Scandale à Argenteuil : le 8 mai, un jeune lit un poème de Gérard Brazon sur la Résistance…

Publié le 9 mai 2019 - par - 87 commentaires - 8 071 vues
Share

 

L’Histoire de France me tient à cœur, l’histoire de ce pays me touche et ceux qui l’ont faite restent pour moi une lumière dans la nuit !

Des jeunes d’Argenteuil ont lu, devant le monument aux morts pour la France, un de mes poèmes pour rappeler qu’il y a des Français qui se sont levés, ont défilé et d’autres hélas qui se sont défilés ! Un poème rendant hommage à la Résistance et soulignant ceux qui ont préféré se taire, ou collaborer !  

Mais dans l’assemblée, devant ce monument aux morts, devant cet hommage rendu à ceux qui sont morts pour la France, un petit socialiste, un de ces petits bonhommes sans importance, n’a vu dans le texte que le nom de l’auteur !

Voici le texte en suivant et vous jugerez la hauteur de vue de ce petit socialiste qui ne s’est jamais offusqué que François Mitterrand ait été décoré de la francisque, mais trouve honteux qu’un texte écrit par moi soit lu par un membre du conseil municipal des jeunes d’Argenteuil, là où il devait être lu,  en hommage à la Résistance.

Cet homme, par cette polémique imbécile, insulte la mémoire des morts pour la France et insulte un enfant du conseil municipal des jeunes qui a vu dans ce texte ce qu’il devait voir, un hommage à des hommes qui ont donné leurs vies pour que vive la France.

Ce petit socialiste est bien le digne héritier ce ceux qui, en ce temps-là, se sont défilés sous le prétexte du pacifisme, ou pour sauver leur peau ! Ils ont les mains blanches ; mais ils n’ont pas de mains disait Charles Péguy ! Honte à cet homme, et merci à ces enfants d’avoir compris le sens de ce poème !

Extrait du Parisien

C’est une bourde qui a ému les connaisseurs de la vie politique locale du Val-d’Oise et des Hauts-de-Seine. Ce mercredi, à Argenteuil, un des membres du conseil municipal des jeunes a lu un texte durant la cérémonie de commémoration de la victoire du 8 mai 1945. Le poème en question rendait hommage à la France, ses résistants, la Libération… Jusque-là rien d’anormal. Mais en découvrant l’auteur du texte, un militant socialiste du Val-d’Oise a tiqué : « On lit durant une cérémonie d’hommage à nos morts, le texte d’un type qui retweete du Rassemblement national et qui publie régulièrement sur les sites de la fachosphère ! »

Résistance !

La fête battait son plein et l’insouciance régnait.
Un monde défilait. D’autres se défilaient.
Le pacifisme en réponse aux nazis.
L’inconscience oublieuse face aux fusils.

Ici, les chants et la fête ! Ailleurs, les chars.
Bientôt dans l’insouciance, il sera trop tard.
Bientôt, un monde allait s’effondrer dans le sang.
La folie des hommes. Un nouvel affrontement.

L’incompétent fuit ses responsabilités.
Sur les routes, les soldats, les civils fuyaient.
Comme le courage, l’audace et le désespoir.
L’insouciance se payait par ces heures noires.

Mais des voix, des hommes s’élèvent : Résistance !
Des hommes et des femmes franchissent la mer.
Et un général proclame l’éternelle France.
Unissant, regroupant les forces volontaires.

Ils n’étaient pas tous là. Et certains s’égaraient.
Dans l’Internationale et non dans la Patrie !
D’autres, dans un autre monde, collaboraient.
Notre France se déchirait à l’infini.

Mais un général proclame l’éternelle France. Unissant, regroupant des forces volontaires. Des hommes, des femmes rejoignent l’Angleterre Car la voix de la France crie : Résistance !

Ils n’étaient pas tous là, mais ils étaient nombreux.
Combattants pour l’honneur d’une France vaincue.
Sur mer, sur terre. En résistants courageux.
Soldats de l’ombre redressant l’honneur perdu.

