Sauver des vies à 80 km/h qu’ils disent : et ils laissent les islamistes nous tuer !

Le seul ennemi des Français est En marche ! Sauver des vies à 80km/h qu’ils disent ! On se croirait en Méditerranée à sauver des migrants. Et selon le principe de précaution, pourquoi ne pas sauver des vies à 70km/h ? Et puis devoir sauver des vies à 60km/h sera plus sûrement une sage décision avant d’interdire l’usage abusif de la voiture individuelle, polluante et mortifère, selon la bobo-PS Hidalgo-home ! La France En marche ! s’enorgueillit d’être le pays des droits de l’Homme des islamistes et de la liberté de pensée déglingo GOF-LGBT. Le gouvernement Macron En marche ! vers la sortie à 80km/h a fini par mettre au point quelque chose d’assez rare dans le monde d’aujourd’hui : une sorte d’art de créer des emmerdements fondé sur cette arrogance qui veut en remontrer à tout le monde et se mêler de tout avec la PMA-LGBT-CSG à 80km/h !

En supprimant toute les espérances dans l’avenir, le gouvernement Macron se place dans le camp de l’ennemi totalitaire LREM contre le peuple. C’est pourquoi la colère jette les Français dans la rue. L’explosion de colère des Français marque le refus populaire d’une société de milliardaires pour les copains de Macron. Pour les autres, pour les oubliés du peuple, c’est la peur, la tristesse, le refus d’une CSG injuste de pénurie pour les petits retraités pauvres. Macron, c’est la version LREM sombre du racket fiscal et c’est le motif de la révolte des Français dans la rue. Pour eux, les oubliés du peuple, c’est encore et toujours la même fureur.

Le résultat de l’élection présidentielle est que des secteurs entiers de la population française ont peur de l’avenir, peur de la CSG injuste, peur pour leur retraite, peur pour leur vieillesse, peur pour leurs enfants.

Macron ne peut faire croire à personne que les petits retraités pauvres seraient des privilégiés de la France ruinée par le fiscalisme de Hollande. Macron ne comprend pas le ras-le bol fiscal des petits retraités qui se voient accusés d’être des privilégiés par des politiciens qui sont parmi les abuseurs les plus privilégiés.

Ces sentiments de ras-le bol fiscal confirment chaque jour à tous les petits retraités pauvres que les nouveaux prélèvements qu’ils subissent avec Macron, c’est la seule sombre réalité du racket fiscal contre des Français qui vivent toujours plus sûrement dans un état de précarité extrême contrairement aux milliardaires les amis privilégiés de Macron.  C’est une situation devenue de plus en plus intolérable. Ces millions de petits retraités pauvres et de déshérités ne manifestent pas souvent dans les rues. Et le fiscalisme de Macron rend leur situation d’aujourd’hui plus odieuse encore. C’est une image terrible d’elle-même que LREM donne pour avantager une civilisation de milliardaires privilégiés. Qu’est-ce qui fait que la France LREM des réformes pour milliardaires risque d’être paralysée par la révolte des Français dans la rue ? Le gouvernement Macron est En marche ! vers la sortie à 80km/h alors que les Français se lèvent à 4 heures du matin pour se rendre à leur travail, et mettent des heures chaque jour pour aller travailler et pour en revenir, seront radar-fiscalisés à 80 km/h. Pour le gouvernement Macron En marche ! vers la sortie à 80km/h, c’est un plan absurde inventé par des parisiens LREM friqués pour emmerder toujours plus les Français qui se lèvent tôt pour aller travailler.

La réponse populaire adressée au gouvernement Macron vers la sortie à 80km/h, c’est la colère des automobilistes, c’est l’exaspération des petits retraités pauvres et c’est la révolte des Français dans la rue.

La révolte des Français dans la rue, c’est ensuite la résistance nécessaire à toute espèce de réforme. Jamais, en tout cas, avec la CSG de la honte et la radar-fiscalisation à 80 km/h, l’esprit révolutionnaire n’aura été mis en mouvement par le gouvernement Macron avec tant d’ardeur au service du refus des réformes et du maintien des normes afin de rigidifier un état de chose existant. Malgré cela, tout le monde sait que la réforme est nécessaire dans l’Économie, dans la Sécurité sociale, dans la Santé, dans l’enseignement, partout. Ce qu’on reproche à Macron, c’est le mélange des genres avec la PMA-LGBT-CSG à 80km/h ! C’est que, pour beaucoup, la CSG à 80km/h !, ce n’était sûrement pas cette réforme-là contre les pauvres qu’il fallait faire. Et qu’il n’a de cesse d’ajouter encore des prélèvements aux prélèvements existants pour la gabegie LREM.

