Savoir trier les ordures écolo-socialistes en politique, un devoir citoyen !

À propos de l’ensauvagement de la politique depuis Macron et les clowns LREM-socialistes, Dupond-Moretti fait la propagande du sentiment d’insécurité, c’est un fantasme de l’esprit dû à l’ensauvagement de la société. C’est pourquoi Dupond-Moretti raisonne à l’envers dans le déni de l’ensauvagement et de l’insécurité.

Le Figaro, Pierre Lepelletier : Pour Dupond-Moretti, le terme ensauvagement de la société entretient le sentiment d’insécurité. Invité d’Europe 1, Dupond a pris ses distances avec la notion d’ensauvagement répétée par le ministre de l’Intérieur Darmanin. Il assume le désaccord (???). Dupond a refusé de reprendre le terme d’ensauvagement utilisé par Darmanin pour qualifier l’insécurité qui gangrène une partie de la société.

C’est une question de sensibilité : Le sentiment d’insécurité, pire que l’insécurité ! Ben voyons !

Cette notion d’ensauvagement développe le sentiment d’insécurité, ce qui est pire que l’insécurité !

Le poids des mots plus fort que la réalité, ce qui est pire que la réalité des violences et de l’insécurité.

L’insécurité, il faut la combattre, le sentiment d’insécurité, c’est de l’ordre du fantasme ! Ben voyons !

Pour Dupond-Moretti, le fantasme d’insécurité est nourri par certains médias et par les chaînes d’info en continu. Avec les clowns LREM-socialistes, les mots pour le dire sont plus importants que la réalité.

Alors que les faits de délinquance et la criminalité augmentent de façon exponentielle en France avec les migrants, le socialiste libéral Macron-le-petit n’a nullement rompu avec la non-politique de Hollande !

Le Figaro, par Éric Ciotti TRIBUNE : Éric Ciotti : Face à la délinquance, Macron reste fidèle aux choix de Hollande. Les semaines qui viennent de s’écouler dans notre pays ont été marquées par l’explosion d’une violence extrême, gratuite et sans limite. Chauffeur de bus tué, règlements de compte à l’arme de guerre, client d’une laverie attaqué à la batte de Base Ball, policiers et gendarmes tués et traînés par des véhicules, Champs-Élysées saccagés. Ces violences ni inédites, ni localisées, traduisent l’ensauvagement de notre pays et de la société, enfin reconnu (dans les mots) par Darmanin. Pour faire face à ce phénomène, de nombreux commentateurs appellent à une réponse policière plus forte. C’est une erreur d’analyse majeure, les policiers ne peuvent pas tout. La vérité doit conduire à exiger une réponse pénale plus ferme et systématique.

Cette ultraviolence s’explique d’abord par la défaillance de la justice qui est devenue le maillon faible de la chaîne de l’autorité. Notre justice socialiste a laissé ces nouveaux barbares agir en toute impunité !

La gauchiste anarcho-libertaire Taubira voulait le fin des prisons afin de laisser les délinquants multi-récidivistes en toute liberté de nuire, puisque la prison serait le lieu de la criminalisation, ce qui n’empêche pas la récidive de la propagande gauchiste anarcho-libertaire pour la promotion de l’insécurité en France !

Il est urgent de trier les ordures en politique, un devoir citoyen ! Le combat contre la pollution des esprits par tous ces politiciens incompétents est plus que nécessaire. C’est pourquoi, combattre Macron et les clowns LREM-socialistes qui militent pour la déconstruction de notre civilisation est absolument indispensable.

Avec Dupond-Moretti, le fantasme d’insécurité correspond à la totale décérébration LREM-socialiste du politiquement correct qui combat le monde réel par la nouvelle police de la pensée LREM-socialiste.