Vous vous êtes bien battus. Vous avez résisté.
La France vous doit tant, soldats. La liberté !
Aujourd’hui, faisons face à l’adversité.
2019, résistons ! Pour notre liberté.

Contacté, le cabinet du maire d’Argenteuil plaide l’erreur de jeunesse. « C’est ce qui arrive quand on va chercher des textes sur Internet sans vérifier qui est l’auteur. Le conseil municipal des jeunes a fait des recherches et a trouvé ce texte. Bon, en lui-même, ce poème n’a rien de choquant. 

Ce qui est choquant tout de même, c’est qu’un militant socialiste, en 2019, s’étonne que le  patriote que je suis rende hommage à des résistants qui ont pris les armes en dépit de la volonté affichée des radicaux-socialistes, des membre du Front Populaire en 1940, et qui se sont montrés complices de  Pétain en plus d’avoir été des adeptes de la collaboration !

Je remercie ces enfants d’Argenteuil d’avoir choisi ce texte qui est un hommage respectueux à la résistance et que des petits esprits socialistes ont voulu salir !

Gérard Brazon (Libre Expression)

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
meulien

les cimetieres sont remplis de nationalistes qui ont donne leur vie pour le pays

Monique Marie françoise Decloix

Superbe votre texte Mr BRAZON il est criant de VÉRITÉ .HELAS nous savons que la vérité est interdite dans notre pays maintenant ,nous en avons la preuve chaque jour par la désinformation faite par les medias ,a la botte du gouvernement..Un ENORME MERCI A VOUS ET A CES JEUNES QUI OSEZ BRAVER LA DICTATURE MISE EN PLACE . Je suis une fidele lectrice de R L

Iniaka

Les jeunes devaient tout de même savoir que s’était de vous. On ne va pas piquer un poème sans citer ses sources.

Charles DALGER

Je crois que nous sommes très nombreux à vouloir retrouver le jeune déchet socialaud en question, pour bien lui expliquer ce qu’est réellement la « fachosphère », avec des arguments très frappant !

Marnie

Un texte plein de sensibilité d’un homme aimant son pays et ses habitants. Merci et bravo Monsieur Brazon !

Le Vieux autodidacte

Ils ont vendus la France aux Allemands en refusant de voter le budget armement , ils nous ont imposer un Président Collaborateur en 81 , ils ont dis OUI a l’invasion Musulmane , ils ont pillés la France et ont vendus nos plus beaux Fleurons et aujourd’hui ils viennent nous donner des leçons dans d’autres Pays tous ces socialos la auraient étaient fusillés !

Pellegrini

Rien compris au probleme pas clair du tout. Je me suis mis dans la tête d’un lecteur jeune ou plus vieux. Qui ne connaît pas tout. Et donc à part quelqu’un qui semble blessé dans son moi rien compris.

Robert

Monsieur Brazon, votre texte est beau ! Et je suis bien content qu’il ait été repris pour un jour de commémoration. Cela montre qu’une certaine résistance existe et que les idéaux de la France ne sont pas encore morts.

NOEL

Toujours égaux à eux même ces siosalauds , plus collabos et traîtres y’a pas .

François Desvignes

Rien qu’à voir la photo ça pue le cérémonial maçonnique.

Le 8 mai 1945 est une défaite française : celle de n’avoir pas su vaincre le nazisme toute seule en demandant aux autres de le faire pour elle.

Ça rajoute à l’héroïsme de nos héros.
Mais ça ruine la crédibilité de la république qui, depuis 1870, a toujours tout faux.

Jill

Notre ami Gérard Brazon confirme, si besoin en
était son patriotisme ;il peut aussi l’exprimer autrement que dans des editos militants.

