Scandale Ferrand : Bayrou rase les murs, les juges préféraient Fillon…

Richard Ferrand ne démissionnera pas pour la simple raison qu’il n’est coupable de rien. Ni au plan légal, ni au plan moral. Fermez le ban !

Il est vrai que le “système” le soutient à bouts de bras, contrairement à Fillon…

La grande majorité de la presse nous rabâche qu’il n’y a rien d’illégal dans cette opération immobilière datant de 2011, révélée par le Canard.

Sollicité par les Républicains, le PNF se dit incompétent. On comprend donc que la justice n’est compétente que pour les costards de Fillon. Les soupçons de conflit d’intérêt, de favoritisme ou de préférence familiale ne la concernent pas.

Bayrou, le monsieur Propre de LREM, rase les murs. Lui qui avait fait de la moralisation de la vie publique un préalable non négociable avant d’accorder son soutien à Macron, refuse de s’exprimer sur le sujet.

On le comprend. Il jurait n’avoir “aucun ticket”, aucun arrangement avec le candidat d’En Marche. On a vu… ce sont 3 ministères majeurs pour le MoDem et un bon paquet de circonscriptions après avoir tapé sur la table pour rappeler à Macron que c’est grâce à Bayrou qu’il a été élu. Bayrou, l’éternel faiseur de rois…

Il a donc obtenu ce qu’il voulait, inutile de remuer la vase avec l’affaire Ferrand.

Quant à l’entourage Ferrand, il se contente de brailler que c’est une affaire privée qui n’a rien à voir avec une mauvaise utilisation de l’argent public.

Oui, mais au moment des faits, Richard Ferrand était un élu de la République et pas seulement le DG des Mutuelles de Bretagne. Où est l’exemplarité ?

Le camp Ferrand a beau dénoncer une cabale, une malveillance, une pseudo-affaire, une dénonciation calomnieuse, tout cela ne saurait effacer un montage immobilier très lucratif qui pose beaucoup de questions.

Comment gagner gros sans apport et sans risque, ainsi se résume l’affaire Ferrand.

Reprenons les faits.

En 2011, les Mutuelles de Bretagne, organisme à but non lucratif, recherchent un nouveau local pour installer un centre de soins à Brest.

Trois candidats sont en lice. C’est la SCI nommée Saca qui est choisie à l’unanimité par le Conseil d’administration pour un loyer annuel de 42000 euros.

Cette SCI appartient à la compagne de Richard Ferrand. Rien d’illégal à ce stade.

Mais le problème, c’est qu’au moment de la signature du bail, cette SCI n’a aucune existence légale et ne dispose d’aucun titre de propriété sur les locaux loués aux Mutuelles de Bretagne !

Autrement dit, la gérante d’une SCI qui n’existe pas encore signe un bail pour un local qui ne lui appartient pas, pour la modique somme de 42000 euros !!!

Est-ce légal ? Est-ce moral ? Puisque la justice ne veut pas répondre, à chacun de se faire sa propre opinion !

Négocier un bail pour un bien dont on n’est pas propriétaire, et ne l’acheter que lorsqu’on a la certitude de le louer à des conditions avantageuses, c’est ce que j’appelle un juteux montage immobilier, sans apport et avec un risque zéro absolu. Du grand art.

En fait, la SCI ne sera enregistrée au greffe du tribunal de commerce qu’un mois après la signature du bail !

Cette juteuse opération immobilière a donc été menée avec ceinture et bretelles, après une excellente analyse de l’intérêt du projet. Est-ce légal ? Est-ce moral ?

Et comme il s’agit d’un locataire dont les revenus sont garantis, la compagne de Ferrand obtient un prêt de 402000 euros (100% du prix d’achat) pour acquérir a posteriori le bien qu’elle vient de louer.

Les locaux vétustes sont entièrement rénovés aux frais des Mutuelles, pour un montant de 184000 euros sans contrepartie. Elle est pas belle la vie ?

La SCI a été dotée d’un capital de 100 euros en 2011. En 6 ans, selon le Canard Enchaîné, la valeur de la part a été multipliée par 3000.

Voilà un bien de 402000 euros revalorisé avec 184000 euros de travaux payés par le locataire. L’emprunt sera remboursé sur 15 ans par les Mutuelles.

A l’issue du crédit, et en euros constants, la valeur de la SCI qui était de 100 euros en 2011, sera donc de 600000 euros en 2026. Le tout avec un risque nul.

Qu’en pensent les affiliés des Mutuelles de Bretagne ? Mystère.

Les intérêts de cet organisme non lucratif, ont-ils été lésés ? Qui s’en soucie ?

Pour Marine, les choses sont claires. Il s’agit d’un “enrichissement personnel parfaitement immoral” qui exige la démission du ministre.

Une majorité de Français sont de cet avis.

Rappelons que pour les législatives, le premier critère de choix des électeurs est l’honnêteté de leur candidat !

Pour terminer, Ferrand a employé son fils comme assistant parlementaire en 2014. Rien d’illégal, certes.

