarmat 2 sur la gueuele faut pas rêver…

  5. Pas nécessaire de tenter le diable. Il est encore temps que Zélenski se livre à des concessions plutôt que de choisir une concession à perpétuité pour son peuple face à une telle armada.

  6. J’imagine que beaucoup pensaient la même chose lors de la crise des missiles de Cuba. C’est VP qui serait suicidaire d’escalader en prétendant que la Russie est en danger de mort. Mais bon les puissances hégémoniques osent tout. La Chine ne l’aidera pas. Elle est en fait la grande gagnante de l’aventurisme soviétique.

    • On n’est plus à l’époque soviétique, pépère… Et ceux qui en sont restés à la Guerre Froide, ce sont tes potes américains…

      • Et c’est un type qui soutient VP et gobe sa vision du monde qui remonte à la seconde guerre mondiale qui me dit ça ? Mort de rire ! Je crois que t’as un loupé un épisode papy. VP nous a ressorti Staline et la grande guerre patriotique.

  7. Le monde politique gaulois ignore la géopolitique, tout comme l’économie d’ailleurs, Ca n’intéresse pas les français, même ceux qui se disent « instruits » et « éduqués ». C’est de la « politique étrangère » absolument pas dans le débat franco-hexagonal de chaque élection. La très grande majorité des français, devenus également ignares en histoire et géographie ne comprennent rien au drame ukrainien et absorbent comme des robots la propagande USA-UE-OTAN déversée par la presse aux ordres. Ajoutez un profond désintérêt pour la technologie lié à notre désindustrialisation, et vous mesurez le niveau de dégringolade de notre pays.

    • Cela dit ce qui est très inquiétant est la posture belliciste de l’UE et des nations occidentales, plus l’hystérie de la propagande russophobe provoquée et entretenue sans retenue par nos merdias aux ordres, avec acceptation sans vérif de toutes les sales manips et combines criminelles des USA (remember Timisoara, les fausses accusations contre les Serbes, dont Sebreniza, pour permettre à l’OTAN de bombarder illégalement Belgrade et détacher illégalement le Kosovo de la Serbie, les couveuses de Badhdad, les armes de destruction massives de Saddam, le danger de Khadafi, l’invasion illégale de l’Irak, l’aide de la CIA à la création de l’EILL, l’aide de la création de partis nazis en Serbie, la manipulation des manifestations de Maïdan et l’assassinat de manifestants et de policiers par des snipers « inconnus »…etc et maintenant Butcha et la suite. A vomir.

  8. Et dire que le petit pd cocaïnomane Français montre ses dents au grand et puissant Poutine ! Si avec cette démonstration le peuple n’a pas compris que le pays est en grand danger de guerre et de mort avec la réélection de macron, c’est un suicide programmé !

  9. Moui….
    Ce qu’on voit en Ukraine depuis 2 mois, c’est que derrière des équipements high tech (Kinjal et qques autres dont la principale mission est de faire croire que l’armée Russe est la première du monde) se cachait une armée de terre désuète et incompétente…. Alors non, ça ne fait pas très peur.

  10. La Russie est, sur le plan économique, un petit pays, qui a le PIB de l’Espagne. Son armée est obsolète, son matériel en mauvais état, sa doctrine dépassée. Les Ukrainiens ont déjà tué plus de 20.000 soldats russes, détruit près de 1000 tanks (un quart de tout l’arsenal russe), abattu près de 150 hélicoptères et 150 avions, coulé le croiseur Moskva, navire amiral russe dans la Mer Noire… Nous sommes témoins de la plus grande défaite russe de toute l’Histoire.
    Tout le reste n’est que grotesque délire.

    • Ben vous en savez des choses ! Ou alors vous avez forcé sur le jus de pomme ? D’où tirez-vous ces chiffres ?!