Versaline

C’est son choix et tout démocrate devrait le respecter. On ne peut plaire à tout le monde, mais beaucoup n’ont pas ce courage et pour cela on peut dire que Mr Brazon en a bien plus que certain sur ce plan…

Jill

Les socialistes n’aiment pas évoquer la Résistance car, à de rares exceptions près, on ne peut pas dire qu’ils y aient brillé. Ils ont peur que l’on parle de la francisque de Mitterrand, de son
ami Bousquet, de Pelat et Cie… Tout cela ne sent
pas la… rose.

dupond

et si ce texte était du pcf!!!!

Emile

Ce connard de socialo avait dû applaudir quand le gros tout mou avait fait danser des momes à Douaumont….

Parlervrai

La poésie est un art, le poète ne peut donc être que de gôche.

Casabon S.

Je trouve encourageant dans toute cette grisaille dans laquelle est plongée la France aujourd’hui que des enfants aient choisi de réciter ce poème. Tout n’est peut-être pas perdu !!!!
Bravo Mr Brazon

Jean Aimardupéesse

Quand on voit l’état de délabrement du Parti des socialauds aujourd’hui, on comprends mieux qu’avec ce genre de militants minables ce parti finisse dans les poubelles de l’Histoire.
Bravo pour ce poème.
(à chaque actes méprisable contre le RN j’effectue un virement pour les aider.)
Les chiens aboient, la caravane passe…..

geronimo

beau poeme, bel hommage…les reste n’est que merdasse, d’une petite merde inculte et pinailleur, revanchard, aigri, pleutre à la mémoire sélective….comme tous les socialopes…qui vont une fois de plus se prendre une dérouillée aux européennes…j’en ris d’avance.

Lola

Ce ne sont pas contre les nazis qu’il aurait fallu se battre mais contre la peste rose. Couleur qui leur va si bien.

Versaline

Félicitation pour cet émouvant hommage à nos compatriotes tombés pour la France, et aussi pour le courage de ces lycéens qui ont vu dans ce poème la reconnaissance des jeunes générations pour ceux qui ont libéré notre pays de la guerre et de la barbarie; Honte à ceux qui instrumentalisent ce jour de cérémonie pour manipuler les consciences. Intolérance et sectarisme sont décidément les deux mamelles de cette gauchiasse qui m’horripile !

hagdik

Bravo Gérard BRAZON ! Très beau texte, je le copie et je le garde.
Que ce petit sosialaud collabo baigne dans sa fange et s’y noie, le jour du réveil approche !

Jeanne

moi aussi !
je recopie et je garde c’est un très beau texte !
M.Brazon a des talents cachés .

gélase

Vous avez bien raison de faire des poèmes, un certain empereur est suspecté d’avoir brûlé Rome pour en faire, d’autres célèbrent la destruction de l’ Europe de la même manière….c’est la vie…quand je pense que sans tout ça, dans un moment d’inattention on reconstituait l’ empire du Germain Charlemagne…j’en ai encore des frissons…

Sergio

Quel est l’idiot qui pense que l’on devrait avoir honte d’être patriote. Moi qui a vécu cette période, je dis gloire à ces héros, à ces bons Français.

Flupke

Mais quels cons !!!

Jill

Un poème du stalinien Cesaire aurait plu davantage ;un noir qui plus est… c’était la double chance.

zéphyrin

ce sera fait si cela ne c’est pas déjà fait. La prochaine fois les censeurs choisiront et filtreront les poèmes sans laisser ces gamins tout neufs se faire « contaminer » par cette « vermine » sans surprise, le pouvoir rend fou

ANONYME

Très beau texte, laissez parler les imbéciles qui se discréditent tous seuls.

Sjean-louis

Ces socialos ont peur de la résistance car ils n’ont pas été les premiers à se mobiliser face à l’ennemi et on les a vus porteurs de valises à d’autres moments bien que des Français aient péri au champ d’honneur ! Gérard laissez-les bramer, la honte devra les faire taire !