Pieter Kerstens : Ça a trop duré ! Il faut en finir avec la dictature socialo libérale de Macron qui permet l’ascension des parasites au détriment de l’individu compétent. Il faut en finir avec la Nouvelle Religion droit de l’hommiste qui génère la crapule s’imposant face aux honnêtes gens et avec ce régime de pourriticards (LREM-socialistes) qui a enfanté des bataillons de corrompus, petits et grands, en ridiculisant les personnes intègres. Socialement, économiquement et culturellement, il est urgent d’opérer une révolution mentale.

Quand l’oisiveté (les turpitudes) et les vices (de Macron et des clowns LREM-socialistes) prennent le pas sur la compétence et l’efficacité, alors la révolte se justifie par un rejet populaire (des clowns LREM-socialistes corrompus). La rébellion des Gilets Jaunes en est la parfaite illustration, avant sa récupération par les activistes anarcho-gauchistes. (La preuve ?) Il existe plus de 1.500.000 analphabètes dans l’Hexagone. Surprenant ! En 2019, la pression fiscale atteint 46 % du P.I.B, la plus forte du monde pour la seconde année consécutive. Les automobilistes sont rackettés sans fin par les taxes, accises et autres amendes.

Les contribuables français voient d’année en année leurs impôts et les taxes augmenter et le gouffre de la dette s’approfondir (2.432 milliards € au 12 janvier 2020, soit 38.726 euros par habitant !).

Chaque jour, la dette augmente de 230 millions d’euros ! Partout, le malaise est palpable et c’est ce que nous constatons tous les jours dans nos quartiers : L’envahissement par une immigration africaine hors de contrôle, l’insécurité permanente dans nos rues et les transports publics, imposés par (Macron et les clowns LREM-socialistes) les laquais du mondialisme et les gourous du multiculturel. Leur échec est évident !

Moralité : Il faut éliminer tous les incapables des médias et trier toutes les ordures politiques !

Synthèse nationale, la chronique de Charles-Henri d’Elloy : Le virus de la honte et de la veulerie ! Le 16 mars 2020 à la télé, Macron prend son air solennel (?) et annonce : Nous sommes en guerre ! (???)

Dès cet instant, tout est fait pour théâtraliser la déclaration de Macron. On a droit chaque soir dans les médias à un décompte macabre proche de l’Apocalypse et il est possible de faire plusieurs constats : D’abord, la France n’était pas équipée pour hospitaliser de façon massive et soudaine des milliers de patients. En outre, par manque de respirateurs, on a délaissé les personnes âgées au profit des patients plus jeunes.

C’est sans-doute une façon d’habituer les Français à la pratique de l’euthanasie (par Macron et les clowns LREM-socialistes, les laquais du mondialisme !) Nous avons là une fois de plus l’aboutissement d’une domination de la logique mondialiste, au détriment de la qualité du service et de la conscience humaine.

Droit de réponse à Dupond-Moretti : contre ses appels à la censure du politiquement correct ! Ainsi la vérité a été visée par une attaque lâche et ignoble en forme de censure lancée par Dupond-Moretti avec son fantasme d’insécurité des clowns LREM-socialistes nourri par certains médias ! L’idéologie dominante selon Dupond est la pensée dominante des clowns LREM-socialistes, les laquais de Macron et du mondialisme !

Pour l’apothéose anarcho-libertaire des clowns LREM-socialistes, Dupond est un corrupteur socialo-libertaire de la pensée avec ses assauts calomnieux contre la vérité scrupuleusement vérifiée ! Dupond est le propagandiste officiel de l’injustice vulgaire façon Taubira indépendantiste gauchiste anarcho-libertaire.

Dupond-Moretti mène avec Macron une guerre totalitaire contre la vérité. C’est toute l’histoire de la complaisance mensongère selon les thèses de l’injustice vulgaire façon Taubira gauchiste anarcho-libertaire.

On se souvient que parmi les clowns LREM-socialistes, les laquais de Macron, il faut compter ceux qui ont prévu avec l’Élysée de Macron de rendre un hommage appuyé aux mensonges du Coronavirus !

