Scandale du Pont-Neuf : les policiers manifestent contre cette justice pourrie

Le lendemain d’un carnage dans la capitale, autorisé par la préfecture de Police de Paris et le ministère de l’Intérieur – déployant royalement 1 500 policiers et gendarmes pour une manifestation dont on savait qu’elle serait explosive, alors que pour les Gilets jaunes c’était parfois le triple ! –, les policiers ont su se tenir, eux, lundi, place Saint-Michel, à Paris…


https://www.youtube.com/watch?v=F4VBuhYVd1w

Et pourtant, ils ne venaient pas pour visiter le coin, mais pour défendre un jeune collègue qui, dans une situation de danger indéniable, a choisi de faire feu, sur le Pont-Neuf, à quelques dizaines de mètres de la manifestation. Résultat, ce jeune policier est mis en examen pour « homicide volontaire » et « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique ayant entraîné la mort sans intention de la donner », après avoir abattu deux hommes et blessé un autre, tous dans un véhicule qui fonçait sur lui et ses collègues. Il est psychologiquement et professionnellement brisé.



Bonne idée cette mise en examen ! Comme ça, la prochaine fois, un autre flic, de peur d’être accusé de meurtre en arrêtant avec son arme un véhicule qui lui fonce dessus, s’écartera et, qui sait, laissera filer une bagnoles bourrée d’explosifs et d’armes d’assaut en vue d’un attentat ! Ensuite, on n’aura plus qu’à acheter des bougies et des peluches pour déplorer les victimes !



La connerie judiciaire à ce point-là, moi je dis que c’est de l’art ! La Justice française se confond décidemment trop souvent avec la défense quand il s’agit de délinquance et de criminalité. Parce que les individus dans la voiture, sur le Pont-Neuf, n’étaient pas des premières communiantes ; ils étaient même connus pour vendre des produits qu’on ne trouve pas dans la grande distribution si vous voyez ce que je veux dire. Seulement voilà : la légitime défense ne plaît pas aux juges en France, de nombreuses affaires l’attestent. Ces mêmes juges qui, toute honte bue, appelaient à voter contre Marine dans l’entre-deux tours et soutenaient, via le syndicat de la Magistrature, une manifestation où l’on bramait des : « Tout le monde déteste la police ! » ou « Ne nous rejoignez pas : suicidez-vous ! »…

Les policiers demandent fort logiquement la présomption de légitime défense pour leur collègue et pour les autres dans des situations similaires, à la place de la présomption systématique de culpabilité. Ils demandent aussi d’avoir affaire à des juges qui connaissent le métier de flic et pas des idéologues qui sévissent, hélas, un peu trop dans le sens contraire des intérêts supérieurs de la Nation, suivant la formule consacrée.

Par ailleurs, les refus d’obtempérer sont devenus légion chez nous, alors que je me souviens d’une époque où policiers et gendarmes n’avaient qu’à lever la main pour qu’immédiatement on s’arrête. Autre temps, autres mœurs, autre France.



En ce qui me concerne, ce rassemblement fut fructueux. J’ai pu ainsi faire la connaissance de Cyril Hemardinquer policier et conseiller régional du Centre-Val-de-Loire qui a soutenu Éric Zemmour pendant la campagne présidentielle, exclu de ce fait du RN, où il était délégué départemental dans le Loiret.

Les intervenants à la tribune ont été, de leur côté, concis et limpides dans leurs revendications. On passera sur les querelles intersyndicales, Alliance reprochant notamment son absence à SGP Police, dont le secrétaire national, Jean-Christophe Couvy, parle de « retape syndicale » à propos de ce rassemblement qu’il juge contreproductif pour la défense de ce jeune policier. Chacun jugera selon ses convictions, mais je pense plutôt que ces coups de pression sur le pouvoir sont nécessaires. Après tout, la rue n’est pas exclusivement la propriété de l’ultra-gauche dévastatrice !

Avant de partir, je suis allé interroger un groupe de policiers, à qui j’ai dit que je représentais Riposte laïque – l’un d’eux nous lit de temps en temps, m’a-t-il confié – et j’ai pu recueillir leurs impressions. Pour eux, la Justice, en France, est un effectivement un frein à l’action de la police, comme le signifiait ce slogan : « Les policiers n’ont pas besoin d’une justice pour résoudre leurs problèmes. Ils ont besoin d’une justice qui ne soit pas un problème à résoudre. »



Bilan de ce rassemblement : certes, on peut légitimement en vouloir à certains policiers d’avoir aussi spontanément obéi aux ordre de la Macronie s’agissant des Gilets jaunes ; une Macronie qui leur commandait par ailleurs d’être bien gentils avec les cités lors des divers confinements. Je ne m’en suis pas privé dans mes articles et j’ai souvent pointé la Brav – brigade de répression de l’action violente – et ses méthodes miliciennes. La même Brav qui n’a pas été très vaillante dimanche dernier face à l’ultra-gauche destructrice. Maintenant, je condamne plus volontiers les têtes que les bras.