André Léo

« Privilégier le parti-pris de clan en négligeant la valeur du texte… » C’est ce que prône l’édile municipale « socialiste ». Les guillemets sont de rigueur pour ce mot, puisque les pincettes n’existent pas en ASCII. Le cuistre ne se souvient pas que ses complices de la SFIO avaient donné les pleins pouvoirs à pétain en 1940! « Ils étaient des milliers, ils étaient vingt-et cent » Ces vers d’Aragon mis en musique par Jean Ferrat, Français, d’origine juive, ça ne lui dit rien à ce politicard opportuniste? La Résistance s’est levée AUSSI contre l’assassinat barbare de SIX Millions d’humains, exterminés parce que supposés « Juifs »!… lire la suite

Jill

Nuit et Brouillard est de Jean Ferrari, paroles et
musique.
La Résistance ne s’est pas levée contre l’assassinat des juifs, ils l’ignoraient.
Mais çà ne change rien sur le fond, la collaboration fut surtout de gauche, tandis que la France Libre était très marquée à droite, voire Action Française.

Marie Claude

….collaboration de gauche ET d’extrême gauche (COMMUNISTE):en vertu du Pacte Germano-Soviétique,les cocos avaient ,sur ordre de Moscou,accueilli l’entrée des troupes allemandes à Paris,avec des fleurs et des vivats…Jean Ferrat ,COMMUNISTE,fut un traître!

André Léo

Faux! Les pétainistes et les SFIO spécialistes de la Question juive SAVAIENT! Dès 42 les US et les Anglais aussi savaient, par les observations aériennes… et les témoignages des collabos polonais.

Les résistants,- on ne parle pas des réfractaires au STO qui avaient constitué des maquis de « confort », mais des résistants civils anonymes qui aveint constitué des corps-francs. Ceux là ont protégé des Français juifs, mais également des étrangers de confession juive venus en France en espérant être en sécurité.

Mon père était de ces Homme là, j’en puis parler!

Jill

Non tout le monde ignorait que les juifs étaient exterminés de manière industrielle.
Les corps francs étaient des unités militaires pas des civils.
Les resistants ont protégé des juifs… peut-être mais peu, car ils avaient bien du mal à se protéger eux-mêmes.

Martine

Ces socialos sont décidément des collabos indécrottables.

Nevada

Excusez mon ignorance. Je ne connaissais pas Argenteuil. Je suis un plouc de province qui a de plus en plus peur des grandes agglomérations. Je suis donc allé me renseigner sur internet (c’était pas loin) et ce que j’y ai vu en photo m’a littéralement hérissé le poil tout en me faisant ressentir comme un coup de poignard dans ce que mes parents et mes grand-parents m’ont légué. Oui, RESISTANCE!

André Léo

Argenteuil, c’était un petit coin où, comme plaisantait Saint-Granier en 1945, une certaine péripatéticienne gagnait de l’argent en faisant « pousser des asperges ». Aujourd’hui, il y pousse des immigrés sous influence salafiste… une sinécure pour les zélus de gôche qui « gérent » ce califat.

Pellegrini

Ignorance et simplification et racisme. Arrêtez decoutez la télé radio allez sur place plusieurs mois et vous verrez des idiots des gentils des gens en fait. Personnellement si une personne me dérange c’est qu’à l’intérieur de moi elle a remue un truc que j’ai refoulé. Donc je réfléchis me remets en question et hop j’avance. J’ai beaucoup voyage et vécu avec les gens du pays pas en touriste. J’entends toujours le même dialogue la peur de l’autre car l’autre nous renvoie à nos manquements à des rêves inaccompli ect. En résumé d’un côté où de l’autre même pensées faut juste… lire la suite

wika

Vous ne connaissez pas Argenteuil @Nevada ? Rassurez-vous, vous ne perdez rien.
C’est ce qu’on appelle pudiquement dans la novlangue actuelle un « territoire perdu de la République ».
On se demande d’ailleurs comment cette commune fête encore le 8 mai avec une population qui ne sait majoritairement pas de quoi il s’agit et est bien plus préoccupée par le ramadan que par les simagrées de ces stupides céfrans qui ne comprennent pas la chance qu’ils ont d’avoir tous ces parasites sur leur sol

Fabrice

Merci Gérard. Je souhaite que ces gens soient bientôt jugés pour leur trahison envers la mémoire de notre France et nos pères.