Avant que la honte et l’opprobre internationales ne les éclaboussent, Macron et les clowns LREM-socialistes, avec leur prédiction sans preuve de la catastrophe climatique. Mais si les Français doivent avoir sûrement peur de quelque chose aujourd’hui, c’est plutôt de la crise économique provoquée par le scandale de la gestion calamiteuse de la pandémie du Coronavirus par Macron et sa clique des « pieds nickelés de la science » grassement financés par Gilead et le Big Pharma. Ce constat a montré que la France n’est pas gouvernée mais tyrannisée par les clowns LREM-socialistes et un bouffon socialiste libertaire au pouvoir !

Voilà qui donne une bonne image du monde de Macron et des LREM-socialistes en France !

À droite fièrement : Cherche homme politique désespérément ! On déboulonne pas mal de statues en ce moment ! Mais les ministres sont indéboulonnables. Prenez le socialiste Véran, voilà un gars qui a fait interdire le seul médicament utilisable contre le Coronavirus sur la seule foi d’un article foireux paru dans The Lancet. Et quand The Lancet retire son article, déclaré totalement bidon, après des protestations unanimes de la communauté scientifique, le même le socialiste Véran maintient son interdiction. Et ça, sans qu’il soit sanctionné. Combien de jours aurait-il tenu dans un pays anglo-saxon avec une presse digne de ce nom ?

Question de complot dans la gestion politique de la crise sanitaire et un amateurisme qui en dit long sur l’incompétence de Macron et de sa clique des « pieds nickelés de la science » grassement financés par Gilead et par l’hygiénisme financier et corrupteur du Big Pharma. Le feuilleton se poursuit avec Macron dans les tranchées, lui qui tient en haleine le monde entier à la télé ! Macron est constamment à contretemps : En retard, toujours en retard, dit le Lapin blanc dans Alice au pays des merveilles. Faute de pouvoir contrôler les prisons, il a relâché dans la nature 13 500 détenus et des djihadistes dangereux. Cherchez l’erreur !

Macron le magnifique dans les mots à la télé : C’est : Nous allons gagner ! C’est le Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts de Paul Raynaud en 1939, puis la victoire des autres en juin 1940 !

Avec Macron et sa clique des « pieds nickelés de la science » grassement financés par Gilead, c’est de l’amateurisme LREM-socialiste revendiqué et cela sur tous les rayons de la république en liquidation, en long, en large et en travers ! (adapté librement de François Bousquet, essayiste, pour Valeurs actuelles).

Jean-François Touzé : La France-Orange mécanique. La faute à qui ? Peut-on exonérer Macron de la responsabilité de l’explosion sans précédent des violences, agressions, actes de barbarie, des saccages et des pillages, des viols, des règlements de comptes liés au trafic de drogue, et plus largement des actes d’hostilité à tout ce qui faisait jadis le mode de vie des Français dans la paix publique et la tranquillité ?

La responsabilité de Macron est immense. C’est même « l’immense échec du quinquennat Macron en matière d’insécurité« . Tous les gouvernements précédents ont participé de cet effondrement des valeurs.

Ils sont tous responsables et tous coupables ! Ils sont ceux qui ont laissé faire, ceux qui, au fil des ans, ont refusé de donner aux forces de police et de Gendarmerie les ordres qui auraient permis de juguler l’ensauvagement progressif de la société. Ceux qui ont fait de la Justice une tribune gauchiste oubliant qu’elle devait être rendue au nom du peuple. Ceux qui ont laissé se défaire les valeurs et les principes de notre vrai « vivre ensemble » entre nous et chez nous. Ceux qui ont ouvert grandes les portes au globalisme ravageur, destructeur des édifices nationaux. Ceux qui ont permis l’arrachement des territoires à la France, encouragé et organisé l’installation chez nous de populations rebelles et hostiles aux fondamentaux de notre civilisation.