Des bras qui vivent sous la coupe réglée d’une hiérarchie assez tyrannique. Dit autrement, beaucoup de policiers, j’en suis convaincu – certains me l’ont même confié, d’autres manifestaient discrètement avec les Gilets jaunes –, ont été dégoûtés de ce deux poids, deux mesures qui consistait à laisser l’anti-France tout brûler et à accabler la France profonde, représentée autrefois par les Gilets jaunes.

Cependant, il faut reconnaître que, étant donné le contexte actuel et le peu de soutien dont ils bénéficient, les policiers font un métier que je ne leur envie pas. Traqués comme du gibier dès qu’ils frôlent une chance pour la France, insultés, menacés, tués aussi, nous avons donc ce devoir d’être à leur côtés plutôt que celui des petites ordures qui ne rêvent que de chaos pour combler le vide de leur existence crasseuse.

Enfin, ce rassemblement, très accueillant, se déroulait place Saint-Michel, à Paris, devant la fameuse fontaine surmontée de l’imposante statue de l’archange, qu’on invoque pour se protéger des démons. Il serait donc temps que les démons de notre société, trop souvent protégés par les juges, soient chassé de ce qui s’approchait jadis d’un paradis, à savoir la France. Pour le retrouver, nous avons besoin de toutes les forces vives en présence, et la police en fait partie…

Charles Demassieux

(Photos & vidéos : Charles Demassieux pour Riposte laïque)

image_pdfimage_print
23

46 Commentaires

  1. Desole, aucune compassion pour ces ordures qui obeissent a des ordres iniques. Ils touchent du doigt comme il est plus facile de casser du francais que des chances pour la France. En un mot. Bien fait pour eux.

    • Des ordres iniques et aussi stupides : rappelons nous la stupidité sans nom de beaucoup de contrôles en meute pendant la période de « crise sanitaire » à l’encontre de pauvres vieux ou de familles inoffensives, y compris sur des plages désertes..
      Les fdo ont un travail ingrat mais en se comportqnt en caniches zélés du pouvoir, ils se sont aliénés non seulement la population la plus glauque des cités mais aussi beaucoup d’honnêtes gens paisibles qui n’oublieront pas.

      • Plus qu’aux policiers et aux gendarmes, j’en veux à leur haute hiérarchie, et notamment pour la gendarmerie à la DGGN. C’était le rôle de ces généraux de gendarmerie et hauts fonctionnaires de la police, avec leur expérience du terrain, de s’opposer avec courtoisie mais fermeté aux ordres insensés de Castaner.

    • J’espère bien que vous vous ferez agresser ;Après tout, vous êtes un français qui a voté macron. Comme 100% des français bien sûr.

    • Sinon pour les gilets jaunes historique qui se sont défoncés ?….
      Rien à foutre des état d’âme des miliciens chiens mercenaires de la mafia mondialiste parasitaires

  2. Nous sortons d’une consultation électorale majeure et quelques jours plus tard la chienlit se réinstalle. Le défilé du 1er mai a été l’occasion pour les vandales de casser des vitrines voire de piller des magasins avec la bénédiction de la CGT. Maintenant c’est au tour des policiers pour défendre l’un des leurs mis en examen après avoir tiré avec son arme de service. Autant dire que tous ces contestataires qui sortent de leur trou vont pouvoir planifier leurs manifestations pour les 5 années à venir. Avec un premier ministre qui s’impose, la détestation de la police va monter d’un cran au risque d’être désarmée. Tant que des millions d’électeurs voteront pour faire barrage à un parti au lieu de s’intéresser au programme des candidats, notamment celui d’Éric Zemmour, le bazar va s’amplifier pour un quinquennat de plus.

  3.  » je me souviens d’une époque où policiers et gendarmes n’avaient qu’à lever la main pour qu’immédiatement on s’arrête. Autre temps, autres mœurs, autre France. »
    Autre population surtout. Des délinquants étrangers de plus en plus nombreux et qui ont tous les droits. Des juges au service de l’occupant comme sous Pétain. Et des crétins lobotomisés par l’inéducation antinationale et les médias menteurs, qui rampent comme des limaces.