Et en même temps, le gouvernement Macron vers la sortie à 80km/h est dans le déni de la crise de civilisation. Le développement de l’islamisme radical est porteur de mauvaises nouvelles pour Macron. Il faut dire qu’il croit faire bonne mesure quand il engage les négociations avec les Frères Musulmans sur l’Islam de France soi-disant déradicalisé. II a chargé la barque des réformes en tout genre et à tout-va du gouvernement LREM, de fardeaux de toutes sortes avec pour seul profit l’assurance d’une impopularité record qui a succédé à la facilité d’une campagne présidentielle où le candidat a accumulé les promesses de Macron En marche !

La première victime de ce qui se passe sous nos yeux est évidemment la population pauvre. Au point que la perspective d’une amélioration du pouvoir d’achat prend la forme d’un mirage qui se perd dans l’avenir. Il est clair avec Macron que les Français pauvres n’ont devant eux aucune espérance d’améliorer leur sort et aucune direction pour porter leurs efforts. La situation d’aujourd’hui est évidemment rendue plus tragique par l’occupation étrangère des hordes de migrants. Avec Macron et le regroupement familial des migrants, il n’y a aucun espoir de Libération. Ce qui manque nettement aujourd’hui, c’est la confiance des Français en Macron dont  l’avenir politique est En marche ! vers la sortie à 80km/h. Quel avenir pour les petits retraités pauvres de plus en plus nombreux face à la CSG de la honte ? Quel avenir pour de jeunes travailleurs sans emploi de plus en plus nombreux ? Quel avenir pour les étudiants qui n’ont pas le niveau, avec le bac pour tous de Belkacine, et qui ont du mal à poursuivre leurs études, en croyant pouvoir obtenir des diplômes inutiles ?

Beaucoup de Français commencent à douter du gouvernement Macron En marche ! vers la sortie à 80km/h, quand ils ne savent pas comment boucler leurs fins de mois, ni quel sera l’avenir de leurs enfants ! La crise sociale que provoque Macron est sévère. Mais il y a une crise plus grave encore : c’est la crise de civilisation avec l’occupation étrangère des hordes de migrants et le regroupement familial des migrants voulu par Macron dans l’illusion d’affronter le développement de l’islamisme radical dans les quartiers de non droit.

Vouloir affronter le développement de l’islamisme radical dans les quartiers est difficile dans l’union nationale. Mais vouloir l’affronter dans la désunion est un désastre assuré. Des décisions du gouvernement de Macron, comme celle qui impose le regroupement familial des migrants, enfoncent dans le désarroi et dans les difficultés des millions de Français.  Ils sont déjà révoltés. Ils le seront encore plus. Un sentiment nouveau se fait jour chez les Français : c’est un sentiment de colère, de découragement et de désespoir.

Les Français ont le sentiment que les choses tournent en rond et que l’avenir avec le gouvernement de Macron est bouché et sans espérance. Ils ont le sentiment que les promesses électorales de Macron ont cessé d’avoir un sens. Plus encore que dans le passé, le début de Macron était auréolé du prestige nouveau que lui valait le déroulement spectaculaire de la campagne présidentielle alors que le parti socialiste étalait au grand jour ses divisions et que ses élus social-opportunistes ou social-traîtres rejoignaient les bancs LREM.

Chaque camp, continuellement opposé chez les socialistes, rejette la responsabilité des événements qui ont élu LREM sur l’autre camp. Ils creusent encore un peu plus les désaccords politiques et ils mettent en danger une perspective de renouveau toujours plus improbable et sans laquelle les chances de l’emporter aux prochaines élections diminuent à vue d’œil. LR ne va pas mieux en voulant ignorer la Droite Nationale.

Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est le sentiment que les retraités sont en danger. Comment ne le seraient-ils pas, quand les socialistes et Hollande ont toujours refusé de s’occuper des retraites. Pendant ce temps, le nombre des retraités s’accroît alors que le nombre des actifs chargés de cotiser diminue.