Mais croyant blanchir son patron, le cabinet de Ferrand estime que les jeunes Bretons sont des fainéants illettrés. Ces derniers apprécieront !

« Je vous invite à aller faire un tour en Centre-Bretagne. Ce n’est pas simple de trouver un jeune, volontaire, pour travailler cinq mois, qui sait lire et écrire correctement, aller sur internet. »

En conclusion cette affaire d’immobilier nous montre une nouvelle fois la cupidité du monde politique, toujours prêt à user de toutes les ficelles du système à des fins d’enrichissement personnel.

Et le plus exaspérant, c’est que le nouveau président et le gouvernement, qui ont bâti leur programme sur la moralisation de la vie publique, se comportent comme les autres dès qu’il s’agit de protéger un des leurs.

Fillon et Le Roux n’ont pas bénéficié d’un tel soutien.

Où est la moralité de ce nouveau pouvoir ? Où est son éthique ? Où est sa déontologie ? Où est l’exemplarité qu’attendent les électeurs de leurs élus ?

Où est la moralité qu’exigeait Bayrou avant de devenir garde des Sceaux ?

Dans une consultation ouverte sur internet, 65% des Français estiment que Ferrand doit démissionner.

“Pour Eric Alt, le vice-président de l’association anti-corruption Anticor, l’affaire qui touche le ministre de la Cohésion Territoriale ne relève pas du pénal. Mais elle est moralement condamnable et devrait pousser le ministre à quitter ce gouvernement”.

S’il se refuse à écarter son ministre, au mépris de la volonté du peuple, Macron aura fait la preuve de son hypocrisie en matière de morale publique.

Rien n’aura changé.

Rappelons un sondage d’avril 2017 :

65 % des Français estiment que l’honnêteté et la probité sont les qualités les plus importantes pour un Président de la République, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

22 Commentaires

  1. Bon, ça continue, après Fillon et consort, Ferrand, de Sarnez etc…..
    Pour un parti qui veut moraliser la vie publique, ça la fout mal.
    ils peuvent toujours dire ce qu’ils veulent, tout ça est loin d’être propre et le « petit peuple » en a ras ras le bol de tous ces pourris.
    Quand au « grand » Bayrou » avec sa loi de moralisation, on se demande ce qu’il fout, rien comme d’hab.

  2. On ne dit plus le Parquet, on dit le PQ !
    Gauchos partout, justice nulle part !

  3. Merci Guillemain,
    Je n’épiloguerai pas sur les emplois durables (vingt ans au moins) de la sieure Fillon, qui devraient lui apporter une retraite (peut-être au moins vingt ans durant) à l’aune de ce qu’elle aurait cotisé..si seulement ces emplois ont été réels. Mais… s’ils s’avéraient fictifs, hé bien.. aurons-nous une nouvelle affaire Tapie, avec dédommagement à l’Etat, à la Sécu, aux caisses de retraite etc…?
    Pour Ferrand le Richard et sa compagne, soupçonnés de prise illégale d’intérêt juteux, pourquoi la presse ne fait pas la relation avec un ex ministre de l’économie, ex banquier privé, dont 1 500000 euros environ ont disparu du « patrimoine »? Intouchable parce qu’élu? Alors arrêtez de nous gonfler avec la morale l’honnêteté ou la probité de ce gouvernement truqué!

    • OK.
      Juste concernant Fillon, les cotisations sociales sur les salaires (parts salariale et patronale) ont été versées à l’Urssaf et aux caisses de retraite (Ce sont les services de l’Assemblée qui s’en occupent) ; les salaires ont été imposés à l’IR (cela a été dit, sinon il aurait le fisc aux fesses puisqu’il a été mis à poil de a à z : c’était le plan établi pour que le troupeau aille du point A où il était au point B où on voulait qu’il aille).
      Donc de quoi pourraient se plaindre les caisses qui ont perçu les cotisations qu’elle ait travaillé un peu ou beaucoup ?
      Je pense qu’elles devront rendre les cotisations si les salaires sont remboursés.
      Maladie : si elle n’avait pas été salariée, elle aurait été couverte par son mari. Retraite : aucune pension etc.

      • Travier,
        Pour mme Fillon, si c’étaient des emplois purement FICTIFS, elle aura quand même touché plus de vingt ans des salaires très conséquents provenant de fonds publics, sur lesquels elle a payé l’I.R ,certes, puisque « déclarés par contrats » (bidon) mais qui lui assurent dès à présent une retraite très très confortable, et pour des années durant, alors qu’elle n’aura rien fichu. C’est ça qu’il faut voir , relativement à de petits employés, agriculteurs ,ouvriers qui eux ont VRAIMENT travaillé et touchent une retraite de misère, et ne provenant pas de la Caisse des cadres! Il sera probablement prouvé que les « emplois »ont bien été fictifs, ce que démontrent les interrogatoires des soi-disant collaborateurs à l’A.N et de la journaliste anglaise qui l’interviewait il y a quinze ans.