Le Salon beige : Ayons le courage pour dire la Vérité, sans compromis. Extrait de l’homélie du père Bernard : Jean-Baptiste n’a pas tu la vérité et ainsi, il est mort pour la Vérité, disait Benoît XVI. Et il ajoutait : Précisément pour l’amour de la vérité, il ne fit pas de compromis et il n’a pas eu peur d’adresser des paroles fortes à ceux qui ont égaré la voie de Dieu […]. Son exemple rappelle aux chrétiens de notre temps qu’aucun compromis n’est possible avec l’amour de la Vérité. La Vérité est Vérité, et il n’existe pas de compromis !

Dans son avant-dernière audience, Benoît XVI avait rappelé la nécessité de combattre pour la vérité :

Les épreuves auxquelles la société actuelle soumet les chrétiens sont nombreuses et touchent la vie personnelle et sociale. Il n’est pas facile de s’opposer publiquement à des choix que beaucoup considèrent évidents, tels que l’avortement en cas de grossesse non-désirée, l’euthanasie en cas de maladies graves, ou la sélection des embryons pour prévenir des maladies héréditaires (et la PMA-GPA pour les homosexuels).

Avec Macron et sa clique des « pieds nickelés de la science » grassement financés par Gilead, c’est le doux parfum de la médiocratie dans le monde de Macron et des LREM-socialistes au pouvoir en France.

On se demande bien à quel titre les Macron et les LREM-socialistes sont fondés à donner des leçons de morale à la France entière. Et il faut vraiment que le pays réel ait été frauduleusement mis à l’envers pour qu’on finisse par prendre la propension de Macron et des LREM-socialistes à mentir pour un certificat de vertu et d’exemplarité. À croire que l’idéologie mondialiste libertaire de Macron gay-friendly dans laquelle la France entière est plongée a de surprenantes vertus alchimiques : elle transforme la fange GOF-LGBT en parfum !

La politique mondialiste libertaire de Macron et des LREM-socialistes au pouvoir a beau empiler les mensonges, cette compulsion n’est jamais imputée à sa nature perverse. La brutalité de l’anti-France de l’idéologie mondialiste libertaire de Macron gay-friendly ne serait qu’un accident, un égarement passager, de vagues péripéties du totalitarisme vulgaire vite plongées dans l’oubli des masse d’assistés de la macronie vulgaire ! La décomposition française culmine avec les caprices de Banksy et son bateau pour migrants !

Tribune Juive, Pierre Duriot : Banksy, Caprices d’artiste. L’artiste anglais Banksy a affrété un bateau pour charger les migrants. Plus exactement, pour récupérer les cargaisons humaines des passeurs qui, une fois payés, n’ont plus rien à faire des migrants en Méditerranée. Le bateau des Caprices de l’artiste est en perdition, surchargé, sans nourriture suffisante, à tenter de naviguer en remorquant un canot de survie dans lequel s’entassent ceux qui ont pu repêcher les cadavres des leurs, morts pendant la traversée.

Cette embarcation est au large de l’Italie et en appelle aux États européens, sommés de faire quelque chose, sans avoir compris que c’est justement parce qu’il y a des navires humanitaires qu’il y a des réfugiés.

Et personne ne se bouscule pour un transfert en pleine mer face à un bateau en surcapacité !

Les caprices d’artiste, cette pseudo-bonté d’âme, qui consistent à prendre des initiatives, pour laisser les autres gérer les conséquences, sont proprement hallucinants. Et l’un des jeunes activistes d’équipage de traiter les États européens d’irresponsables. On se demande bien qui est irresponsable dans cette affaire !

