Scandale AstraZeneca : les clowneries de l’Agence européenne du médicament

Publié le 26 mars 2021 - par - 31 commentaires - 2 658 vues
Traduire la page en :

Une semaine après avoir déclaré, le jeudi 18 mars dernier, que le vaccin anglo-suédois AstraZeneca est un « vaccin sûr et efficace », l’Agence européenne du médicament (AEM) a annoncé ce jeudi 25 mars dans un communiqué que le comité de sécurité de l’Agence va « convoquer un groupe d’experts ad hoc le 29 mars pour apporter une contribution supplémentaire à l’évaluation [du vaccin AstraZeneca] ».

Une seule semaine aura donc suffi pour que l’AEM invalide les conclusions de son premier groupe d’ « experts », et affirme la nécessité de… continuer les études sur l’innocuité de l’AstraZeneca ! On croit rêver…

***

Rappelons que lors d’une conférence de presse tenue jeudi 18 mars, la directrice exécutive de l’AEM, Emer Cooke, avait déclaré, à propos du vaccin AstraZeneca :

« Notre comité d’experts est parvenu (…) à une conclusion scientifique claire : il s’agit d’un vaccin sûr et efficace. Ses avantages en matière de protection des personnes contre le covid 19 (…) dépassent les risques. Nous sommes également parvenus à la conclusion que le vaccin n’est pas lié à l’augmentation de risque de thrombose (…) ».

Sur la foi des déclarations de la directrice de l’AEM, de nombreux pays européens qui avaient suspendu la vaccination par AstraZeneca l’ont reprise, dont la France.

À quoi sert donc notre Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), (voir ici et ici) qui a emboîté le pas sans broncher à l’AEM, alors que son rôle était d’évaluer les risques associés au vaccin anglo-suédois sur la base de sa propre expertise, et non sur celle de l’AEM ?

***

Dans son communiqué du jeudi 25 mars, l’AEM précise que des experts externes, notamment en hématologie, en médecine cardiovasculaire et en neurologie, « se réuniront pour donner leur avis sur des aspects tels que tout mécanisme d’action plausible, les éventuels facteurs de risque sous-jacents et toute donnée supplémentaire nécessaire pour mieux comprendre les événements observés et le risque potentiel ».

« Les résultats de la réunion d’experts, ainsi que l’analyse plus approfondie des cas signalés, alimenteront l’évaluation en cours », a ajouté l’AEM.

L’agence a précisé que les conclusions de ce deuxième groupe d’experts seront rendues publiques lors d’une réunion plénière qui se déroulera entre le 6 et le 9 avril.

***

Rappelons que dans un communiqué en date du 27 août 2020 portant sur la signature d’un accord avec la firme AstraZeneca, la Commission européenne précise que :

« Afin de compenser les risques élevés pris par les fabricants, les contrats d’achat anticipé prévoient que les États membres indemnisent le fabricant pour les responsabilités encourues dans certaines conditions. La responsabilité reste endossée par les sociétés. »

Une phrase pour le moins ambiguë qui annonce de belles joutes d’avocats lors des procès à venir concernant les responsabilités respectives d’AstraZeneca et des gouvernements de l’UE dans les cas délétères enregistrés depuis le début de la campagne de vaccination (dernier en date ici)

***

« Données obsolètes »

À noter que lundi 22 mars, des résultats préliminaires des essais menés aux États-Unis ont été présentés par l’entreprise dans un bref communiqué : le vaccin serait efficace à 79 % pour prévenir les cas symptomatiques du Covid-19, et à 100 % pour empêcher les formes sévères de la maladie et les hospitalisations, affirme AstraZeneca dans ce communiqué.

Mais le lendemain, l’Institut national des maladies infectieuses et des allergies (NIAID) américain publie un communiqué s’inquiétant du fait que les résultats allégués par la firme anglo-suédoise aient pu inclure des « données obsolètes » qui pourraient « avoir abouti à une estimation incomplète de l’efficacité [du vaccin] ».