        • Fictifs totalement, partiellement, trop cher payé…
          Logiquement, si sont déclarés fictifs par la justice alors les Fillon vont être condamnés à rembourser ces salaires nets. Puis, l’Assemblée devraient régulariser auprès des Caisses en déclarant en (-) les salaires bruts soit une restitution à l’Etat des cotis. par les Caisses : Pas de droit à pension.
          Si cette régul ne peut être faite que sur 5 ans (prescription supposée à 5 ans), on demande aux Fillon de rembourser à l’Etat les cotis. patronales de la 6è à la 20è année, en plus des salaires bruts : auront-ils des droits à pension ? A voir.
          Pour le reste, le système voulait cette comparaison avec les humbles ; trop sont tombés dans ce PIEGE et crièrent Haro sur le Fillon.
          Ils ont macron ! waouh !
          Menés par le bout du nez !

    • Oui je suis un peu brouilly en ce moment, pourtant j’aime les bords d’eau…

  4. « l’honnêteté et la probité sont les qualités les plus importantes pour un président de la république… » ben, dites donc ! Avec macron, on est servi !!!

  5. UNE CANDIDATE FN CHOISIT MOLENBEEK POUR ACCORDER UN ENTRETIEN FILME ( VIDEO)

    extrait : Et Soraya Lemaire d’ajouter : « Voilà pourquoi il me semble important d’être à Molenbeek pour parler d’immigration, alors qu’on est à quelques encablures de la Commission européenne […] On a aussi des Molenbeek en France, dans le 93, à Lunel, à Lyon », etc.

    suite : https://fr.novopress.info/205979/une-candidate-fn-choisit-molenbeek-pour-accorder-un-entretien-filme/

  6. I-Média #153 : Tout sur le Hanounagate (VIDEO) TV LIBERTES

    Une émission présentée par Jean-Yves Le Gallou et, exceptionnellement, Olivier Frèrejacques.

    Au sommaire de ce nouveau numéro d’I-Média : Le Hanounagate, Le harcèlement de rue divise la caste médiatico politique et  E. Macron et les médias : la fin de la lune de miel ? Attentat de Manchester : une attaque ou un incident ?

    https://www.tvlibertes.com/2017/05/26/17420/i-media-153-hanounagate
    https://www.tvlibertes.com/radio-libertes

  7. Les électeurs de sa circonscription, auront le devoir d’envoyer Ferrand aux oubliettes.

  8. LE 1er MINISTRE POLONAIS :  » OU VAS-TU EUROPE ? RELEVE-TOI ! SINON TU
    PLEURERAS TOUS LES JOURS TES ENFANTS  »

    extrait de l’article : « Moi, j’ai le courage de demander aux élites politiques: où allez vous? Où vas-tu Europe! Relève toi de tes genoux. Sort de ta léthargie! Sinon tu pleureras tous les jours tes enfants », a-t-elle lancé.

    suite : http://www.prechi-precha.fr/1er-ministre-polonais-vas-europe-releve-toi-sinon-pleureras-jours-enfants/

    Heureusement que les pays de l’Europe de l’Est s’opposent à Bruxelles. Ils sont notre seule chance.

  9. L’important pour juger le personnage n’est pas le job pour son fils. L’important c’est cette jolie affaire pour son épouse. C’est le type qui a acheté pour pas cher, le billet de loterie qu’il savait par avance gagnant. Comme celui qui achèterait un terrain inconstructible pas cher sachant par avance qu’un changement de POS va le rendre constructible. Pas jojo le mec. On peut être honnête et EN MEME TEMPS, comme dit Macron, sans morale.

  10. Mettre sur le même plan les « affaires » Fillon et Ferrand n’est quand même pas très honnête, Ferrand n’ayant pas gavé ses proches avec l’argent public.

    • Heu…

      Lisez bien les faits, c’est pire !

      Où est le respect des règles strictes d’attribution des marchés publics ?

      A qui sera reversé la plus-value réalisée sur cette SCI ? Aux adhérents des Mutuelles de Bretagne ? J’en doute fort !

      Enfin, quel est le salaire de la compagne de Richard Ferrand ?

      Si ce n’est pas du gavage de p(r)oches avec de l’argent public, qu’est-ce que c’est alors ?

      • Il y. A un article sur Boulevard Voltaire de ce matin qui pourra vous éclairer. Donc sans vouloir vous influencer je vous dis :bonne lecture.

  11. c’est légal de s’enrichir sans risque ni travail,comment la femme de ce monsieur a t elle su pour l’appel d’offre?

  12. jamais l’Oligarchie ne désavouera ses sbires , ses clients et ses sherpas , il faut comprendre ça .. Attali ne va jamais condamner Ferrand .. La justice en France ? Ne nous faites pas rigoler , c’est comme l’Inquisition sous les papes , elle est sous les parrains cosmopolites ses vrais patrons .. Ferrand c’est le PS , il ne sera jamais inquiété pour ces broutilles .. Et le Gascon ridicule aux grosses oreilles , Bayrou c’est un personnage d’opérette , il va se la boucler et va même défendre l’indéfendable , comme tout centriste ( autant dire comme tout Radical de Gauche ), il a la lâcheté dans le sang et l’impudence dans les yeux

Les commentaires sont fermés.