Scandale d’État pire que McKinsey : les obligations indexées sur l’inflation

Nous découvrions il y a quelques mois que l’Agence France Trésor, organisme en charge du placement de la dette de la France sur les marchés financiers, avait émis massivement des OATi (Obligations indexées sur l’inflation). Cette nouvelle, bien entendu, n’a suscité aucun intérêt dans nos médias. Trop technique, trop ennuyeux, pas assez glamour pour l’été.

En temps normal, la France s’endette généralement à taux fixe en émettant des obligations « normales », ce qui permet de prévoir et de piloter la charge de la dette de l’Etat, c’est-à-dire le montant des intérêts que nous devons verser chaque année au titre de cette dette que nous avons contractée. Cette charge de la dette est déjà très lourde et gravite aux environs de 38 Milliards d’euros par an (même ordre de grandeur que le budget annuel de la Défense), en augmentation constante.

Or, il s’est avéré que Macron et Le Maire, ces deux génies de la finance, ont cru opportun d’émettre massivement des obligations indexées sur l’inflation (le taux d’intérêt n’est pas fixe mais variable en fonction de l’inflation) depuis 2020, et qu’ils ont l’intention d’amplifier ce processus. Quelle mouche les a donc piqués ? N’importe quel professionnel des marchés financiers, s’il avait été consulté, leur aurait expliqué que lorsqu’on fait tourner la planche à billet et qu’en plus, on décide de se passer du gaz russe, on génère nécessairement une inflation importante, avec le double effet de la dévalorisation de l’euro et de la hausse en dollars du prix des matières premières.

Le surcoût que ces obligations vont entraîner pour les finances publiques a déjà été déjà évalué entre 15 et 40 Milliards d’euros. Même si les chiffres n’ont plus de sens depuis quelques années, il faut avoir conscience que ce sont des sommes gigantesques au regard des recettes de l’Etat, et que ce sont nos impôts qui financeront cette catastrophe annoncée.
Bien entendu, on pourrait mettre cette décision sur le compte de l’incompétence. Macron n’a jamais été plus banquier que philosophe ; Le Maire est un normalien énarque agrégé de lettres modernes, spécialiste de Proust. C’est très noble, mais ce n’est certainement pas la formation adéquate pour gérer les finances de la France. Que ces deux là ne soient pas à leur place, c’est évident, mais les employés de l’Agence France Trésor sont en grande majorité extrêmement compétents. C’est donc évidemment sciemment qu’ils utilisent cette machine à perdre.

L’explication est surprenante et apparaît au détour d’un entretien que Le Maire a accordé à un journal économique. Interrogé sur la raison qui l’a poussé à choisir d’émettre ces obligations indexées sur l’inflation, Le Maire nous explique sans sourciller que c’était une demande des banques qui étaient en demande de produits plus attractifs pour leurs clients…
Une fois l’effet de sidération passé, une question légitime, que le journaliste n’a bien entendu pas osé poser, nous brûle les lèvres : depuis quand le ministre de l’économie est le représentant des intérêts des banques et surtout, depuis quand la France doit faire le tapin auprès des investisseurs, alors que sa dette s’arrachait encore il y a peu, même à des taux négatifs ? Nous aurait-on caché que la dette de la France n’est plus si attractive que cela, qu’il soit désormais nécessaire de trouver de nouveaux expédients pour être en mesure de la fourguer ?

Quelle est la prochaine étape ? Une émission obligataire avec comme collatéral la Tour Eiffel ou l’Arc de Triomphe ? Pourquoi pas des obligations indexées sur la température émise au mois de février ou sur le nombre de surmulots et de clandos dans les rue de Paris, afin d’être bien certain que cela nous coûte un maximum ?
Nous sommes malheureusement là devant un cas flagrant de capitalisme de connivence dans lequel une petite caste au pouvoir utilise les impôts des contribuables pour se préparer une reconversion dans le monde bancaire.
Pour décrire ce comportement, le code pénal utilise le mot de forfaiture, dont la définition est la suivante : « Violation par un fonctionnaire public, un magistrat des devoirs essentiels de sa charge ».

Alors qu’attendent les députés de l’opposition pour au moins évoquer cet état de fait lors des questions au gouvernement ? Le sujet de l’asservissement de la France aux marchés financiers est-il donc moins crucial que les droits des LGBTQIA2+ à Oulan-Bator ?
Ce scandale est bien plus grave que celui de l’affaire Mc Kinsey, aussi bien dans la nature du délit que dans son ampleur, car ce n’est ni plus ni moins que la sécurité financière du pays qui est en jeu. Les conséquences sur les finances publiques seront visibles dès cette année : il va falloir trouver des dizaines de milliards supplémentaires pour payer la charge de la dette.