Charles Demassieux

Ah, mon cher Gérard, tu aurais dû chanter la gloire de Lénine, celui qui aimait tant les Colonnes infernales ! Là, tu étais même reçu par Mélenchon chez lui ! Quoi qu’il en soit, tu as tout mon soutien. 😉

André Léo

Les colonnes infernales, le train de la mort, plus précisément, n’était-ce pas plutôt une création de l’idole des gauchistes et des guévaristes, le sinistre Trotsky, assassin de milliers de civils innocents?

Dugenou

Il m’a semblé y voir une petite mention spéciale à l’attention des amis de ce socialiste:
« Ils n’étaient pas tous là. Et certains s’égaraient.
Dans l’Internationale et non dans la Patrie ! »

patphil

tout va bien sauf lorsque l’auteur est nommé!
si ça n’est pas de la discrimination…. si chère à nos bobos…

Carole

Les socialistes ne sont pas « fair-play » (bons joueurs). Quelque chose de bien, venant d’un « adversaire » ou qu’ils considèrent comme tel est forcément « pas bien » pour eux … Bonjour la loyauté, l’esprit d’équité, l’objectivité. Des valeurs qu’ils ne connaissent pas ni ne pratiquent.

pauledesbaux

bravo Gérard, pour ce poème choisi par des jeunes ils prouvent que la relève est là et peut-être même l’envie d’en découdre et bien que anti gaulliste depuis les accords d’Evian et ces massacres qui s’en sont suivis (tu me comprends?) il faut rendre à César ce qui lui appartient ….. Quant au « petit socialiste » issu de ceux qui donnent toujours des leçons on voit où nous en sommes à l’heure actuelle, ils font toujours partie des collabos et pour l’heure : le nazislamisme….qui voudrait supprimer notre civilisation greco-romaine et nos us judéo-chrétiens pour installer la charia, ces collabos leur… lire la suite

Carole

L’esprit de résistance et ce qu’il implique de courage (surtout de courage), de fierté, de sens de l’honneur, d’amour de son pays, n’est visiblement pas dans les gènes des socialistes et ce n’est vraiment pas glorieux ! Ils ne sont pas de la race des héros, plutôt des collabos en effet !

Antoine Perrin

Bravo et merci Cher Gérard. Hier 9 mai après la parade militaire il y avait pas loin d’un million de personnes qui défilaient dans les rues de Moscou avec tous le portrait d’un proche à la main, tombé pour que le peuple russe et – par extension le monde entier – reste libre. Le Président Poutine marchait au beau milieu de la foule avec une photo des siens. C’était très émouvant ce défilé en silence, ce recueillement solennel à la mémoire des victimes tombées pour défendre le pays. La Russie a payé le plus lourd tribu à la barbarie Nazie… lire la suite

ANONYME

J’aurais bien aimé assister à cette parade militaire, le patriotisme exalte l’amour que nous portons à notre patrie charnelle, n’en déplaise aux mondialistes qui considèrent les pays comme des hôtels (Attali).

François Desvignes

La honte de la République ce n’est pas seulement d’avoir collaboré avec le nazisme.
C’est d’avoir empêché la France de s’unir avec l’Allemagne, notre soeur, contre le nazisme.
La république et le nazisme sont cousins idéologiques, là où la France et l’Allemagne sont soeurs de civilisation et de sang: la Francia occidentalis et la Francia orientalis.

Le Prophète

Comme dit un intervenant : nom prénom adresse et téléphone du résidu de capité socialiste, voire « fausse couche », le reste on s’en tape… j’ estime que ce peut konnard m’a insulté et ça va se payer d’une manière ou d’ une autre…..Amen !

