Sauf Poutou, Zemmour et Artaud, tous ces candidats sont nos employés

Rien n’est plus excédant que tous ces candidats interrogés quant à leurs consignes de vote en cas d’échec, dont pas un seul a la décence de répondre: « mon électorat ne m’appartenant pas, je n’ai rien à dire ».

C’est nous  assimiler à du bétail, à un troupeau stupide suivant son berger ou sa bergère sans réfléchir. 
Incapables de nous protéger, nous trahissant à longueur de temps, la plupart de ces individus, élus depuis longtemps… se sentent lors des élections une insupportable âme de gourou présomptueux et méprisant, comme tous les gourous. Une maire, une présidente de Conseil régional, sept députés… que des sangsues de la République
 
Et cela fait des décennies que ça dure… et perdure, comme si la masse électorale était manoeuvrable à merci. Et nul réagi à cette offensei!
 
Les abstentionnistes ont bien tort de se taire et fuir, ils devraient signifier à ces arrogants que n’appartenant à personne, ils décident de qui ils vont salarier ou pas.
En l’occurrence, sauf Poutou et Zemmour, ils sont déjà nos employés. Toutefois, leur offrir un aller retour pour l’Elysée leur offre aussi des avantages inconsidérés voire inimaginables, y compris pour leurs copains, cf. Macron et McKinsey… C’est pourquoi la plupart se battent à mort pour les privilèges assortis à la fonction, le tyran psychopathe s’y accrochant pour augmenter plus encore la grosse cagnotte qu’il planque dans son paradis fiscal préféré.
 
Nathalie Artaud est prof, nous ne pouvons la soupçonner de s’enrichir sur le dos des contribuables français, les neuf autres devraient faire enfin profil bas et se souvenir qu’ils nous doivent tout. Comme ils ne le feront pas, tels des enfants malappris, il nous revient de leur faire savoir avec vigueur. Et surtout de leur signifier que n’étant pas propriétaires de nos voix, ils ne peuvent en disposer à leur gré et qu’en donnant des consignes de votes, ils se ridiculisent ou attisent nombre de colères.
 
A bon entendeur, salut les salariés des contribuables français!
 
Daphné Rigobert
image_pdfimage_print

4 Commentaires

  1. pas un sou d’impots aux candidats! ils n’ont qu’à avoir des adhérents

  2. Un peu léger Dagobert, Artaud est prof c’est à dire fonctionnaire avec tous les avantages que cela comporte; Poutou est je crois syndicaliste et faux travailleur, subventionné par l’Etat; quant à Z il appartient à des journaux et à des chaines très largement subventionées par l’Etat et par des milliardaires !

    • Franchement, ce n’est pas la pire.
      Quant à poutou, il me semble qu’il etait syndicaliste , mais desormais licencié, ce qui, j’en conviens, n’a pas amélioré le personnage.

    • marine aussi est subventionnee puiqu elle vit a nos crochets de nos impots et largement en plus! elle n a jamais travaille sauf comme avocate quelques mois au service des sans papiers

Les commentaires sont fermés.