  4. je signale qu’à la Réunion il y avait plus de manifestants le dimanche pour soutenir le policier qu’à la manif du 1er mai! quand même quelle honte de traiter de meurtrier un gars qui a épargner la vie de plusieurs flics!

  5. ‘Justice’ ??? Vous en avez de bonnes vous !!! Vous voulez parler des magistrats aux bottes de la dictature ? Mais ça n’a rien à voir avec la justice ça voyons !

    • Au contraire, cela a tout à voir. La justice française est un organe politique très puissant en France, c’est un fait.

    • Un tterme bien prétentieux, en effet. Ce sont de simples institution judiciaires. La justice – avec un p minuscule pour ne pas la confondre avec l’institution, c’est un concept, aps une usurpation humaine.

  6. POUR LE RESPECT DE LA LOI ET DES POLICIERS :

    Nouvelle formation au tir apprendre à blesser dans les jambes mais en contrepartie abandonner la proportionnalité

    Le policier : Monsieur retournez vous et mains sur le mur
    L’interpellé : J’temmerde sale keuf viens viens regarde j’avance sur toi
    Le policier : Dernière sommation mains contre le mur
    L’interpellé avance sur le policier, le policier tire dans une jambe et envoie l’interpellé à l’hôpital. La proportionnalité est à bas bien sûr mais croyez moi les policiers retrouveraient rapidement leur autorité

  7. —–Ce syndicat Alliance police nationale dont son secrétaire général en 2017 avait appelé à voter macron.—–
    —–Pour 2022 Je ne sais pas si le nouveau secrétaire général a fait la même annonce.——-Concernant ces juges qui bien tranquillement derrière leurs bureaux appliquent le deux poids deux mesures et font de belles phrases, je les obligerais à faire des stages réguliers et travailler avec les flics de terrain jour et nuit, intervenir dans les cités de racailles et les joyeusetés qui vont avec.—–

  8. POURQUOI NE PUIS-JE PAS LAISSER UN COMMENTAIRE AUTRE QU’UN COMMENTAIRE FLATTEUR ENVERS CETTE PROFESSION QUI COMPORTE AUSSI DES POURRIS?

    • J’ignore de quoi vous parlez mais vous semblez ignorer mes articles sur la question. J’ai pointé les policiers lorsqu’ils agissaient en contradiction avec notre camp. Mais là, c’est un autre débat et je les soutiens entièrement.

  9. Les policiers n’ont qu’à se mettre en maladie lorsqu’on leur ordonne de se préparer pour une manif où il leur sera demandé de casser du gaulois.
    Après que ce comportement se généralise sur 6 mois ou un an, la « hiérarchie » comprendra que les « troupes » en ont ras le bol de ne plus faire leur métier de policier et d’agir comme des sections d’assaut macronistes !

  10. Bonjour mr Demassieux.
    Il est important de savoir qui était le passager acheteur de sucre en poudre à l’arrière du véhicule.

    • Ah, je n’ai pas la réponse. Mais dans ce quartier, on peut légitimement penser à un individu qui a une vie très confortable.

      • Mr Demassieux le passager ( client) don ont ne connaîtra sans doute jamais l’identité appartiendrait il à la « GRANDE MAISON » ?car enfin aller dealer devant le célèbre 36 faut vraiment être con où bien se sentir très protégé

        • J’opterai pour la deuxième option. Sinon, pour information, le 36 n’est plus le siège de la police. Ils sont dans le 17e à présent. J’y vois souvent des gendarmes désormais.

  11. Le Petit Trou de Balle élyséen est contre la légitime défense  » sinon c’est le far-west  » ; il a fait cette déclaration AVANT LE DEUXIÈME TOUR ! Les Français, sachant qu’il n’ont pas le droit de se défendre, ont voté pour celui qui les pend. Qu’ils se pendent !
    Toute mon admiration pour ce jeune policier courageux victime de la magistrature.

  12. Aucune compassion pour des miliciens agressés, ils peuvent crever je m’en bats les beefsteaks comme dirait le comique Kassovitz !
    Ils ont signé pour protéger un système corrompu !
    Il m’arrive d’envoyer balader des miliciens gendarmes, ceux là savent ce que je pense d’eux ! Si nous étions des millions à nous rebiffer, le système serait en panique !
    Le respect se mérite et je déteste la compromission, la traitrise, la bassesse, les soumis, les collabos, en bref tout ce qui contribue à la déconstruction de la France !
    J’emmerde le système et ses miliciens !
    L’élite au pouvoir n’a aucune légitimité ! C’est la révolte ou la mort pour le peuple endogène !

