Scandale Ferrand : la justice se rend à la gueule du client…

Publié le 29 mai 2017 - par - 16 commentaires - 1 888 vues
Share

La protection dont jouit Richard Ferrand est un scandale qui n’honore pas le nouveau pouvoir, que ce soit le Président, le Premier ministre ou le garde des Sceaux. Après les révélations du Canard, la démission s’impose.

Tous ont fait de la moralisation de la vie publique leur combat majeur.

Tous nous ont promis de laver plus blanc que blanc. Mais la réalité est tout autre.

Il faut croire que seules les personnalités politiques de droite sont justifiables.

Emmanuel Macron protège son camp, c’est une évidence.

Quand on voit avec quel acharnement le PNF et la presse ont persécuté le candidat Fillon, qui n’avait pourtant manigancé aucune manœuvre frauduleuse, en comparaison avec le traitement de faveur dont bénéficie Richard Ferrand, on se dit que ce pays n’est plus un État de droit. La justice se rend à la gueule du client.

Deux poids, deux mesures. Car la transaction immobilière méticuleusement mise au point par Richard Ferrand est loin d’être un modèle de transparence et d’équité. C’est une opération savamment étudiée.

La droite a raison d’exiger une enquête. Mais le PNF et le parquet de Brest bottent en touche, estimant « qu’aucun des faits relatés n’est susceptible de relever d’une ou plusieurs qualifications pénales ».

Les procureurs n’avaient pas montré la même mansuétude envers Fillon.

Il fut cloué au pilori, présumé coupable dès le premier jour, par toute la presse et l’ensemble du système.

Mais rien de tout cela pour Richard Ferrand qui, fort de ses appuis politiques, se pose en victime !

Pourtant, l’avocat des Républicains estime que le montage juridique entre les Mutuelles de Bretagne et la société civile immobilière Saca est bel et bien susceptible d’être qualifié de « manœuvres frauduleuses ».

Qui plus est avec « préméditation », puisque Richard Ferrand ne pouvait ignorer qu’au moment de la signature du bail, la SCI de sa compagne n’était pas encore enregistrée et n’était pas encore propriétaire du bien loué.

Ce détail était-il connu des deux concurrents de la SCI  Saca, qui postulaient pour ce contrat de location ? Ont-ils été roulés dans la farine du début à la fin parce que les dés étaient pipés ?

Voilà une intéressante question qui n’intéresse ni le PNF, ni le parquet de Brest.

Et que dire des 184.000 euros de travaux financés par les Mutuelles de Bretagne sans contrepartie ?

N’est-ce pas un « abus de confiance » au détriment des Mutuelles ? Donc au détriment des affiliés ?

La valeur de la SCI a ainsi été multipliée par 3000 !  Joli coup de poker, et sans le moindre risque !

« On en reste pantois », dit l’avocat des Républicains.

Cette affaire, c’est comment faire fortune dans l’immobilier sans apport et sans risque.

Et Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement en rajoute une louche : « L’histoire de la transaction immobilière est parfaitement légale, c’était l’offre la plus intéressante en termes de localisation et de coût, et on est dans une logique de droit privé. Va t-on bientôt reprocher aux ministres d’avoir un compte épargne ? »

Quel mépris du citoyen, quelle arrogance !

Autrement dit, s’il y a soupçon de « manœuvres frauduleuses avec préméditation » et soupçon « d’abus de confiance », voire de « concurrence déloyale », tout cela n’est pas bien grave si nous sommes dans une logique de droit privé ! Bravo !

Curieuse conception de la moralité soi-disant exigée de nos ministres. Du pipeau.

Est-ce légal de louer un bien dont on n’est pas encore propriétaire, au détriment des concurrents ?

Rappelons qu’Emmanuel Macron avait repoussé de 24 heures l’annonce de la composition de son gouvernement, afin que la HATVP puisse vérifier si les heureux élus étaient blancs comme neige…

Cet épisode est un scandale qui discrédite notre nouveau président.

Où est le respect de la parole donnée ? Où est l’éthique ? Où est le changement ?

Où est l’exemplarité tant annoncée ?

A quoi bon une loi sur la moralisation de la vie publique si les « amis » et protégés du pouvoir sont au-dessus des lois ?

Il n’y a rien à attendre de ce président qui se salit déjà, à peine élu.

Il est donc comme Bayrou, il n’a aucune  parole. Pitoyable !

