1

Scandale en Suède : la Premier ministre fait faire son ménage par une sans-papiers

Magdalena Andersson, la nouvelle Premier ministre depuis le mois de novembre, a été prise la main dans le sac.

Mme Andersson habite une belle villa à Nacka, banlieue chic de Stockholm.  Avant Noël, la personne qui faisait le ménage chez elle a par accident déclenché l’alarme de la villa reliée à la police locale. Celle-ci, venue sur la place, a interpellé cette personne qui se trouvait être une immigrée du Nicaragua en situation irrégulière. Une sans-papiers sans titre de séjour.

Cela dit en passant, c’est le cas de milliers de personnes d’origine étrangère en Suède.

Selon les renseignements fournis par la police  à la presse (Expressen) l’intéressée a déclaré faire le ménage dans la villa où elle a été interpellée. Elle est employée par une entreprise de nettoyage qui à son tour recrute dans des entreprises de placement.

Cela est courant depuis disons 15 ans. La plupart de ces entreprises de nettoyage et de placement sont à 90 % le fait d’immigrés qui peuvent, à bon compte un certain temps, profiter de la situation dans laquelle la main-d’œuvre disponible en abondance est bon marché.

La femme de ménage en question était déjà connue des services de police pour des faits de vols dans le grand magasin Åhlens’s de Stockholm. Elle était même sous le coup d’une décision d’expulsion, non exécutée évidemment. L’entreprise de nettoyage était également sous contrôle judiciaire avec une amende de 600 000 sek (60 000 euros)  suite à un contrôle fiscal (Skattemyndigheten) en 2021.

Ce qui est ahurissant, c’est qu’aucun contrôle n’est fait sur les personnes et entreprises qui offrent leurs services à la Premier ministre, même si ces services portent sur la résidence privée de celle-ci.

Encore plus ahurissant est que lors de son investiture en novembre, Mme Andersson déclarait vouloir combattre de toutes ses forces contre  la criminalité, l’immigration illégale et le travail au noir. Affaire à suivre.

Jean-Claude Jourdan