À la suite de ce communiqué du NIAID, AstraZeneca a avoué avoir en effet « utilisé des données remontant à avant le 17 février », et s’est engagée à en fournir de plus récentes « sous 48 heures ». Le rêve continue…

« C’est regrettable que ce soit arrivé  », a déclaré sur la chaîne américaine ABC le Dr Anthony Fauci, directeur du NIAID. « Les données sont plutôt bonnes, mais quand [les dirigeants du laboratoire anglo-suédois] les ont mises dans le communiqué de presse, ce n’était pas complètement juste », a-t-il ironisé…

***

Ce n’est pas le premier couac qui a rompu la confiance que le gouvernement américain accordait au départ à l’entreprise AstraZeneca

Ainsi, en septembre 2020, un participant à l’essai clinique britannique tombe malade. La firme suspend alors les tests dans le monde. Les autorités sanitaires américaines ne l’apprendront que quelques jours plus tard et… par la presse ! Les tests reprendront au bout de quelques jours au Royaume-Uni. Aux États-Unis en revanche, les tests sont interrompus pendant six semaines.

AstraZeneca annonce par la suite que son vaccin est efficace à 70 %. En réalité, l’efficacité n’est que de 62 % chez ceux ayant reçu les deux doses réglementaires, mais monte à 90 % chez un sous-groupe de volontaires ayant reçu une demi-dose en guise de première injection. Or, cette demi-dose était… une erreur du protocole expérimental ! L’entreprise annonce alors la nécessité de procéder à des études complémentaires

Les responsables américains découvrent quelques jours plus tard que le groupe ayant montré 90 % d’efficacité n’incluait aucune personne âgée de plus de de 55 ans

Ajoutons à ce tableau atterrant des retards récurrents de livraison de la part d’Astrazeneca

Il semble que la nouvelle administration américaine, refroidie par ces dysfonctionnements, ait décidé de se passer des services du laboratoire anglo-suédois et axera la campagne nationale de vaccination uniquement sur Pfizer/BioNTech, Moderna, et Johnson & Johnson.

***

Quant aux Français, ils attendent la position de leur ministre de la Santé, Olivier Véran. Rappelons que le deuxième groupe d’experts de l’AEM ne rendra son rapport qu’entre le 6 et le 9 avril.

Véran va-t-il une nouvelle fois suspendre la vaccination avec AstraZeneca, avec le risque d’une désorganisation supplémentaire de la campagne de vaccination, déjà laborieuse à souhait, dans l’attente du nouveau verdict de l’AEM ? Ou bien va-t-il autoriser la poursuite de la vaccination avec AstraZeneca, avec le risque de nouveaux accidents dans lesquels sa responsabilité serait directement engagée ?

Choix cornélien, en vérité…

Henri Dubost

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Lisa

Mais ce vaccin est testé et évalué au fil de l’eau sur les humains!!!!!!!!!!!
Ni plus, ni moins.
J’entendais il y a quelques jours un médecin présent tous les matins sur cnews dire que toutes les phases de test avaient été faites! Je ne sais plus avec qui elle s’est accrochée.
J’en ai entendu un autre hier……………il faut enfermer tout le monde et vacciner les enfants! Je le cite:
Gibert Deray : « Il faudra vacciner les enfants sinon ils vont tuer leurs grands-parents ».
Il parle au nom de qui pour dire cela, il représente quoi ce néphrologue? Qie fait il sur les plateaux tv, il serait utile en réa………

Quand une certaine médecine, politique et big pharma s’accoquinent ce ne peut être bon pour la populace.

lucien

A partir du moment où l’on commence à manipuler les vecteurs d’informations d’un système, dans le cas de la biologie, de l’ARNm, il y a un risque d’interférences avec les propres données du système. Dans le cas qui nous occupe, si dans la majorité des cas les séquences ARNm utilisées comme vaccin n’ont pas de signification particulière pour l’organisme receveur, il existe néanmoins des organismes pour lesquels ces séquences ARNm ont une signification particulière, notamment avec le système le plus polymorphe de l’organisme responsable des phénomènes de rejets de greffes. Une procédure élémentaire de sûreté quand l’on “joue” avec de l’ARNm, serait avant toute injection de procéder à un test génique afin de déterminer si l’ARNm à injecter n’est pas déjà associé à une fonction de l’organisme.

thierry

Vera sharav survivante de la shoah : “qd medecins s allient aux politiciens…ca annonce le pire”.catastrophe sanitaire prėvue, préparée, puis solution finale…tout se répète, les oeillères aussi. C est pas le covid le pb mais “vaccination” qui va créer l horreur avec la disparition de l immunité naturelle et aucun droit de porter plainte (ces abrutis ne savent pas le caractere illegal et leonin de cette clause). Qui est assez idiot pour se laisser injecter 1 produit “experimental” bourrė de cochonneries en pensant que ca va le proteger ? La PEUR la recette inalterable vieille comme le monde mais dont on dit qu elle est ” mauvaise conseillere…”
Leurs vaccins? pff ! de la merde, fabriqués à base de cellules souches issus de bébés avortés :
https://www.ieb-eib.org/fr au secours!

bati

Les cellules souches sont prises dans le sang du cordon ombilical de bébés en parfaite santé à la naissance. Encore de l’intox débile.

bati
Hoplite

L’Europe pompe à fric et pompe à merde.