Moralité : Marseille ouvre son port aux Caprices d’artiste, Le Louise Michel avec des migrants à bord qui a été refusé par plusieurs villes. Marseille décide de lui venir en aide. Benoît Payan, 1er adjoint de la Ville, change le sens des mots comme le font toujours tous les socialistes : « Ce ne sont pas des migrants. Ce sont des naufragés, ce sont de gens qui risquent la mort. Ils sont en mer en situation critique. Le droit maritime, l’Histoire maritime, l’Histoire de la ville, tous convoquent notre responsabilité. Des femmes et des enfants sont à bord… Dans cette situation-là, on ne demande ni les papiers, ni la régularité de la situation de ces gens-là. On les sauve, on les secoure« , dixit Benoît Payan, le socialiste de Marseille (avec l’aval de Macron !).

« Nous avons besoin d’assistance immédiate ! » Le navire affrété en grand secret en Méditerranée par le street artiste irresponsable Banksy a lancé un appel à l’aide après un embarquement massif de migrants, affirmant déplorer un mort à bord et être dans une situation désespérée. L’équipe de 10 activistes, qui indique avoir chargé 219 auto-naufragés, dit avoir passé des appels de détresse aux autorités italiennes et maltaises sans réponse. Après un embarquement massif, le navire compte 219 migrants à bord. Il est, du fait de sa surpopulation, incapable d’avancer et 33 personnes sont sur un radeau de sauvetage amarré au bateau !

La capitaine du bateau des Caprices de l’artiste Banksy est Pia Klemp, militante anarcho-communiste allemande, soi-disant pour les droits de l’Homme, connue pour avoir piloté le Sea-Watch 3. Elle fait toujours l’objet d’une enquête par la justice italienne (qui n’aboutira pas !) pour aide à l’immigration illégale.

Le Monde : Tous les migrants du Louise-Michel affrété par Banksy ont été transférés ! Les garde-côtes italiens ont finalement évacué 49 migrants fragiles du navire bloqué en Méditerranée avec plus de 200 migrants à son bord. Les autres migrants ont été transférés sur un bateau affrété par Sea-Watch et MSF.

Nous demandons un endroit sûr pour tous les migrants, a déclaré l’équipage du Louise-Michel !

Moralité : La solidarité avec les activistes complices des Caprices de l’artiste Banksy ne se divise pas. C’est ainsi que le nouveau monde mondialiste immigrationniste anarcho-libertaire survivra contre les peuples.

Marseille prête à ouvrir son port : Nous ne laisserons pas les 219 migrants du Louise Michel, le très justement nommé par le symbole de l’anarchiste française du XIXème siècle, ce qui confirmes les motivations anarcho-gauchistes libertaires des activistes en Méditerranée pour soutenir les migrants illégaux clandestins.

Le socialiste Benoît Payan a indiqué que la mairie était disposée à ouvrir son port pour récupérer les cargaisons humaines des passeurs qui, une fois payés, n’ont plus rien à faire des migrants en Méditerranée :

L’histoire de Marseille c’est tout le contraire. L’Europe et la France s’honoreraient à les secourir !

Moralité : Savoir trier les ordures écolo-socialistes en politique, un urgent devoir citoyen !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

3 Commentaires

  1. Du sommet à la base et tous les affidés, le tri est vite fait : tout dans le bac vert avec le reste de couscous et le pot d’harissa moisi oubliés dans le fond du frigo…

  2. Anne Hidalgo avait fait venir une directrice artistique pour le théâtre du Chatelet : Ruth Mackenzie. Les travaux viennent d’être terminés et le budget réduit de 18 à 15 millions d’euros. Le personnel en a eu assez de se faire insulter et brutaliser par ce génie déniché par Anne Hidalgo et de ses idéees à la con. Elle a organisé des soirées hip hop dans le théâtre : suite aux secousses, des plafonds ont été endommagés ….
    Naturellement, la mairie de Paris n’avait pas consulté l’architecte des monuments historiques. Le sort de cette « artiste » a été réglé depuis le déconfinement après un audit accablant. Rien ne devait filtrer: il fallait protéger Anne Hidalgo, qui l’avait fait venir au théâtre, jusqu’aux élections municipales. Parisiens, voilà un exemple de votre pognon gaspillé……!!!

Les commentaires sont fermés.