  13. la justice du « mur des cons » participe au délabrement de la france qui doit être le seul pays au monde où la police est punie pour avoir fait son travail – il faut en finir avec cette justice non élue qui finalement « dirige » le pays, et refondre entièrement ses missions : il y a des domaines dans lesquels elle n’a pas à intervenir

    • Majoritairement, non : ils voté Marine ou Z. Sauf les gradés, évidement !

  14. Pendant le confinement, je me suis pris 135 euros en promenant mon chien à la sortie d’un chemin désert à 3 kms de mon village par un gros gendarme parigot qui avait été envoyé en renfort pour chasser les dangereux hors-la-loi qui ne respectaient pas les consignes macronesques. Même mon chien était éberlué !
    Alors le sort de cette flicaille ne m’intéresse pas du tout.

    • Pour 135 euros (totalement injustifiés je vous l’accorde), vous vous moquez du sort de policiers qui se feraient descendre par des ordures de cités ?! Et si un de ces flics était de ceux qui déjouent des attentats pour vous sauver, vous et votre famille ?! C’est votre individualisme qui fait gagner le camp des ennemis de la France, vous le savez ? Parce qu’au lieu de faire front, chacun y va de ses petits intérêts. En face, il s’unissent, les musulmans en premier.

      • tu oublies trop facilement la servilité, la hargne, et l’acharnement des FOD pour mater les manifestations des gilets jaunes !
        Avec l’invasion musulmane subie, la France va ressembler de plus en plus au Liban ! Je ne comprend pas le gaulois qui s’embrigade pour protéger un tel système !
        Jamais je ne pourrais obéir à une autorité qui veut déconstruire la France !
        Jamais je n’éprouverai le moindre respect pour les miliciens de la reine Macron !

      • Quand je vois le résultat des élections et l’attitude de mes cons-citoyens depuis des décennies je suis désolé de vous confirmer que non seulement le sort de ces flics aux ordres d’un pouvoir corrompu ne m’intéresse pas mais je vais vous étonner, celui d’une grande majorité de moutons français non plus, j’éprouve beaucoup plus de sympathie et d’amour pour mon chien et je suis beaucoup plus attentif à son bien-être qu’à celui de millions d’abrutis masochistes, et si ça vous dérange je m’en contrefous.

      • « Et si un de ces flics était de ceux qui déjouent des attentats pour vous sauver, vous et votre famille ? »

        Allez raconter ça aux victimes du Bataclan qui ont attendu si longtemps que la police se sorte les doigts du luc.

        • Vous racontez n’importe quoi. Pire : ça s’appelle de la diffamation pure et simple. Renseignez-vous mieux sur les événements, comme par exemple la méfiance d’otages retranchés qui ne voulaient pas ouvrir aux forces de l’ordre, craignant avoir affaire à d’autres terroristes.

  15. « Autre temps, autres mœurs, autre France. » Et surtout Autre(s) population(s). Il faut l’union sacrée avec la police ; avec l’armée, notre seule protection quand les digues se rompront.

  16. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac ,il y a des mecs bien dans la police et aussi des pourris ,là ,soutien au jeune policier qui a abattu des racailles .point barre.

  17. il FAUT arrêter le « juge rouge » qui a prononcer ce verdict. Certainement a-t-il déjà la légion du déshonneur et donc l’en DECHOIR et l’envoyer en PRISON. En même temps RELAXER ce policier et lui remettre LA LEGION D’HONNEUR cette fois

  18. Courage à tout les policiers, sauf les flics muzz qui ne sont pas Français et encore moins policiers ! Un grand nettoyage s’impose dans la sûreté et l’armée,les muzz ont envahis tout les secteurs où l’on porte des armes, ils n’hésiteront à s’en servir contre les Français et leurs propres collègues de boulot, ce fléau n’est pas à mettre de côté !!

  19. Je soutiens NOS policiers à 100 % face à cette pseudo justice .Honte à cette justice « islamôgôchiste » . Si notre police avait les mêmes « droits » et « devoirs » que les policiers américains ,il y aurait certainement beaucoup moins de délinquance . Pas de sommation .

  20. Superbe déclaration : puisse t elle être diffusée « urbi et orbi » (afin que nul n’en ignore les termes)
    L’ensemble des patriotes français est bien sûr « du côté » de la police et…sans doute sommes nous prêts à le confirmer à l’occasion d’un REFERENDUM à mettre en place si besoin…(?)

  21. la légion d’honneur a ce jeune policier que les policiers gendarmes puissent se défendre sans contrainte tirez dans la vermine

  22. Ça manifeste le lundi et ça rampe devant la hiérarchie le mardi.
    Je n’ai rien de spécial contre les flics, mais la majorité sont des lâches.

Les commentaires sont fermés.