Pas d’inquiétude, ils ont une solution déjà éprouvée, qui est d’ailleurs mise en place depuis longtemps, mais que personne ne souhaite voir décrite sous cet angle : émettre de la nouvelle dette afin de payer les intérêts de l’ancienne ; emprunter pour rembourser, comme Jean Gabin dans le film Le Baron de l’écluse, qui emprunte de la main droite pour rembourser de la main gauche.

Macron et Le Maire auront décidément achevé en très peu de temps de souiller l’Etat français qui, je le rappelle, est parmi les seuls au monde à ne pas avoir fait défaut sur sa dette ces 200 dernières années, en le transformant en un vulgaire joueur de bonneteau.

Alain Falento

image_pdfimage_print
56

38 Commentaires

    • Les virer?..
      Les traduire pour haute trahison,haute corruption et conjuration contre les intérêts supérieurs de la nation et
      Complot contre le peuple français !
      Quatre haut-crimes tous passible de la peine de mort !
      Ceux qui trahissent le peuple français doivent en payer le prix de leurs sang pourrie!

      • Les traduire pour haute trahison, haute corruption et conjuration contre les intérêts supérieurs de la nation ? Pas possible, ils ont abrogé en catimini sans que les journaleux nous informent(sous Chirac président) l’article concernant la destitution du Président de la République en cas de haute trahison pour préparer la France pour l’UE et l’abandon de sa souveraineté.RESPONSABLES MAIS PAS COUPABLES.

    • « Les virer » ?
      il faut au moins les jeter en prison pour une dizaine d’années et confisquer leurs biens.

  1. J’ai pu lire à tort ou à raison dans les articles de RL que l’entrée en guerre de la France pouvait permettre au pays d’effacer sa dette. Ne sommes-nous pas en train d’assister à un dernier baroud de déshonneur avant le grand plongeon ? On finit par se demander si la France est gouvernée par son meilleur patriote ou son pire ennemi ?

    • J’imagine que vous faites éventuellement allusion au fait que cette guerre génère de l’inflation en Europe, et que l’inflation faisant gonfler les prix, elle permet de rincer les rentiers (retraités, détenteurs d’obligation) et d’améliorer les ratio dette/PIB. Le problème c’est qu’il y a plusieurs types d’inflation. Dans le cas qui nous occupe, ce n’est pas une inflation de suractivité, c’est une inflation importée, qui va creuser la dette encore plus.

      • Pôvre imbécile, tu crois que les retraités avec moins de 1000€ ayant travaillés toute leur vie sont rincés. Oui ils sont rincés mais dans le sens de complétement essorés.
        Tout ça pour payer des bons à rien comme toi. PAyé à rien foutre.

        • C est à moi que vous vous adressez je présume? Sans vouloir présumer de vos activités professionnelles, je pense que ma contribution personnelle en terme d impôts payés et d emplois créés dans mes sociétés dépassent très largement la moyenne.

          • Que cet individu apprenne déjà à comprendre ce qu’il lit serait un bon début!
            Mais je crois que c’est un cas désespéré.

        • Je crains que vous n’ayez pas compris grand-chose aux propos de Mr Falento qui ne visait certainement pas les petits retraités comme vous et moi. Si vous ne comprenez pas tout, vous êtes excusable ; mais évitez au moins les injures mal placées.

    • Ben si on entre en guerre je peux te promettre que ce ne sont pas les russes que je vais éliminer en premier.

  2. Les USA vont acheter des obligations française donc faire aller la planche à PQ et sortir du DOLLAR POURRI qui ne vaut même plus l’encre pour l’imprimer et comme pour le plan MARSHALL ramasser des intérêts énormes dû à l’inflation galopante et tout ceci avec un dollar pourri de chez pourri. MACRON le BOUFFON DE PAPY PAMPERS dit JOE L’ENDORMI a touché combien pour cette arnaque sur le dos des français qui vont le payer très cher.

    • Il serait peut être judicieux de fournir aux « collègues » qui partagent vos vues des
      moyens concrets pour contrer et échapper au marasme .
      Sortir son fric des banques , ne pas acheter d’ obligations , trouver et acheter du roubles ?, de la monnaie chinoise ?de la cryptomonnaie ? laquelle?
      je n ‘y connais rien en économie , mais aider les gens c’est leur donner des moyens pour éviter de se laisser tondre la laine sur le dos ;

  3. Entre le Mozart de la finance et le Beethoven de la faillite on est mal chef, on est mal !

  4. Il n’est pas interdit de penser que le Mozart de la finance qui n’etait pas employé par Rothschild pour vider lés cendriers, est payé pour organiser un naufrage volontaire.
    Ceci nous coûtera plus cher que les costards de Fillon. Il paraît que Le juvénile était plus crédible aux affaires que Marine. Voire! meluche et ses comiques rompus à l.economie sud-américaine n’auraient pas fait pire.