Les cheminots aussi voient que des dangers pèsent sur eux, du fait de l’évolution de la société du rail et des techniques des transports. Quoi qu’il en soit, c’est le mélange des genres avec la PMA-LGBT-CSG à 80km/h ! qui fait que les colères et les mécontentements s’agrègent et se renforcent mutuellement.

On verra défiler retraités, cheminots, enseignants, infirmières, fonctionnaires, et même médecins au coude à coude avec les étudiants qui protestent contre les conditions dans lesquelles Macron les oblige à travailler, et contre l’absence de toute perspectives d’avenir. Le tout se condense en une seule formule qui recouvre toutes les déceptions et tous les abattements : Macron En marche ! vers la sortie à 80km/h !

Les choses iront beaucoup plus loin que ces apparences superficielles. De nouvelles perspectives politiques vont se faire jour. L’ombre de l’immigrationnisme islamiste radical à marche forcée imposé par l’Europe de Merkel plane sur une révolte qui s’étend et qui apparaît comme la revanche dans la rue contre la mystification de Macron. C’est l’expression d’une incertitude politique et économique désastreuse longtemps contenue sous Hollande et d’une colère qui s’ajoute avec le ras-le-bol fiscal du gouvernement Macron.

Les partisans d’une autre politique sont loin d’avoir désarmé. Ce ne sont pas seulement les chômeurs et les victimes du fiscalisme de Macron après Hollande, c’est le monde des petits retraités pauvres confronté à la dureté des temps. La peur du déclassement a été très présente tout au long du quinquennat de Hollande.

Les banlieues islamisées ne manqueront pas de s’agiter durablement en relation certaine avec la décomposition de la situation algérienne et le terrorisme djihadiste qui attend de frapper en France. Une série d’attentats ensanglanteront probablement tôt ou tard les grandes villes du pays saturées de migrants. Un sentiment d’insécurité s’installera durablement partout dans les villes et d’abord à Paris où des bombes de fabrication plus ou moins artisanale exploseront les unes après les autres. Les islamistes protégés par LREM seront à l’origine de plusieurs attentats provoquant la mort de nos concitoyens, ce qui ne manquera pas, mais trop tard, de déclencher de vives polémiques sur le regroupement familial des migrants voulu par Macron.

Macron En marche ! vers la sortie à 80km/h ! fait régner un climat délétère que la propagande des Fake News LREM ne pourra pas étouffer par des nouvelles réformes de censure médiatique contre le peuple. La censure des Fake News LREM ne manquera pas de susciter une autre série de controverses, sur le plan de la liberté de la presse, cette fois. Et un certain nombre de pays européens marqueront leur opposition. Et en même temps, LREM, avec sa tyrannie anti-démocratique, compromet son image dans le monde moderne.

Tout au long de l’année 2017, l’atmosphère a été empoisonnée par une série de scandales politiques. Les « affaires » politiques ont contribué à la dévalorisation des politiques et à la démoralisation de tous. Elles ont frappé à gauche et à droite. Les interrogations se multiplient. Pourquoi Fillon est-il frappé plutôt qu’un très grand nombre d’autres abuseurs dans le même cas ? Tous les élus abuseurs sont-ils coupables ? Verra-t-on le terme de ces abus consternants qui ont contribué à faire régner en France un climat politique détestable ?

Macron En marche ! vers la sortie à 80km/h ! continue à faire régner un climat délétère, à cause de la situation politique et sociale LREM ingouvernable et de la crise dont le pays ne parvient pas à sortir.

Beaucoup d’entreprises, de commerçants, d’artisans sont au bord de la ruine et du dépôt de bilan. Le chômage ne décroît guère. La seule perspective un peu forte qui s’offrait aux Français, à ceux de droite et à ceux de gauche, c’était Macron En marche ! vers le redressement du pays. Où en sont, en cette fin d’hiver 2018 qui s’achève dans les troubles sociaux, les espérances de la France vers la sortie de crise à 80km/h ?

Plus encore que les Français, c’est la question que se posent les étrangers qui nous observent. Chez nous, en tout cas, ce n’est pas assez dire que le gouvernement Macron En marche ! vers la sortie à 80km/h ! s’achèvera marqué par autant d’incertitudes et de craintes que la fin de Hollande, le roi Ubu déchu en 2017.