Résistante.ch

Florian Philippot
@f_philippot
·
1h
« Nous sommes en guerre » déclarait Macron il y a un an.
C’est vrai. Mais en guerre contre le peuple de France. 90 000 policiers et gendarmes déployés ce week-end pour le confirmer. Vidéo et action ! ⤵️ VIDEO

https://twitter.com/i/status/1375724818352508928

Thierry Couvret

La notion d’avantages/risques concernant ce “vaccin” rappelle celle imposée relative aux “migrants”.

Didier Labaune

Covid19 en France : 94 302 morts depuis 1 an, 897 morts les dernières 24 heures (soyez curieux, ne prenez pas vos infos sur bfm ou cnews) … C’est qui le clown ? Et dire qu’il existe des pitres sous masque clownesque que leur procure l’anonymat qui se moquaient de moi lorsqu’il y a longtemps déjà, j’annonçais 100 000 morts au printemps ( exercice arithmétique basique) !!! Je suis sûr que ceux-ci pleurent pour avoir leur dose vaccinale en marchant sur tout le monde pour être prioritaire…. Voilà la vraie infestation française !!!

Phil93

les chiffres sont têtus et les vôtres devraient se mettre en perspective avec d’autres chiffres !
par exemple qu’il n’y’a pratiquement pas eu plus de morts en 2020 qu’en 2019 et 2018 sans coronavirus…
que l’on estime à 70 000 morts juste le nombre de cancéreux qui n’ont pas été diagnostiqués à temps ou traités à cause de l’encombrement rémanent des hôpitaux en hiver.
que les morts du covid peu nombreux sont mélangés avec ceux des morts avec le covid…
qu’il y’a 700 morts hors covid chaque jour en france…
pratiquement autant avec le covid …
que la gripe de 2017 aurait fait davantage de morts que le covid en 2020 avec la même population…
qu’il y’a chaque mn 12 morts du covid dans le monde et …350 000 naissances !

Didier Labaune

OK avec vous sur le fait que les morts de cancers non diagnostiqués ou autres pathologies pour cause d’encombrement des hôpitaux ou cabinets médicaux s’additionnent… aux décès liés au covid…

Révolutionem

100.000 morts dus au COVID ?!
Mais non !
D’une part ce comptage représente désormais quelques 13 ou 14 mois, et la dedans il y a de tout !
La route, le cancer, la vieillesse, les suicides…
C’est comme les cas journaliers “positifs” trouvés avec un test clownesque qui ne fait rire personne devant les mesures dont nous avons toutes et tous ras le bol .
Bientôt en les additionnant nous allons en trouver plus que nous ne sommes pas d’habitants….

Ihdf

Quand j etais gamin a l ecole ceux qui avait l

Ihdf

Quand j etais gamin a l ecole on demandait a ceux qui avait la plus grande gueule de passer devant et de servir de repere dans les cas de conflits.Si ca se passait bien on suivait sinon”marche arriere toute”merci monsieur labaune pour votre devouement ,allez y on vous observe

Didier Labaune

Ça me va votre méthode et je l’applique depuis toujours, restez à l’arrière et changez votre couche culotte trois fois par jour pour ne pas gâter le nez de ceux qui restent devant !!!

Charles Demassieux

Et, cerise sur le gâteau, voir la méfiance à l’égard du vaccin russe qui relèverait d’une position plus politique que médicale…

Phil93

ah le vaccin Russe il n’a pas fini d’être testé à toutes les sauces pseudo scientifiques françaises et européennes…
ils ne vont pas le laisser passer aussi facilement que les thérapies géniques pfitzer et astrazeneca !
ce vaccin conventionnel ne fait pas partie du plan de Bill Gates pour diminuer la population mondiale..