Barbiturix

Moi, ça me fait franchement rigoler : well done, Mr Brazon !

francis GRUZELLE

Total soutien, Gérard ! Tu incarnes une valeur sûre : le patriotisme

Patrick Granville

Je deteste les socialauds ils m’ont pourris ma vie et mon metier. J’aurai tant voulu etre capable d’ecrire ce beau poeme. RESISTANCE

lucie clavijo

Bravo M. Brazon pour ce beau poème dont les mots sont si justes.

brubru

votez bien

Carole

Quel talent ! Bravo Gérard Brazon et félicitations. On en profite pour noter que les socialistes n’aiment vraiment pas qu’on rende hommage aux résistants …

Jill

Qui est l’auteur, c’est çà l’important, le fond on s’en tape. Le même poème écrit par Sartre, quel bonheur ;mais par un prèsume d’extrême droite ce n’est pas supportable.

andrea

Le pire, c’est que comme d’habitude, ce sont les excuses qui suivent, au lieu d’envoyer bouler tous ces petits commissaires politiques, assoces et compagnie.

Jean-Marc FERRARINI

plutôt que Sartre, j’aurais dit Aragon, énorme salopard mais immense poète, comme quoi rien n’est simple: il a tout de même écrit un des plus beaux poèmes sur la Résistance, « la rose et le réséda » (celui qui croyait au ciel, celui qui n’y croyait pas…) en hommage à deux résistants fusillés par les nazis, l’un communiste et l’autre chrétien.

Jill

Oui, et Aragon est resté stalinien jusqu’au bout.

« La vraie collaboration est un projet de gauche, monsieur Howard, auquel la droite conservatrice ne comprend rien. » (Marcel Déat)
https://ripostelaique.com/quand-deat-lancetre-de-valls-disait-que-la-vraie-collaboration-etait-un-projet-de-gauche.html

Comment croire que le fascisme soit étranger à la gauche ?
https://ripostelaique.com/comment-croire-que-le-fascisme-soit-etranger-a-la-gauche.html

Ils ont peuplé la France d’envahisseurs, et osent honorer des Résistants !
https://ripostelaique.com/ils-ont-peuple-la-france-denvahisseurs-et-osent-honorer-des-resistants.html

Robin Dubois

Bravo Gérard…
Je ne vous connaissais pas ces talents de poète…
Vous devez et pouvez être fier que des jeunes aient choisit vos écrits pour illustrer ce 8 mai.
C’est un véritable honneur qu’ils vous font, même si des esprits chagrins y trouvent à redire…
C’est justement un pied de nez que vous faite a ces socialos qui pourrissent la vie des français depuis des dėcennies , fascistes et francisquės qu’ils sont…
Merci et bravo

CRI

QUEL GRAND HOMMAGE BRAVO GERARD BRAZON AUJOURD HUI NOUS POUVONS CRIER PEUPLE DE FRANCE RESISTANCE

Jill

Quel scandale ! Il n’y avait rien de mieux ;un poème de Brasillach par exemple ;grand écrivain
et grand collabo.

garay

votre humour n’est pas du goût de tout le monde dirait-on ?

jan le Connaissant

oui, ici à RL, ils ne sont pas habitué à l’écossaise !! ( l’inversion )

Jill

Rire …comme quoi le deuxième degré à ses limites .

Garde Suisse

On pourrait croire que la lâcheté et la veulerie sont dans les gènes des socialistes, ceux d’hier face aux nazis et ceux d’aujourd’hui qui se couchent devant l’islam !

Dominique

Comme quoi, certains jeunes nous redonnent espoir en ne voyant que du bien à honorer ceux qui se sont sacrifiés et ont lutté pour libérer la France.

gélase

Ces mêmes jeunes qui ne savent pas que c’est nous qui avons envahi l » Allemagne en septembre 39 (j’en ai encore fait l’expérience dernièrement)