Ce qui fait le plus défaut, aujourd’hui aux Français, tout autant que la joie du vivre ensemble avec les migrants et de l’amour pour les islamistes radicalisés, c’est la division du pays et le manque d’union entre les citoyens provoqué par le gouvernement Macron En marche ! vers la sortie à 80km/h ! Impossible dans ces conditions, pour les citoyens français, de croire en quelque chose de vrai et de valable avec Macron. Ce n’est pas seulement que ce qu’on espère n’est pas réalisé par Macron, c’est qu’on ne sait même plus quoi espérer.

Macron éprouvera les rigueurs de la roche Tarpéienne après avoir connu les gloires du Capitole, pour avoir voulu rendre les emmerdements toujours plus insupportables aux Français. Face à ce système LREM, chacun constate que Macron, avec une audace et une légèreté incroyables, s’est attaqué au pouvoir d’achat des Français pauvres. La CSG de la honte ! Il a provoqué le mécontentement des Français qui ont voté pour lui. Quelle maladresse ! Quelle folie ! Il a voulu tout changer en même temps : l’hôpital, la Sécurité sociale, les retraites, l’armée, l’Éducation nationale, en aggravant la gabegie, la dépense publique et la courbe funeste des déficits, la CSG à 80km/h ! Les Français toutes catégories manifesteront en même temps, les actifs taxés à 80km/h ! et les retraités les plus touchés par la CSG de Macron de la honte. À force de vouloir tout changer, et surtout de tout mélanger, c’est lui, Macron, qu’on devra changer. Un homme si arrogant et si intelligent ! Mais pourquoi avoir voulu à tout prix provoquer et emmerder les Français pour créer un front uni contre lui ?

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1. Les accidents de la route, c’est 500 000 personnes tuées en France depuis 1945 ! Un peu plus que les victimes des attentats … Où devraient être nos priorités ?

  2. D ‘ habitude les politicards ne cessent de nous rebattre les oreilles avec leur fameux  » principe de précaution  » .
    Exemple : un virus aviaire frappe quelques canards dans un élevage . Bien que l’ agent infectieux soit rigoureusement inoffensif pour l’ homme , PAR PRECAUTION , les politicards n’ hésitent pas à trucider les 500 000 canards bien portants du département et de la région .
    Par contre , quand un criminel djihadiste ( pléonasme ) est repéré comme tueur potentiel , le Ministre de l’ Intérieur , le lacrymal Collomb , nous explique qu’ il ne fera rien car  » il ne pense pas que l’ individu puisse passer à l’ acte  » .
    Pour Collomb , un canard patraque est plus dangereux qu’ un assassin islamisé .

  3. et oui et dans 4 ans apres Macron ont reprendra les memes un republicain,ou alors un socialo,mais jamais un Dupont aignant ou des elus qui veulent se defaires des Musulmans ,la vie se repete tristement.

  4. Seul un coup d’état militaire, peut enrayer notre lente descente aux enfers, docteur. Mais je partage vos analyses. Elles sont justes.

    • malheureusement il ne faut pas y compter hélas – je pense comme vous mais les militaires obéissent aux ordres….du gouvernement…

  5. La différence entre une voiture et un terroriste arabe : C’est que la voiture ne reste qu’un bien matériel, le musulman lui tue des innocents sous la doctrine de sa religion.

  6. Mais non, vous pas comprendre !
    Moins de morts sur les routes, plus de morts égorgés par les gentils islamistes . . .ET OUI, POUR ALLER AU PARADIS DES CONS, IL FAUT TUER PLEIN PLEIN PLEIN D INFIDÈLES ! plus il y a « infidèles » à tuer, plus il y a « paradis » à gagner . . . ils sont cons, mais d’une logique indiscutablement morbide

    • N’est pas De Gaulle qui veut. Même Mythe Errant n’y est pas parvenu. Pourtant il était autrement plus intelligent que l’inculte crasse à la tête de l’état.

      • Pas simple d’etre un traitre en effet, degaulle est devenu le metre etalon de la traitrise!!!!

        • Votre prétention n’a d’égale que votre bêtise. Encore un nostalgique de AF, je suppose ?

Les commentaires sont fermés.