Résistante.ch

Dr Vincent Rouyer Pédopsychiatre praticien hospitalier et chef de service en Eure-et-Loir : « Je n’ai jamais autant prescrit d’antidépresseurs aux jeunes »

https://www.bvoltaire.fr/dr-vincent-rouyer-je-nai-jamais-autant-prescrit-dantidepresseurs-aux-jeunes/

Lecteur

que seraient devenus ces ” consultants psy” pendant la bataille de Verdun de 1916 ??

Résistante.ch

Communiqué de presse – Paris pour la liberté – 27 mars – Fontaine des Innocents
ITW d’Alexandra Henrion Caude sur le rassemblement du 27 mars AUDIO : https://by-jipp.blogspot.com/2021/03/communique-de-presse-paris-pour-la.html

pourquoi toutes ces personnes ne rejoignent pas le cortège de Florian Philippot ????
pour moi cet après-midi je serai auprès des Patriotes

Résistante.ch

pour moi cet après-midi je serai auprès des Patriotes dans
la ville gauchiste de Grenoble islamisée grâce à tous les con(s) et connes qui votent inlassablement depuis des décennies pour des dégénérés gauchistes ?? cette ville est comme bien d’autres en perdition

faites comme moi ,faites entendre votre voix pour dire NON A LA DICTATURE DE LA CORANOFOLIE rejoignez les résistant(es) à tous les endroits ou des manifs
sont déclarées par le mouvement des Patriotes de Florian Philippot

liste des manifestations des Patriotes Florian Philippot d’aujourd’hui
https://les-patriotes.fr/prochaines-manifestations/

Résistante.ch

Laurent Toubiana – “Il y a une surmortalité relativement faible en 2020, de 3,66 %” (VIDEO)

Laurent Toubiana, épidémiologiste à l’Inserm était l’invité d’André Bercoff.

https://by-jipp.blogspot.com/2021/03/laurent-toubiana-il-y-une-surmortalite.html

bergeron

Olivier Véran va consulter Jérôme Cahuzac, comme lui socialiste, médecin et menteur.
Cahuzac coule des jours heureux en Corse, ses revenus non déclarés et non imposés, lui assurent un bon niveau de vie sans s’épuiser intellectuellement ni physiquement.
Une réussite exemplaire pour le socialisme en France et en Europe.

Laure

Même son bracelet électronique lui a été enlevé.

BERNARD

astrazeneca, c’est de l’ adénovirus de chimpanzé. .alors évidemment, ça craint !

Révolutionem

Les décisionnaires Français n’ont pas envie d’assumer leurs responsabilités, celles pour lesquelles ils ont été élus, et grassement payés avec NON SOUS !
Ils pétochent à l’idée de passer quelques années en tôle, raison pour laquelle ils se planquent toujours derrière cette mer… d’€urope, ou le fumeux “conseil scientifique” (dans lequel il y a même un matheux… et peut être des maffieux… pour la rime ; quoi que !)

Moi1

L’ancien Chef du CDC dit que COVID-19 vient d’un Laboratoire Chinois.
et «Je ne pense tout simplement pas que cela ait un sens biologique», a-t-il résumé.

https://thenationalpulse.com/breaking/ex-cdc-chief-covid-lab-theory/?fbclid=IwAR0MzDE1zkQQL-QoAmJnKKyB9NNLAnfIcNussR0JyrCrjKz7_BcBiVD3YRQ

Moi1

L’agenda de la vaccination 2030 – OMs, Unicef, GAVI (Gavi = Bill Gates, Macron)
Développer ensemble une ambition et une stratégie de vaccination 2021-2030
https://www.who.int/immunization/ia2030_Draft_Zero_FR.pdf

“Élargir l’accès aux vaccins et aux services tout au long de la vie à des groupes d’âge comprenant les femmes enceintes, les adolescents, les adultes et les seniors. Détecter et cibler les populations non vaccinées et sous vaccinées au plan infranational, quelles que soient les frontières nationales et par l’intermédiaire du déploiement généralisé de solutions éprouvées et innovantes pour les atteindre (par ex. Les relevés sur les
occasions de vaccination manquées et les relevés familiaux).”

G E N O C I D E

Moi1

Gavi
https://www.gavi.org/our-alliance/governance

Ces gens là veulent notre peau.

Ayrault

Depuis mars dernier nous entendons tout et son contraire

Lire Aussi