    • Je me demande depuis longtemps pourquoi la banque ROTHSCHILD , qui est et reste une banque familiale , a confié un poste de ce niveau- dans lequel il n’a pas fait vraiment d’étincelles -à un macron , sans expérience , sorti de rien , avec malgré tout une réputation déjà sulfureuse , dans ce milieu ou on filtre les colaborateurs

      • C’est une très bonne question. Ce sont Minc et Attali qui l ont placé pour qu il fasse des sous pendant 2 ans en prévision de sa future candidature. Pour Rothschild c était un point d entrée supplémentaire a Bercy pour être certain de croquer dans les fusions acquisitions dans lesquelles l état a son mot à dire

  5. Cela rappelle le désastre des emprunts Giscard indexés sur l’or : ils auraient coûté à la France 7 fois leur valeur. Une catastrophe qui a enrichi certains… Etait-ce totalement fortuit ?

    • C est une très bonne comparaison. Giscard avait cependant à l époque la nécessité d inspirer confiance aux investisseurs alors que Macron a emprunté à 0% depuis qu il est au pouvoir.

      • GISCARD … »l’homme le plus intelligent de son époque « , polytechnicien , à l’usage , on constate que les cons font breaucoup moins de dégats que les génies !

  6. et attendez, ça n’est que le commencement! charles gave prédit encore pire que vous l’imaginez

  7. Le maire a prouvé son incompétence durant le dernier quinquennat, il a réussi a plombé notre économie en créant une dette abyssale. Macron n’est qu’un petit c.n prétentieux qui ne pense qu’à sa gloire. Son petit sourire de faux-derche me fait gerber.

  8. C’est peut être un energumène de chez Mac Kinsey qui a conseillé Macron et Le Maire.

  9. La synthèse de l’incompétence ! Et Le Maire dit que ce sont les banques qui lui ont demandé cette indexation ??!! Bonjour les impôts à venir pour enrichir les banques.
    En taule cette bande d’escrocs a QI d’huîtres !

  10. Les mauvaise langues disent que Macron veut détruire la France. Elles ont peut-être raison. Ca personne n’en parle. Personne.
    Il faut se souvenir de ce que disait Ph. De Villiers « Macron veut dissoudre la France, dans l’Europe, et dans l’Afrique ».
    Plus fourbe et bonimenteur que Macron, c’est difficile.

  11. Quand ont n’a un nid de frelons dans son jardin personne ne se pose la question de l’extermination…..
    Parceque l’évidence le commande de manière instinctif…les parasites mondialistes de la mafia satanique sont de loin plus dangereux qu’un nid de frelons

  12. Obligations indexées sur l’inflation= usure ds toute
    son horrceur. Il fallait du moins les ´´ kapper ´´ !
    L’inflation est mal mesurée, ce qui compte c’est
    l’érosion monétaire. Ces débiles mentaux nous
    resservent, en pire, la loi du 26 août. 1926 par le fou
    Moreau qui a abouti à la division par 200 du franc
    en 15 ans. ( Moreau = gouverneur de la bdf venu d’Algérie)

  13. Je propose mes services(sévices) comme bourreau (ou garçon de bourreau) de toutes ces ordures et pour leur appliquer les questions ordinaire et extraordinaire dès que ces scélérats seront jugés 💀💀

  14. Bruno le Renouveau et Jupiter c’est Laurel et Hardy pour jouer avec notre argent en spéculant sur les marchés financiers mais aussi de rendre la France beaucoup plus endetté que jamais.

  15. Comme Charles Gave l’a dit la clique de Macron est à son image :prétentieuse stupide inefficace malhonnete et nuisible

  16. les 2 pourritures sur la photo ont trouvé un moyen de pauperiser un peu plus le pays en émettant pour la première fois des obligations assujetties à l inflation juste au moment où l inflation explose
    et on trouve encore des abrutis qui votent pour ces ordures … incroyable…

  17. « Vous ne possèderez plus rien et vous serez heureux » . Voilà leur projet :
    faire de la dette massivement afin de piquer aux Français tout leur avoir financier, foncier, mobilier et immobilier et prétendre n’ avoir en fin de compte plus que ce moyen pour rembourser la dette. Et ceux qui se rebifferont seront taxés de terroristes grâce à la loi Avia retoquée en loi contre le terrorisme. Ils ont de la suite dans les idées,les salauds, contrairement au troupeau qui bêle mais se laisse tondre.

Les commentaires sont fermés.