      • Il regarde trop la chaîne LCIA , ses généraux de play station et ses analystes (analistes) déments

    • Les ukrainiens font tout ça tous seuls sans l’aide de la CIA, des commandos US genre SEALS, du Space Command, des mercenaires Black Water, des dollars de Biden, des conseillers militaires de tout poils? Je dis ça juste en passant, car…….Il n’y a aucun remède contre votre russophobie et votre ignorance manifeste et profonde des réalités des actions de subversion et de sabotage des USA dans le monde depuis la chute de l’URSS, ni de la volonté impériale mondiale des USA qui habite ses élites. Doctrine Brzezinski, PNAC, ça ne vous dit surement rien, je suppose…

    • fantochemas

      Je te crois sur le « grotesque délire »… celui par lequel tu viens de te ridiculiser…

  11. La Russie ment couramment, sur ses « armes » prétendument merveilleuses, qui ne fonctionnent souvent pas, et parfois n’existent même pas… comme les missiles que l’URSS faisait parader sur la place Rouge, dans les années 1970, et qui tout compte fait se révélèrent n’être que du carton-pâte…
    Les Etats-Unis et l’OTAN ont déployé des systèmes d’arme anti-missiles balistiques derniers cris, qui peuvent dégommer les petits pétards mouillés russes sans problème. Et les Etats-Unis, eux, par contre, ont un arsenal nucléaire qui peut raser le Russie en quelques minutes. Gober la propagande russe, c’est faire preuve d’une absence d’esprit critique inquiétante.

    • Vous aussi vous faites Macron : deux petits rails dans les narines pour vous inventer un monde merveilleux dont vous êtes le principal instiguateur.

    • Et faire des fautes de cours moyen tout en donnant des leçons invérifiables sur un ton prétentieux est juste… hilarant.
      Les lecteurs qui avaient la moyenne en dictée à cet âge las auront remarquées.

    • Et gober intégralement la propagande américaine déversée à flots par nos politiciens et journalistes aux ordres? C’est une preuve d’esprit critique? Young Leaders, French American Foundation, organisation OPen qqchose de Soros, ca n’existe pas?
      Allez donc faire le troll ailleurs, votre ignorance est trop lourde.

  12. La fausse blonde hystérique de l’équipe à biden précédant Trump voulait déjà la solution nucléaire…c’est donc pas nouveau chez les cow-boys qui ne connaissent que la loi du plus pourri, et ne connaissent de colonisation « réussie » que celle qui élimine tous les indigènes.
    Mais tant mieux si cette situation ouvre enfin les yeux aux européens sur la valeur des projets de L’UE. C’est aussi peut-être l’occasion pour les occidentaux de dégraisser les effectifs de leurs fiottes mondialistes ou des électeurs de mélanchon pour qui l’Europe va devenir beaucoup moins attrayante!

  13. « Les Biden, Macron, Scholz, von der Leyen et consorts sont-ils décervelés au point d’en arriver à cette extrémité ? »
    Décervelés ? Ils pensent que seules les populations européennes sur al terre desquels ils s’efforcent de déclencher une guerre vont en payer le prix.
    Mais les armes russes, autant nucléaires (hypersoniques » que « conventionnelles » sont sans équivalentes ailleurs. Si les Russes ont envie de se payer tout ou partie des Etats-Unis, ils le feront sans pouvoir être arrêtés.
    Et si les autres criminels pensent se réfugier sur Mars, ils risquent d’y être attendus.
    La situation techno-scientifique s’est complètement inversée depuis la Guerre Froide.

    • Intéressant ! En 1989, à la chute du mur de Berlin, Boris Johnson avait 25 ans et il était journaliste. Il n’a donc pas connu la guerre froide et il est partiellement excusable. Il ferait mieux d’écouter ses conseillers militaires…
      Pendant les 40 ans la guerre froide USA et URSS ont soigneusement évité toute forme d’affrontement direct entre puissances nucléaires, sachant qu’il y avait un énorme risque d’escalade militaire et de destruction mutuelle.
      Mais il y a un élément nouveau en ce moment, c’est l’existence des armes hypersoniques. Si Boris Johnson veut jouer à ça, il se pourrait fort qu’un tel missile vienne couler le porte-avions HMS Queen Elisabeth, petit avertissement sous le seuil nucléaire, et autrement plus spectaculaire que la perte du vieux croiseur Moskva.

  14. Des personnalités allemandes de la vie publique ont publié une lettre ouverte dans le Berliner Zeitung, s’exprimant contre la livraison d’armes à l’Ukraine, à cause du risque du prolongement de la guerre.On aimerait une initiative pareille en France plutôt que de jouer aux tarzan de salon jusqu’au dernier Ukrainien.
    Mais il y en a qui trouvent noble de financer un régime corrompu qui vend des passeports ukrainiens pour quelques dizaines d’euros à des clandestins africains qui viennent ensuite s’installer comme réfugiés ukrainiens en Europe.Que les Français ouvrent les yeux , bon sang!

Les commentaires sont fermés.