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share

Tous dans le même bateau
http://sleazy-caricatures.over-blog.com/
2017/05/sarnez-ferrand-et-compagnie.html

Législatives : face au FN, Baroin veut des désistements réciproques avec LREM et le PS

Macron est un bon stratège. Il reprend les codes et la posture qui plaisent à la droite. Il est en train de mettre LR la tête à l’envers. Bravo.

vidéo : http://www.prechi-precha.fr/legislatives-face-fn-baroin-veut-desistements-reciproques-lrem-ps/

Véronique Avril (En Marche) accusée d’avoir loué un logement insalubre à prix exorbitant

Selon Mediapart, Véronique Avril, candidate En Marche de la 2ème circonscription de Seine-Saint-Denis, aurait loué pendant plusieurs mois à prix exorbitant un appartement dans un immeuble insalubre classé depuis plusieurs années en état de péril imminent. En Marche a saisi le comité d’éthique.
– FRANCE INFO, 30 mai 2017, 8h30

VIDEO : http://www.prechi-precha.fr/veronique-avril-marche-accusee-davoir-loue-logement-insalubre-a-prix-exorbitant/

ha ! l’éthique avec en marche elle s’en sortira bien la véronique puisque son parti est en marche!!!

De nouveaux éléments embarrassants dans l’affaire Ferrand

Un potentiel conflit d’intérêts à l’Assemblée nationale ?

lire l’article : http://www.prechi-precha.fr/elements-embarrassants-de-laffaire-ferrand/

Les électeurs bretons ne devront lui faire aucun cadeau électoral. Une fois, non élu, la vie politique s’arrêtera pour ce suppôt de la franc maçonnerie et de la Palestine en marche. Stop la corruption, le délit d’initié, les magouilles politicardes ça suffit !

Pourquoi s’étonner, puisque l’ENA, Science-Po, les écoles de la magistrature et du journalisme ont été faites pour ça. Copinage, esprit de corps ou de classe sociale, manipulation de l’opinion, les coteries communautaires sont actives depuis longtemps. La Franc-maçonnerie tant décriée sur ce site a du souci à se faire, puisqu’elle n’est plus que « transversale », face à ces lourdes machines à enfreindre la démocratie. Et puis les juridictions d’exception et autres délégations visant à museler la liberté d’expression pour les uns, à blanchir les autres, potes de promo, ont été créées pour ça aussi, non? Nous avons laissé faire depuis 50… lire la suite

Il est sorti en 1973 le film L’arnaque avec Robert Redford où le tricheur a pu jouer sur le cheval gagnant alors que la course venait juste de se terminer. Une simple affaire de timing ! Le même timing que de créer la SCI juste après l’arrivée de la course ! Il y a du Redford dans le Ferrand non ?

et ça continue ,les voleurs sont encore au pouvoir , et ils veulent nous rouler dans la farine , QUE LES VOTANTS réagissent et ne donnent pas la majorité à Ali Macron pour que nous ne l’ayons pas dans le BABA

la parole du président tourne plus vite que la girouette : force 5.

Ferrand démissionnera et partira comme un péteux…

lucullus, le mondialisme se moque de vous et par la meme de nous, et de moi.nous devons être des guerriers, et c est sur , s il c est plus facile D être un guerrier derriere sont ordinateur.nous nous devons de proteger se a quoi nos ancestres ont crus. ET LA TERRE QU IL NOUS ONT LEGUES PAR ASCENDANCE.UN PEUPLE FORT EST SUR DE SA TERRE.desole, je fais beaucoup de fautes de syntaxe et d orthographie,mais vous me lites.PAS COMME BEAUCOUP DE CETTE TRES JEUNE GENERATION.

Il est evident qu il h a delit d abus de biens sociaux qui conduit tout dirigeant d entreprise vers la prison. Tous les jours les revelations sont plus accablantes. Les commissaires aux comptes auraient du saisir le procureur des qu ils ont eu connaissance du delit. C est une affaire d etat bien pire que celle dont on nous a parle avec fillon

Donner le marché à une SCI qui n’est pas propriétaire du bien: j’appelle cela de l’escroquerie. c’est là le point le plus grave.Il n’y avait donc aucun risque avec un gain de 3000%!!
Les autres offres plus chères incluaient t elles une dépense de près de 200 000 € ? il faudrait les entendre. Dans la comparaison il faut bien sûr inclure les frais de travaux.
Macron, avec ses 3 millions € planqués, Bayrou avec l’emploi au modem de gens payés illégalement par l’europe et Ferrand : ils ont bien eu les Francais qui ont cru au message de la moralisation.

Et si les autres mutuelles de France ,n’ont pas réagi devant ce coup de Jarnac qui leur enlève une multitude d’adhérents ,c’est qu’elles ne doivent pas être blanc -bleu non plus.
Qui va nous dire à qui nous donnons notre argent et ce que tous ces grands coeurs en font ?

Affaire Ferrand: la charge de l’avocat à l’origine du montage immobilier

extrait : , Alain Castel, ancien bâtonnier de Brest aujourd’hui à la retraite, raconte l’origine de cet accord:
« En 2010, un de mes clients a gagné aux prud’hommes contre un expert-comptable qui
lui doit de l’argent. Il a ce qu’on appelle un titre exécutoire. Comme mon client n’est pas payé, je diligente une saisie immobilière des locaux professionnels de l’expert-comptable, les locaux actuels des Mutuelles de Bretagne, 2, rue George-Sand à Brest. »

suite : http://www.prechi-precha.fr/affaire-ferrand-charge-de-lavocat-a-lorigine-montage-immobilier/